passion-astrologue-exprimer-la-lune-anima

Quelle place donner à l’expression lunaire vis à vis de l’expression solaire ?

Dans notre société moderne, il faut reconnaitre que l’aspect solaire de l’existence a pris énormément de place, beaucoup au détriment de l’aspect lunaire, et c’est évidemment une dualité très centrale pour l’humanité, où il y a lieu de se poser des questions.

Ainsi on valorise beaucoup par exemple la réalisation sociale, matérielle, la célébrité, ou même la force brute pour s’imposer (Soleil / Feu), au détriment du ressenti interne émotionnel personnel (Lune / Eau) qui est plus assimilé au mieux à une perte de temps ou au pire à de la faiblesse, et ce faisant on se coupe évidemment d’une part importante de la réalité !

On voit en outre que cet aspect lunaire est souvent, soit galvaudé, soit complètement faussé ou tordu dans ses expressions, la société moderne tendant beaucoup, comme le disait l’astrologue Hadès déjà à son époque, à « inverser les valeurs » !

On retrouvera ainsi cette influence lunaire par exemple dans une « psychologisation » permanente du domaine public (y compris au travers du politique, qui « infantilise » énormément le peuple, Hadès attribuait d’ailleurs directement la démocratie à la Lune, par opposition évidemment au royalisme du Soleil), ou encore dans une indécence émotionnelle médiatique, où pour parler crûment, on fait des émissions de télé réalité qui font beaucoup dans le pathos, pour soutirer des larmes au public à peu de frais…
Les exemples de ce genre ne manquent pas malheureusement, et chaque fois il s’agit là d’une « fausse expression » de l’Anima qui forcément ne peut donner qu’une « fausse réponse » de l’Animus (puisque ces 2 principes sont indissociables et communiquent continuellement entre eux).

Dans son livre « Le Chemin de Soi, les Luminaires et les Planètes » (livre très intéressant d’astrologie humaniste dont je vous conseille la lecture), Eric Berrut évoque dans un des paragraphes les tendances d’une Lune dominante et les conséquences que cela entraine pour l’expression du Soleil, avec évidemment des répercussions différentes selon une nativité féminine ou masculine, selon l’expression différente Animus / Anima.

Il dénombre 4 points principaux :

  • Privilégier tous les liens d’appartenance, à commencer par ceux de la famille, au détriment de sa propre souveraineté et de sa destinée individuelle.
  • Être dans sa générosité maternelle, sa nature de tendresse et de sensibilité, au risque d’infantiliser autrui et d’exister à travers ceux qu’on materne.
  • Être dans ses limites personnelles, dans sa vulnérabilité humaine, au risque de s’identifier à l’enfant fragile qui recherche la protection de son entourage.
  • Vivre la dimension incarnée de l’existence, au risque de s’y perdre, vivre la dimension psychique de l’existence, au risque d’y sombrer.

Si vous vous reconnaissez dans ces 4 lignes et bien il est très probable que vous ayez une Lune dominante dans votre Thème natal (ou une récurrence Cancer / Maison 4 évidemment), ou que votre lune natale soit directement actualisée par vos Progressions ou Transits actuellement. Et il est très probable également que vous ressentiez du mal à vous adapter au monde actuel ! étant donné la prégnance solaire que j’évoquais au tout début…

Comme Eric Berrut le dit aussi très bien juste quelques lignes plus bas :
« A plus long terme, le pouvoir unilatéral du Soleil doit être remis en cause et la réalisation de la « conjonctio » (notion d’alchimie) passe, pour l’homme, par une réhabilitation de la Lune. »

Et c’est là réellement probablement un point central de l’évolution de l’humanité actuelle, qui doit trouver un équilibre, au cours de la grande Ère du Verseau qui s’annonce (voir précession des équinoxes), entre le culte de la Déesse Mère et le culte de Dieu le Père qui se sont succédé dans les derniers millénaires (voir aussi mon article Amour, psychologie et astrologie).

