Les commandes de consultation et la liste d'attente sont fermées, je réouvrirai d'abord à la liste d'abonnés d'ici plusieurs mois, merci de votre compréhension.


passion-astrologue-second-retour-de-saturne-58-59-60-ans

Vivre le second retour de Saturne autour des 59 ans

Nous avons vu précédemment la grande importance que revêt le premier retour de Saturne autour des 28 ans, qui forme la naissance symbolique à l’age adulte, la rupture avec nos schémas culturels ou familiaux passés, et la nécessité soit de rompre avec, soit de sciemment choisir ce que l’on veut perpétuer.

Il y a la tendance à reproduire un peu ce schéma lors du second retour de Saturne, qui pourra donc faire remonter même des choses datant des 28 ans, et celles-ci pourront être vécues de nouveau sur un même « mode », les mêmes degrés du thème étant activés : tensions, blocages et déblocages, trouveront une similitude d’expression.

Mais ceci dit ici à la différence qu’on ne se situe plus comme au premier retour de Saturne en tant que « fils de », c’est à dire plus ou moins par opposition à son héritage social (et où il faut symboliquement réussir à « tuer le père »); mais plus en tant que « père ou grand père de », c’est à dire à son tour comme un dépositaire de certaines règles, habitudes, traditions, conventions (on inverse le point de vue), comme un gardien de l’ancien monde, d’une ancienne réalité qui va devoir peu à peu laisser sa place et s’effacer…

C’est la figure archétypique du « vieux sage », telle qu’on peut la retrouver dans les différentes cultures traditionnelles, et auquel on vient demander conseil pour savoir que faisaient « les anciens » ? quelle était leur vision ? que disent les anciennes connaissances du passé ?
Cela se transpose évidemment au travers de la figure de nos grands parents, qui représentent ce trait générationnel avec les forces de la jeunesse et ont une fonction sociale très importante de transmission des valeurs à ce titre là…

Il est important d’analyser donc votre Saturne en thème natal en signe et en maison, pour mieux comprendre la symbolique qui sera activée.
Les peurs saturniennes natales sont de nouveau mises sur le devant de la scène, mais cette fois il s’agit surtout d’entrer dans « l’age des transmissions » et de focaliser sur l’aspect « perpétuation ».

Cela constitue une entrée dans l’age de la maturité, symboliquement la dernière partie de la vie qui va durer tout le prochain cycle saturnien (près de 30 ans jusqu’à près de 90 ans), cela crée une nécessité à la fois de former un bilan du cycle passé (donc de ce qui a vraiment germé au cours de l’incarnation, de l’individu social), pour déterminer maintenant ce qui doit être transmis aux autres, ce qui doit perdurer de soi socialement.

Bien comprendre son second cycle saturnien de 30 à 60 ans : quoi transmettre ?

Dans le cours de la vie, le « personnel » s’est exprimé en se confrontant au « collectif », et c’est grâce à cette confrontation qu’à pu s’affiner l’individualité, que l’on a dû renoncer ou se détacher de certaines choses pour avancer, l’évolution personnelle atteint ici une forme de quintessence, et c’est celle-ci qui doit servir de base à ce qui sera transmis aux autres…

Dans les Cycles Génériques, ce second retour de Saturne forme donc une épreuve et un challenge différents, beaucoup plus « internes » aussi d’une certaine façon.

La personnalité a pu accumuler beaucoup de connaissances et d’expériences au cours du précédent cycle, et ici il peut être nécessaire de développer la sagesse pour exploiter cela et guider les autres en ce sens, en fonction…

Mais il est probable également qu’une partie du prochain cycle saturnien demandera aussi en cours de route de savoir « désapprendre » ce qui a été appris !

Il faut vraiment éviter un maximum de cristalliser sur ses bases en croyant que ce sont les seules possibles, cela forme un risque important de cette phase, pour cela qu’il sera important de maintenir une porte ouverte aux énergies évolutives demandant de passer à une nouvelle phase : retrouver un état réceptif et simple, le plus pur et stable possible autour de ses bases personnelles.

