passion-astrologue-les-12-karmas-des-signes-du-zodaique

Les 12 karmas des signes du zodiaque

J'ai écrit un article important sur le “zodiaque bouddhiste” et ses “12 facteurs interdépendants” qui nous propose une vision spécifique particulière de l'existence, du cycle de vie et des mécanismes du karma, ou encore un article sur le cycle de l'être dans la vision d'une astrologie humaniste, et l'article ici présent leur est très directement complémentaire.

Ci-dessous il s'agit à la base d'un très vieux texte que j'avais écrit lors de mon apprentissage de l'astrologie et que j'ai un peu retravaillé en retombant dessus mais en tentant de garder l'esprit initial (merci de votre indulgence 🙂 ).

On aborde souvent les archétypes des signes sous leur angle traditionnel, mais il peut être intéressant justement de se poser la question sous un autre angle :
Spécifiquement quel “type de karma” peut être attaché aux archétypes des signes comme à leurs fonctions planétaire ? et comment les vivre ou les purger ?

Le karma n'est pas là pour “punir”, pour accabler, il est là surtout avec une charge et une fonction “évolutive”, c'est à dire destinée à nous faire apprendre, changer, à nous individuer et émanciper.
Je conseille aux personnes voulant approfondir la thématique du karma le livre très intéressant de Goswami Kriyananda “Les lois du karma”, vous verrez que les implications sont nombreuses et variées, et dépassent les cadres qu'on leur donne habituellement…

Mais “s'émanciper” de quoi exactement ? et comment ? La réponse à cela est en réalité protéiforme selon les différents schémas psychologiques possibles, puisque chaque “action” tend à produire en “réaction” une “accumulation de karma” qui demandera un “rééquilibrage opposé” ou une “purge” en fonction des forces soulevées…

En outre, il y a encore ce “double axe” que je répète souvent dans le domaine astrologique, entre “le structurel” (le thème natal) et “le temporel” (les cycles prévisionnels), la charge karmique s'articulant en même temps sur les 2, avec un “karma natal” qui traduit aussi forcément en même temps certaines mécaniques évolutives impératives de l'incarnation…

Je donne ici quelques pistes sous un angle karmique complémentaire, voir également mon article pour vous aider à faire le bilan d'une fonction planétaire :

Bélier / Mars : Karma d'action, de création, d'initiative

L'univers demande ici une participation active au monde, des réalisations, des entreprises.
Au positif c'est la phrase de Gandhi “Soyez le changement que vous voulez voir incarné dans ce monde !”.
Au négatif c'est le dilemme d'Arjuna dans la Bhagavad Gita, face à la guerre, prenant conscience des implications de ses actes… Surmonter l'adversaire coûte que coûte et en assumer les conséquences.

Si il y a un excès de feu martien, cela demande probablement une canalisation de la “violence”, de ses énergies, et il sera important en cela notamment de s'appuyer sur les énergies de Terre.
Si il y a un manque de feu, il faut essayer de l'attiser, le cultiver, le débloquer, combattre la crainte que l'on peut avoir de celui-ci, probablement aussi s'entourer de personnes constituant un exemple d'expression de ces forces…

Taureau / Vénus : Karma d'humilité

Cet archétype demande beaucoup la compréhension des mécanismes d'attachement au sens bouddhiste du terme : acceptation de l'impermanence des choses, reconnaissance de la nature mouvante de la vie et de la nécessité de s'y adapter…

Au négatif, ce signe a beaucoup de difficultés à accompagner de lui même ce processus là, il est obligé d'y être confronté par la force des choses, au travers de mécanismes de destruction, qui viennent justement forcer le changement nécessaire.

Cela demande de cultiver la prière de la sérénité, de savoir rester très stoïque, d'accepter sereinement les choses qui adviennent et contre lesquelles on ne peut rien, et de savoir les discerner de celles que l'on aura le courage et la possibilité de modifier…

Gémeaux / Mercure : Karma du changement

Cela peut être beaucoup à rapprocher du film “Un jour sans fin” avec Bill Murray et Andie MacDowell : le protagoniste Phil Connors a un comportement social bien ancré, avec des idées bien arrêtées sur les autres, son travail, le monde, sa personne, et il est confronté à une journée spéciale qui va se répéter à l'infini, lui demandant chaque fois d'opérer des changements pour évoluer…

Les forces mercuriennes sont un peu confrontées à cela, elles doivent tester beaucoup de choses dans la vie, beaucoup apprendre, beaucoup communiquer et faire évoluer leur point de vue initial.

