Passion-Astrologue-importance-4-premieres-minutes

Psychologie : L’importance des 4 premières minutes…

Dans les années 1980, le psychiatre Léonard Zunin publiait son livre « Contact : Les quatre premières minutes » (ou « Contact : The first four minutes » si vous êtes anglophone) où il exposait l’importance des 4 premières minutes d’une rencontre. Ce court laps de temps suffit à la fois pour se faire une idée de la personne et pour qu’elle ait une impression sur vous, c’est disons le temps moyen nécessaire pour que les échanges relationnels minimaux produisent suffisamment d’impact pour que 2 étrangers arrivent à déterminer les potentialités de la relation, même inconsciemment.
Et l’astrologie me direz vous ? L’astrologue Jacques Dorsan à ce propos faisait une intéressante remarque dans son livre « Le Véritable Sens des Maisons Astrologiques »

 

4 minutes = 1° d’ascension droite

La terre fait un tour sur elle même (360°) en 24 heures (1440 minutes), soit 0,25° par minute, elle progresse donc de 1° toutes les 4 minutes.
Ces 4 minutes ont donc une charge symbolique astrologique évidente, il s’agit certainement d’une des plus courtes fractions de cycle possibles, et étant donné que l’astrologie repose grandement sur des rapports géométriques (angulaires), nous sommes ici en quelque sorte face au « mètre-étalon » de base du cycle journalier.

Bien sûr cela revêt un sens surtout au niveau des Transits rapides et surtout au niveau des éléments prévisionnels, ces fameuses 4 minutes ou ce fameux degré d’ascension droite si symbolique peut représenter le « pas » fondamental, fraction de base.

Dans cet article je mettrai surtout l’accent à notre niveau humain sur le volet psychologique de ces énergies, ces 4 premières minutes sont en effet souvent décisives pour évaluer une situation, surtout pour « juger » une personne, et pour donner une image de soi
Tout le monde se rappelle de sa toute première rencontre magique avec son amoureux/euse, de ce moment d’entretien d’embauche où l’on rentre dans le bureau du patron, de n’importe quels rendez vous ou confrontations que l’on a pu mener !

4 minutes, c’est extrêmement rapide pour évaluer une situation !
Qu’attendez vous de cette relation ? Quels sont les points positifs et négatifs qui émergent ?
Que souhaitez vous laisser comme image ou obtenir de cet échange ?

On pourrait encore subdiviser ce temps et ces questions, par exemple en disant quelles questions dominent les 30 premières secondes ou les 30 dernières ? (puisque après tout ces 4 minutes peuvent constituer également un cycle entier à elles toutes seules !)
Mais une subdivision est plus intéressante, entre les choses sur lesquelles nous avons une maitrise contre les choses qui ne dépendent pas de nous.

« Donner une image de soi » : en quoi cela consiste ?

Cette question peut paraitre stupide, mais elle ne l’est pas tant que ça, d’autant que c’est le point unique sur lequel nous avons une réelle maitrise directe
Donner une image de soi n’est pas quelque chose d’anodin, même si nous le faisons malgré nous en permanence depuis notre naissance.

Beaucoup de personne n’ont pas conscience de l’image qu’elles renvoient d’elles mêmes.
Soit qu’elles n’y prêtent aucune attention, soit qu’elles ne réussissent pas à la maitriser et à la canaliser, soit qu’elles extrapolent leur propre vision psychologique comme si elle était une vision universellement partagée par tout le monde en positif ou négatif -ce qui n’est évidemment pas le cas- mais ce qui biaise de beaucoup la propre confiance qu’elles peuvent avoir en elles, avec les 2 extrêmes possibles que sont le vantard et le timoré…

Ainsi comment dégager une image de soi (si possible « bonne » ! 😉 ), lorsque l’on est parasité par ces différents éléments ?
Ici intervient beaucoup la notion de connaissance de soi que peut apporter le Thème natal, et surtout sur l’expression consciente de la totalité de ses énergies ! (article très important à lire dans le cadre d’une astrologie humaniste)