Comprendre la « retraite », évolution du rapport au temps

Ce n’est pas anodin que l’age légal de la « retraite » soit donc fixé approximativement autour de cette phase astrologique là, symboliquement, une forme de « retrait » s’opère avec ce second retour de Saturne mais n’implique pas pour autant « stérilité » évidemment…

Dans certains cas, la « contemplation » pourra prendre plus de place, un autre rapport au temps s’installant, devant se développer, les rythmes de vie pourront se modifier en conséquence, permettant de mieux « profiter des choses », de les accompagner dans leur croissance, de les savourer, de « prendre son temps », de se rapprocher de la nature, de voir grandir ses petits enfants parfois plus que l’on a pu voir ses propres enfants, etc.

Parfois, c’est aussi évidemment la « maladie », qui fait son apparition ou aggravation et force justement ces différentes prises de conscience, vient imposer le changement de rythme et cette nouvelle relation au temps, même si cela peut opérer également dans certains cadre de Dépression (surtout si les choses sont ressenties comme imposées)…

On a coutume de dire que le temps est subjectif et qu’il tend à s’accélérer à mesure que nous vieillissons, ce qui est certain c’est qu’il représente à partir de là un axe évolutif central et que Saturne est la planète qui le représente directement.

Cap sur le noeud nord !

Arrivant à cette partie de la vie, au niveau karmique le noeud lunaire nord peut prendre évidemment de plus en plus d’importance, de gré ou de force…

Celui ci représentant l’axe de développement fondamental de la vie, il peut être bon d’opérer un bilan sur les réalisations karmiques qui ont été faites par rapport à lui, et le cas échéant certains recentrages si nécessaire (voir l’axe des noeuds en signes et maisons).

Cela demande un rapprochement vers ce « but » et vers une meilleure synthèse autour de nos germes d’incarnation (Soleil, Lune Noire, etc), selon aussi que l’on s’en trouve très éloigné ou que l’on ait pu déjà travailler dessus de différentes façons, et que l’on se soit plus familiarisé avec le noeud nord.

Il peut y avoir une certaine accélération des choses maintenant et pour se rapprocher de lui, peut être il faudra comprendre plus de choses, plus rapidement, et réaliser les évolutions nécessaires en conséquence (il n’y a pas d’age limite d’ailleurs en termes de prises de conscience possibles).

Derrière tout cela se trouve la réalisation de l’intégralité du thème natal évidemment, l’important étant d’essayer de minimiser les regrets (« ah si j’avais pu/su faire cela »), donc d’essayer d’entrer dans une phase de la plus pleine et entière expression complète de ses énergies, dans leur sublimation.

Opportunité est donnée vraiment dans le meilleur des cas de trouver et d’exprimer « le plein sens » des choses, d’essayer de purger le maximum de charges karmiques pesant sur cette incarnation, d’atteindre le plus haut stade de conscience possible de sa vie (d’où aussi le développement de la sagesse).

2 axes principaux seront importants pour mener ces choses à bien :

  • Le premier étant celui de « la connaissance », puisqu’ici en quelque sorte l’on peut récolter le fruit de tous les différents apprentissages que l’on aura pu faire au cours de son existence…
  • Le second étant celui de « l’acceptation », principe qui découle du précédent, étant donné qu’énormément de choix de vie auront déjà été faits, que l’on ne peut revenir à présent dessus, il s’agira aussi de savoir les reconnaitre et les accepter, de savoir cueillir tous les fruits qui se présenteront, quels qu’ils soient !

Ce dernier point est très important mais aussi le moins évident…
Car évidemment ici s’insinue alors notre « juge intérieur », venant comparer, évaluer, confronter, se rappeler, ce faisant il fait entrer pleinement dans « la dualité » et ouvre grand la porte aux regrets, il recentre sur la personnalité et l’ego, sur la subjectivité…

Alors que pour « bien accepter » cela demande au contraire à un certain niveau une pleine et entière soumission juste à « ce qui est », savoir être capable de prendre une position un peu à la 3ème personne, se reculer, et juste reconnaitre les choses qui ont été réalisées pour ce qu’elles sont, sans les juger, les accueillir.

