Les commandes de consultation et la liste d'attente sont fermées, je réouvrirai d'abord à la liste d'abonnés d'ici plusieurs mois, merci de votre compréhension.


Passion-Astrologue-schema-psychologique-dualite-victime-infirmiere

Schémas psychologiques : La dualité « victime / infirmière », jusqu’où mène le sacrifice ?

C’est une dualité psychologique que j’évoque assez souvent, tant dans mes études en consultations que dans mes articles, elle concerne plus souvent et plus fortement les forces d’Anima, donc les femmes, les parties féminines d’un thème (même chez l’homme), c’est pour cela qu’elle s’écrit plus souvent au féminin, même si on peut la transposer en « victime / sauveur » par exemple (cela revient au même, on parle du syndrome de l’infirmière ou du syndrome du sauveur).

La plupart du temps, cette dualité vient d’un excès d’expression des forces de Neptune, soit au travers d’un excès en puissance de celles-ci, soit de différentes dérives connexes qui peuvent leur être reliées directement…

Schématiquement, cette dualité consiste beaucoup en une sur-activation des forces de dévotion et de sacrifice, la personne peut à la fois avoir une hyper réceptivité émotionnelle, une hypersensibilité à l’extérieur, un ressenti empathique puissant, ce qui peut lui faire tendre à être plus facilement « touchée » par les détresses et problèmes extérieurs à elle…

La fragilité de l’autre peut agir ainsi d’une certaine façon comme un aimant, la personne n’aura pas les armes pour refuser son aide, et elle pourra même forger tout le sens de sa vie sur l’aide qu’elle peut ainsi apporter, en se dévouant, en soignant, même parfois carrément en se sacrifiant totalement, y compris sa propre vie, au profit d’une personne ou de son environnement extérieur, c’est un complexe qui est par nature très christique tant il renvoie à ces parts chrétiennes souvent mises en valeur et excessives (le fameux tendre la joue gauche si on vous frappe la joue droite, la crucifixion, etc).

Cela forme une sorte de fuite extérieure à soi même (ne croire que sa valeur personnelle ne peut s’exprimer que par rapport à son utilité envers l’autre), et il y a un risque important de dérives relationnelles, et aussi beaucoup très souvent affectives : le rapport à l’autre s’installe sur la base de dépendances émotionnelles et sensibles, cela peut créer des schémas très asymétriques ou souvent l’autre va « demander » beaucoup dans la relation, d’être aidé, soigné, assisté, secondé, mais le risque d’abus sera forcément très important, ce qui peut se traduire beaucoup au final en vampirisant toute la relation sur ce mode là…
Lire notamment Le syndrome du sauveur : Se libérer de son besoin d’aider de Lamia / Krieger

Tout l’effet pervers de ce schéma est que, pourqu’il y ait une victime, il faut qu’il y ait une infirmière, et inversement, chacun de ces 2 rôles s’entretient de l’autre, et très souvent d’ailleurs les polarités ne sont pas forcément pleinement définies, on peut aussi, « en tant qu’infirmière », avoir besoin sur le fond, rechercher, le fait d’être soi même aidée et soignée par l’autre, peut être en se disant que par effet miroir, si on lui apporte cela, lui aussi aura tendance à répondre sur ce même mode (ce qui n’est évidemment pas le cas).

Dans un de mes articles j’évoquais la métaphore sur le fait de réussir à apprendre à pêcher des poissons, pour une bonne utilisation de Neptune, et on est encore ici en plein dans cette symbolique, où en schéma de résolution, on doit apprendre ici à trouver un juste cadre à son sacrifice et à sa dévotion, un juste positionnement relationnel, qui ne soit pas ni trop dans l’assistanat permanent, qui de toute façon dessert complètement l’autre, la relation, dans une spirale d’immaturité permanente; mais qui permette au contraire d’exprimer de saines valeurs d’abnégation, d’empathie, de magnanimité, sans être toujours un « dindon de la farce » qui se fait toujours abuser, quoi doit toujours perpétuellement tout donner sans jamais rien recevoir en retour (lire aussi mon article Prendre + Donner = Échanger).

Voici ci-dessous quelques indices astrologiques qui peuvent tendre à activer cette dualité plus fortement, si vous avez un ou plusieurs de ces facteurs présents, alors prenez quelques minutes pour vous poser et pour remettre en question la manière dont vous exprimez vos forces neptuniennes, voir si les dérives que je viens d’évoquer ne sont pas constellées dans votre vie :

