Les commandes de consultation et la liste d'attente sont fermées, je réouvrirai d'abord à la liste d'abonnés d'ici plusieurs mois, merci de votre compréhension.


passion-astrologue-technique-urgence-ou-accompagnement-de-fond

L’astrologie : technique d’urgence ou accompagnement de fond ?

Je trouve très important d’aborder un point aujourd’hui qui revient énormément au travers des différentes personnes qui me contactent et des échanges que je peux avoir : le sentiment « d’urgence ».
Je vais apporter quelques précisions importantes ici sur ce qu’est à mon sens l’utilité fondamentale de l’astrologie et par conséquent, la réelle mission de l’astrologue.

Vraiment très très souvent, pour ne pas dire plusieurs fois par jour, je reçois des messages du genre :
« Monsieur l’Astrologue, je n’en peux plus, j’ai tel problème, qui se rajoute à tel autre, je dois faire un choix dans le mois qui vient, je ne sais pas quoi faire, aidez moi à trouver la solution »

Ces personnes sont évidemment dans une phase de crise, parfois même très « aigüe ».
Il n’est pas question de nier leur sentiment subjectif d’urgence, ni le fait qu’elles soient dans une souffrance et ont réellement besoin d’une aide.

La personne a peut être pris conscience récemment que « l’astrologie marche », elle voit en gros que les planètes « peuvent l’aider » dans ce qu’elles ont à dire, et donc elle se dit « après tout pourquoi pas, l’astrologue pourra me dire peut être des choses intéressantes » ?

Et l’astrologie peut effectivement aider tout le monde ! Oui mais…

La première chose à comprendre est que l’astrologie est en réalité la discipline de l’étude des cycles planétaires, donc de l’étude « du temps ».

Tant du coté du thème natal, qui décrit donc une base structurelle à réaliser sur la durée de la totalité de la vie entière, que du coté des cycles prévisionnels, où, que ce soit en Progressions secondaires, comme en Transits, on parle de cycles longs, parfois même très longs (même sur des décennies) et qui ont donc une certaine « latence » à intégrer dans leurs effets : même les cycles rapides ne décrivent que des facteurs déclencheurs des cycles plus lents et structurels, ils ne peuvent à eux seuls aller à rebours de ceux là.

Il est donc très important de comprendre dans ce cadre là, que la crise aigüe qui se déclare au présent n’est dans tous les cas que la pointe émergée d’un iceberg bien plus grand, qui ne trouve ses racines que dans une perspective de cycles longs, d’une durée, d’une temporalité…

Par conséquent, et logiquement, les véritables solutions possibles dans ce schéma là ne peuvent elles aussi que se voir et se penser dans une logique structurelle de « long terme ».

J’insiste vraiment sur ces derniers paragraphes, qui sont très importants à comprendre, pour le propre bien de chaque consultant, de chaque personne qui s’intéresse à approfondir ses cycles astrologiques !

Pour prendre une métaphore que j’aime bien, c’est comme de comparer un médecin urgentiste du SAMU et un médecin généraliste de cabinet

Le médecin urgentiste va arriver sur un infarctus déclaré, et va faire ce qu’il peut pour tenter de sauver la personne, selon son état tel quel, avec le moins de séquelles possibles.

Le rôle du médecin généraliste est au contraire en principe d’accompagner son patient en amont dans le temps pour éviter qu’il ne développe d’infarctus !
Son travail passera donc par une série de mesures préventives, qui vont de l’accompagnement à changer son mode de vie, la surveillance régulière de certains facteurs de risques, et le cas échéant au travers d’un protocole médicamenteux si nécessaires pour prévenir des apparitions ou aggravations de la maladie…

Ce que je veux dire par là au final, c’est que l’astrologie -et donc l’astrologue- sont vraiment très très peu « efficaces » dans un cadre d’urgence / de court terme, ce n’est pas du tout la temporalité idéale de cette discipline.

Les cycles planétaires de court terme ne forment encore une fois que des facteurs déclencheurs en phases rapides venant activer des cycles structurels bien plus profonds, et si l’on opère pas ce recentrage là, tout le travail astrologique n’a que bien peu d’intérêt !

Tout au plus l’astrologue va-t-il placer un sparadrap sur une jambe de bois en tentant de dire « oui / non » sur ce qu’il se passe au présent, mais il passe alors à coté de toute sa mission structurelle de fond…

L’astrologue et l’astrologie sont là surtout principalement pour aider à opérer des changements structurels profonds, pour réussir à maximiser ses potentialités natales au long terme (lire comment opèrent les changements psychologiques lors de l’étude de son thème natal), et pour au final réussir à accompagner pleinement consciemment tous ses cycles au présent.