La sagesse peut permettre de savoir relativiser, de comprendre la vacuité de notre propre système de valeur manichéen humain, qui par essence est englué dans sa subjectivité, mais cela demande de se hisser vers des parts de pleine et entière objectivité qui font toucher « le divin »…

Accepter revient donc au final beaucoup à « volontairement se soumettre » aux différents courants transcendants et métaphysiques qui ont jalonné la vie et forgé la destinée.

Saturne peut avoir une fonction de canalisation et de structuration très saine sur tout cela, et si la planète est bien vécue, en tant que « gardien du seuil », elle a pu nous apprendre tout ce qu’il y avait à savoir vis à vis de notre chemin, mais maintenant elle vient former sa dernière leçon importante, pour « nous faire oublier »…

Ce second retour saturnien ne doit donc pas être spécialement craint non plus, il représente juste une certaine étape sur tout le chemin d’évolution, menant vers certains détachements…

Au niveau mondial et sociologique

Il est intéressant de noter, au niveau anthropologique, que ce 3ème cycle astrologique saturnien, en gros de 60 à 90 ans, correspond vraiment aux dernières années d’espérance de vie que l’humanité a pu gagner au cours des siècles passés.

Il y a encore peu, vers les années 1700 / 1800, une personne qui atteignait l’age de 50 ans seulement, était considérée comme « âgée » et « en fin de vie »…

Cela implique vraiment qu’au niveau évolutif, l’humanité a atteint globalement une phase de maturité nécessaire pour développer un « nouveau stade d’évolution », une nouvelle phase générique de vie, où d’ailleurs la phase du retour d’Uranus, vers 84 ans, représente une étape très importante ! (et elle forme un peu l’apogée de l’espérance de vie moyenne actuelle)

D’un point de vue d’une astrologie humaniste, il est très important de comprendre cette logique là en perpétuelle adaptation : les cycles astrologiques se « débloquent » à mesure que l’humanité est prête à les vivre
Il en a été ainsi vis à vis des différentes planètes transpersonnelles découvertes récemment, et il en est ainsi aussi vis à vis de ce 3ème cycle générique de Saturne, que de plus en plus d’humains atteignent et vivent, tout le développement de ce « 3ème age »…

Si vous avez des témoignages sur votre vécu du second retour de Saturne, n’hésitez pas ! 🙂

Pensez à vous abonner à la newsletter astro pour être tenus informés des dernières publications !
Ainsi que la Lettre PREMIUM si vous souhaitez recevoir les informations en avant première...

A lire pour approfondir vos connaissances astrologiques : Par où commencer pour apprendre l'astrologie et Etudier Dane Rudhyar



Pensez aussi au Forum d'astrologie et à toute la communauté astrologique qui le compose, si vous souhaitez approfondir votre témoignage et échanger avec des membres, astrologues passionnés et amateurs...



Fil d'ariane : Consultations >> Sommaire du site >>

Comprendre son Thème natal

Soleil en Maisons
Lune en Signes >> Lune en Maisons
Mercure en Signes >> Mercure en Maisons
Vénus en Signes >> Vénus en Maisons
Mars en Signes >> Mars en Maisons
Jupiter en Signes >> Jupiter en Maisons
Saturne en Signes et en Maisons
Uranus en Signes et en Maisons
Neptune en Signes et en Maisons
Pluton en Signes et en Maisons
Lune Noire en Signes et en Maisons
Noeuds lunaires en Signes et en Maisons
L'astéroïde Chiron en Signes et en Maisons

Comprendre ses Transits

Soleil en Signes en transit >> Soleil en transit en maisons
Lune en transit en Signes et Maisons
Mercure en transit en Signes et Maisons
Vénus en transit en Signes et Maisons
Mars en transit en Signes et Maisons
Jupiter en transit en Signes et Maisons
Vous aimerez aussi les articles astro suivants :

Cycle générique astrologique majeur de la vie humaine, cette opposition uranienne forme la crise de la quarantaine ébranlant l’évolution…

Comment comprendre ce que permet le travail astrologique comme la mission de l’astrologue ? Quelle est la nature temporelle des évolutions ?

