passion-astrologue boucle retrogradation planete mercure

Rétrogradation de Mercure en Sagittaire en Décembre 2017

Dernière boucle de Mercure cette année, la précédente a eu lieu en Vierge en août, la prochaine sera à la toute fin mars 2018 en Bélier. La planète quitte enfin un cycle de rétrogradations de terre à laquelle elle s’était habituée pour investir un cycle de Feu qui sera sûrement bien plus dynamique, donnant un mental vif, plus impulsif et audacieux ! Après l’aspect conservateur et préparatoire de la terre, il est probablement temps de prendre des risques, de tenter, de se passionner, plus que de jouer la sécurité.

La Rétrogradation de mercure en Décembre 2017 dans le Sagittaire nous invite à mettre les choses en perspective, à prendre de la hauteur sur les éléments sur lesquels on peut buter, l’énergie sagittaire est là pour ça !

 

Déroulé de la boucle de rétrogradation de Mercure

En tant que planète intérieure à l’orbite de la terre, la Rétrogradation interviendra lors d’une phase de Conjonction de la planète au Soleil.

  • conjonction supérieure le 8 octobre 2017 à 15° Balance
  • 18 octobre 2017, conjonction mercure/jupiter scorpion
  • 15 novembre 2017, 13° du Sagittaire entrée dans la boucle de rétrogradation
  • nouvelle lune du 18 novembre 2017 en scorpion
  • 28 novembre 2017, conjonction mercure/saturne
  • Entrée en rétrogradation le 3 décembre 2017 à 29° du sagittaire
  • conjonction inférieure le 12 décembre à 21° du sagittaire
  • 15 décembre 2017, conjonction mercure/vénus
  • 20 décembre 2017, passage de saturne en capricorne
  • Reprise marche directe le 24 décembre 2017 à 13° du sagittaire
  • 11 janvier 2017, sortie de la boucle de rétrogradation à 29° du sagittaire et entrée en Capricorne
  • conjonction supérieure le 18 février 2018 à 29° Verseau

 

Mercure en Sagittaire

Enfin du feu à 100% dans une rétrogradation de mercure ! on commençait à trop s’habituer au sérieux et à la rigueur de la terre, et on pouvait un peu scléroser sur nos bases…

Cette rétrogradation a un caractère très social et relationnel. Ce mercure est maintenant sous la maitrise de Jupiter Scorpion, et on a vu l’impact puissant et régénérateur que peut avoir ce transit d’une année dans ces domaines.

Dans ce signe d’expansion, dynamique et extraverti, la planète trouve une vraie caisse de résonance mentale. Le jugement est vif, la pensée profonde et curieuse, avide d’apprentissages. Il y a un optimisme plus spontané, une ouverture sur la philosophie et l’étranger, un idéalisme et une Quête de sens

Comme nous l’avons vu à la nouvelle lune du 18 novembre en Scorpion, le risque d’illusion et de désillusion n’est pas loin, mais l’appel à la transcendance n’est pas exempt de ce genre de problème et cela fait aussi partie du processus.

On peut penser qu’on ne sera pas totalement démunis par rapport aux désillusions, la connexion à Saturne en cours de rétrogradation nous imprime une rigueur, une recherche de logique, de plus de concret, elle fait pencher la balance vers l’angle mental et intellectuel, plus que mystique exubérant, elle pondère les élans du centaure qui sont peut être trop « éparpillés » au naturel, elle permet de structurer nos projets de changement, de donner un cadre justement aux évolutions sociales et relationnelles que l’on est en train de vivre, peut être pour les rendre plus pratiques et réellement utilisables dans le cadre de notre accomplissement et notre reconnaissance au sein de la société (il s’agit là de l’amorce, ce sera plus le sens du transit de saturne en capricorne dans les 3 ans qui viennent).

Il y a toujours aussi ces risques et ces problèmes qui pèsent sur la santé, peut être faut il réfléchir à un traitement, ou à mettre en place une nouvelle hygiène de vie drastiquement différente, plus stricte et rigoureuse, il y a prise de conscience d’excès passés (surtout pour tous les 3ème décans, notamment sagittaire bien sûr).

