Passion-Astro-Eau-emotions-interpersonnelles-transpersonnelles-Colonnes-Lune-Marine-Cottard

Schémas Psychologiques : La dualité entre eau interpersonnelle et eau transpersonnelle

Au sein des énergies élémentales, on parle traditionnellement de l'Eau, comme si elle était formée d'un seul “monobloc”, de qualités identiques, mais au sein de cette énergie élémentale particulière s'opère une subdivision intéressante à analyser et qui revient souvent dans l'expression de tensions internes émotionnelles : ce qui relève des émotions interpersonnelles et ce qui relève des émotions transpersonnelles.

Connexions entre individus : royaume lunaire

Les émotions interpersonnelles sont régies par la Lune, celle-ci a pour fonction d'établir le clan, de resserrer les liens familiaux, c'est à dire ceux qui peuvent faire ressentir une “protection”, qui rassurent car on connait leur fiabilité et leur durabilité, que l'on sait notamment que les liens du sang “obligent” en principe à un comportement d'entraide, de fiabilité, à une profondeur d'investissement, à un groupement d'intérêts communs.

Les émotions lunaires gèrent ainsi notre personnalité profonde, “sans fard”, on a coutume de dire que notre signe lunaire représente la personnalité que l'on a “en famille” justement, la manière dont on se comporte avec ses proches, avec le clan, dont on le défend, comme la façon dont ils nous perçoivent….

Ces forces lunaires gèrent également en partie la manière dont on se lie aux autres, la façon dont on peut créer des attachements, dont on peut les faire perdurer (ou la difficulté que l'on a à le faire évidemment), et aussi à un certain niveau donc, la “prise émotionnelle” que les autres ont sur nous.

Le gros point important à comprendre au niveau des émotions lunaires, c'est qu'elles ont besoin du miroir “des autres” pour s'exprimer, c'est d'ailleurs ce qui les complexifie énormément dans leurs expressions, ce qui les sensibilise, car “l'autre” est souvent un véritable “sable mouvant”, instable, incertain, il n'est pas toujours là où on l'attend, il répond parfois ce que l'on ne veut pas, il est vecteur forcément d'une “incertitude” très importante qui forme une “insécurité” très prégnante pour la Lune (qui a besoin donc à priori à la base de tout l'inverse).

L'archétype “racine” des émotions interpersonnelles est la relation “mère / enfant”, c'est cette relation qui, à la base, conditionne beaucoup toutes les futures relations interpersonnelles que l'on pourra gérer, avoir (Lire notamment le livre d'Eric Berrut Mère / Fille, étude astropsychologique, ou celui de Martine Barbault, La relation Mère / Fille en astro-psycho-généalogie).

Autant la mère peut trouver en l'enfant une sorte de support idéal, malléable, sorte de page blanche, sur lequel elle peut projeter ses propres schémas, ce qu'elle aurait voulu elle même avoir, mais aussi ses propres peurs !

Autant pour l'enfant cette première relation interpersonnelle de sa vie est de l'ordre du lien au “tout puissant”, tant l'enfant humain nait totalement dépourvu de mécanisme de survie autonome, il est dans la totale dépendance à l'égard de cet être maternel omnipotent, qu'il sait avoir un pouvoir de vie et de mort sur lui.

On voit que cet archétype “racine” des émotions interpersonnelles tisse la trame autant des mécanismes d'attachement, de stabilité, mais aussi du germe du lien au divin et à la palette des forces transpersonnelles !

En revanche dans cette danse à 2, la notion “d'interactions” et de Projections est donc toujours centrale, cela crée des liens qui sont “multiconditionnés” : on apporte quelque chose, on attend autre chose, si on se comporte comme ceci, alors on espère de l'autre cela.

Et forcément dans ce schéma, il est souvent peu évident d'être sur les mêmes longueurs d'ondes, d'extérioriser réellement ce que l'on veut ou ressent, et de ne pas être déçu par ce que l'autre propose ou reconnait, d'autant que nous sommes là sur un mode “d'échange émotionnel”, non logique et rationnel, il fonctionne surtout sur un mode instinctif, compulsif, voire inconscient.

Connexions du personnel au divin : royaume neptunien

Au delà dans la palette émotionnelle se trouvent les émotions transpersonnelles, littéralement “ce qui va au delà de sa personne”, de l'individualité, pour englober de manière inclusive plus “d'informations et de données”, pour surtout redéfinir la nature des expériences de son vécu.

C'est le contact à l'Absolu, à l'universalité, à la mystique, au sacré, c'est une approche “non conditionnelle et non conditionnée” qui repose sur une pleine ouverture réceptive (même une “dissolution”, voir le processus alchimiste de “Solutio”), sur une pleine acceptation de “ce qui est reçu” et sur l'émission d'un Amour illimité au sein de son environnement, de son univers.

