Les commandes de consultation et la liste d'attente sont fermées, je réouvrirai d'abord à la liste d'abonnés d'ici plusieurs mois, merci de votre compréhension.


Aspect conjonction en astrologie

La Conjonction 0° : l’unité

La Conjonction Astrologique, correspondances et interprétation :

Une valorisation de ces planètes, de ces signes, de ces maisons, implique que le thème est marqué par les principes de la Conjonction ci-dessous.

Passion-Astrologue-cojonction

La Conjonction : Unité

La Conjonction est réputée depuis l’astrologie traditionnelle être l’aspect le plus fort, un aspect majeur. Elle signifie à la fois la fin d’un cycle et le début d’un nouveau.

A la base, la Conjonction est neutre. C’est à dire précisément que, quelles que soient les planètes en question, il y a ambivalence.
Elle peut se « teinter » selon les planètes concernées, selon les autres Aspects en présence, selon toutes les dominantes du thème, être plus harmonique (produisant un confort passif) ou plus dissonante (amenant une tension active).
Une Conjonction harmonique ne préjuge pas de sa qualité, elle peut faire tendre vers un laisser aller et de l’immobilisme.
A l’inverse une Conjonction dissonante ne signifie pas forcément « problème », mais peut apporter positivement l’action nécessaire.
A noter que l’on parle d’une « conjonction dissociée » lorsque celle ci opère au sein de signes différents, ce qui scinde évidemment les influences élémentales des planètes et la rend potentiellement donc « moins harmonique ».

La Conjonction représente fondamentalement le principe d’unification, qui valorise la réalisation achevée (Conjonction appliquante), qui porte en elle le germe qui engendrera un nouveau cycle (Conjonction exacte), qui initie la création future (Conjonction séparative).
La Conjonction est un vecteur d’unité ou de synthèse, de fusion des énergies planétaires.
Par ce principe d’unification, elle est donc souvent vecteur de conciliation des contraires, de complémentarité des opposés, elle symbolise un certain équilibre des « couples ».

A noter, il y a fréquemment des Conjonctions de plusieurs planètes (appelées Stellium), ce qui complexifie cette fusion des énergies en les nuançant de manière subtile, compliquant encore l’interprétation.

Mais il faut bien comprendre que le processus de Conjonction peut ne pas être « toléré », ou du moins poser des problèmes d’intégration, et l’unification tendra donc au contraire vers le rejet, une répulsion conduisant à un « grand écart » des énergies, motivant séparation et blocage (comme l’huile et l’eau reprennent leur distance lorsque on les mélange).
Ces problèmes d’intégration de la Conjonction peuvent se manifester directement dans le thème natal (à la manière d’une entrave psychologique subjective du natif) ou pendant les transits sur son thème natal (à la manière d’une contrainte objective imposée), voire les 2 en même temps. La Conjonction nécessitera soit un « lâcher prise », soit au contraire une canalisation des forces.

Pour finir, un exemple pour bien imager les énergies en jeu lors d’une Conjonction, c’est un petit peu comme si 2 instruments de musique jouaient ensemble cote à cote :

  • si ils arrivent à accorder leur partition (du latin « partitio », le partage), la composition donne une mélodie harmonieuse et agréable, une bonne intégration énergétique…
  • si chacun tire la couverture à soi et veut le contrôle, il y a dans un premier temps une cacophonie, la tension s’exerce continuellement mais alternativement dans un sens puis dans un autre, jusqu’à ce qu’une dominance énergétique s’établisse fatalement menaçant l’autre énergie d’écrasement, d’absorption ou d’inhibition…

Conseil pour vivre la Conjonction :

Il faut d’abord bien identifier clairement la valeur et la dominante des énergies manifestées, cela s’opère au travers de leur implantation en signe, en maison, selon leurs énergies élémentales, leur Mode, mais aussi évidemment des différentes Maitrises planétaires des planètes impliquées, leur éventuelle dignité ou pas qui indiquera leur puissance globale dans le thème.

Une fois identifiées ces énergies il convient de les canaliser, de réussir à les extérioriser au mieux simultanément. La notion de simultanéité peut être importante à gérer car ces énergies ont forcément des choses à faire ensemble, à se dire, à expérimenter, à comprendre…

Si l’extériorisation simultanée n’est pas possible (à cause de trop de conflits par exemple, de trop de difficultés à gérer des forces prégnantes en même temps), il convient de scinder les forces en présence et de chercher leur extériorisation au travers de leurs maitrises respectives et alors alternativement (sur quoi telle planète peut elle s’appuyer pour faire valoir ses forces ou à l’inverse éviter ses problèmes ?).