Cette rétrogradation peut également signer la nécessité d’approfondir une quelconque étude, ce peut être dans les domaines de la philosophie, des religions, du Droit, de la médecine, ou de l’astrologie par exemple, peut être au travers de la réalisation d’un mémoire ou d’un stage.

La planète mercure dans ce signe peut aussi signifier un voyage, un déplacement, un changement d’environnement… du fait de la rétrogradation, il pourra être annulé ou retardé, ou se faire en plusieurs phases. La rétrogradation ne l’empêchant pas forcément, mais rajoutant une forme d’intensité, ou de longueur.

La fin de la boucle promet d’être plus « dynamique », notamment avec le changement d’énergie de saturne qui passe -enfin- en Capricorne, son domicile, où elle pourra dispenser ses « bienfaits » de manière plus spontanée, retrouvant la Lune Noire et Pluton notamment.

Les plus directement concernés par toutes ces énergies sont les sagittaires, notamment 3 ème décan et les 3 èmes décans des autres signes seront aussi plus sollicités que les autres.
Cette période de fin d’automne n’est pas sans tension et sans réflexion, le feu sera intuitif et inspiré… Voir aussi la dernière nouvelle lune du 18 décembre 2017 en Sagittaire ainsi que les Horoscopes 2017.

 

Etude astrologique personnalisée

Il s’agit ici d’une étude générale ne tenant bien évidemment pas compte de votre propre Thème natal… Si vous souhaitez un éclairage particulier ou des Prévisions sur l’année, pour toute Question ou demande de Consultations, n’hésitez pas Contactez-moi !

 

Pensez à vous abonner à la newsletter astro pour être tenus informés des dernières publications !

Fil d'ariane :Consultations >>
Vous aimerez aussi les articles astro suivants :

La planète rejoint maintenant son domicile principal pour une année environ, un passage en principe de bon augure, même si les excès ne sont pas loin…

Quelques points techniques importants suite aux différents bugs de cet après midi 😉

Le point sur la rétrogradation de mars en 1er décan verseau vers le 3me décan capricorne et qui a déjà des répercussions dès aujourd’hui…

Quelques mots pour finir 2017… 😉

Passage important de la planète saturne dans le signe du capricorne qui va durer à peu près 3 ans et où elle va rencontrer pluton, le noeud sud notamment…

Contacter un astrologue sérieux et professionnel Abonnez vous à la lettre d'information astrologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 commentaires sur “ Rétrogradation de Mercure en Sagittaire en Décembre 2017

  1. Mercure rétro c’est la dissolution de soi le bugg de la communication, l’incompréhension, les retards, les blocages les non-dits, en plus en transit sur Mars natal M1 ça fait comme une explosion de tous les mots, de tous les maux mais juste à l’intérieur car on peut pas exprimer cette mercure conjoint Saturne qui ficelle toutes les émotions dans la rigueur, la froideur alliée à celle qui veut tout dire et qui en est empêchée par l’intransigeante Saturne, limitée dans sa liberté de penser de dire, dois tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de l’ouvrir, ce transit est suffoquant, il m’empêche de hurler mes maux, et presque il m’empêcherait de dire ce que j’ai à dire, et bien FUCK mercure Saturne, la bonne verseau que je suis elle fait ce qu’elle veut… dans la limite de ce qui peut être dit sans vouloir heurter, ni blesser merci Saturne, car si c’était pas cette dernière Dieu sait ce que j’aurais pu lâcher comme mots pour les envoyer toutes les 2 brûler en enfer ???

    • La rétrogradation de Mercure apporte aussi une réflexion et favorise les prises de conscience, elle n’empêche pas de dire ce qu’on a envie de dire, elle peut même aider à le structurer, en plus avec Saturne… Moi je trouve plus ces influences tristes, à tous les niveaux, c’est ce qui se dégage sur le fond de ces énergies, personnellement, socialement, collectivement…

    • Et bien je crois que mercure est étouffée par la rigide Saturne, elle l’empêche complètement de s’exprimer. Une suffocation !!!

  2. Eh oui Christophe, j’ai sauté la date du 28 et pourtant j’y ai beaucoup pensé!!!! Vous savez quoi, j.étais vraiment bizarre ce jour-là,..Mercure Saturne sans doute, ce qui fait littéralement un manque de communication envers vous et d’autres.