Je suis le premier à avouer, qu’en tant qu’homme « de mon temps », j’ai très peu écouté ma Lune dans ma vie, et pour cause, pas grand chose dans mon thème natal m’y pousse, au contraire…
Et même si je ne suis pas le pire dans cet optique, j’ai conscience d’un travail réellement énorme à faire sur ce chemin ! (très karmique pour moi) Et j’avoue d’ailleurs aussi avoir du mal à cerner concrètement le but à atteindre, je pense d’ailleurs pour cause que c’est un travail réellement générationnel, dont les cycles se compteront probablement en siècles…

La question n’est pas de tendre vers l’androgynie mais simplement de mieux comprendre et exprimer plus justement ce qu’est l’Anima et l’Animus, la Lune, le Soleil, sans excès et sans reniement, ce qui est important, mais difficile !
Cela passera probablement par la médiation de différentes énergies transpersonnelles, Pluton, Neptune, Uranus (comme c’est par exemple mon cas personnel, puisque je passe par la médiation des énergies neptuniennes pour exprimer mon Eau globale, plus que lunaire).

Il va sans dire que dans ce travail, les Projections relationnelles que l’on peut faire sur « l’autre » sont extrêmement importantes ! (notamment au niveau affectif évidemment)
Il ne faut pas d’ailleurs croire que c’est un travail exclusivement masculin ! Puisque les femmes ont aussi à charge d’incarner « une image d’Anima collective », dans les siècles à venir, qui soit « inspirante » pour guider l’homme dans son évolution…
Bon courage Mesdames ! 🙂

Pensez à vous abonner à la newsletter astro pour être tenus informés des dernières publications !

A lire pour approfondir vos connaissances astrologiques : Par où commencer pour apprendre l'astrologie et Etudier Dane Rudhyar


Fil d'ariane : Consultations >>
Vous aimerez aussi les articles astro suivants :

Que peuvent nous enseigner les énergies planétaires de Mars et de Saturne en termes de forces personnelles et sociales à employer en thème natal, transits

En quoi consiste exactement ce phénomène et quel est son sens profond ? Carl Gustav Jung l’a beaucoup étudié au cours de sa carrière, c’est même lui qui lui a donné ce nom…

Certains schémas psychologiques reviennent fréquemment dans les études que je peux réaliser, et celui ci est de loin le premier…

Le point sur le processus psychologique à l’oeuvre et son développement lorsque l’on étudie plus directement ses planètes natales…

L’igikaï est un concept japonais que l’on peut résumer par la « raison de vivre », il est intéressant de le rapprocher de différentes notions astrologiques

Contacter un astrologue sérieux et professionnel Abonnez vous à la lettre d'information astrologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

42 commentaires sur “ Quelle place donner à l’expression lunaire vis à vis de l’expression solaire ?

  1. Oui ! Pour ma part XI en Vierge et Balance, c’est plutôt posé, même avec Uranus, Pluton et Soleil dedans, et intervient sans doute la Lune en III (avec ses aspects aux planètes en XI) : élans, théories et pragmatisme échangent bien avec l’environnement proche, les gens en proximité, sensibilité et subjectivité sans doute… autrement dit : d’autres paramètres relativisent cette énergie XI ! Le « cadeau » (pas tjs facile à recevoir) de l’environnement proche et de la Lune…?
    Bon week-end

    • Oui votre analyse est pertinente, il faut évidemment resituer ces influences dans le thème global… 😉

  2. C’est en tout cas un sujet qui interpelle beaucoup ! Tous ces commentaires de tous ici sont très intéressants. Je rajoute concernant : « point central de l’évolution de l’humanité actuelle, qui doit trouver un équilibre, au cours de la grande Ère du Verseau qui s’annonce entre le culte de la Déesse Mère et le culte de Dieu le Père » que moi je vois essentiellement le mouvement, la pensée, la philosophie, les actions… d’éco-féminisme actuels (qui concerne bien évidemment les hommes aussi) très porteurs de ré-équilibrage. (Mais c’est peut-être parce que j’ai une maison XI très forte).

    • Oui la notion de maison 11 n’est certainement pas étrangère à ce que vous évoquez… un peu comme tout ce qui est politique d’ailleurs… mais il faut se méfier, car c’est aussi dans ces domaines là que les inversions et les dérives peuvent être les plus nombreuses…

