Les commandes de consultation et la liste d'attente sont fermées, je réouvrirai d'abord à la liste d'abonnés d'ici plusieurs mois, merci de votre compréhension.


passion-astrologue-boucle-retrogradation-planete-venus

Rétrogradation de Vénus en Gémeaux en mai 2020

Cet article a été publié en avant première en Abonnement Premium.

Fait toujours important à considérer dans une année, la rétrogradation de cette planète très rapide a une symbolique très forte, je vous invite déjà à lire mon article Comment vivre la rétrogradation de Vénus au quotidien ?  qui précisera quelques points généraux de survie en cas de crise… 🙂

Attachements confus

La rétrogradation vénusienne prend place à la mi-mai 2020, le 13 du mois précisément à 7h45, heure de Paris, à 21° des Gémeaux, et alors que la planète insiste au moyen terme sur un carré franc à Neptune depuis même la fin avril…

Autant dire que ces influences neptuniennes vont clairement énormément marquer cette période de rétrogradation vénusienne, et durant une grande partie de ce cycle.

Plusieurs interprétations de ce genre d’aspect sont possibles :

  • Au premier rang en toile de fond, on décèle une confrontation entre l’Air mental mercurien (Gémeaux) et l’Eau réceptive neptunienne (Poissons), cela peut confronter directement l’intellect aux émotions, schématiquement on pourra penser ou dire quelque chose mais sur le fond ressentir autre chose…
  • Vénus représente directement notre système de valorisation, et Neptune symbolise justement les idéaux profonds, même au sens métaphysique, aussi cela peut faire confronter ces éléments : soit en créant par exemple un attachement avec quelqu’un d’impossible, ou quelqu’un devant s’éloigner, soit en ayant du mal à mettre en adéquation les sentiments ressentis avec les points initialement « fantasmés »…

Autant le dire, il y a avec cette rétrogradation une notion importante de « confrontation avec la réalité » qui peut s’opérer, et qui peut -à terme- faire redescendre les affects sur des bases plus réelles et concrètes, moins soumis aux « idéalisations » et à « ce que l’on voudrait qui soit » et plus en rapport à ce qui sera vécu « dans le réel ».

Ceci dit, ce n’est clairement pas un travail évolutif évident à opérer, de la fin avril à même presque la mi-juin il peut s’attacher énormément de confusion (les énergies neptuniennes étant particulièrement sensibilisées), et en quelque sorte « on ne saura pas où on a mal » (identifier ce que l’on veut vraiment), avec peut être aussi un ressenti de spleen latent, des notions de désillusion, avec un bouleversement émotionnel important, la réceptivité sera exacerbée et c’est cela aussi qui conduira à terme à une restructuration globale du système de valeur !

De fin avril à fin mai, une grande partie de ces dualités peuvent rester purement « internes » et avoir beaucoup de mal à s’extérioriser, ce qui peut d’ailleurs être bien inhabituel chez nos amis Gémeaux, qui pourront évidemment avoir besoin sur cette période d’une phase d’intériorisation plus prégnante que d’habitude, étant eux mêmes les plus directement impactés…

D’autant que l’on voit qu’au 15 mai, les 2 planètes sociales Jupiter et Saturne passent elles aussi à quelques heures près rétrogrades, ce qui confirme une très importante phase d’intériorisation (il sera très important au global, socialement, d’avoir réglé un maximum de choses avant cette mi-mai dans l’année, au risque sinon de devoir attendre la fin de l’année pour clôturer certains points).

Fin mai et début juin, clairement les énergies se tendent et rentrent dans une logique plus directe de confrontation, on voit avec notamment le carré de Vénus et Mars qui va se former dans le ciel, exact sur la première semaine de juin et qui peut clairement s’objectiver en termes de crises dans le couple par exemple, si y a de l’eau dans le gaz, cette période risque de se traduire en termes de confrontations, de révélations, de renoncement, de frustrations.

La difficulté est que Mars sera donc au contact de Neptune jusque la mi-juin, et que ce sont des planètes quand même largement antagonistes au niveau de leurs énergies intrinsèques naturelles, on retrouve cette fois une dualité Feu / Eau, où clairement les énergies martiennes risquent d’être assez « noyées » sur la période, donc ce qui risque de se retrouver cette fois en termes de confusion dans l’action.

Il faut prendre garde tout de même sur cette période de Vénus rétrograde à ce qu’un schéma relationnel « victime / infirmière-sauveur » ne s’installe pas, car ce sont beaucoup des énergies de sacrifice, de dévotion, d’abnégation, qui pourront aussi beaucoup avoir envie, d’aider, de « soigner » l’autre, pour lui prouver ses attachements, et cela risque au final de pas mal phagocyter des énergies émotionnelles, de créer des relations asymétriques qui soient aussi complexes à gérer dans le temps…

Dans certains cas sur cette mi-juin ce Mars pourra aussi activer des forces de « pardon » par exemple, on voit que Vénus aura retrouvé en 1er décan Gémeaux le sextile avec le transit de Chiron au passage (notion d’harmonisation liée à la « blessure », demande peut être de « guérison »), et il faudra plus directement prendre garde sur cette phase à ne pas se faire « abuser », de sa gentillesse, ou naïveté, crédulité, car de toute façon aussi ce qui se joue là pourra avoir des répercussions ultérieures avec la rétrogradation de Mars en septembre notamment.

