Passion Astrologue degre anaretique

Le degré “anarétique” (29°): un degré pas comme les autres !

Les “degrés” en astrologie correspondent à l'unité de mesure des positions, que ce soit positions planétaires, ou des cuspides de Maisons, en fonction de la toile de fond que représente l'implantation du zodiaque (les constellations des étoiles fixes).

Le Zodiaque a ainsi été divisé en 12 signes astrologiques (12 archétypes de personnalités) et chaque signe couvre donc 30° (12×30 = les 360° du cercle).

Certains astrologues et médiums ont étudié plus en détails ce que pouvait donner le symbolisme de chacun des 360 degrés du zodiaque, et l'on parle ainsi des “degrés symboliques” !

En clair, ils ont tenté de rapprocher les degrés astrologiques d'une technique de divination et de voir ce qui pouvait être ressenti pour chaque degré, quelles images, quels symboles étaient évoqués, et il y a eu en cela d'ailleurs plusieurs systèmes de degrés symboliques, citons pour les plus connus ceux de Janduz, les symboles Sabian, etc. J'aurais l'occasion d'y revenir dans un article dédié car le sujet est vaste.

Ce qui m'intéresse ici est ce que l'on appelle le “degré anarétique”, un degré qui tracasse beaucoup d'entre vous, car je vois qu'il revient énormément dans vos interrogations !

Qu'est ce que le “degré anarétique” ? Et bien il s'agit simplement en réalité du dernier degré d'un signe, le 29ème degré, juste celui avant lequel le signe du zodiaque s'apprête à changer, à basculer…

C'est un degré qui a forcément une charge énergétique plus importante, qui doit se retrouver en termes d'interprétation, que ce soit d'ailleurs en thème natal ou dans les cycles prévisionnels !

Sur ce degré, on a coutume de dire que le signe en question “est en train de mourir”, et que le signe suivant est donc déjà en train d'émerger, de naitre…

Une planète qui se trouve là a ainsi en quelque sorte une charge de récapitulation très importante par rapport à l'archétype du signe qui meurt, elle est comme “entre 2 chaises”, elle doit gérer cette phase de transition, de bilan, avec aussi l'émergence de nouvelles énergies, d'une nouvelle qualité élémentale.

Évidemment, plus la planète en question sera rapide, plus ce sera saillant et important, plus la planète sera lente, plus cela intégrera une certaine latence, cela est assez logique, si l'on prend par exemple Pluton, elle peut mettre de nombreux mois pour transiter un seul degré du zodiaque compte tenu de la lenteur de son pas, et concerne en outre beaucoup des aspects générationnels en thème natal dans une astrologie de la personnalité.

Quoi qu'il en soit, une position en degré anarétique doit toujours attirer plus l'attention pour cela, dans le fait d'intégrer déjà à son interprétation astrologique la compréhension et l’explication de la nature de son changement de phases.

Elle ne peut être interprétée stricto sensu comme appartenant au seul signe du 29ème degré, elle doit aussi s'analyser en tenant compte de l'énergie élémentale et de la maitrise suivante, ce qui parfois peut tout changer ! ou tout au moins apporter des nuances particulièrement importantes à la fonction planétaire.

Par exemple, si une Lune est à 29° du Scorpion, on doit intégrer à son interprétation que le Sagittaire est déjà pleinement en train d'émerger ! Donc les énergies lunaires passeraient d'une position de chute sous maitrise plutonienne, à une position de Feu sous maitrise de Jupiter, de quoi analyser évidemment comment cela peut se répercuter dans l'ensemble.

La planète ainsi en degré anarétique peut forcément représenter ainsi tout un processus évolutif plus particulier, plus marqué, profond et exigeant également, puisque la fonction planétaire en question est forcée à une certaine polyvalence, à une ambiguïté, ce qui peut se répercuter sur la psychologie de la personne.

Certains courants astrologiques lui attribuent un aspect “maléfique” ou un poids karmique, mais à mon sens, et dans une vision d'astrologie humaniste, toute l'astrologie est par essence “karmique”, donc une planète en degré anarétique ne le sera pas plus que les autres !

Ce qui compte surtout est d'atteindre une juste compréhension de cette fonction planétaire, et donc un juste accompagnement conscient de celle ci, une juste extériorisation…
Cette position anarétique ne demande rien d'autre que cela.
A voir évidemment après aussi si ce degré anarétique se combine par exemple dans un dessin planétaire particulier, en singleton, en place dans un stellium, en position d'apex, tout cela pourra nuancer d'autant l'expression de la planète…

Du reste, nous avons tous à vivre quotidiennement ces degrés anarétiques au sein des différents Transits ou des différentes Progressions secondaires que nous traversons dans notre présent.