  3. Quelle place donner à l’expression Lunaire vis-à-vis de l’expression solaire ? Cette question invite à se souvenir du rôle distributif des énergies solaires à la Terre (et donc à la conscience humaine) que joue le satellite de la Terre par son va et vient cyclique du Soleil vers la Terre et de la Terre vers le Soleil.
    La Lune peut nourrir la conscience des plus hautes énergies spirituelles moyennant que l’égo personnel ne fasse pas obstacle ; d’où l’intérêt de régulièrement prendre le recul , la place et la hauteur de l’Observateur pour regarder ses propres comportements au cours des événements, et des situations relationnelles les plus quotidiens.
    C’est le privilège et la difficulté à portée de tous les êtres humains que de pouvoir s’auto-regarder dans une démarche de « connaissance de soi ». Etre à la fois celui qui regarde et celui qui agit, pouvoir ainsi mieux se connaître et se donner la possibilité de rectifier les comportements trop égocentrés et culturels alors éclairés par la lumière et l’Amour de l’âme.
    Dés la naissance nous nous construisons dans une matrice psychique culturelle collective, pris dans ce réservoir d’énergies de masse le travail d’émergence en conscience de soi différencié et son expression peut justifier la recherche de réalisation objective sur un plan plus élevé d’une vie entière. ( Soleil Cancer IX ; Lune en VIII trigone à Lune Noire Verseau en IV et sextile à la conjonction Pluton-Saturne en X et trigone encore à Neptune en XII) ; d’où Exigence impitoyable de régénération du vécu sensible lunaire trop personnel au profit d’une compréhension aimante donnée à l’ensemble de l’humanité. Malgré les aspects trigone sextile réputés « harmonieux» cela se passe dans un processus éprouvant de mort/renaissance.
    Merci pour la photo de début d’article, quel magnifique fantasme qui bien sûr ne pourra jamais trouver réalité objective mais bien entraver des relations interpersonnelles réalistes pour celui ou celle qui le nourri.
    Bonne prochaine année à vous-même et à ceux du groupe qui vous accompagne.

    • Oui c’est le « tissage de la Lune » que nous évoquions avec Ln… 😉
      La dualité avec le Soleil que vous évoquez est juste et vraie, c’est à la fois si simple, mais si compliqué…
      Et oui aussi sur la médiation des énergies transpersonnelles, pour vous c’est logiquement plus plutonien, pour moi neptunien, pour d’autres certainement leurs propres mélanges opèrent…
      La photo, oui vous êtes la seconde personne à me faire ce genre de remarque ! 😉
      Je l’ai choisi plus parce qu’elle me paraissait « onirique » et que j’avais besoin d’une image qui incarne un archétype d’Anima universel, donc forcément idéalisé… Mais je n’avais pas pensé qu’elle susciterait autant de « comparaisons » personnelles… 😉

  4. Très jolie l’image du tissage de la Lune!

    Québec, le Canada et les É.U. sont Cancer,.. et des lunes très différentes!

    On est encore en simple démocratie, pas de représentation proportionnelle. Très peu de démarcations dans le fromage politique.

    Ah ne me parle pas de votre Saturne: castes sociales, vision périmée… oxygène de l’âme est où? c’est sûr que Pluton déclenche le ménage là-dedans oye!!

    Venez en vacances par ici et laissez-vous dorloter! Y a de la place en masse pour vous dégager de vos coincements et retrouver une souplesse renouvelée. On n’est plus très aiguisés sur les questions d’identité culturelle, c’est poreux ce sujet.

    On est davantage neptuniens c’est sûr.: la nature et la « langue de bois des politiciens » (l’art d’eviter de répondre). On fait des révolutions plutôt artistiques: la peinture rouge au lieu du sang…

    Notre Pluton s’ exprime dans les ressources naturelles. Après tout le Bouclier Canadien est le plus vieux morceau terrestre émergé. Le Québec est une terre de guérison avant tout.

    Ah! Et apportez vos recettes hihi!!

    • Oui c’est intéressant tout ce que tu évoques sur ton pays… 😉
      Toujours marrant de voir la vision des personnes sur leur pays…
      Mais ça donne envie d’y faire un tour ! je ne connais pas ce coin… et comme je t’ai dit, vous avez sûrement meilleure mentalité qu’en France, ce qui n’est pas très dur…………… 🙂

  5. Tu ne trouves pas que les escargots ont un petit côté lunuranien non hihi? Ça va dans le sens de l’androgynie de l’Ere du Verseau soulevée avec justesse par une lectrice.

    On voit cette uranisation dans les techniques de reproduction, de fécondation et dans les revendications d’identités sexuelles variées. Ici, on est très en avance sur vous, avec les mariages gais, bi-sexualité, transgenres, et la possibilité d’adopter ou de concevoir autrement.