Les signes Mutables risquent d’être plus particulièrement sensibilisés au global sur toute cette période, on voit aussi à partir de début juin l’axe des noeuds lunaires basculer chez eux (Sagittaire / Gémeaux), ce qui peut souligner un certain tournant karmique se mettant en place en toile de fond, et où la rétrogradation peut demander une forme finalité.

Vénus va reprendre marche directe le 25 juin, mais ceci dit le ciel reste compliqué en termes d’extériorisation, Mercure vient de passer rétrograde à son tour, avec Jupiter et Saturne aussi rétrogrades, clairement les forces de sociabilisation ne sont pas « optimales » à gérer.

Il faudra attendre la fin juillet et le début août pour que Vénus sorte plus directement de sa boucle de rétrogradation, mais cela risque d’opérer dans une certaine violence, on voit notamment le carré Mercure Cancer / Mars Bélier qui se met en place et est gage de parts de nervosité, de forces de tension et de confrontation, mais là clairement les « lunettes roses » qu’avait imposé Neptune ne seront plus autant opérantes et cela forcera à tourner une page plus définitive, surtout plus en conscience et réaliste, vis à vis de nos relations…

Pour une étude astrologique personnalisée

Il s’agit ici d’une étude générale ne tenant bien évidemment pas compte de votre propre Thème natal… Si vous souhaitez un éclairage particulier ou des Prévisions sur l’année, pour toute Question ou demande de Consultations, n’hésitez pas Contactez-moi !

Pensez à vous abonner à la newsletter astro pour être tenus informés des dernières publications !
Ainsi que la Lettre PREMIUM si vous souhaitez recevoir les informations en avant première...

A lire pour approfondir vos connaissances astrologiques : Par où commencer pour apprendre l'astrologie et Etudier Dane Rudhyar



Pensez aussi au Forum d'astrologie et à toute la communauté astrologique qui le compose, si vous souhaitez approfondir votre témoignage et échanger avec des membres, astrologues passionnés et amateurs...



Fil d'ariane : Consultations >> Sommaire du site >>

Comprendre son Thème natal

Soleil en Maisons
Lune en Signes >> Lune en Maisons
Mercure en Signes >> Mercure en Maisons
Vénus en Signes >> Vénus en Maisons
Mars en Signes >> Mars en Maisons
Jupiter en Signes >> Jupiter en Maisons
Saturne en Signes et en Maisons
Uranus en Signes et en Maisons
Neptune en Signes et en Maisons
Pluton en Signes et en Maisons
Lune Noire en Signes et en Maisons
Noeuds lunaires en Signes et en Maisons

Comprendre ses Transits

Soleil en Signes en transit >> Soleil en transit en maisons
Lune en transit en Signes et Maisons
Mercure en transit en Signes et Maisons
Vénus en transit en Signes et Maisons
Mars en transit en Signes et Maisons
Jupiter en transit en Signes et Maisons
Vous aimerez aussi les articles astro suivants :

Le Bélier a une charge spécifique dans le zodiaque, et la Lune Noire va avoir tendance à aiguiser son tranchant, d’autant avec la rétrogradation de Mars…

Guide astrologique gratuit pour débuter en astrologie, pour mieux comprendre son thème natal, mieux déterminer comment utiliser les planètes au présent !

Beaucoup de questions me sont posées actuellement sur la meilleure manière de vivre au mieux la période, et certains constats reviennent beaucoup…

Quelques réflexions pour faire le parallèle avec ce que nous a enseigné l’histoire, ce que cela peut nous apporter pour mieux comprendre cette crise…

Transit majeur de l’année 2020, il est vraiment au carrefour des autres influences, bien sûr faisant « effet loupe » sur Pluton et Saturne en Capricorne…

Contacter un astrologue sérieux et professionnel Abonnez vous à la lettre d'information astrologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 commentaires sur “ Rétrogradation de Vénus en Gémeaux en mai 2020

  1. Bonjour cher Chiristophe,

    Doublement concernée en maître d’Ascendant, coincée sur Mercure depuis quelques semaines ….

    Des news avec tout le gratin bien noir plutonien sur la IV depuis mars : trois départs dans ma famille, dont la sœur de ma mère et mon frère ainé (Lune Capri, Balance fin de signe asc. Taureau qui s’en ai pris plein la poire donc (antériorité plutonienne et saturnienne, donc le glas a sonné là…). Snif.

    Je suis hyper introvertie, je n’aime que la nuit en ce moment, j’ai l’impression d’être une reine des glaces, je suis comme figée. Les conditions sont encore très saturniennes et l’athanor Plutonion pèse une tonne dans mon quotidien !
    Par contre, Neptune avec la Lune waouw des rêves en veux tu en voilà, des connexions’, des flashes pour des gens que j’aime et qui correspondent à la réalité….J ai l impression de vivre à nouveau un super passage comme j’avais connu lorsque Neptune était conjoint à ma Lune dans les année 90. La voyance et la perception de bien des choses mystérieuses se faisaient alors jour en moi….