Ainsi la « bonne image de soi » est simplement l’image qui correspond le plus fidèlement à ce qu’est notre thème natal… Il n’y a pas, aucune, recette miracle d’une image universellement « bonne », ce que nous dégageons correspondra plus ou moins selon les « récepteurs » qu’aura l’autre personne en face et que nous ne maitrisons pas du tout !
La seule chose que l’on peut faire, c’est « d’émettre » les énergies qui nous correspondent au mieux, le plus totalement et « purement », c’est réellement le meilleur chemin pour attirer les meilleures personnes possibles vers nous…

4 minutes c’est très court encore une fois pour capter l’attention de l’autre, mais néanmoins en général suffisant pour savoir si l’autre nous intéresse ou pas !
En tant que « récepteur », on capte énormément de choses (pas seulement mentalement mais aussi émotionnellement, « magnétiquement », oui Vénus et les Planètes transpersonnelles interviennent directement aussi) et celles ci nous laisseront forcément des traces, même inconscientes, dans la manière dont on perçoit l’autre, comme dans l’énergie que l’on met dans cette relation ou pas…

Schématiquement, pour gérer au mieux ces fameuses 4 minutes, il faut apprendre à :

  • Développer son sens du premier contact, sa sociabilité
  • Projeter rapidement sa personnalité sur l’autre tout en évaluant le potentiel global de la relation
  • Comprendre les signaux reçus plus ou moins confus, qui fondent la personnalité de l’autre

Par extension, les 4 premières minutes, si on les considère au niveau archétypique, en tant que début d’un cycle entier à part entière, peuvent être reprises dans beaucoup de domaines…
Et si les 4 premières minutes de chaque journée étaient décisives pour conditionner tout le reste de celle-ci ?
Et si chaque pensée que l’on avait durant ces 4 premières minutes quotidiennes avaient vocation à germer tout le jour ?
Et si les 4 premières minutes d’un travail avaient valeur d’exemple ?
Soignez donc bien ces 4 premières minutes…

Au delà de la « formule marketing » qui est sous entendue dans ce concept des 4 minutes, il y a quelque chose de pertinent à retenir sur le fond… Faire juste un sourire, avoir une petite attention, un regard franc, s’intéresser sincèrement à l’autre, prendre un peu de son temps pour lui donner, pour l’écouter, pour échanger, ces 4 minutes peuvent réellement faire une vie.

Pensez à vous abonner à la newsletter astro pour être tenus informés des dernières publications !

Fil d'ariane :Consultations >>
Vous aimerez aussi les articles astro suivants :

L’igikaï est un concept japonais que l’on peut résumer par la « raison de vivre », il est intéressant de le rapprocher de différentes notions astrologiques

Quelques réflexions sur nos responsabilités sociales, la prévoyance à avoir, pour soi comme pour ses proches, pour nous éviter le plus de souffrance possible…

Quelques déductions et liens que l’on peut faire entre les différentes couleurs du prisme lumineux, et l’astrologie, la psychologie, les 4 éléments…

Le point pour rappeler quelques bases de l’astrologie, surtout dans sa branche psychologique, aux personnes qui ont du mal à comprendre la nature des archétypes…

Quelques notions élémentaires sur le principe d’échange qui régit nos sociétés, qui consiste fondamentalement à « prendre », mais aussi à « donner », une partie souvent « oubliée »…

Contacter un astrologue sérieux et professionnel Abonnez vous à la lettre d'information astrologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 commentaires sur “ Psychologie : L’importance des 4 premières minutes…

  1. Je viens de relire, sympa de venir faire un p’tit tour de 4 mn😉

    Oui, nos premières impressions, pas projections, sont toujours ou très très souvent exactes, même quand on ne les écoute pas en cas de Neptune carré Mars ou Vénus ou Soleil par exemple., ou autre flou artistique….C’est après le couperet Saturnien du 4, tiens donc, qu’on se rend compte , qu’on se réveille ..hihi ça arrive au moins une fois dans la vie ( je reste dans le minima 😉😉😉)

    Merci Christophe

    • Bonjour Musica, vous retrouvez cet article au gré de vos explorations… 😉
      Il n’est jamais trop tard pour se réveiller n’est ce pas ?
      Belle journée à vous…