    Et aussi, encore plus pragmatiquement, avec le constat que les travaux ménagers, les traditions familiales, nourrir, guérir, se taper les réunions de parents à l’école, etc., ne sont pas que l’apanage des femmes qui, en plus de porter les enfants et de les élever, ajoutent au revenu de la cellule familiale. Alors vive la démocratie lunaire au bercail non? Beaucoup de retard en Europe avec l’engramme social d’une polarisation cristallisée. Vos lunes ne sont pas bien traitées du tout et leur expression bien écrabouillée, tout sexe confondu!

    Dans tous les cas, la place de sa propre lune passe par la coupe du cordon ombilical à la mère. Là j’en aurais long à dire… karmique pour moi ça oui. Individuation tardive ici.

    Pas que j’aie traîné dans cette démarche, le désir d’émancipation était présent dès 6 ans, mais le pouvoir d’emprise vibratoire, c’est fou! La superposition des 2 thèmes m’a confirmé ce ressenti. Et il n’y a aucun canal de coms dispo pour tenter, à tout le moins, une neutralisation.

    En attendant que la dette soit ramenée à zéro (à part un décès, jvois pas), je pratique une forme d’aikido énergétique pour diverger la concentration massive et obtuse des assauts granitiques maternels. Ça fonctionne mieux que toutes les tentatives de dialogue, de confrontation ouverte,

    Ça c’est l’interprétation du moment de ma configuration de Lune qui pilote le Soleil par maîtrise, tous deux au-dessus de l’horizon.

    Je me suis coltinée très tôt avec les planètes lointaines. Sublimatio, il y a ça en alchimie? J’ai viré aux chats et célibat. Trop de combats entre des parts intérieures et la Lune: comme essayer d’attraper une super-balle à trajectoire chaotique.

    Tout ça semble se diriger vers une sorte de rôle de passeuse d’émotions. D’Où le sous-marin si je ne veux pas devenir zouzou! Et la pratique assidue d’aikido énergétique.

    S’ il y a un but lunaire, je dirai que c’est celui de trouver son propre heu style de soins à soi. Dégagement des mémoires et conditionnements, devenir sa propre mère, et comprendre comment générer sa propre connexion à l’être originel qui attend d’être accueilli.

    La Lune est une oeuvre au quotidien pour « émotiver » sainement et battre la mesure sur la portée de la création solaire.

    • Oui pour « l’uranisation » comme tu dis… 😉
      Je ne sais pas si nos Lunes sont mieux traitées que chez vous… Mais par opposition votre pays semble manquer de Saturne dans les temps modernes… 😉 tout est question d’équilibre encore une fois…
      Le rapport à la mère, vaste question ! et tu n’es pas le prototype le plus simple, tu sais bien… ni dans l’expression lunaire au sens plus large…
      Rudhyar disait aussi que la Lune permettait de tisser ce que fait le Soleil, c’est une belle image…. 😉

  6. Houla, cet article a fait transpirer mon Soleil Cancer mi-eau mi-plage VIII ! Grat-grat mmh. Anima/Animus, Yin/Yang. Ha/Tha. Ah oui, paf dessus les 4 points, pour ma Lune Vierge X, terre-élément + terre-maison. Oh oui ma mère était la vedette industrieuse sèche typique!

    Bon, pas très envie de polariser. Les escargots hermaphrodites (Hermès=Mercure!) ont réglé cette question il y a longtemps, et avec ou sans partenaires! Déjà, ça donne une récupération complète de son pouvoir: intégration, ah, formidable non?!

    Cette question de place lunaire, ça finit dans la boue pour moi: mes luminaires ne sont pas reliés par le moindre petit aspect, Mais la Lune de terre a la maitrise de mon Soleil d’eau. Et les 2 luminaires sont au-dessus de l’horizon.

    Alors pour cultiver la vie intérieure, la face cachée de la lune, c’est dans la baignoire de Poissons IV en face. Pour la nourriture, pareil: manger à la maison. Et etc. pour soigner ma lune épinglée au zénith. Et pour régénérer Soleil, voisin du noeud nord, aussi au service des émotions (détresse surtout) des autres.

    Je sens souvent ma Lune comme la trotteuse des secondes sur l’horloge grand-père de Saturne. Très contente que mon Soleil soit branché sur plus puissant sous peine de finir en poudre de chagrin sûrement!

    Quelque part j’ai lu de demi-sextiler une visite au signe voisin quand notre lune nous rend maboule! Ça le fait!

