passion-astrologue relations sociales

Se développer par les relations sociales

J’ai déjà abordé l’importance des relations sociales pour le développement personnel, pour Donner un sens aux choses, et pour le processus d’Individuation. Les relations sociales interviennent dans le développement de la personnalité dans sa totalité (dans ses multiples Sous-personnalités), conformément à l’expression du Thème natal.
Elles sont à la fois un « révélateur » et un « catalyseur ». Elles nous révèlent à nous même en provoquant des réactions psychiques conscientes et inconscientes qui nous font évoluer. On peut les voir comme une quête d’une nécessaire complémentarité, ou comme une lutte conflictuelle source de complexes d’infériorité et de refoulements, mais nous ne sommes pas tous égaux face au théâtre relationnel…

 

Extravertis / Introvertis

Nous n’avons pas tous la même manière d’aborder les principes des relations sociales, selon que l’on ait une tendance dominante introvertie ou extravertie. Cela dépendra énormément de la dominante du Thème natal et des Complexes qui nous sont attachés.

  • L’extraverti, avec une dominante masculine, de l’élément Feu, des planètes dynamiques (Soleil, Mars, Uranus, Pluton, etc), a effectivement plus de facilité au contact, du moins à « prendre l’initiative » à « créer l’action », et on peut penser que c’est un avantage indéniable au niveau relationnel, mais rien ne dit la teneur intérieure de ce qu’il peut retirer de ses échanges sociaux à force d’une certaine légèreté…
  • L’introverti, avec une dominante féminine, de l’élément Eau, des planètes passives (Lune, Vénus, Neptune, etc), entre plus difficilement en contact, mais noue des contacts plus profonds, il a une tendance naturelle à l’introspection avec une intense richesse intérieure, son investissement durable dans ses relations le rend beaucoup moins superficiel, même si ses relations sont moins nombreuses…

L’accentuation sur les Signes d’Air (Gémeaux, Balance, Verseau) ou sur les Maisons d’air (Maison 3, Maison 7, Maison 11) nous renseignera sur les aptitudes relationnelles et les notions de sociabilité.

L’accentuation sur les Signes de Terre (Taureau, Vierge, Capricorne) ou sur les Maisons de terre (Maison 2, Maison 6, Maison 10) nous renseignera sur les capacités de structuration, de stabilisation mais aussi de dévouement.

 

L’échange relationnel source de complémentarité

Ainsi si certaines parts de la personnalité sont « sous exploitées » autant chez l’introverti que l’extraverti, elles peuvent être activées et développées par des échanges relationnels avec certaines personnes. La rencontre et l’échange sont source de projections pour l’Anima, l’Animus et l’Ombre, elles produisent l’alchimie nécessaire pour la maturation psychologique et spirituelle.

La première relation à s’établir dans une vie est généralement celle entre « Parents » et « Enfant ». Une « relation à trois » qui permettra autant à chaque partie d’y trouver son compte. Plus tard l’enfant se construit sur le sens de l’Opposition Ascendant/Descendant, il déduit sa propre existence de sa confrontation aux « Autres ». L’adolescent et l’adulte commenceront à entrer en jeu dans le théâtre social qui induit tous les rapports sociaux, amicaux, amoureux, hiérarchiques, etc…

Les principes inconscients sur lesquels une relation se bâtit tournent toujours autour d’une recherche de complémentarité.
Soit l’on recherche des personnes qui nous permettront d’exprimer nos Sous-personnalités directement, soit qui l’exprimeront par procuration pour nous, à notre place.

Il se peut par exemple que votre Mars natal soit affaibli (par exemple en chute ou en exil, affligé par des Aspects dissonants), réduisant d’autant votre énergie. Mars est vraiment la dynamique dans un thème : la planète indique les moyens d’expression du désir, les capacités d’action, de prise d’initiative, d’affirmation de soi… Ce Mars qui risque de manquer de vigueur en vous, vous aurez du mal à l’exprimer et à le vivre.

La Synchronicité peut vous faire rencontrer quelqu’un qui possède des « attributs astrologiques » qui favoriseront en vous l’activation de ce Mars. Cette relation peut aussi être propice à la réalisation d’une projection, vous vivrez par procuration ce Mars que vous êtes incapable d’exprimer correctement. Cette personne aura ainsi un effet de catalyseur dans votre processus de développement de votre personnalité; sans cette rencontre, sans l’expression de cette énergie, il se peut que vous n’ayez pas pu progresser de la même façon et que des parts entières de votre personnalité restent « endormies ».