  2. Très interessant …je me permets une question cher Christophe,
    suis vraiment d’un naturel timide (qui se soigne of course !) (Vierge asc Balance, Lune Scorpion, pas mal de planètes en 11…) et je suis tjs sidérée quand on me prête une vie que je n’ai pas, des amants en veux-tu en voilà !!!! pourtant je ne suis pas du tout dans la séduction…Je donne l’impression d’être légère, superficielle…ce que je cultive car sans çà tout serait déprimant.
    est-ce moi qui dégage cela ou les personnes qui projettent sur moi !!! çà peut être très gênant dans certaines relations…

    • Bonsoir Lou,
      En fait la difficulté à comprendre dans ce genre de choses que vous évoquez, c’est que les 2 cotés sont « responsables », les autres émettent des choses, vous vous émettez des choses… Même inconsciemment… Donc « est-ce moi qui dégage cela ou les personnes qui projettent sur moi » et bien la réponse la plus juste est probablement : les 2 ! 😉
      Après il faut voir au cas par cas évidemment, selon ce que vous émettez et les récepteurs de l’autre personne… 🙂

  3. Ou peut-être ce sont les hommes qui ne comprennent pas les femmes.🤔….vais relire mars et Vénus la référence absolue de ces 2 bêtes sauvages que sont l’homme et la femme, 😂, bon ok de mon point de vue des sauvages, c’est ptêt juste une projection 🐯🦁🐺 je rigole pour la référence 😂… bon courage Jules pour votre couple, la femme est un mystère abyssal , mieux vaut rester en surface c’est plus simple ….vais regarder mon mars et ma Vénus, je crois y a Pouilles dans le ciel pour moi, ah oui c’est très bouillant ce qu’il se passe, explosif, @mars attaque !!!

  4. Bonjour, merci pour l’article qui est intéressant et sympas. Je pense effectivement c’est l’intuition qui joue un rôle primordial, dans les quatre première minutes d’un rencontre. Après c’est important de se laisser guider par son être profonds, car le mental est manipulable par nôtre pensée, des avis d’extérieurement. Il faut crois et mettre l’action en place pour plus connaitre la personne qui nous aimante et vice versa. En deuxième il faut laisser la place à la magie, la force d’énergie d’univers. Important rester soi même est oublie de jouer un rôle. Bonne journée. 😉

    • Bonjour Eva, oui c’est juste tout ce que vous évoquez, vous l’exprimez avec vos mots à vous, différents des miens, mais nous sommes d’accord… 🙂
      Beau week end à vous

  5. Ah Jules peut-être ce sont les hommes qui ont des signaux très confus 😁 que les femmes n interprètent pas bien

    • Oui c’est possible… Ou peut être que nos signaux sont très clairs, mais que vous ne les interprétez pas bien non plus ? mdr

    • En ce moment j’ai une relation karmique avec une femme, c’est Christophe qui me l’a expliqué et notre relation est très complexe .

      Faudra que je m’accroche lol.

  6. « Comprendre les signaux reçus plus ou moins confus, qui fondent la personnalité de l’autre »

    Le plus difficile pour moi ça, avec les femmes lol Très sympa comme article . 🙂

    • Merci Jules 🙂
      Vous savez ce sont aussi des choses qui se travaillent, ce n’est pas obligé que tout le monde soit de suite parfait sur tout ça, c’est même fort peu probable !
      Certes, certaines personnes ont plus ce sens là de manière innée que d’autres, mais rien n’est perdu de manière rédhibitoire…

  7. J’adore votre article

    4 mn chrono, prochain film, Cot Cot compassion en moins de 4 mn pour Doudou 🐱🐯

    MERCI BEAUCOUP

    • Là le temps n’a plus d’importance…
      merci beaucoup pour votre passage de ce jour

  8. Bonjour Christophe!
    Et qu’en est-il des « 5 dernières minutes » 😀 … désolée il fallait que je la fasse celle là 🙂 …
    Oui je confirme très intéressant comme article… je vais m’y pencher plus sérieusement…
    Merci une fois encore… A bientôt!

    • Bonjour Elodie,
      Ahah oui les 5 dernières minutes ! mais vous n’étiez même pas née quand ça passait ce truc ! et vous connaissez quand même… 😉
      Vous avez le problème des 5 dernières minutes ? c’est qu’on sait jamais que ce sont les 5 dernières, et que par définition, quand on le comprend il ne reste plus grand chose à analyser… 🙂
      Belle journée à vous, au plaisir !