    • Oui ce n’est pas un problème que masculin n’est ce pas… 😉
      Bon j’espère qu’on va pas se transformer tous en escargot non plus ! 🙂
      Tu as raison de souligner aussi l’importance des aspects entre luminaires ! Chose que je n’ai pas évoqué ici -sinon l’article aurait faire 50 pages- mais c’est évident que dans le travail que j’évoque, si l’on a un trigone Soleil / Lune, ça ne se passera pas pareil que si c’est un carré ou si ils sont sans aspect……
      Idem pour la position en natal, un Soleil sous l’horizon ou en maison aquatique, une Lune sur l’horizon ou en maison de Feu, tout cela peut changer beaucoup de choses…
      C’est un peu ton cas personnel, tous ces paradoxes, c’est vrai… pas étonnant que cet article te grat-grat 😉

  7. Bpnjour,
    Joyeuses fêtes de fin d’années tout d’abord.
    Je réagis au « but » que vous évoquez sur l’aspect lunaire, vous dites : « Et j’avoue d’ailleurs aussi avoir du mal à cerner concrètement le but à atteindre ».
    J’ai un thème très lunaire et je me reconnais parfaitement dans les 4 affirmations que vous évoquez sur la lune.
    Concrètement, la façon dont je vis ma lune est justement l’absence de but. Se laisser porter, comme la mer se laisse attirer par la lune, ou comme la lune qui réfléchit la lumière du soleil vers la Terre, ou non, selon ses phases. C’est un lâcher prise. Avec des risques, d’aveuglement, de manque de discernement, d’une certaine passivité, etc… Mais je pense que c’est justement l’absence de but qui caractérise la Lune. Une réceptivité, une confiance, qui tend parfois à la naïveté (l’aveuglement de la pleine lune) voire à l’obscurantisme (quand la lune disparait).
    Si mon témoignage peut vous « éclairer » sur ce que cela signifie d’incarner l’aspect lunaire, et sur les craintes que cela peut (à juste titre parfois) éveiller. Tout autant que l’aspect solaire a ses zones d’ombres, l’aspect lunaire a les siennes propres. De mêmes que ses parts lumineuses.

    • Bonjour,
      Merci beaucoup Eve pour ce témoignage très intéressant… C’est très juste ce que vous évoquez, cette absence de but en quelque sorte, c’est quelque chose de dur à saisir, pour moi en tous les cas, ce laisser aller au ressenti… Mais c’est très intéressant en tous les cas, cela peut permettre différentes prises de conscience, pour moi et d’autres personnes qui se posent ce même genre de questions… 😉
      Merci encore donc pour votre témoignage.
      D’heureuses fêtes de fin d’année pour vous également…

    • mmh? je pense que c’est la même chose que quand on reçoit un cadeau: en général, on n’a pas d’intention, ni de but particulier. C’est l’idée de recevoir. Eventuellement de ne pas vexer l’autre en ayant une mine déconfite si le cadeau ne nous plait pas :). Pour rester dans la thématique de fin d’année.
      C’est celui qui donne qui a une intention, un but. C’est la partie solaire. Tant qu’on cherche un but, je pense qu’on est encore dans la partie solaire. Comme quand on « cherche à se détendre ». En général, c’est comme ça qu’on a le plus de mal à se détendre réellement, parce qu’on n’a pas vraiment lâché prise.
      Ou de même quand on se repose. En général, on est moins fatigué après, mais ce n’est pas forcément le but, on peut se reposer simplement parce qu’on est fatigué, pas forcément pour être plus en forme après. A l’opposé de l’action, qui se fait généralement avec un but précis.
      Je ne sais pas si je me fais bien comprendre, mais j’aurais essayé 🙂
      Un peu de joie de donner et de recevoir en cette fin d’année, pour équilibrer nos lunes et nos soleils 🙂

    • Si si vous vous faites comprendre admirablement, et ce que vous dites est encore une fois très juste ! 😉
      C’est simplement que, pour une personne comme moi, qui ai Mars exalté en Capricorne en maison 1, le principe d’action est un peu la base… 😉 aussi ce que vous dites sur l’énergie lunaire (en plus j’ai la Lune en Bélier !!! 🙂 ), c’est tellement difficile et loin de ce que je suis (noeud nord en Cancer), ça demande quelque part de désapprendre des schémas, des logiques, pour simplement « ne rien faire et ressentir », ce n’est pas simple… pour moi encore une fois… 😉
      C’est drôle aussi que vous parliez de repos et de sommeil, car c’est exactement aussi comme ça que je marche ! je me dis « faut je me repose, je dois me reposer » et bien évidemment c’est là que je n’arrive plus à dormir !!! 😉 là encore le Feu est à l’oeuvre…… 🙂

