Passion-Astrologue-techniques-previsionnelles-astrologiques-croiser-progressions-et-transits

Techniques prévisionnelles astrologiques : croiser les progressions avec les transits

Comment analyser les éléments prévisionnels ? est ce que les progressions ont des interactions avec les transits ? Par exemple si j’ai la Lune progressée qui passe sur le même degré qu’un transit de Jupiter cette année, quels types d’interactions cela produit ?

Nouvelle réponse à la FAQ 2.

Tout d’abord, oui évidemment, lorsque l’on analyse la réalisation et l’évolution dans le présent de son Thème natal, le but est de croiser le maximum de techniques prévisionnelles !

L’astrologue Hadès préconisait notamment dans son livre « Révolutions solaires, directions, progressions, transits » de systématiquement croiser au moins les Progressions secondaires, la Révolution Solaire et les Transits (les révolutions lunaires), et c’est ce qui est signifié au travers de ces 3 axes seulement qui doit être le plus valorisé et pris en compte, c’est d’ailleurs ma manière d’opérer dans toutes mes études prévisionnelles ! je croise systématiquement au moins ces 3 techniques…

Lorsque l’on étudie et approfondit les techniques prévisionnelles, on s’aperçoit, très régulièrement, que s’opère différents « noeuds » où se croisent des influences… Et cela est évidemment particulièrement puissant ! on peut repérer des tournants de vie majeurs, leur teneur, leur datation, etc…

A titre d’exemple, j’ai vécu personnellement lorsque j’étais jeune homme le croisement du Soleil progressé sur Neptune natal au même moment où Pluton le transitait et dépassait mon ascendant, ces forces se sont en quelque sorte « cumulées » et leur « effet général » a été particulièrement puissant, mais il faut bien comprendre aussi ce que sont les modes d’action des progressions et des transits…

Schématiquement, on pourrait le résumer ainsi : tandis que la progression matérialise ce qui opère psychiquement à l’intérieur, le transit souligne plus directement ce qui s’objective à l’extérieur, les événements qui sont vécus, ces 2 choses opérant en Synchronicité, ils correspondent au global à l’émergence à la conscience de quelque chose, à une « poussée », on ne peut les scinder…

Comme chaque fois, dans l’esprit d’une astrologie humaniste, soit si l’on connait l’astrologie, on peut accompagner ces choses au mieux, leur donner une extériorisation consciente, c’est bien tout l’intérêt; soit si l’on est encore dans un certain sommeil ou une « ignorance », on risque de subir ces forces, sans les comprendre, en étant confronté à diverses « fatalités », forçant la prise de conscience, la mise en lumière des transformations et abandons, réels ou symboliques, nécessaires demandés…

Ces « noeuds » peuvent être classés évidemment en importance selon différents critères, mais ils sont beaucoup plus fréquents que ce que l’on croit, on connait en principe beaucoup de « petits noeuds » chaque année, ou régulièrement…

Dane Rudhyar évoquait le « libre arbitre » en ces termes justement, il disait que celui ci se concentrait surtout au moment de « noeuds » qui représentent des sortes de croisements, de carrefours, souvent au travers de « crises personnelles » qui forcent les choix…

Forcément plus le « noeud » est important, plus le choix sera déterminant et aura des répercussions sur toute l’incarnation !

Dans l’exemple évoqué dans la question initiale, cela reste à priori d’une importance « moyenne » (tout dépend le reste de la configuration), avec la symbolique de Jupiter cela peut impliquer plus directement des notions « d’expansion sociale » par exemple (ou en lien à la sphère socioprofessionnelle), mais il faut voir tout le reste des actualisations du moment on ne peut isoler un seul facteur du reste.

Les croisements les plus importants à mon sens sont ceux qui impliquent le Soleil progressé ainsi que des transits transpersonnels (Pluton, Neptune, Uranus) ou de Saturne, ce sont des phases qui durent environ 3 années dans nos Cycles génériques (approximativement, cette durée de 3 ans semble assez archétypique du point de vue de ces évolutions précises d’ailleurs, elle représente en quelque sorte la plus petite mesure possible des évolutions majeures)…

A noter que dans certains cas on voit aussi des phases beaucoup plus complexes et plus longues se mettre en place, elles pourront alors impliquer par exemple cette fois le passage rétrograde en progressions de Mercure, de Vénus ou Mars, insistant en phase stationnaire plusieurs longues années sur un aspect, un point, avec en parallèle en transits une série de connexions se mettant en place et impliquant le même aspect / point.