Au positif, c'est la curiosité et l’effervescence, la vivacité d'esprit qui opère les connexions rapidement.
Au négatif, c'est la porte ouverte à l'éparpillement et à la difficulté de stabilisation, de pérennisation, de sécurisation, d'ancrage…

Cancer / Lune : Karma de reliance

On parle souvent de sensibilité pour cet archétype, mais on ne se pose pas forcément la question de la racine de celle ci ? C'est beaucoup car il ressent plus finement l'interconnexion et l'interdépendance de toute chose, de toute personne, et ce sont des “antennes” qui sont aussi difficiles à porter car elles exacerbent beaucoup les moindres vibrations, les moindres relations interpersonnelles, en accroissant en résonance les émotions…

Le défi est donc ici à la fois d'avoir pleinement conscience de ces connexions mais de ne pas se faire phagocyter ou engloutir par elles, de bien avoir la sagesse de les replacer dans le tout, par rapport à ce qui est plus grand que soi, transcendant, ne pas croire que tout dépend de ses seules épaules et accepter les liens qui peuvent s'établir dans ce cadre.

Lion / Soleil : Karma d'expansion

La personnalité doit se situer, se structurer, apprendre à s'aimer et s'étendre, c'est au fond la seule chose sur laquelle nous avons réellement une prise : nous même ! et en conséquence c'est la seule chose qui peut être réellement changée, non le monde extérieur, aussi c'est cette compréhension là qui produit “l'expansion” ici, le “ce qui est en bas est comme ce qui est en haut”.

Cela demande une redéfinition des limites personnelles d'ailleurs si l'on veut grandir, s'épanouir, s'individuer, ne plus chercher à changer les autres, à en vouloir à la société, voire à la Création, pour ce qu'ils sont ou ne sont pas, mais bien “partir de ce qui est”, de l'existant, l'accepter et le faire évoluer…

Vierge / Mercure : Karma de focalisation

Tout passe ici au prisme d'une loupe grossissante, un peu comme si il y avait une capacité à zoomer instantanément sur ce que l'on veut… Et cela est évidemment à double tranchant, car au positif évidemment si l'on zoome sur des pensées supérieures cela renforce des capacités importantes de concrétisation, mais si le zoom s'opère sur des peurs, des angoisses, ou diverses pensées inférieures c'est la porte ouverte sur des répétitions de mêmes schémas à l'infini !

Il faut beaucoup développer le discernement et les facultés de discrimination, de canalisation, pour avoir la maitrise de ce zoom (réussir à trier le bon grain de l’ivraie)…

Balance / Vénus : Karma en miroir

C'est beaucoup le principe du caméléon qui prend la couleur de ce qui l'entoure : si il y a un problème en face de soi, chez l'autre ou avec lui, le problème tend à ressurgir à l'intérieur de soi et à prendre toute la place, et l'on s'en sent soi même responsable…

Une bonne leçon ici peut être à trouver dans le mécanisme des couleurs : l'oeil humain perçoit une couleur en réalité car l’objet a absorbé toutes les couleurs du spectre lumineux, sauf cette longueur d'onde spécifique là qu'il a rejeté dans le monde.
On perçoit selon ce qui est rejeté à l'extérieur, on est perçu sur ce que l'on projette sur l'autre.
Quand on comprend ce mécanisme, on comprends à la fois l'intérêt de s'entourer de “belles personnes” et aussi l'importance de projeter de soi des belles choses…

Scorpion / Pluton : Karma d'acceptation

Souvent avant l'acceptation, il y a même inconsciemment une volonté de soustraction à “l'ici et maintenant”, pour diverses raisons des vieux mécanismes retiennent en arrière, dans la stagnation.
On refuse, on lutte, on tente de trouver des dérivations permettant de maintenir le statu quo, et tout ce processus produit une forme de cocotte minute émotionnelle assez violente au niveau interne…

Accepter “l'ici et maintenant” est la solution fondamentale, indépendamment de ce qui aura été traversé mais ce qui est difficile c'est la “purge” que cela demande !
Ce n'est pas comme si l'on partait d'une ardoise vierge qu'il fallait remplir, ici au contraire on part d'un vase trop plein où il faut savoir à quoi renoncer et abandonner, quoi vider…

Sagittaire / Jupiter : Karma du don et du respect

Avant de pouvoir perpétuer quelque chose, il faut s'assurer de sa véracité, de son efficience, de sa mise en pratique, mais il ne sert à rien d'essayer de s'attribuer personnellement les qualités de ce que l'on perpétue ou réalise.