Souvent, cette Eau transpersonnelle neptunienne trouve en réalité des médiations plus simples en termes d'extériorisations que la version interpersonnelle : telle activité artistique ou spirituelle, la prière, le Yoga, la méditation, le travail sur le souffle, sont autant de mécanismes qui permettent à l'individu de s'approprier des forces métaphysiques, à son rythme et sans que celles ci n'attendent rien en retour de sa part !

Ces émotions transpersonnelles “émergent” de nos profondeurs inconscientes simplement, et “elles sont”, elles adviennent pour recentrer l'individualité sur sa “quête de sens” fondamentale, sur la grande question du “pourquoi ?” qui occupe l'humanité depuis la nuit des temps.

Elles n'ont pas le même mode d'extériorisation que les émotions interpersonnelles lunaires, c'est ce qui forme à la fois leurs qualités, leurs différences, mais aussi parfois cause des confusions !
Les interactions humaines normales traditionnelles ne peuvent supporter la comparaison aux idéalisations divines, tout comme les ressentis du sacré peuvent avoir beaucoup de mal à se concilier avec les bassesses d'une routine quotidienne…

Dans l'absolu, il n'y a pas un “mode émotionnel” qui est “mieux” que l'autre ! Mais ce qui est surtout difficile est de faire concilier les 2 en même temps…

Souvent, dans les thèmes natals on s'aperçoit que cette conciliation est rude justement, que les émotions interpersonnelles peuvent être refoulées, frustrées, violentées, et que les émotions transpersonnelles sont source aussi de beaucoup d'égarements, de perdition, d'instabilité psychique, voire carrément de mécanismes importants de Dépression.

Il y a un mécanisme évolutif, au niveau émotionnel et derrière ces éléments, pour cela il est important de bien analyser la Lune et les différentes forces transpersonnelles, dans leurs aspects, pas que Neptune d'ailleurs, cette planète n'étant qu'une des facettes du divin.

Ainsi par exemple, une Lune natale formant aspect avec une ou plusieurs planètes transpersonnelles (Uranus, Neptune, Pluton) est un indice direct qu'un schéma de dualité entre eau interpersonnelle et eau transpersonnelle peut être à l'oeuvre au sein de la personnalité et doit être concilié sur l'une ou l'autre des polarités (travailler sur les extériorisations émotionnelles, canaliser et structurer la réceptivité pour pouvoir l'exploiter et non être dominé par elle, etc).

Le cas Pluton : eau corrosive

Les énergies plutoniennes font partie des forces aquatiques et des émotions transpersonnelles, et elles ont une place assez à part dans cela, leur Eau est “acide” et se rapproche du Feu.

Attachées au processus alchimique de “Calcinatio”, elles s'articulent surtout autour de 2 mécanismes d'action principaux :

  • 1) “faire remonter” les choses, les émotions, elles ont un pouvoir de fouille, d'analyse, d'excavation, réellement hors-norme, y compris donc au niveau inconscient, y compris dans ce que l'on veut cacher ou refouler
  • 2) “purifier ou purger” ce qui doit l'être, forçant à abandonner, à renoncer, à se détacher de toutes les scories inutiles (pour “nettoyer”)

Ici il n'y a pas de “dissolution” du tout venant au sens neptunien, simplement car il y a des “déchets” à nettoyer avant, il ne servirait à rien de diluer des détritus inutiles, au contraire cela nuirait au mécanisme d'élévation et de transcendance, il faut d'abord “faire son ménage”, et pour cela il faut savoir identifier d'abord pleinement ce qu'il faut nettoyer ! (ce qui est le job de Pluton au long terme)

Pour cela, au niveau brassage émotionnel, c'est vraiment la machine à laver ! On creuse, on fouille, on remonte et on consume tout ce qui n'est plus utile psychiquement, la corrosion plutonienne intervient dans le mécanisme de purification, son acidité sert à se débarrasser définitivement de l'inutile…

Et les émotions transpersonnelles plutoniennes ont également pour caractéristique assez particulière de “bloquer” les émotionnelles interpersonnelles lunaires et les émotions transpersonnelles neptuniennes !

En réalité, c'est un peu comme si, tant que le mécanisme de nettoyage émotionnel et psychique interne n'était pas finalisé, tout le système était “grippé” ou bridé, en stand-by, et que d'un coté cela verrouille ce qui se joue au niveau des connexions aux autres personnes (d'où la prudence, la méfiance, le pessimisme, le coté retors souvent au naturel de l'archétype Scorpion), mais aussi ce qui se joue en termes d'ouverture sur le divin (le nihilisme est une position mentalement plus confortable tant qu'il y a la présence de déchets à éliminer, voir ce que j'évoque dans mon article sur Nietzsche).