On aura alors plus qu’une simple période, quelque chose de l’ordre d’un changement structurel très profond et parfois très très long, une fraction de vie

Dans ces 2 cas une transformation sera demandée, mais elle ne prendra pas la même forme effective, un peu comme si l’on comparait par exemple l’apprentissage d’un métier sur 3 années, et ensuite sa pratique effective donnant de l’expérience derrière sur plusieurs années.

Il y a énormément de choses à évoquer dans ce croisement entre Progressions et Transits, cela pourrait faire l’objet de beaucoup d’articles, comme j’en évoque déjà dans mon article sur les Cycles génériques, par exemple entre la durée d’une lunaison complète de la Lune progressée et la durée de révolution de Saturne, qui sont à peu près identiques (environ 28 ans), ou encore avec le cycle uranien qui correspond à environ 3 lunaisons progressées, etc… Ce sont là en quelques sortes des « noeuds génériques » qui représentent des sortes de « crises de croissance » que doit connaitre toute l’humanité dans son ensemble au cours de nos vies individuelles.

Bref, il y a un univers énorme à creuser dans ces domaines, que le profane en astrologie ne soupçonne même pas… 🙂

Pensez à vous abonner à la newsletter astro pour être tenus informés des dernières publications !

A lire pour approfondir vos connaissances astrologiques : Par où commencer pour apprendre l'astrologie et Etudier Dane Rudhyar


Fil d'ariane : Consultations >>
Vous aimerez aussi les articles astro suivants :

Le principe de volonté est assez central car de lui découle nos différents actes et notre caractère, il est à la source de beaucoup de processus astrologiques…

La « chance » peut elle transparaitre dans nos énergies natales ? La « malchance » est elle ancrée dès la naissance ? Comment les déterminer ?

Certains psychologues ont reproché à différentes sciences sociales ou pratiques interprétatives, métaphysiques, dont l’astrologie, d’user ou d’abuser de « biais cognitifs » qu’en est il ?

Le point sur ces planètes selon la connaissance actuelle et ce que l’on peut en déduire astrologiquement, entre mythes et réalités…

Le jeûne est une pratique de santé importante et peut être lié à différents processus astrologiques sensibles à suivre et à accompagner…

Contacter un astrologue sérieux et professionnel Abonnez vous à la lettre d'information astrologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “ Techniques prévisionnelles astrologiques : croiser les progressions avec les transits

    • Il y a différents significateurs à étudier concernant « la mort »… Mais le propre de l’astrologie est surtout d’étudier la vie !
      Comme le dit l’adage, la naissance et la mort ne sont pas en soi tant importants, ce qui compte c’est surtout ce qu’il se passe durant l’intervalle…
      Je suis convaincu qu’il vaut mieux mourir à 30 ans en ayant eu une vie très « évolutive », que de vivre jusqu’à 100 en ayant rien appris, voire encore pire en ayant « régressé », ce qui arrive malheureusement très souvent.
      Lorsque l’on a compris tout ça, on ne recherche plus la datation de la mort, mais on tente d’expliquer au mieux comment maximiser astrologiquement ce que l’on vit…

  1. Pas de risque qu’on s’encroûte l’esprit quand on essaie de suivre dans votre sillage !!
    Ces prévisions croisées supposent tant de connaissances intégrées des cycles planétaires et d’aspects pour voir toutes les planètes en mouvement.et interaction…
    Déjà appliquer pour les progressions l’analogie un jour un degré pour toutes les planètes et luminaires indépendamment du temps de leur révolution respective me fait cogiter.
    Rajouter les transits planétaires qui suivent leur temps réel de révolution ferait qu’une même planète est simultanément en deux positions différentes ?
    une position parlant du vécu intérieur l’autre de l’événement objectif ? mes limites sont bousculées.

    • 😉
      Oui vous approchez de la bonne compréhension, on peut parler d’une double matérialisation en effet, et même triple si l’on ajoute les directions primaires
      Attention d’ailleurs à ne pas confondre celles ci avec les progressions secondaires dont je parle dans l’article.
      Le pas symbolique de 1 degré « pour tout » peut s’appliquer dans les directions symboliques, mais pas dans les progressions où seul le pas solaire se calque approximativement sur cette vitesse, toutes les autres planètes ayant « leur vie propre »… 😉
      Je vous remercie encore au passage pour votre soutien régulier… 😉

  2. Salut Christophe
    , là ça devient technique, déjà que les progressions le sont, alors pour croiser tout ça, et bien je crois que je ferai appel à un astrologue…t en connais un?

    • Salut Maeva… 😉
      C’est réellement pas si compliqué tu sais…… Trouver un bon astrologue sérieux l’est déjà probablement beaucoup plus ! 🙂