  8. Merci de rappeler ce que disait Rudyar, c’est très juste… et vous vous adressez à une Anima teintée de Verseau et de Vierge, alors oui, ça me parle !! 😉
    Et bien sûr, il y a des liens entre les propositions du yoga et celles de l’astrologie…
    Belles fêtes à vous Christophe ! 😊

    • Et oui, nous aurons l’occasion d’en reparler… 😉

  9. Bonjour Christophe et merci pour ce bel article ! 😊
    Je suis prof de yoga alors ce thème me parle… ! L’une des significations symboliques de Hatha Yoga (une des branches du yoga traditionnel indien) est précisément l »union/réunion/unification du Soleil (Ha) et de la la Lune (Tha). Concrètement cela veut dire éprouver en soi cette union des 2 principes Animus-Soleil/Anima-Lune comme vous l’évoquez dans votre article. Eprouver dans le sens d’équilibrer ces 2 énergies complémentaires, et cela, qu’on soit homme ou femme bien sûr ! 😉 Les mystiques parlent d’ailleurs de « mariage intérieur », j’aime beaucoup cette expression car il s’agit avant tout de faire le travail en soi et pour soi !!
    Il y aurait sans doute un parallèle intéressant à faire avec la place occupée par Mars et Vénus dans un thème astral, vous ne croyez pas ?
    Quant au coeur de votre article, je suis entièrement de votre avis – et je suis touchée que ce soit un homme qui l’ait écrit c’est significatif d’un changement possible donc porteur d’espoir , merci Christophe ! 🤗 – il est plus que temps de développer, de faire émerger dans notre monde actuel (tellement éloigné de ces valeurs « ‘lunaires ») et de mettre en pratique dans notre vie de tous les jours et dans nos relations les valeurs du Féminin sacré : réceptivité, inaction, méditation écoute, douceur, tendresse, gentillesse, respect de soi et de l’autre, ouverture à l’autre, ouverture du coeur… Et – vous avez raison de le rappeler ! – en tant que femmes nous avons la responsabilité de transmettre ces valeurs tout autour de nous, à nos enfants (filles ET garçons !!) si nous en avons , et aussi à nos amis, élèves… partout !! Et cela sans amoindrir la tout autant nécessaire force d’action de l’Animus dont on a tellement besoin pour créer nos projets de vie, mettre en place des actions justes et centrées, et aussi se défendre quand on est attaqué !! 😉
    Tout est une question d’équilibre……
    Il est temps de nous souhaiter de très belles fêtes de Noël, Noël qui signifie « nativité/naissance » : décider de (re)naître à nous même avec ces valeurs lunaires est un voeu qui m’est cher et que je suis heureuse de partager sur votre site
    A bientôt !!
    Nina 🥰

    • Merci Nina ! 😉
      Oui je suis d’accord avec tout ce que vous évoquez… 😉
      Vénus et Mars, on pourrait faire beaucoup de corrélations, ce sera peut être l’objet de futurs articles… 🙂
      Dans le yoga, ce genre de notions est effectivement importante et permet différents développement.
      C’est important aussi de ne pas perdre de vue que derrière l’union du principe mâle et femelle, c’est surtout comme le disait bien Rudhyar dans ses rapprochements à l’astrologie, l’union du personnel au collectif… et cela est « asexué »…
      Oui joyeux Noël Nina… 😉

