passion-astrologue-ikigai

Trouver et comprendre son Ikigaï

Les japonais ont un concept intéressant, « l’Ikigaï », que l’on pourrait traduire par la « raison de vivre », dans un sens de but ultime de vie, de vocation, de sentiment de plénitude et de connexion au Soi, à sa part d’Absolu.

Dans son livre, « Trouver son Ikigaï », Christie VANBREMEERSCH développe les différentes interactions qui mènent à une détermination plus fine de ce but de vie.

Comme on le voit sur le schéma en référence, l’ikigaï est au carrefour de différentes notions, entre ce qu’on aime faire, ce pour quoi on est doué, mais aussi ce qui peut permettre d’être reconnu socialement et d’en tirer un bénéfice matériel !

Nous sommes ici sur un schéma quaternaire qui n’est pas sans rappeler nos 4 Eléments Astrologiques ! et où, un peu comme dans le « triangle du feu » que nous apprennent les pompiers, si il manque un des 4 points, l’ikigaï est « excentré » et donc ne peut apporter l’équilibre réel…

Si l’on met l’accent trop sur ce que l’on aime faire au détriment des autres réalités, on peut se couper de la réalité, ne pas être utile aux autres, ne pas être reconnu et rester dans son coin, dans une certaine précarité matérielle.

A l’inverse, si l’on privilégie sa sécurité, certes on pourra avoir un confort matériel, une aisance, mais on risque aussi de vendre son âme, de se perdre dans un travail dont on aura peine à reconnaitre le sens réel et du coup cela se répercutera sur son estime de soi, le vide existentiel pourra être profond, l’homme est une animal spirituel sur le fond avant tout…

On peut aussi se focaliser sur ce quoi nous sommes doués, indépendamment de ce que l’on aime, et sans tenir forcément compte du besoin réel qu’ont les autres de notre talent, le risque est ici une grande inadéquation et inadaptabilité à notre environnement, où un peu comme le dit le proverbe « lorsque l’on est un marteau, tous les problèmes deviennent des clous », et forcément on risque de s’enfermer dans sa spécialisation et de vouloir tout régler de manière monomaniaque.

A l’inverse, si l’on se focalise seulement sur les besoins des autres, forcément on passe à coté de ses propres goûts et besoins, certes on peut avoir une reconnaissance sociale mais cela peut ne pas correspondre pleinement à notre but fondamental, le risque est un peu de se transformer en une machine, capable de « produire » beaucoup pour les autres, mais au détriment de soi, de ce que l’on ressent et pense, de ce que l’on est…

Ici j’essaye de retranscrire un schéma d’ikigaï qui reprendrait les différentes valeurs astrologiques, l’ikigaï étant probablement plus le mélange en quelque sorte du Soleil et de Jupiter (jupiter étant en quelque sorte le booster solaire), les autres planètes gravitant autour formant comme un prisme pour ces énergies solaires et élémentales.

passion-astrologue-ikigai-version-planetes

On retrouve bien la synthèse qui doit s’opérer dans chaque thème natal pour réaliser son Soleil… Le mélange à la fois des principes d’action, de l’intellect, des émotions, qui donnent corps à la volonté solaire dans la réalité matérielle.

On comprend aussi mieux comment tout « décentrage » risque d’avoir des répercussions sur tout le schéma, comment un excès ou une carence en énergie élémentale peut faire « dériver l’igikaï » et en compliquer la réalisation.

Ce concept d’igikaï peut permettre d’intéressantes introspections pour chacun d’entre nous, à différents tournants importants de nos vies, posons nous les bonnes questions :

  • Faisons nous ce que nous aimons ?
  • Sommes nous doués dans ce que nous faisons ?
  • Ressentons nous la reconnaissance sociale des autres ?
  • Avons nous le confort matériel minimal auquel on aspire ?

Il est probable que la réelle réalisation profonde de votre Soleil passe par la synthèse de ces 4 points…
Si un ou plusieurs de ces 4 points revêt une réponse négative, ou « pas assez positive », il est probable qu’il faille changer quelque chose dans votre réalité pour vous recentrer sur votre ikigaï.

A noter qu’évidemment l’ikigaï n’est pas quelque chose de perpétuellement acquis, figé, mais bien au contraire quelque chose pour lequel il faut se battre à chaque instant, un schéma qui peut être totalement bousculé au gré des différents Transits et Progressions que vous vivrez, donc quelque chose à perpétuellement reconquérir…

 

Pensez à vous abonner à la newsletter astro pour être tenus informés des dernières publications !