Vision poétique et imagée des planètes sous l’angle astrologique, l’occasion de découvrir un univers différent, autre expression de ces forces

Quelques réflexions sur l’interprétation astrologique, comment situer les différents points et quelles interprétations en tirer dans nos analyses…

Vous recherchez une formation pour apprendre l’astrologie ? Ces modules et cours spécifiquement étudiés vous permettront d’approfondir certains sujets…

Contacter un astrologue sérieux et professionnel Abonnez vous à la lettre d'information astrologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “ Vivre le second retour de Saturne autour des 59 ans

  1. Bonjour Christophe, Bonjour à tous,

    Je ne laisse que rare témoignage, mais c’est tellement avéré que je me suis dit que peut-être, cela pourrait servir et aussi encourager d’autres…alors…à l’issue de votre article indéniablement intéressant, je témoigne de mon propre passage de vie qui se voit totalement en phase avec mon retour de Saturne (encore 43 ans à ce jour).

    Après 15 ans de travail de fond, acharné, en arrière scène façon de parler, et 40 ans de vie plus constituée de galères que de joies, j’ai ainsi employé ce temps afin d’effectuer un long, profond, intense et émancipant, travail en terme de développement personnel, dorénavant dimensionnel et spirituel.
    De l’ombre à la mise en lumière pour toile de fond, voici le tournant qui s’amorce depuis fin août ou un tournant s’est présenté. Ma RS 2020 indiqué bien cette opportunité mais n’étant pas une opportuniste….

    44 ans en février prochain (Poissons asc. Balance, Lune en Poissons / en natal Lilith en Taureau (M8), NN en Balance (M1) et grand Rectangle Mystique)… un chapitre s’achève sur 2020, et un nouveau cycle s’ouvre, confirmé depuis le 30/11.

    Un manuscrit écrit il y a bientôt 6 ans et resté en sommeil, va être publié chez un éditeur conséquent, qui est arrivé jusqu’à ma personne de manière « providentielle », grâce au fait d’avoir osé « enfin » de sortir de l’ombre il y a 1 an, en proposant mes services (forcément je suis dans l’accompagnement de mon prochain, vocation de paire) via un réseau de diffusion de vidéos (pour ne pas faire de pub).
    Repéré puis contacté initialement pour une proposition de projet, ce dernier finalement découlera sur le mien.

    Sortie de l’ouvrage (et bien sur très en phase avec l’ère du Verseau), en mai prochain, et, seriez-vous surpris si je vous annonce que la date de sortie va s’effectuer au tout début du second passage de mon Soleil sur Jupiter ! Rien que ça…

    Evidemment au milieu (pour bien garder les pieds sur terre histoire de, petite règle Karmique) des petites cellules remplies d’embryons de bébés crabes sont réapparues (chassé il y a 13 ans déjà)

    Ainsi au rappel à l’ordre de l’humilité : mars qui passe sur ma Vénus en VI – Vénus est conjointe au NS en VI, et opposée à pluton retro en XII sur le NN…Symboliquement Maladie ! Personnellement, j’opte pour une suite de nettoyage émotionnelle et un protocole de Naturopathie dense …restons optimiste…l’Univers est mon boss !

    Et pour couronner le tout, à celles et ceux à qui cela parlera : un magnifique Yod (triangle aigu) entre le sextil exact Lune en poissons en V et Jupiter/ lune noire à 23° en VIII, et le nœud nord sur l’ascendant, 25°.. Bon je vous épargne le reste, je vais arrêter ma composition littéraire ici.

    Donc Uranus fait bien ce qu’il doit.
    Mais ici c’est peut être plus un témoignage visant un message solidaire : Ne perdez pas votre temps à lutter contre ce qui doit vous faire du bien, et à vous dérouter…la vie est courte ! Profitez et n’attendez pas que le temps vous échappe…

    Merci de m’avoir lu, merci pour vos ludiques et fascinants articles que je suis de façon chirurgicale, et qui m’apporte beaucoup.

    A toutes et à tous par avance, excellente année 2021.