Le plus “connu” et avec la charge symbolique la plus importante est probablement le passage du Soleil au point vernal, à l'équinoxe de printemps, lorsqu'il amorce une nouvelle remontée du zodiaque en passant de la fin des Poissons au début du Bélier, que les “forces de jour” reprennent de nouveau la main dans le cycle sur les “forces de nuit”…

Mais ce que j'évoque au niveau symbolique et interprétatif autour des degrés anarétiques reste aussi transposable évidemment à ce qui peut se passer par exemple à la fin d'un transit dans une maison, pour en investir une nouvelle, c'est une même logique, un même seuil de porte à franchir, une même démarche à la fois de bilan, de récapitulation et de nouvelles découvertes à mener, à initier…

Pour cela, comprendre le degré anarétique c'est vraiment comprendre le principe des cycles en astrologie !

Pensez à vous abonner à la newsletter astro pour être tenus informés des dernières publications ! Ainsi que la Lettre PREMIUM si vous souhaitez recevoir les informations en avant première...
A lire pour approfondir vos connaissances astrologiques : Par où commencer pour apprendre l'astrologie et Etudier Dane Rudhyar
Pensez aussi au Forum d'astrologie et à toute la communauté astrologique qui le compose, si vous souhaitez approfondir votre témoignage et échanger avec des membres, astrologues passionnés et amateurs...
Fil d'ariane :Consultations >> Sommaire du site

Comprendre son Thème natal

Soleil en MaisonsLune en Signes >> Lune en MaisonsMercure en Signes >> Mercure en MaisonsVénus en Signes >> Vénus en MaisonsMars en Signes >> Mars en MaisonsJupiter en Signes >> Jupiter en MaisonsSaturne en Signes et en MaisonsUranus en Signes et en MaisonsNeptune en Signes et en MaisonsPluton en Signes et en MaisonsLune Noire en Signes et en MaisonsNoeuds lunaires en Signes et en MaisonsL'astéroïde Chiron en Signes et en Maisons

Comprendre ses Transits

Soleil en Signes en transit >> Soleil en transit en maisonsLune en transit en Signes et MaisonsMercure en transit en Signes et MaisonsVénus en transit en Signes et MaisonsMars en transit en Signes et MaisonsJupiter en transit en Signes et MaisonsSaturne en transit en Signes et Maisons
Vous aimerez aussi les articles astro suivants :
  • No related posts found

20 réflexions sur “Le degré “anarétique” (29°): un degré pas comme les autres !”

  1. Bonjour, un grand merci pour votre travail que j’apprécie beaucoup. J’ai deux questions :
    – Question n°1 : J’ai un thème avec Nœud Nord à 00°00 (stagnant dans la reprise directe) Taureau et NS à 00°00 Scorpion. Dois-je bien considérer Vénus comme Maitre du NN et Mars Maître du NS ?
    (Les Noeuds progressés avant naissance étaient à 29°56R Taur/Scorp et pour le cycle progressé actuel est aussi à 0°00R Taur/Scorp.).
    – Question n°2 : La cuspide de maison 12 à 0°00 Cancer (et maison 6 à 0°00 Capri.). La valeur 0°00 correspond bien au début du signe n’est ce pas ?
    La fin d’un signe est 29°99 puis à 0°00 on est dans le nouveau signe ? Donc les maitres des maisons 6 et 12 dans mon cas sont bien Lune et Saturne ?
    Merci beaucoup par avance de votre réponse !
    A bientôt.
    Eve

    1. Christophe GUILLAUME

      Bonjour,
      Dans la logique du degré anarétique, et comme les noeuds lunaires ont toujours une marche rétrograde dans le sens du zodiaque, on peut dire ici dans votre exemple que vous donnez que l’axe Scorpion / Taureau “est mort”, donc pour le moins vous avez tout intérêt à considérer aussi l’axe Balance / Bélier (et ses maitrises), c’est beaucoup aussi l’analyse de l’ensemble du thème qui dictera le mieux cela, voir ce que j’évoque également ici pour comprendre les notions de zones :
      https://passion-astrologue.com/noeuds-lunaires-en-astrologie/
      https://passion-astrologue.com/astrologie-de-points-ou-astrologie-de-zones/
      Cela est valable du reste pour les problématiques de cuspides de maisons aussi, le degré 0 correspond au début du signe, mais vous avez tout intérêt à appliquer une notion de zone…

  2. Bonjour
    Ascendant en Scorpion à 29°22 et Mars en Cancer à 29°33. Je me sens très “Sagittaire” avec des traits du scorpion qui vont en s’atténuant avec l’âge.
    La question que je me pose concerne l’axe des noeuds, calculés NN Gémeaux (maison 7) et NS Sagittaire (maison 1). Mais sur mon thème ma maison 1 est en Scorpion à 29°22 (et non en Sagittaire) et la maison 7 est en taureau à 29°22 également…. Que penser de telles positions et comment les interpréter et les comprendre? Merci à vous