Ils sont là pour initier un maximum un mécanisme « préventif » et aider à une juste planification (datation) et structuration de ce qui sera vécu, pour faire en sorte surtout que l’état de la personne qui traverse les cycles en question lui permette le maximum de sublimations possibles des forces planétaires en jeu (ne pas vivre que dans le cadre de « subir » les forces, mais surtout permettre d’en dégager le sens profond).

Donc il ne faut pas écouter tous les marchands du temple, qui promettent tout et n’importe quoi, la « guérison flash éclair », le gri-gri qui fait revenir l’être aimé ou des arcs en ciel de Trigones perpétuels, tout cela n’existe pas et ne fait pas partie de la véritable astrologie.

Aussi, systématiquement le meilleur conseil que je puisse donner à une personne en état de crise au présent est donc de structurer sa demande et ses changements dans le cours du temps

Je ne suis pas un « astrologue urgentiste », je ne travaille pas dans l’urgence et l’instantané, déjà aussi car mon planning et emploi du temps sont bien chargés, simplement aussi fondamentalement car faire une véritable étude astrologique structurelle et personnalisée qui soit pleinement utile et développée pour le consultant demande beaucoup de temps !

Aller en analyse au fond des cycles et des configurations planétaires astrologiques, que ce soit en natal ou en prévisionnel encore une fois, cela ne peut pas s’opérer en 10 minutes !
Cela est totalement impossible, techniquement, indépendamment même des qualités et compétences de l’astrologue ! Même le « phoenix des astrologues » ne le peut pas…

Et dans ce qui est donc soulevé au travers de ce type d’étude astrologique là, il faut aussi avoir conscience que cela demandera derrière même des mois et des années au consultant pour vraiment pleinement intégrer et vivre ces forces là, pour « faire évoluer sa propre grille de lecture »…

Dans l’esprit d’une astrologie humaniste et psychologique, comme l’a développé et promu l’astrologue Dane Rudhyar, c’est vraiment « une astrologie de la personnalité« , de l’Individuation, de l’accomplissement structurel profond, aussi comment dans ces visions là, attendre une « réalisation instantanée et de l’immédiateté » ?

Il ne faut donc vraiment pas se tromper dans ses priorités d’axe de développement, et comprendre que peut être plus fondamentalement la véritable « urgence » n’est pas tout à fait celle que l’on croit… 🙂

Pensez à vous abonner à la newsletter astro pour être tenus informés des dernières publications !
Ainsi que la Lettre PREMIUM si vous souhaitez recevoir les informations en avant première...

A lire pour approfondir vos connaissances astrologiques : Par où commencer pour apprendre l'astrologie et Etudier Dane Rudhyar



Pensez aussi au Forum d'astrologie et à toute la communauté astrologique qui le compose, si vous souhaitez approfondir votre témoignage et échanger avec des membres, astrologues passionnés et amateurs...



Fil d'ariane : Consultations >> Sommaire du site >>

Comprendre son Thème natal

Soleil en Maisons
Lune en Signes >> Lune en Maisons
Mercure en Signes >> Mercure en Maisons
Vénus en Signes >> Vénus en Maisons
Mars en Signes >> Mars en Maisons
Jupiter en Signes >> Jupiter en Maisons
Saturne en Signes et en Maisons
Uranus en Signes et en Maisons
Neptune en Signes et en Maisons
Pluton en Signes et en Maisons
Lune Noire en Signes et en Maisons
Noeuds lunaires en Signes et en Maisons

Comprendre ses Transits

Soleil en Signes en transit >> Soleil en transit en maisons
Lune en transit en Signes et Maisons
Mercure en transit en Signes et Maisons
Vénus en transit en Signes et Maisons
Mars en transit en Signes et Maisons
Jupiter en transit en Signes et Maisons
Vous aimerez aussi les articles astro suivants :

Entrée dans l’age des transmissions, modification du rapport au temps, cette phase peut forcer un rapprochement karmique vers le noeud nord…

Vision poétique et imagée des planètes sous l’angle astrologique, l’occasion de découvrir un univers différent, autre expression de ces forces

Quelques réflexions sur l’interprétation astrologique, comment situer les différents points et quelles interprétations en tirer dans nos analyses…

Vous recherchez une formation pour apprendre l’astrologie ? Ces modules et cours spécifiquement étudiés vous permettront d’approfondir certains sujets…

Connaitre la technique pour poser ses voeux de nouvelle lune et exploiter au mieux les influences de chaque lunaison à leur plein potentiel évolutif personnel…

Contacter un astrologue sérieux et professionnel Abonnez vous à la lettre d'information astrologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “ L’astrologie : technique d’urgence ou accompagnement de fond ?