A noter que l’on peut dire évidemment exactement les mêmes choses pour un Mars fort, et pour toutes les Planètes.
Une Synastrie mettra en valeur la complémentarité et la Créativité qui peuvent ressortir d’une relation (notamment en Amour). Elle permettra d’établir quelles sont les sources de projection et leurs éventuelles périodes d’expression. L’astrologie est un magnifique outil de compréhension relationnelle…

 

Combattre le poison du regard des autres

Le poids de la pression sociale ne doit pas être sous estimé dans toute relation, il est important de distinguer les 2 poisons qui contaminent l’esprit :

  • d’une part ce que l’on entend : les critiques directes venant du monde extérieur auxquelles nous devons faire face (qui ont parfois une réalité sous-jacente réelle mais pas toujours)
  • d’autre part ce que l’on imagine : le poids de notre propre monde intérieur duquel on se charge nous même en imaginant ce que l’on croit être la réalité perçue objectivement par notre entourage, de nos proches aux simples passants…

Ce que l’on croit être « objectif », ce que l’on nomme « objectivité » même, n’existe pas.
Toute vision humaine est par définition « subjective », donc en partie partiale à un quelconque niveau que ce soit, seul Dieu peut revendiquer l’absolu objectivité parfaite (la synthèse des 12 Signes et des 4 Eléments Astrologiques).

Par définition, chacun nous avons notre propre interprétation de la réalité. Nous extrapolons en pensant que tout le monde pense et croit les mêmes choses que nous, en réalité en faisant cela nous projetons notre propre Ombre sur nos congénères.
Lorsque nous anticipons une critique dans notre milieu social en réalité c’est nous même qui la formulons en premier lieu. Le pire c’est que nous n’en avons jamais conscience (ce processus est inconscient) et souvent sur la base de ces projections nous établissons une série de scénarios qui ne font que nous extraire de la réalité du moment présent (voir Karma en astrologie).

Ainsi le regard des autres n’a que le poids que l’on veut bien lui donner et ce poids nous aurons à le porter sous la forme de Complexes d’infériorité et de refoulements.

Pour combattre le poids de la pression sociale dans nos relations, commençons par nous poser ces questions :

  • Ai-je réellement une vision objective des choses ?
  • Quel est le poids de la pression sociale dans ce que je pense ? (quelle est la part de ce que je pense qui est réellement de moi ? et quelle est la part qui est simplement due aux pressions environnementales ?)
  • Est ce que je cultive assez d’empathie envers moi-même ? (Suis je amical et bienveillant avec moi ?)
  • Ai-je assez de force pour apprendre à m’aimer et à faire abstraction de la pression sociale ?
  • Nous avons tous dans nos thèmes des facteurs plus compliqués et difficiles à vivre, et de toute évidence des épreuves à surmonter au cours de la vie… mais il y a aussi beaucoup de richesses ! différents atouts non négligeables à utiliser, de la Créativité, de l’originalité, des facteurs à développer…

    Les relations sociales peuvent permettre de révéler tout cela si on écarte le « poison ». C’est par notre réalisation au sein de la société que nous nous réalisons en tant qu’individu.

     

    Il n’y a pas d’homme faible, il n’y a pas d’homme fort

    Nous sommes tous, tour à tour, fort et faible, selon les moments, selon les événements, selon l’accumulation des problèmes, selon la manière que l’on a de les gérer et de les évacuer… personne n’est éternellement un surhomme et personne n’est condamné à subir sa propre faiblesse perpétuellement. Nous oscillons tous alternativement entre ces 2 états selon les cycles de la vie.

    Quoi que vous fassiez, quel que soit votre avis (blanc ou noir), vous aurez toujours des personnes pour vous applaudir et d’autres pour vous critiquer… pourquoi chercher à courir après les regards des autres ?
    Offrez vous cette liberté de les ignorer !

    Chaque personne perçoit le monde selon sa propre subjectivité, vous n’y changerez jamais rien, la seule chose sur laquelle vous avez une prise c’est la manière dont vous même les percevez.
    Les ignorer c’est laisser libre cours au plein accomplissement de votre Etre, de votre Soleil.
    Laissez aux autres la liberté de penser ce qu’ils veulent, vivez pour vous !

    Prenez dans chaque relation ce qu’elle a de meilleur à vous apporter. Servez vous en pour vous développer, évoluer, et vous accomplir. Et donnez lui le meilleur en retour.
    Les relations sociales peuvent être une magnifique source de complémentarité et de Créativité où vous pouvez puiser au gré des cycles planétaires les forces nécessaires qui vous manquent pour exprimer pleinement votre personnalité dans sa totalité.

    Ainsi sur le chemin de l’Individuation, l’extraverti trouvera une profondeur intérieure et moins de superficialité, quand l’introverti passera à l’action et socialisera davantage.

    Il n’y a pas d’homme faible, il n’y a pas d’homme fort, juste des cycles naturels, individuels et collectifs…

     

    Bibliothèque astrologique :

    Pour approfondir la thématique des relations sociales en Astrologie, je vous conseille les livres :

     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *