Passion-Astrologue Soleil transit Poissons

Soleil en transit en Poissons

Il s’agit ici d’énergies globales de Transits qu’il faut impérativement nuancer selon votre thème, voir l’article le Soleil en signes; pour l’interprétation du soleil de votre Thème natal voir les Signes du zodiaque.
Le soleil est un des attributs de l’Animus dans le thème, à ce titre il peut indiquer une Projection de celui-ci.
Il renseigne donc aussi souvent sur le père, ou le mari de la native, le chef, manifestant des qualités aux couleurs du signe occupé.

Abnégation Poissons…

Lorsque le Soleil transite les Poissons, la compassion et l’altruisme, l’imagination et le rêve, et plus largement toutes les émotions sont mises en avant. L’individualisme est mis de coté pour plus d’abnégation, pour une spiritualité, une universalité, une ouverture réelle sur le monde, une foi plus mystique et même « fataliste », dans le sens où on s’en remet à ce qui est « plus grand que soi », on ressent plus facilement les « vibrations » qui nous guident, certains l’appelleront « l’intuition » d’autres parleront même de prémonitions, il y a vraiment une soif d’Absolu latente, une soif de douceur et d’amour plus manifeste.

Attention sous ce soleil très adaptable à ne pas devenir trop influençable, trop malléable, trop perméable à son environnement et aux autres, car de l’empathie peut aussi venir une certaine forme de crédulité, et il ne faudrait pas que le désintéressement, l’apitoiement et la dévotion suscités soient retournés contre soi, l’ego tendant à s’affaiblir, à se dissoudre, et ces influences ont une probabilité ici d’être très inflationnistes.
On peut avoir tendance soit à jouer les victimes pour apitoyer tout le monde sur son sort, soit au contraire à vouloir jouer les sauveurs et les infirmières, porter la croix du monde entier sur son dos, vouloir essayer de sauver tout le monde, y compris contre leur gré.
Il ne faudrait pas non plus laisser la part de nervosité interne devenir trop extrême et la laisser dominer l’esprit et le comportement dans des proportions qui deviendraient vite incontrôlables.

Au positif ce transit peut octroyer plus de sagesse et de générosité, une certaine forme de sérénité, être propice à la méditation, au ressourcement, au repos. C’est une introspection qui peut permettre certes bon nombre de remises en question et de bilans, mais qui peut aussi tourner au repli sur soi, voire au pessimisme, à la nostalgie, à la mélancolie, à la tristesse, à la passivité…
On peut fuir le présent pour investir le passé, faire ressurgir des regrets, et de fait avoir du mal à bien vivre pleinement le quotidien, pourtant ce genre de période est aussi du même coup très fertile, car elle peut permettre de réellement se projeter à long terme.
N’oublions pas que les poissons sont en analogie avec Neptune et la Maison 12, ils symbolisent ainsi à la fois la fin de cycle et le germe d’un nouveau départ à venir prochainement, les graines de nouveaux projets qui pourront s’initier à l’équinoxe de printemps avec l’entrée du soleil en Bélier qui signera vraiment l’extraversion des énergies, l’explosion de vie.

Il s’agit d’une influence complexe, un soleil donnant de la force intérieure mais tendant parfois vers la solitude. C’est une période de planification plus que réellement de mise en lumière, il faut surtout faire un tri entre ce qui doit être jeté et conservé.
La période est du reste très créative et imaginative, pouvant être très artistique si vous avez déjà de bonnes potentialités natales.
opposé
A ce titre c’est aussi une phase très « flexible et insaisissable » qui peut même manquer de franchise, beaucoup de choses se passant « en sous marin » loin des projecteurs, on peut être amené à emprunter des chemins détournés au lieu de faire front aux problèmes. Il peut y avoir aussi beaucoup d’incompréhensions autant sur ce que vous voulez que sur ce que semblent vouloir les autres, la réalité étant en quelque sorte à géométrie variable, créant de fait une confusion, des sautes d’humeur, des compulsions… Le risque étant d’être manipulé ou trompé d’une quelconque façon entre ce qu’on croit et la réalité. Il y peut y avoir du mal à clairement définir sa direction, du coup on peut ne pas être pleinement en accord avec ses actions, hésiter anormalement, se réfugier dans une forme d’irréalité ou de mensonge, fuir, également avoir des angoisses, des incertitudes.

Dans l’absolu, il s’agit surtout d’une période pour s’occuper de son prochain pour se consacrer au service des autres (Opposition à la Vierge, Maison 6), c’est cette démarche qui peut vous permettre le meilleur recentrage. On peut devenir réellement une bonne oreille attentive, amicale et loyale, dispensant de bons conseils et de bonnes astuces, puis surtout gardant bouche close.

Le soleil en transit en Poissons est donc un soleil sensible, timide, qui rentre facilement dans sa coquille, ayant du mal à s’extérioriser et à s’affirmer, mais du coup ayant une quiétude et une douceur qui lui donne un charme plein de réserve.
Ce peut être une bonne période pour négocier, concilier et se réconcilier, la diplomatie et l’empathie peuvent s’avérer plus payante, pas comme en secteur Balance où il s’agit plus d’une intellectualisation et d’une rationalisation des rapports sociaux, mais plus sous l’angle d’un partage relationnel d’émotions, d’une réelle communion des principes, des idéaux, de la foi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “ Soleil en transit en Poissons

  1. ….ouich…..je sens bien le poisson sous la pierre me concernant…..je suis « épuisette » ou en queue de poissons, l’air médusé……En musique océane le do fin 😉

    Vous vous y connaissez un peu en maison de vingt mille lieux sous la mer 😉☺️😌

    • Je vois au moins que ce Soleil vous inspire ! ;-) Vous avez eu mon mail l’autre jour ?
      J’espère que cette semaine sera meilleure pour vous… ;-) vous laissez pas faire non plus !!!