Au cours des différentes actualisations, en Progressions comme en Transits de la vie courante, certaines positions seront évidemment plus sensibles :

  • la plus sensible de toute sera toute conjonction (début de cycle) qui viendra s’appliquer dessus, réveillant ces énergies directement et frontalement, demandant de travailler dessus, de les exprimer…
    Il est important ici d’analyser le sens de conjonction, quelle planète sera actualisée en premier et quand le sera la suivante, cela peut donner un sens aux interprétations que l’on pourra en tirer et une temporalité !
  • la seconde plus sensible sera la position qui fait directement face à la conjonction, qui correspond donc à un aspect d’Opposition (milieu de cycle), ce type d’influence aura à charge de venir « mettre en lumière » symboliquement des choses, faisant prendre conscience du « noyau d’énergie » présent en natal dans les planètes conjointes
  • ensuite viennent les positions de Carre croissant et décroissant (quarts de cycle), ils représentent sur les énergies impliquées conjointes, pour le premier une marche à gravir, une phase d’épreuves et de tensions, et pour le second une phase d’intégration, de besoin de restructuration
  • au Trigone (tiers de cycle), la conjonction peut bénéficier d’une phase harmonique permettant une expansion (phase croissante) ou une reconnaissance / récolte (phase décroissante)
  • la conjonction étant en quelque sorte « l’aspect racine », les planètes qui y sont présentes ne peuvent former à elles seules une figure, mais elles pourront être réceptives ensemble simultanément à tous les aspects reçus et pourront aussi former un point d’une figure avec des transits !
    Par exemple, elle pourra former un point relais en apex d’un carré en T, d’un cerf-volant, d’un grand rectangle harmonique, d’un yod, d’un panier, etc… Et alors le résultat en devient évidemment particulièrement énergétique !

A noter, le Stellium est un gros amas planétaire, une sorte de « grosse conjonction » impliquant plusieurs planètes à la fois et pouvant s’étaler de manière plus importante, il est donc à analyser comme une « figure » et non comme un seul aspect de conjonction.

Bibliothèque astrologique

Pensez à vous abonner à la newsletter astro pour être tenus informés des dernières publications !
Ainsi que la Lettre PREMIUM si vous souhaitez recevoir les informations en avant première...

A lire pour approfondir vos connaissances astrologiques : Par où commencer pour apprendre l'astrologie et Etudier Dane Rudhyar



Pensez aussi au Forum d'astrologie et à toute la communauté astrologique qui le compose, si vous souhaitez approfondir votre témoignage et échanger avec des membres, astrologues passionnés et amateurs...



Fil d'ariane : Consultations >> Sommaire du site >>

Comprendre son Thème natal

Soleil en Maisons
Lune en Signes >> Lune en Maisons
Mercure en Signes >> Mercure en Maisons
Vénus en Signes >> Vénus en Maisons
Mars en Signes >> Mars en Maisons
Jupiter en Signes >> Jupiter en Maisons
Saturne en Signes et en Maisons
Uranus en Signes et en Maisons
Neptune en Signes et en Maisons
Pluton en Signes et en Maisons
Lune Noire en Signes et en Maisons
Noeuds lunaires en Signes et en Maisons

Comprendre ses Transits

Soleil en Signes en transit >> Soleil en transit en maisons
Lune en transit en Signes et Maisons
Mercure en transit en Signes et Maisons
Vénus en transit en Signes et Maisons
Mars en transit en Signes et Maisons
Jupiter en transit en Signes et Maisons
Vous aimerez aussi les articles astro suivants :

Les quartes forment la division géométrique quaternaire, retrouvée directement au sein des énergies élémentales (feu terre air eau), parmi les plus simples.

De la famille des quinconces (150°), on retrouve différentes figures et dessins planétaires particulièrement intéressants et puissants, importants à étudier…

Ces figures et dessins planétaires impliquent des aspects liés au trigone et au sextile, on retrouve différentes formes intéressantes et harmoniques à exploiter…

Ce sont des figures astrologiques majeures que l’on retrouve extrêmement fréquemment, il est donc important de comprendre leur fonctionnement…

Le planète singleton correspond à une planète isolée dans un thème et ne formant pas réellement d’aspect majeur au reste des énergies planétaires…

Contacter un astrologue sérieux et professionnel Abonnez vous à la lettre d'information astrologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “ La Conjonction 0° : l’unité

  1. Bonjour
    Comment faire pour trouver sa conjonction ? Peut il y en avoir une seule ou forcément plusieurs ?
    Merci !

    • Bonjour,
      Une conjonction est un contact entre 2 planètes, c’est ce qu’il faut rechercher dans votre thème… 😉

  2. Merci pour cet article très intéressant.
    J’ai une question : Je suis sagittaire ( très proche scorpion) AS vierge et je trouve avoir une forte couleur scorpion. Cela peut il venir du fait que j’ai Mars et pluton en scorpion ET en conjonction ?

    • Oui très certainement, les forces plutoniennes marquent énormément votre Animus déjà…
      Il faut voir au global vos différentes forces plutoniennes…