    1. Christophe GUILLAUME

      Bonjour,
      Je ne suis pas sûr de bien comprendre votre question…
      Comme les noeuds lunaires sont rétrogrades en permanence par rapport à la marche du zodiaque, leur degré anarétique se trouver à 1° du signe, non à 29°.
      A noter que pour les noeuds lunaires, ils ont plusieurs modes de calcul, en conséquence, il faut vraiment tenir compte d’une “zone”, non d’un point, voir :
      https://passion-astrologue.com/astrologie-de-points-ou-astrologie-de-zones/

  3. Merci pour cet article. Effectivement je me suis beaucoup interrogée sur cet aspect ayant mon mars en poisson au 29,5 degrés, à la frontière donc du bélier en maison 7, pile sur le descendant. J’ai souvent l’impression d’avoir un mars en belier, offensif et sûr de lui plutôt que le contraire, mais sûrement que les deux énergies se conjuguent bien. Merci pour le travail effectué

    1. Christophe GUILLAUME

      Je suppose, sauf rétrogradation, que votre Mars progressé a dû passer en Bélier il y a longtemps et remonter ce signe au long terme, ce qui implique qu’il a favorisé le développement de cet archétype là dans la psyché…
      Le thème natal décrit “un instantané” mais qui n’est pas figé au niveau évolutif, au contraire il a tout une temporalité d’évolution qui nous force à expérimenter, à exprimer, différents archétypes pour nos fonctions planétaires.
      Analyser donc un thème natal, c’est comprendre à la fois sa structure et son schéma évolutif dans le temps…

  4. Bonjour et merci pour ce nouvel article
    Que dire lorsque l’ascendant est sur ce degré ? Mon ascendant est à 28:52 en Verseau, comment interpréter cette position ? Le travail devient double ? Merci, Rachel

    1. Christophe GUILLAUME

      Bonjour,
      Simplement en tenant compte de l’émergence du signe suivant, comme évoqué en fin d’article… 🙂

  5. Bonjour, la cuspide ma maison 1 est au 29eme degré du Capricorne. Cela veut il dire qu’il faut tenir compte de l’énergie du Verseau également concernant l’ascendant ?

  6. Un Milieu de Ciel à 29,45° du Cancer, conjoint à un Soleil et un Mercure en Lion (1,23 et 3,33) + une Lilith à 2,31 du Lion, ce n’est pas un peu chargé quand même ? J’avoue que je peine à interpréter…

  7. Bonjour,

    J ai mon soleil à 0 degré 23 du Sagittaire. Est ce aussi une sorte de degré eneretique ? Car je me sens aussi beaucoup Scorpion.
    Merci.

    1. Christophe GUILLAUME

      Bonjour,
      Non ici on ne peut pas du tout parler de degré anarétique, dans la marche du zodiaque le Scorpion est ici mort ! Si vous vous ressentez proche de cet archétype, il faut regarder surtout du coté de ce que fait Pluton natal, d’une éventuelle récurrence avec la maison 8, de ses aspects, de son développement dans vos cycles prévisionnels, etc.

  8. Et si l’ascendant se trouve à 29 ° ? ça change tout
    et Saturne à 29° du milieu du ciel …. ça peut changer tout un theme…..

    1. Christophe GUILLAUME

      J’ai répondu à un précédent commentaire, pour l’ascendant et c’est comme je l’évoque pour les cuspides de maisons en fin d’article… 🙂
      Cela “ne change pas tout”, si déjà vous pratiquez ce que je qualifie “d’astrologie de zones” et non de points, vous ne devriez pas être spécialement désarçonnée plus que cela par ces considérations sur le degré anarétique… 🙂

  9. Bonjour Christophe
    Je m’interrogeais sur le degré 29 pour l’ascendant…
    Mon père avait ce même degré au même endroit du Taureau à l’ascendant, comme moi,
    son soleil en poisson et moi en face en vierge. J’ai le sentiment que ce n’était pas anodin.
    Est-ce ce que nous avons également amorcé notre entrée dans les caractéristiques du gémeaux….?
    Cordialement Josiane

    1. Christophe GUILLAUME

      Bonjour Josiane,
      Oui comme évoqué en fin d’article, le principe du degré anarétique reste valable pour l’Ascendant, le Descendant, le FC, le MC et toutes les cuspides des maisons, on peut établir la même logique que ce que je développe dans l’article, cela a trait à la nature archétypique même des cycles…

  10. Bonjour
    Merci Christophe pour cette précision.
    Ça semble effectivement un point assez en mouvance. Si c’est renforcer par d’autres éléments de même ordre, celui l’est d’autant moins (en ordre)
    Belle journée à vous, et toutes

    1. Christophe GUILLAUME

      Bonjour Catherine,
      Oui cela est effectivement à regarder avec l’ensemble du thème… 🙂
      Belle fin de journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Astrologue