    • Bonsoir Discrète,
      Très touché, à plus d’un titre, par votre témoignage…
      A ce que vous dégagez dans vos écrits, vous avez atteint une compréhension de fond importante, ce qui forme déjà un puissant levier évolutif porteur de beaucoup d’espoirs pour la réalisation de toute votre incarnation, et indépendamment de n’importe quelle tempête.
      Je souhaite que l’année 2021 puisse vous apporter le meilleur dans votre chemin, à tous les niveaux, et que les chemins de votre compréhension puissent vous porter loin…

  2. Ah oui au 2e coup de gong, mieut vaut accepter. Ça permet de trouver de nouvelles énergies dans les planètes supérieures en quelque sorte qui se sont révélées sur 60 ans quoi.

    Saturne en Verseau en maison 3 est maitre de mon noeud sud en Capricorne en maison 2. Donc, mieux vaut pointer au noeud nord. Avec mon Soleil dans ce secteur de la 8 en Cancer, ça donne quand même une conscience de ce qui se passe. En maison 8, se détacher est un sport perfectionné de naissance. C’est juste beaucoup de travail et de décalages si on ne fait qu’écouter ce vieux grognon de Saturne.

    Pour moi cette conjonction saturnienne représente un genre de cadenas mis sur la : »boutique » avec délestage massif, et pas le choix que de lever les.pattes vers un ailleurs.

    Je suggère de regarder du côté de Chiron qui fait son retour à 50 ans. Comme ça vous avez 10 ans pour mijoter, réparer, guérir, trier et développer patiemment puisque 42-44 ans auront été une expression culminante d’Uranus qui aura ptet fait des dommages si le vôtre est « extrémisé » par un aspect jupitérien en Bélier comme par ici. Et Uranus sera au rendez-vous pour secouer la baraque à nouveau avec son carré vers 63 ans.

    Avec ces repères de cycles, et bien le.second retour saturnien c’est pour se repositionner dans les starting blocks pour un autre marathon de 30 ans oui. Après le lièvre c’est au tour de la tortue quoi. Ce que je trouve bien sympa pour bien descendre dans l’incarnation jusque dans les talons quoi.

    Donc ici je suis dans l’attrition massive et patiente de ma (grande) maison 2, bien purgée par les transits capricorniens du moment. Je me laisse « meuler » en quelque sorte par ses énergies franchement antagonistes.

    Et je m’attends à sentir émerger un nouveau projet « d’immigration » avec une formation pour adapter l’axe des maisons 3-9 et créer par l’axe 2-8. Ça c’est la forme, mais le contenu, et bien chais pas.

    Aussi je laisse Neptune en Poissons dans ma 4 être une grande gomme à effacer qui envoie des vagues et me rappelle que rien ne s’ inscrit durablement dans le sable quoi.

    Je pense que c’est plutôt Uranus qui présage de la retraite (ou changement de direction actif selon le thème) et que le retour saturnien sonne la préparation de la conscience exprimée dans la matière juste avant.

    Bien le bonjour à vos pépé-mémé intérieurs 😊

    • Je vois que tu as bien étudié la chose Ln… 😉
      J’espère que tu vas bien dans ton coin du monde…

  3. Bonjour Christophe, bonjour à tous
    Je fi’e vers le troisième retour, Roo, le temps à passé.. Pas l’impression d’être dans le troisième âge. Enfin comme tu dis, celui d’avant.. Je n’ai pas envie de retraite, mais de quelque chose de différent, plus posé, avec une certaine sagesse, oui. Saturne sur le degré 6,5 du ♒ c’est pour bientôt, et un cap nouveau se profile:installation à mon compte (vers un NN en Lion et en II) pour une réalisation solaire du poissons (soins au naturel, en mode hollistique).
    Ce saturne carré neptune m’aura demandé biensur pas facilement de mettre les deux pieds sur terre 🌏 ! Avec un AS cancer haha, pas gagné..
    Voilà une illustration saturnienne…
    Je garde en tête l’astrologie, et me mènera peut-être vers les étoiles 🤔😉😊.
    Bon week-end à tous 😁😁
    Prochain cap;nouvelle lune en Vierge 😏

    • Bonjour Catherine,
      Merci pour ce témoignage 🙂
      Belle semaine de rentrée…

  4. Je vis ce second retour de Saturne cet c’est exactement cela. J’ajouterai que ça s’accompagne d’un  » changement » de priorités de vie, d’un désir de libération de certains liens.
    Merci pour cet article !