  10. Quand la Lune est dominante dans un thème, ce n’est peut-être pas du tout facile de saisir qu’elle l’est. C’est sans doute le cas pour tous les astres mais peut-être encore plus pour la Lune. Difficile de saisir qu’elle guide / influence beaucoup, encore plus alors de saisir ce qu’on exprime, ce qu’on incarne. Dans mon thème la Lune est l’astre qui forme le plus d’aspects « facilitants », « positifs » avec les autres astres (c’est le cas avec Soleil, Pluton, Uranus, Neptune, Vénus et même Cérès à laquelle elle est conjointe), alors que Mars est celui qui forme le plus de carrés (avec Soleil, Pluton, Uranus, Chiron), tout cela dans le même signe : Mars est tout début Capricorne (invitation à découverte avec vraiment de sacrées défis à relever, ou coaching, par les colosses avec lesquels il y a carrés), Lune toute fin Capricorne comme en conclusion et en récolte, alors que dans ce signe elle est déjà difficile à saisir, ou a des difficultés à s’exprimer. Alors je me dis que ma Lune est peut-être très dominante, mais c’est absolument inconscient et même probablement envahissant, et peut-être même qu’une bonne partie de ma vie, j’ai lutter, inconsciemment, contre ce qu’exprime cette Lune (je ne sais pas si exprimer est le bon mot). Réflexion tout à fait flottante aujourd’hui…. que le Noeud Sud transite ma Lune…. 🙂
    J’en profite pour vous souhaiter une belle fin d’année et vous remercier et féliciter encore pour votre site tout à fait passionnant (même si je ne saisis pas tout, notamment anima, animus !), passionnant également parce qu’il ouvre, pousse à aller chercher et accroître ses propres connaissances (d’autres auteurs, dans le domaine de la psychologie, métaphysique, etc).

    • Merci pour votre témoignage !
      Oui ce que vous évoquez pour votre thème est très typique… L’exil de la Lune et l’exaltation de Mars peuvent aussi expliquer beaucoup de choses (voir Maitrises)…
      Et merci aussi pour vos voeux et encouragements, je vous présente les miens également ! 🙂 J’espère faire de nouveaux articles qui vous intéresseront en 2019…. 🙂

  11. Hahahaha.. Forcément ton article me fait sourire, étant pétrie de Cancer/Maison IV 😉
    La bonne nouvelle c’est qu’un carré en T impliquant Lune et Soleil permet de ne pas sombrer dans les excès lunaires que tu évoques, et pousse à la connaissance/compréhension de soi pour trouver un fonctionnement qui convienne à toutes nos tendances.
    Eh bien c’est à toi et à ta lune pétillante que je souhaite bon courage Christophe, et surtout un joyeux Noël!
    Il me semble que les nouvelles générations masculines sont plus sensibles à leur côté lunaire, tout comme la part solaire pour les femmes qui osent exister à titre individuel! On avance..

    • Oui parlerais tu de l’article Vivre son carré en T ? 😉
      La médiation des énergies transpersonnelles aussi…
      Joyeux Noël à toi aussi Estelle… 🙂

    • Merci pour votre commentaire 🙂
      Et félicitations pour votre site internet et votre univers artistique, c’est réellement étonnant… 😉

    • Votre curiosité et votre intérêt me touchent et me font plaisir vraiment.
      Ce fut un chemin pour moi (conjonction lune-mars-saturne en scorpion et en V avec neptune sur la cuspide) capricorne ascendant cancer, avec du verseau.
      merci !

    • On sent l’influence de Saturne dans vos oeuvres, cela me rappelle une autre personne qui avait laissé un commentaire dans la section témoignage et qui a un univers aussi très saturnien… 😉

    • 2 choses en retour, suite à votre remarque vis à vis de l’univers saturnien
      C’est en effet dans le secteur occupé par la lune qu’il est le plus possible d’exprimer les valeurs que porte le soleil ?
      Et, je me permets ce citer cette intéressante réflexion, qui m’a parue très juste, cueillie à l’occasion de la pleine lune sur un site d’astrologie humaniste, : « Depuis une décennie, le signe du capricorne traverse de grandes transformations, qui demandent à ceux qui en portent l’énergie de revoir leur manière d’être, et l’utilisation de leur énergie de vie. Ils sont invités à revoir leurs bases pour alléger leur manière d’inscrire dans la matière leur besoin de construire. L’idée est de s’orienter de plus en plus vers la construction d’un état intérieur d’adulte, assumant pleinement et avec humilité son existence. Merci au Capricorne de nous montrer cette voie que nous avons tous à prendre, à votre suite, pour faire basculer l’humanité vers sa maturité ! »…
      Saturne a été tant décrié !
      Merci à vous, bonne journée