  1. Quelle belle réponse! Arriver au-delà des mots….
    J’ai hâte d’y arriver mais j’en suis encore loin moi! 🙂
    En tout cas, je suis contente d’avoir lu ça aujourd’hui! (je repasserai!:))

    • Alors il ne faut pas lire la fin ! 🙂
      Blague à part, vous savez tous les mots sont superflus sur le fond, et au final nous devons tous les abandonner quoi qu’il en soit pour aller au delà…
      Mais entre temps, ils sont indispensables à beaucoup de personnes pour leur compréhension, même et surtout les redondances…
      C’est dans cet esprit là que j’écris.

  2. Bonjour Christophe
    Merci beaucoup pour cet article… . Une belle remise à l’heure de la pendule du « temps » d’une vie et de ce que l’étude de l’astrologie peut apporter. Et oui bien sûr vous avez raison. Je m’émerveille chaque jour du lent processus de mise en lumière et de maturation des possibilités de mon thème natal et de leur actualisation par les transits et les progressions..
    Bien aidée en cela par votre travail sur mes révolutions solaires 🙂
    Il y a quand même l’astrologie horaire et puis bien sûr le cycle de la lunaison. Et j’ai l’exemple tout récent d’un accident survenu quasi à l’heure de la conjonction exacte Lune Transit avec mon Mars natal… et je n’avais pas tenu mon journal de bord ce jour-là 🙁
    Peut-être l’effet de la lunaison est-il du même ordre que « l’effet papillon » attribué à Edward LORENZ et de sa métaphore bien connue « un seul battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut déclencher une tempête au Texas»., autrement dit à « petite » cause lunaire « grand » effet ?
    Prenez-soin de vous
    Akhenata

    • re Bonjour Akhenata 🙂
      L’astrologie horaire, oui c’est une branche particulière, divinatoire, donc l’analyse planétaire y est très spécifique ! mais du reste, ce qui est demandé dans l’interrogation doit également s’inscrire à mon sens dans un processus évolutif global !
      Etant entendu déjà d’une part que l’on ne recourt pas à cette technique pour poser des questions insignifiantes (du type « dois je reprendre de la purée à la cantine ce midi ? ») et que ce que l’on demande a forcément aussi à un certain niveau ou un autre, une visée évolutive, comme ce que l’on peut opérer dans le Yi King ou dans n’importe quel oracle d’ailleurs…
      Les différentes influences de la Lune font partie des actualisations des phases rapides, sur des cycles ou influences plus lentes, elles ont vocation à former un « facteur déclencheur » donc, c’est en cela effectivement qu’elles sont très importantes…
      L’effet papillon est plus que possible, mais il faut alors aussi comprendre ce que l’on définit comme la « mécanique du chaos », qui se fonde elle aussi sur des principes physiques majeurs et structurels, que le battement d’ailes initial ne fait qu’amplifier, par résonance en quelque sorte, mais il ne peut pas créer à lui seul toute la tempête si ces mécanismes premiers n’existaient pas… 🙂 et la Lune en astrologie c’est un peu pareil !
      Mais un astrologue peut il fonder toute son étude prévisionnelle sur la seule base des actualisations lunaires sans les resituer dans le reste ? c’est possible mais bizarre, un peu en mode « mémoire de poisson rouge », on fait le tour du bocal et on a tout oublié ! 😉 comment évoluer dans ce cadre là ?
      Alors que le corollaire logique de ce que j’évoque sur « l’étude du temps » est un processus d’utilisation de « la mémoire », qui permet d’imprimer une « successivité » sans laquelle les cycles perdent même tout sens…
      Si l’on regarde une horloge à l’instant T, sans resituer sa position actuelle par rapport à tout un schéma global de tout son cycle, on ne saurait déterminer réellement le « sens de l’heure », cela ne devient qu’une position quelconque prise isolément…
      Pour cela comme je l’évoque dans mes articles, dans mon livret PDF offert, etc, les parties prévisionnelles se pensent en termes de « poupées russes » où chaque cycle s’enchâsse dans le cycle plus long, mais où il est important donc de commencer à situer en premier les cycles de fond pour voir le background dans lequel opère tout le reste 🙂
      C’est le fait d’opérer ce « recentrage », qui permet donc de comprendre « d’où l’on vient » pour mieux déterminer « où l’on va », cette polarisation est capitale…
      Beau week end à vous 🙂