Fil d'ariane :Consultations >>
Vous aimerez aussi les articles astro suivants :

Quelques réflexions sur nos responsabilités sociales, la prévoyance à avoir, pour soi comme pour ses proches, pour nous éviter le plus de souffrance possible…

Les premières minutes d’une rencontre peuvent être comparées analogiquement à la phase initiatrice d’un cycle, beaucoup de choses se jouent en peu de temps.

Quelques déductions et liens que l’on peut faire entre les différentes couleurs du prisme lumineux, et l’astrologie, la psychologie, les 4 éléments…

Le point pour rappeler quelques bases de l’astrologie, surtout dans sa branche psychologique, aux personnes qui ont du mal à comprendre la nature des archétypes…

Quelques notions élémentaires sur le principe d’échange qui régit nos sociétés, qui consiste fondamentalement à « prendre », mais aussi à « donner », une partie souvent « oubliée »…

Contacter un astrologue sérieux et professionnel Abonnez vous à la lettre d'information astrologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires sur “ Trouver et comprendre son Ikigaï

  1. Bonjour Christophe, je découvre cette fleur et merci; que se passe-t-il quand on a dans le thème natal une opposition Soleil (Maison 8 poissons)/Jupiter (Maison 2 balance), quel impact sur l’ikigaï puisque que c’est le coeur de la fleur….je sais que tout antagonisme quand il est dépassé, apporte un flux d’énergie incroyable mais ici je ne sais que dire….Avec cette maison 8, il y a forcément des retours de boomerang (tous les types de karma) à faire face spontanément! C’est passionnant!

    • C’est la totalité du thème qu’il faut voir, puisque le centrage de l’ikigaï dépend vraiment des autres valeurs, non seulement de la position solaire… 😉 oui c’est passionnant… 🙂

  2. Christophe, cet article est amusant à découvrir, oui c’est facile et pas facile souvent de trouver vraiment sa pl e dans notre vie….

    Soleil Jupiter ça rejoint ce que m’avait dit un monsieur déjà très agé, astrologue lors d’une rencontre dans un village où il habitait près de mon lieu natal : Jupiter Jupiter le maître de l’incarnation avec le Soleil…Cherchez votre Jupiter !

    Merci Christophe…..bouuhh il me manque donc quelque chose de pas activé ou pas compris !!!

    • Bonjour Musica,
      Oui ce Monsieur astrologue devait être un bon Sagittaire… 😉
      On dit souvent que Jupiter est un petit Soleil à l’échelle du système solaire, ou aussi un « Soleil avorté », à ce qu’il parait c’est vrai au sens astronomique du terme…
      Lorsque l’on étudie la symbolique astrologique de cette planète, on retombe beaucoup sur une sorte de superlatif du Soleil, Jupiter fait vraiment comme « grossir » toutes les qualités solaires… C’est pour cela lorsque j’ai réfléchi à la transposition de ce schéma, me suis dit que probablement ce serait plus judicieux de mettre Jupiter ainsi… 🙂
      Vous savez pour le reste, ces 4 questions ne font pas tout non plus, elles sont juste une des facettes du prisme de la vie… Mais elles ont le mérite de permettre une réflexion… 😉
      Au plaisir de vous lire de nouveau, belle fin de semaine…

    • Bonjour
      Vous avez un NN en Sagittaire.?
      Et Jupiter signifie beaucoup de choses :à vous de trouver laquelle peut vous guider…
      Bonne suite
      Catherine

  3. Bonsoir Christophe
    Marrant, j’ai lu un post sur ce sujet ce matin sur un site astro.. Sujet du moment donc…
    Et j’ai toujours un point qui « coince » 🤔😉☺️😁
    Merci pour cet article 🙏

    • Bonjour Catherine,
      Zut j’ai pas fait exprès… 😉 peut être les grands esprits se rencontrent !? il est intéressant l’autre article ?
      Ça faisait longtemps que cet article trainait dans mes tuyaux…
      Si c’est que 1 point sur 4, vous n’êtes pas la plus à plaindre… 🙂

    • Bonjour Christophe
      C’est le même article, quasi, et un lien que je n’ai pas réussi à ouvrir.
      Merci pour le « je ne suis pas la plus à plaindre » 😁, l’espoir est là !
      Belle journée à vous 🙂

    • Alors si on fait les mêmes articles, ça va être compliqué… 😉
      La plus à plaindre, et bien par rapport aux personnes à qui il manque 4 sur 4… 🙂