    • En fait le dessin est un des moyens d’extériorisation émotionnelle, donc on ressent énormément de choses transparaitre au travers ! j’aurais pu vous dire au travers de vos oeuvres que Saturne était important chez vous, c’est ce que j’avais fait avec l’autre personne sur son commentaire… 😉
      « C’est en effet dans le secteur occupé par la lune qu’il est le plus possible d’exprimer les valeurs que porte le soleil ? »
      Cela ressemble à certains aphorismes d’astrologie traditionnelle… 😉 bien que ce ne soit pas du tout idiot sur le principe, je ne crois pas qu’on puisse en tirer réellement une règle générale, cela s’apprécie selon chaque thème natal, certains le manifesteront plus que d’autres…
      La citation que vous relevez ne parle pas du transit saturnien mais du transit plutonien, qui a été amorcé aux environs de 2008, soit il y a prés de 10 ans… Le Capricorne va accueillir en 2019 beaucoup de choses, ce sera une année très sensible pour lui et pour là où ce signe tombe dans nos thèmes…
      Belle journée à vous également 😉

    • Merci beaucoup pour ces compléments et liens. 🙂 Et effectivement, je m’étais fait la remarque,, concernant Pluton notamment ! 😉 A suivre
      Bien à vous

    • Le transit de Pluton est à suivre de près pour vos énergies Capricorne… 😉

  12. Je suis tout à fait d’accord avec cette idée de « pôles inversés », de « valeurs inversées ». J’ai personnellement remarqué que la Lune se prend très souvent pour le Soleil ! Inversez les donc dans un Thème et vous y verrez rapidement plus clair du point de vue des schèmes de la personnalité 🙂 Je pense aussi que le Matriarcat se prend pour le Patriarcat depuis des lustres et gouverne largement… C’est évidemment tout un Programme que la Reconnaissance et l’Ouverture au Réel Masculin… Je le trouve d’ailleurs un peu trop oublié dans sa Dimension Spirituelle ! Et pourtant, sans Lui, rien ne serait né… Bien à vous cher Christophe ! Merci pour cette idée très d’actualité étant donné les énergies Cancer-Capricorne qui entreprennent tout ce mois durant ! Joyeux Noël à vous 🙂

    • Oui c’est juste ce que vous dites, cela fait partie des « rapports faussés » que j’évoque…
      Et c’est juste aussi ce que vous dites sur l’Animus, lui aussi s’exprime mal dans notre monde…
      Je n’ai même pas fait exprès par rapport aux énergies de la lunaison, la synchronicité opère toute seule ! 😉
      Joyeux Noël, bon réveillon à vous

  13. Wow! J’adore votre article! IL me semble que les gens ont commencé à comprendre l’importance de la Lune et de leurs taches karmiques egalement. Etre « connecté » à sa Lune, à son âme est la seule façon de se sauver dans le monde d’aujourdhui qui ne cesse pas de nous surprendre et d’imposer des limites pour nous réaliser (mais en vrai)!

    • Et oui… je ne conteste pas… 😉 Mais le chemin est long, car il va là à rebours de certaines logiques de société…
      Chacun aura son propre abord de la question, vis à vis de sa propre expression lunaire, on ne peut pas faire de généralité, juste expliquer certaines choses comme je le fais ici, et essayer d’ouvrir mutuellement nos consciences… 🙂

  14. Merci Christophe pour ce partage, comme d hab c est scotchant, ce livre m’a mis l’eau à …partout, je vais peut-être m’y noyer, mais je crois qu’il sera la suite logique de  » l’imagination active de C.G.Jung,.

    • 😉 il parle aussi de ce livre de l’Imagination active de Jung, justement au chapitre sur Lune / Mercure si ma mémoire est bonne… merci Marie

  15. Bonjour Christophe
    Si on considère que l’évolution de l’homme ira vers une certaine androgynie, je retiens cette idée de « rééquilibrage » des valeurs lunaires, autant que solaires . Uranus de l’ere du verseau « lissant » notre ego et donc notre solarité. Les anticipations iraient vers un corps qui se nourrirrait différemment, d’énergie quantique ? La bouche disparaissant par conséquence (et la nourriture ressort de la lune aussi) 🤔
    Science fiction ? Ou effet de la lune et Neptune dans mes dominantes ?
    Intéressant ces questions soulevées, il faudra vivre encore quelques siècles pour voir cette évolution !! 😊🙄 ??

    • Bonsoir Catherine,
      Je ne crois pas que le destin de l’homme soit l’androgynie… au contraire, une exacerbation de l’Animus et de l’Anima, mais cela passera forcément par une compréhension meilleur de ces archétypes, par chaque personne, ce qui est déjà un travail immense…
      Les évolutions que vous évoquez, oui c’est du très très long terme, donc plus de la science fiction à priori, mais pourquoi pas ! 😉