    Merci en tous cas pour cet article bien positif et optimiste.

    • Bonjour Musica, pas de souci… 😉 vous aussi vous allez être plus sensibilisée par la rétrogradation de ce Mercure à priori…j’espère qu’elle vous sera utile dans vos projets…

  3. Non pas de décalage à propos de rétro-Mercure: la super-balle entre mes deux oreilles se calme dès sa position stationnaire . Avec Uranus, ce sont tout au plus des étincelles maintenant, suffisamment pour éclairer les prochains pas de Saturne III en attendant l’illumination flambante (Soleil progressé sur Uranus natal attendu yééé!!).

    Oui, Chiron Poissons IV est un point chaud de ma plomberie astrologique: ça s’entre-shoote intense et les déséquilibres ont des conséquences teintées des effets de chaque planète qui y touche. C’est un peu comme n’avoir pas complété l’incarnation. Et puis, le retour chironien a failli me désincarner pour de bon, alors je garde un oeil sur les éphémérides c’est sûr! C’est comme un résumé de tout le thème.

    • Dommage que votre Chiron puisse pas s’exprimer autrement que par des déséquilibres… c’est rude ce que vous dites « n’avoir pas complété l’incarnation »…

    • Oui: dentition fragmentée, et sur-« plombée » au… mercure!! Le lien de fragilisation est éviDENT!! :oE

    • Oups j’ai appuyé trop vite sur le piton.

      Mercure en transit dans le feu du Sagittaire oppose l’aérien natal en Gémeaux: kyste s’est développé à la mâchoire. Déséquilibre, ça oui. Les gugusses dérapent, s’accumulent et ne se règlent pas.

      La clé de Chiron dans mon thème aquatique à propos de la blessure d’origine, c’est plutôt une planche de surf qui attend une vraie bonne vague! Là je clapote entre le ciel et la terre, sans vague, et ça tient pas trop bien debout sur une planche pff.

    • C’est rapide le transit de Mercure seulement pour développer le kyste non ?
      La vague sur Chiron pour sûr vous allez l’avoir sous peu avec l’arrivée de Neptune encore à partir de mars prochain (période de retour des noeuds en plus) et concernant une grande part de 2018… Transit intéressant sur un plan théorique, mais pour sûr remuant……

    • Oui vous m’en aviez parlé je me rappelle…

  4. Ah ça oui, éparpillement sagittairien qui a besoin de s’ancrer sous peine de déplacer constamment la ligne d’arrivée. Explorer fait du bien quand même et ça ouvre l’appétit férocement! Excellents exemples et analyse finement tissés Christophe, merci!

    Quête de sens: je laisse Jupiter faire son boulot dans ma maison XII. N’y aura-t-il pas également un d’effet enflammé (illumination potentielle?) avec Mercure Saggittaire trigone Uranus en Bélier? Mon cellulaire fait des folies électronique en tout cas!

    Aussi, où placez-vous la quille de Chiron dans ce jeu de fin d’année? Ici : « Il y a toujours aussi ces risques et ces problèmes qui pèsent sur la santé, peut être faut il réfléchir à un traitement, ou à mettre en place une nouvelle hygiène de vie drastiquement différente, plus stricte et rigoureuse, il y a prise de conscience d’excès passés »?

    • Bonsoir Ln,
      Votre vision des choses est toujours aussi marrante et décalée, « aérienne »… 😉
      Jupiter sur votre Neptune est puissant… Mercure au trigone d’Uranus peut venir « gratter l’allumette », mais il est un peu en retard en ° en plus au trigone de votre propre Uranus, mais à court terme oui ce peut être détonateur…
      Vous êtes très sensible aux transits mercuriens ceci dit en général, nous en avions déjà parlé il me semble…
      Chiron, tout dépend de l’intégration dans le thème de chacun, son transit est très lent donc il ne concerne pas que la rétrogradation de Mercure ici présente… cela vous parle plus spécifiquement ?

  5. Quête de sens, ça c’est sûr !!! Comme un voyage initiatique dans le territoire de la pensée….c compliqué ?

    • Oui à un certain niveau, c’est compliqué… 😉