Il y a la notion du “passeur de flambeau”, ce qui est acquis l'est aussi en vue d'être redonné à la société, au collectif, rien ne nait vraiment “ex nihilo”, de soi, tout est issu d'un certain “terrain” et tout fini par y retourner, sachant cela, cela force une philosophie de vie où l'on se ressent beaucoup comme un trait d'union.

Cela ne peut se faire que dans un cadre de “respect” de ce qui est pré-existant comme de ce qui vient émerger et à quoi l'on doit “donner”, cela ne peut se faire dans un cadre de supériorité ou de mépris, juste dans un cadre “d'égalité”.

Capricorne / Saturne : Karma de patience et de persévérance

Cela peut mettre très directement et de diverses façons, “face à la frustration”, en n'ayant pas ce que l'on veut, en ne pouvant réaliser ce que l'on souhaite toujours rapidement, en étant confronté à de l'austérité, cela obligeant une perspective de durée ainsi que le développement de la sagesse, de la relativisation.

Rien ne s'obtient sans effort et en dehors de la perspective du temps, mais en sachant simplement pleinement vivre son présent on sait que l'on obtiendra les fruits de ses actes au juste moment voulu, une brique après l'autre, la maison finira par se construire.

L'approfondissement du concept du “temps”, de sa relativité, de sa compréhension, de son élargissement, peut être important au cours de cette existence.

Cette incarnation peut être dévolue également à développer un certain dépouillement, un peu à l'image de Job, pour tester la foi et les qualités véritables, pour percevoir ce qui est vraiment important, “l'essence”, la structure, l'immuable.

Verseau / Uranus : Karma d'intention

L'intention est le corolaire de la volonté, elles s'alimentent mutuellement, l'intention est le germe qui permet de conceptualiser des idées, de tester des approches, de rester “ouvert” aux intuitions perçues, et à ce titre on peut beaucoup la relier aux forces uraniennes.

La difficulté peut être de savoir suivre de manière juste la bonne inspiration, de lui donner la bonne forme et la bonne énergie pour qu'elle se développe, et ne pas rester dans des abstractions ou utopies irréalistes et/ou stériles, de ne pas non plus s'éparpiller en courant plusieurs lièvres à la fois.

Il y a une notion importante ici de confrontation directe à la réalité, de ne pas agir en fonction de ce que l'on voudrait qui soit mais d'accepter de mener les choses surtout vers leur meilleur potentiel en fonction de ce qu'elles sont réellement et effectivement.

Le karma d'intension consiste beaucoup à résoudre cet “entre deux” entre la prémisse d'une impulsion interne et l’épreuve de réalité que consiste sa concrétisation au sein du monde extérieur, des autres.

Poissons / Neptune : Karma de causalité (ou d'attraction)

On récolte ce que l'on sème, il y a des liens de cause à effet directs, tout ce que l'on place dans l'univers tend à revenir dans cette vie ou au delà.

La prise de conscience de ce “vase communicant”, de tout ce mécanisme karmique, est très importante ici, la connaissance de cette loi universelle permet d'attirer à soi les énergies que l'on veut et de “purger” également le cas échéant celle que l'on ne veut plus.

En réalité, cette prise de conscience ici repose sur le principe de la “monade universelle”, lorsque l'on comprend que “tout est lié”, que nous sommes seulement une partie d'un tout englobant, que nous ne sommes pas une parcelle “isolée” seule dans sa bulle, mais bien que chaque élément est interdépendant des autres, qu'il y a des répercussions, comme des vagues communicantes entre eux, alors on ne peut plus agir et être de la même façon.

Si il y a unité fondamentale entre la chose observée, l'observateur et le Créateur, les perspectives changent, les “causes premières” s'annulent, des émotions comme la compassion, la charité, le pardon, émergent plus spontanément, sont attirées.