  • un neptune fort en natal, soit par les Poissons, par la maison 12, soit par le fait que la planète soit angulaire, conjointe aux luminaires, au maitre du thème, en exaltation, etc…
  • un neptune qui d’une façon ou d’une autre touche directement des planètes personnelles, y compris dans un aspect de Carre d’ailleurs, peu importe que l’aspect soit de nature plutôt harmonique ou dissonant, et surtout si les planètes « sexuées » que l’on relie à l’Animus ou à l’Anima sont touchées, donc Vénus et Mars (en plus des luminaires évidemment), par exemple carré vénus / neptune, conjonction mars / neptune, etc…
  • les énergies vénusiennes, en tant que facteur d’Anima peuvent être évidemment beaucoup plus directement sensibilisées par ces forces là, et risquent de les subir plus violemment, excessivement, et sans réussir à leur trouver des contres : donc partout où il y a des interactions entre vénus et neptune, même de manière détournée, ce peut être un signe que cette dualité « victime / infirmière » s’exprimera dans l’affectif
  • toute récurrence autour de la Balance et de la Maison 7 est également à surveiller, tant il s’agit beaucoup d’un archétype qui tend à faire passer les autres avant soi, à beaucoup les valoriser en premier, y compris même au détriment et au reniement de soi souvent; rappelons en outre que ce signe partage des maitrises communes de Vénus avec l’archétype des Poissons, en domicile et exaltation, cela pouvant s’exprimer alors plus directement dans un cadre affectif encore une fois, avec risque d’abus, de dérives
  • idem les récurrences liées à la Vierge / Maison 6 peuvent aussi intervenir, surtout ici si le sacrifice s’entend à un niveau plus social et professionnel
  • la Lune peut être très intéressante à analyser, elle peut notamment indiquer des schémas de compensation au niveau émotionnel / maternel, on verra alors le « soin de l’infirmière » pouvant dériver plus facilement et carrément en maternage, en se transformant en « parent de substitution » pour l’autre même si il le faut !
  • au niveau prévisionnel, des actualisations neptuniennes importantes dans le présent, en Progressions comme en Transits peuvent tendre à activer aussi ce genre de schéma relationnel au niveau temporel, et selon donc les mêmes logiques que je viens d’évoquer sur les points précédents en termes d’aspects aux planètes personnelles notamment, cela peut indiquer un cycle ponctuel où ce schéma relationnel « victime / infirmière » sera activé (l’actuelle rétrogradation de Vénus en Gémeaux en 2020 que je viens de publier au moment où j’écris ces mots, en forme un exemple en termes de transit rapide)

Que vous ayez un ou plusieurs de ces facteurs astrologiques activés, une grande partie de la solution se trouve au sein des forces de Terre !

On a coutume de dire que ce sont vraiment les énergies terriennes les plus à même de réussir à « poser » les forces neptuniennes, leur faire contacter la réalité, notamment évidemment les forces de Saturne surtout, qui représentent en quelque sorte un peu « l’antidote ultime », qui aide vraiment à structurer et à canaliser, y compris par la force des choses, les énergies aquatiques, et donc leurs dérives…

Là aussi, il y a donc les 2 axes à contrôler :

  • autant au niveau de la terre natale, selon ce qu’elle peut apporter ou pas, les forces de structuration qui sont déjà présentes en natal et qui peuvent permettre de s’appuyer dessus pour éviter les dissolutions d’ego trop excessives (pas pour rien si les anciens qualifiaient Saturne de « gardien du seuil », ils savaient que sans ses forces les ouvertures transpersonnelles étaient extrêmement risquées, pleines de pièges, de dérives et problèmes)
  • autant avec la terre activée en Transits et Progressions, qui peut donc de manière ponctuelle venir forcer certains retours à la réalité, des pondérations, des médiations, des prises de conscience, des structurations et canalisations, notamment les transits de Saturne encore évidemment

Beaucoup de cette dualité repose sur une « mauvaise gestion émotionnelle », donc il sera important de bien analyser les dominantes élémentales, et de bien rééquilibrer les forces aquatiques.

Le but étant au final à terme dans ce schéma d’atteindre une meilleure émancipation personnelle, une meilleure confiance en sa valeur intrinsèque (qui ne soit non conditionnée à tout ce que l’on peut donner à l’extérieur, à l’autre), réussir en somme à se détacher de l’émotionnel pour intégrer certaines parts de logique et de rationalité, réussir à désamorcer ses propres dépendances et ne plus les projeter sur les autres, tendre à « s’assécher » même si pour cela on doit en passer par un « tri relationnel » et par le fait aussi d’apprendre à dire « non », à faire respecter ses limites personnelles, mais cela reste une dualité complexe, qui demandera souvent bien du temps et aussi certaines « relations difficiles » pour pouvoir être désamorcée…

Pensez à vous abonner à la newsletter astro pour être tenus informés des dernières publications !
Ainsi que la Lettre PREMIUM si vous souhaitez recevoir les informations en avant première...

A lire pour approfondir vos connaissances astrologiques : Par où commencer pour apprendre l'astrologie et Etudier Dane Rudhyar



Pensez aussi au Forum d'astrologie et à toute la communauté astrologique qui le compose, si vous souhaitez approfondir votre témoignage et échanger avec des membres, astrologues passionnés et amateurs...