    Merci pour cet excellent article,

    c’est encore tartiné lourd…..Cerise sur le gâteau pour ma RS conjonction soleil lune, en VIII ou IX selon où je serai. M’enfin avec toutes ces rétros dont ce bon vieux pépère Saturne….

    • Bonjour Musica,
      Content de vous lire, je pensais à vous ces jours avec votre RS qui approche… 😉
      Je suis bien désolé et triste de lire encore que vous êtes dans cette période noire qui s’éternise…
      Ce stellium se formant en Capricorne a une charge énergétique importante pour tout le monde je crois…
      Neptune forme le contrepoids encore heureux !
      Je vous souhaite le meilleur en tous les cas, belle semaine à vous…

  2. Bon je dois bien pouvoir trouver un crapaud dans le coin, jm en vais le chercher pour un baiser et le transformer en infirmier, mon sauveur 🥰♥️🥰♥️, bon je vais revenir vers fin juillet sinon je crains que jvais finir noyer dans la marre de mon crapaud adoré 😁

    • Bon que penses tu Christophe d un mars/ lune en conjonction avec un mercure m3, qui a besoin de s’exprimer sans limite aucune! Doit elle se contenir ou tout lacher??
      Le crapaud se transformera t il en infirmier sauveur ou noiera t il sa terrible princesse dans la marre où baigne sa froide et solitaire lilith m1/ Capricorne ? Hummm je crois que la froide lilith m1 si pleine d autosuffisance, si sûre d elle, va laisser suffoquer la princesse, bon certes une princesse de pacotille, mais l’important c’est de le croire non? Crois tu qu avec la reprise direct de venus, elle finira par devenir une vraie princesse avec un vrai prince? Je regarde les astres, et jme dis que c est cuit, les princes n existent que dans les contes, cette venus retro, carré à Neptune nous fait prendre des vessies pour des lanternes non??

    • Faut trouver un crapaud avec beaucoup de patience sûrement…

  3. oui c’est démarré depuis le 5 avril côté juridique. j’accepte d’avance ce qui en sortira.

    Covid19: ah et bien notre ville élargie de 3+ millions d’habitants détient les records canadiens et les stats sous-evaluent tout. Les établissements de soins sont saturés, avec contaminations internes et avec le printemps, les gens flottent dans une brume rose. Les notions de protection et de délimitation, ne sont pas dans notre culture, très neptunienne en partant. Les ventes d’alcool et de marijuana explosent.

    De mon côté, ça va: sous-marin plutonien efficace 🐚

    • Ah oui ça a bien pris quand même chez vous aussi !!! ils nous en parlent pas trop ici…. plus des états unis et encore…
      Oui je vois ton sous marin est souvent sollicité ces derniers temps… 🙂

  4. Ah c’est le jackpot avec ma Vénus Gémeaux conjointe Mercure en maison 7 (unions/contrats). Pour le moment c’est la partie rose: je suis dans mes créations vertes. Très coloré oui!

    Bon, la partie plus grise: j’attends de voir ce qui va se passer avec la date d’audition d’une contestation légale concernant la maison 4 (vers laquelle mes jumeaux shootent un carré à Chiron). Et Mars s’ y dirige allègrement sur Chiron. (Il y a des réparations à faire à la maison: une question d’eau Neptune qui coule évidemment! !).

    Pourvu que tout ça aille après fin juin!! Et même mi-juillet pour Mercure direct. Et souci de santé de femme en même temps oui.

    Sinon les relations ça va bien. Mes jumeaux font trigone à Saturne en 3: une sorte d’auto confinement de naissance donc je suis en terrain connu!

    Désillusions: un gros coup de chaleur et mes créations vertes seront cuites c’est sûr! !

    Cette rétrogradation était dans cette zone il y a 8 ans: pas réconfortant pour moi du tout 2012). À suivre.

    • Bonsoir Ln,
      Si déjà jusqu’à maintenant ça se passe bien, c’est toujours ça de gagné, car Vénus est entrée dans sa boucle il y a quelque temps déjà… 🙂
      J’espère que tu n’as pas eu trop de souci avec le coronavirus ces derniers temps dans ton coin, vous semblez assez épargnés…

  5. La combinaison d’énergies Vénus-Neptune est très complexe à gérer et/ou à assimiler. C’est comme plonger dans un bain chaud, avec une pastille effervescente rose, et puis ressentir qu’il y a un je-ne-sais-quoi d’autre dans l’eau, tout en le reniant… Ce sont parfois des cassures de cristallisation imposées ou auto-imposées 🙂 Merci pour cet article !

    • Oui absolument c’est ce qui constitue à mon sens l’influence majeure de ce transit, donc à suivre de près selon la manière dont cela s’actualise au sein de chaque thème natal… 🙂