Et si il y a enfin extinction des causes il n'y a plus de création de nouveau karma…

Pensez à vous abonner à la newsletter astro pour être tenus informés des dernières publications ! Ainsi que la Lettre PREMIUM si vous souhaitez recevoir les informations en avant première...
A lire pour approfondir vos connaissances astrologiques : Par où commencer pour apprendre l'astrologie et Etudier Dane Rudhyar
Pensez aussi au Forum d'astrologie et à toute la communauté astrologique qui le compose, si vous souhaitez approfondir votre témoignage et échanger avec des membres, astrologues passionnés et amateurs...
Fil d'ariane :Consultations >> Sommaire du site

Comprendre son Thème natal

Soleil en MaisonsLune en Signes >> Lune en MaisonsMercure en Signes >> Mercure en MaisonsVénus en Signes >> Vénus en MaisonsMars en Signes >> Mars en MaisonsJupiter en Signes >> Jupiter en MaisonsSaturne en Signes et en MaisonsUranus en Signes et en MaisonsNeptune en Signes et en MaisonsPluton en Signes et en MaisonsLune Noire en Signes et en MaisonsNoeuds lunaires en Signes et en MaisonsL'astéroïde Chiron en Signes et en Maisons

Comprendre ses Transits

Soleil en Signes en transit >> Soleil en transit en maisonsLune en transit en Signes et MaisonsMercure en transit en Signes et MaisonsVénus en transit en Signes et MaisonsMars en transit en Signes et MaisonsJupiter en transit en Signes et Maisons
Vous aimerez aussi les articles astro suivants :

8 réflexions sur “Les 12 karmas des signes du zodiaque”

  1. Super article. Est ce qu’on peut considérer que chaque signe/planète de notre thème doit résoudre son karma dans le domaine qu’il dirige. Par exemple ma maison 11 en Poissons dirigée par Neptune contient ma Lune, Mars et Jupiter. Est ce que leur mission karmique globale sera de comprendre chacun a leur manière le principe de “vagues communicantes”, (j’adore l’expression 😊👍🏼)

    1. Christophe GUILLAUME

      Oui Jo, on peut dire qu’il y a une sorte de “cumul des karmas” de nos différentes fonctions planétaires, et c’est donc tout ce mélange qu’il faut réaliser à la fois… 🙂

  2. Je reconnais très bien ce que je vis dans le Karma du Capricorne : apprendre la patience et à apprécier ce que la vie me donne aujourd’hui sans focaliser dur ce qui ne va pas et me donne envie de “renverser la table”.
    Une question : est-ce que le karma de l’ascendant a aussi un rôle à jouer et si oui comment? Merci! belle journée

    1. Christophe GUILLAUME

      Le fait que vous ayez déjà une “compréhension” de ce qui se joue est réellement très important, et y fait beaucoup au niveau évolutif 🙂
      Toute l’astrologie est par essence “karmique” (déjà bien définir la compréhension de ce terme est important), donc par définition l’ascendant, qui est un des facteurs de la totalité du thème natal l’est aussi ! (puisque c’est un archétype qui concerne le “vernis social” de la personnalité)
      Voir ce que j’évoque sur la page concernant l’ascendant en astrologie pour comprendre en quoi le karma intervient dans l’expression de ce point précis.
      Belle journée et semaine à vous.

    1. Christophe GUILLAUME

      Oui Gheslie, je connais ce très bon livre d’astrologie karmique et on m’en parle vraiment très très souvent, cela prouve qu’il a su trouver son public, et vu sa pertinence ce n’est pas étonnant ! c’est vrai que je pourrais en parler plus…
      L’astrologie karmique est un vaste sujet, où il faut bien comprendre dès la base certains ressorts, mais effectivement je vais l’intégrer beaucoup à mon travail… 🙂
      Merci pour votre passage.

  3. Bonjour,
    Je ne comprends pas la fin de la balance: “et aussi l’importance de rejeter de soi des belles choses…”: ce ne serait pas l’inverse? Ou bien quelque chose m’échappe…
    Bon week-end

    1. Christophe GUILLAUME

      Bonsoir,
      Oui rejeter est un mauvais terme, je voulais dire “projeter” surtout, je viens de corriger, merci… 😉
      Bon week end également à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Astrologue