Le propre de la “Calcinatio” alchimiste est de laisser derrière elle une “terre brulée”, ou certes il y a tout à reconstruire, ou le processus de Dépression a pu être violent, mais où il y a aussi un socle fertile pour tendre vers l'Individuation, vers la connexion au divin du royaume neptunien…

Importance des progressions secondaires

Nous avons tous dans notre thème natal un schéma évolutif particulier autour de ces éléments là, et s'agissant de l'évolution des mécanismes émotionnels et psychiques internes, ce sont évidemment les progressions secondaires qui peuvent nous en apprendre beaucoup sur “notre horloge évolutive émotionnelle”…

La Lune progressée pourra éveiller certaines réceptivités de court ou moyen terme, le Soleil progressé représentera plus des changements majeurs structurels de fond.

Ainsi, telle ou telle progression secondaire en cours de vie pourra signer un éveil spirituel important, une expérience métaphysique, ou l'évolution de certains liens émotionnels importants, de schémas relationnels et karmiques, des mécanismes d'attachement et de sécurisation, etc.

Il est donc particulièrement important d'analyser ses progressions et de les croiser au présent avec ses Transits, car le ciel progressé est vraiment très lié à notre état émotionnel du présent…

Pour approfondir la thématique de la Lune en Astrologie, je vous conseille les livres :
Pensez à vous abonner à la newsletter astro pour être tenus informés des dernières publications ! Ainsi que la Lettre PREMIUM si vous souhaitez recevoir les informations en avant première...
A lire pour approfondir vos connaissances astrologiques : Par où commencer pour apprendre l'astrologie et Etudier Dane Rudhyar
Pensez aussi au Forum d'astrologie et à toute la communauté astrologique qui le compose, si vous souhaitez approfondir votre témoignage et échanger avec des membres, astrologues passionnés et amateurs...
Fil d'ariane :Consultations >> Sommaire du site

Comprendre son Thème natal

Soleil en MaisonsLune en Signes >> Lune en MaisonsMercure en Signes >> Mercure en MaisonsVénus en Signes >> Vénus en MaisonsMars en Signes >> Mars en MaisonsJupiter en Signes >> Jupiter en MaisonsSaturne en Signes et en MaisonsUranus en Signes et en MaisonsNeptune en Signes et en MaisonsPluton en Signes et en MaisonsLune Noire en Signes et en MaisonsNoeuds lunaires en Signes et en MaisonsL'astéroïde Chiron en Signes et en Maisons

Comprendre ses Transits

Soleil en Signes en transit >> Soleil en transit en maisonsLune en transit en Signes et MaisonsMercure en transit en Signes et MaisonsVénus en transit en Signes et MaisonsMars en transit en Signes et MaisonsJupiter en transit en Signes et Maisons
Vous aimerez aussi les articles astro suivants :

6 réflexions sur “Schémas Psychologiques : La dualité entre eau interpersonnelle et eau transpersonnelle”

  1. Superbe article.
    J’ai une lune en cancer M10 sextile à pluton et trigone à neptune scorpion et effectivement je confirme bien la complexité émotionnelle même avec de « bons aspects ». Pour autant je peux témoigner du côté puissant et salvateur lorsqu’on s’attaque si je puis dire , au nettoyage de fond . A 50 ans aujourd’hui j’ai atteint une sorte de paix et de sécurité intérieure . Bon je bénéficie actuellement du second trigone de Neptune à ma lune ça aide un peu ^^ …
    Mes deux fils ont toutefois un ascendant cancer et une lune en scorpion sachant que l’aîné est aussi poisson …

    1. Christophe GUILLAUME

      Avec un aspect Lune / Pluton natal, il est important de suivre les aspects Lune / Pluton ayant pu être formés en transits ou en progressions, mais si la Calcinatio plutonienne a fini de consumer ce qu’il y avait à consumer, la galvanisation a opéré et peut être pérenne 🙂
      Le trigone de Neptune peut représenter maintenant pour vous une nouvelle phase évolutive, plus ouverte donc sur le processus alchimiste de Solutio cette fois.
      A voir si cela est juste une parenthèse momentanée, ou si cela s’installe sur du plus long terme !
      L’année 2022 sera importante pour cela probablement, avec Jupiter rejoignant le transit de Neptune, cela formera un effet loupe facteur déclencheur très puissant…

  2. Très intéressant.
    Je suppose que la nuance est plus marquée pour l’eau que pour les autres éléments.

    PS : ça en fait, de la lecture… Quelle bibliothèque !

    1. Christophe GUILLAUME

      Il y aurait en fait des choses à dire pour chaque énergie élémentale, mais sur l’eau il y a effectivement beaucoup de choses à dire… 🙂
      Oui ma bibliothèque, je finis par ne plus savoir où mettre les livres à force………. 🙂

  3. L eau…..j ai rêvé que je me baignais dans une eau sombre et glacée, mais je n éprouvais pas de sentiment désagréable, ça me semblait naturel, mais mes vêtements se trouvaient sur l autre rive, il aurait fallu que je retraverse mais j avais pas envie, puis qq m apporta mes vêtements je semblais bien heureuse de ne pas avoir à refaire cette nage!….article très très parlant pour moi, merci pour ce partage Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Astrologue