Fil d'ariane : Consultations >> Sommaire du site >>

Comprendre son Thème natal

Soleil en Maisons
Lune en Signes >> Lune en Maisons
Mercure en Signes >> Mercure en Maisons
Vénus en Signes >> Vénus en Maisons
Mars en Signes >> Mars en Maisons
Jupiter en Signes >> Jupiter en Maisons
Saturne en Signes et en Maisons
Uranus en Signes et en Maisons
Neptune en Signes et en Maisons
Pluton en Signes et en Maisons
Lune Noire en Signes et en Maisons
Noeuds lunaires en Signes et en Maisons

Comprendre ses Transits

Soleil en Signes en transit >> Soleil en transit en maisons
Lune en transit en Signes et Maisons
Mercure en transit en Signes et Maisons
Vénus en transit en Signes et Maisons
Mars en transit en Signes et Maisons
Jupiter en transit en Signes et Maisons
Vous aimerez aussi les articles astro suivants :

Technique psychologique pour faire le tri dans ses pensées, dans les tournants importants de vie, une manière de structurer ses projets, idées, envies…

Comment s’expriment les différents besoins fondamentaux décrits par la pyramide de Maslow au sein du thème natal? Quels types d’écartélements activent ils?

Beaucoup de questions me sont posées actuellement sur la meilleure manière de vivre au mieux la période, et certains constats reviennent beaucoup…

Savoir ce que l’on ne veut pas est souvent encore plus important que de savoir ce que l’on veut ! On peut se construire plus facilement sur les négations…

Quel que soit ce qu’il arrive autour de soi ou en soi, il est légitime de chercher tous les chemins possibles du bonheur et l’astrologie peut vous aider…

Contacter un astrologue sérieux et professionnel Abonnez vous à la lettre d'information astrologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “ Schémas psychologiques : La dualité « victime / infirmière », jusqu’où mène le sacrifice ?

  1. Bonjour,
    J’ai lu avec attention cet article et me suis bien reconnue. C’est donc ça une des facettes de Neptune, je ne le savais pas……
    Et bien moi justement j’ai réussi à faire une rencontre qui a « désamorcé » cela. Quelqu’un d’absolument vampirisant. J’ai dû clairement marquer mon territoire et là contre toute attente je me suis faite traitée d’égoïste. Cela a été la goutte d’eau…..
    J’ai vu -l’inutilité- de tout ça….. mais il aura fallu plus de 20 ans pour ça! Il n’y a que soi pour s’aider, dans le sens, si l’autre ne fait pas la démarche pour s’aider par lui-même, alors on est dans l’assistanat avec lui. Du coup on ruine sa santé et son temps!

    Oui ce livre à l’air très intéressant, merci de l’indiquer. Je vais le lire. Comprendre quelle mouche m’a piquée pour partir vers ça. Aider l’autre, je n’en ai plus du tout envie ! 🙂

    Enfin l’ironie de l’histoire fait qu’en parallèle, je suis rentrée depuis longtemps dans une situation d’aide qui aujourd’hui me dépasse totalement. Et je suis bloquée dedans pour le coup. Là ça devient donc du sacrifice et je ne peux plus faire marche arrière.
    Comme quoi aider ce n’est pas anodin. Mieux vaut bien réfléchir avant…. 😉

    Cet article permet de faire le point là-dessus, pour le coup ça aide!
    Le commentaire de Nathalie m’intéresse beaucoup aussi….. L’axe 4/10, Mais bien sûr!
    Décidément, on s’enrichit beaucoup sur ce site. Je repasserai à n’en pas douter 🙂

  2. Dans l’observation de ce schéma, j’inclurais la maison 4, l’axe 4-10, la perception de l’énergie maternisante ainsi que le parchemin transgénérationnel qui peut avoir un impact sous forme d’absorption émotionnelle descendante ou concomitante, de mimétisme, de réparation, de non-reproduction etc. Mon humble avis 🙂

    • Oui la maison 4 fait partie de la récurrence lunaire 🙂

  3. Ah tu n’aurais pas une illustration heu moins archétypale masculine de l’infirmière dans tes cartons? 😮 plus sacrificielle quoi…

    Et la maison 8, est-ce que ça ne rentre pas dans le topo du sacrifice, « forcé »?

    À part l’assèchement par rationalité, la délimitation, les frontières, le non, le renoncement (l’attrition, le retrait de), la pensée magique (ah oubliez ça), je propose Pluton qui demeure l’ultime maître nucléaire du détachement. Tout de même, il est relié au Scorpion dans les puissances curatives à invoquer. Ça replace bien le Neptune j’ai trouvé. Quoiqu’un Pluton en maison 12, c’est archi-fichu ptet.

    • Bien c’est une infirmière !? 🙂 moi j’aime bien cette illustration… 🙂
      On pourrait effectivement parler de Pluton, ceci dit oui comme tu le dis, cette planète aurait une fonction bien particulière dans ce schéma et n’intervient pas forcément à la racine de base…