Passion-Astrologue-astrologie-et-musique

Astrologie et Musique : retrouver les archétypes du zodiaque

Et voilà enfin, après le sondage que je vous ai soumis (“quelles chansons ou musiques associez vous aux signes / maisons ?”), l'article qui fait se rejoindre modestement astrologie et musique ! 🙂
Il a représenté un rédactionnel réellement très important, beaucoup de temps, et je trouve au final représente un peu un “ovni”, car à ma connaissance aucun article de ce genre n'existait auparavant ! 🙂

J'ai été bluffé par toutes vos réponses que j'ai reçu, tantôt encyclopédiques, tantôt drôles, parfois aussi “inattendues”, car elles reflètent simplement la subjectivité de chacun : pour nous tel archétype correspondra plus à ceci qu'à cela, et cela ne sera pas vrai pour une autre personne !
Aussi merci encore pour toute la richesse de vos réponses.

Je précise donc que j'ai laissé les réponses telles qu'elles étaient, je n'ai pas cherché à opérer de classement personnel en retirant une chanson que je n'aurais pas mis là par exemple, j'ai juste compilé vos réponses ! 🙂

Quand un groupe ou une chanson revient dans plusieurs réponses, j'ai formé un paragraphe des synthèses des réponses, pour faciliter la lecture et éviter les répétitions.
Donc il est possible que certaines de vos réponses aient été juste “modifiées” pour intégrer cela et faire cette synthèse.

Le but de l'article est de faire comprendre surtout la nature archétypique des signes du zodiaque et des influences planétaires astrologiques, les analogies que l'on peut retrouver dans toute la vie, un peu à l'image de l'article que j'avais déjà fait par exemple sur “Les couleurs et l'astrologie“, on pourrait encore l'étendre par exemple aux auteurs, au cinéma, aux peintres (comme me le faisait remarquer un précédent commentaire), ou que sais je…

Il peut être intéressant pour chacun d'opérer un travail évolutif en fonction de ses propres énergies : imaginons que j'ai un noeud nord en maison 10 et des énergies saturniennes complexes à comprendre, peut être qu'en me plongeant dans certaines oeuvres qui sont connotées par cet archétype, j'arriverai à débloquer certaines compréhensions !
C'est aussi le sens de cet article. Ils vous appartient de découvrir les musiques évoquées en fonction de ce dont vous avez besoin…

Comme me le fait remarquer une des réponses, Vénus est importante à analyser, tout comme Neptune, s'agissant de la musique, de la voix, du rythme, des harmoniques sonores, ce sont un peu ces 2 planètes qui ont une maitrise symbolique de cet art musical, cela est important à garder dans un coin de tête.

J'aimerais évoquer succinctement ici aussi plusieurs choses anecdotiques ou frappantes :

Tout d'abord, tout le monde ne le sait pas forcément, mais il existe une oeuvre orchestrale de Gustav Holst, qui approfondit les différentes planètes astrologiques du système solaire, et qui rejoint en plein cette notion de ressenti archétypique : Les Planètes de Gustav Holst

Savez vous d'ailleurs également que l'univers et les planètes ont “un son” propre ?
Tout dans l'univers est “vibration” et la NASA a notamment enregistré les planètes, les Soleils, les galaxies…
On ne peut pas à proprement parler évoquer une “musique”, mais il y a une sorte de rythme dans les émissions électromagnétiques, c'est un peu le langage du Ciel…
Les hindous, les yogis, les rishis, disent depuis la nuit des temps que l'univers est un son ! Et que l'on peut l'entendre à force de pratique de méditation.
C'est d'ailleurs le sens profond du mantra Om, dont la vibration fondamentale reproduit celle de l'univers…

Un autre élément passionnant, pour mieux comprendre les “rouages internes” de la musique, des harmoniques, des fréquences, voir cette vidéo “Les mathématiques de la musique“.
On retrouve encore les 12 archétypes des 12 notes de musique, qui s'expliquent si l'on peut dire “mathématiquement”, je vous avoue ne pas forcément tout comprendre à cette complexité, mais je reste émerveillé de ce genre de démonstration, qui confirme les interprétations archétypiques des sages…

Pour finir, en hymne officiel du site, je m'attribuerais bien la chanson de Jean Jacques Goldman : “Il changeait la vie” ! 🙂
Beaucoup de messages m'ont fait remarquer que cela correspondait bien à mon travail, et c'est vrai que j'aime bien cette chanson aussi…
N'est ce pas le sens fondamental de l'astrologie de nous aider à trouver du sens aux choses et à “changer notre vie” ?
Reste plus qu'à demander à Jean Jacques !!! 🙂 🙂 🙂

Je vous laisse donc ci-dessous avec vos différentes réponses et analogies.
C'est une navigation par onglets, pour être plus commode compte tenu de la longueur de l'article.

Maison-1/bélierMaison-2/taureauMaison-3/-gémeauxMaison-4/cancerMaison-5/lionMaison-6/viergeMaison-7/balanceMaison-8/scorpionMaison-9/sagittaireMaison-10/capricorneMaison-11/verseauMaison-12/poissons
  • Du rooocccckkkk, pour faire du sport, genre Eyes of the tiger, l'Oeil du Tigre (esprit combatif, énergie, power, vitesse, rien de tel pour partir au combat), la chanson de Rocky. Impulsif, colérique, aventurier et fonceur, le Bélier a la compétition et la rage de la victoire dans le sang ! Survivor est un groupe de hard rock américain formé en 1977 et originaire de Chicago. En 1982, Sylvester Stallone propose au groupe de composer la BO de Rocky 3. Si cette chanson est devenu un hit, et même élu aux Oscar, le groupe a continué son bout de chemin jusqu'à nos jours. Cette chanson est dans la thématique du film, elle parle de lutte, de combat, de face à face, de corps à corps, de survie (Just a man and his will to survive – “”Juste un homme et sa volonté de survivre””). C'est une chanson très martienne dans le son, dans les paroles qui expriment la volonté de survivre et de se battre. C'est même plus proche du Arès grec. Au début je n'étais pas satisfaite de mon choix que je trouvais trop “”facile””. J'aime choisir des chansons avec de la nuance, montrant d'autres angles de vue du signe. Or, cette chanson que pourtant j'adore, me semblait trop “”brute””, trop directe et même un brin cliché (d'où mon sentiment de “”facilité””). Mais finalement ça correspond bien au Bélier qui va droit au but sans passer par quatre chemins.
  • Don't stop me now, et le groupe Queen en général, “We are de champions” qui dit entre autres : “Pas de temps pour les perdants, on continue à se battre” – un reflet du caractère battant de ce signe, de sa capacité à être sur tous les fronts et en première ligne.
  • I am still standing de Elton John
  • Like it or not / Madonna
  • Je suis un Homme (ZAZIE)… rythme tribal et le début/la fin de l'homme
  • “Ma philosophie”, par Amel Bent C'est l'histoire d'une jeune femme qui marche le poing levé, combative, volontaire et pleine de courage. Quoi de mieux pour illustrer le signe du Bélier ? Ambitieux, un peu entêté parfois et prêt à toutes les batailles.
  • “Seul sur le sable” de Roch Voisine. Paroles et images de passion + clip au bord de la mer, signe qui vient après celui des Poissons.
  • En fait moi j’ai remarqué que c’était plutôt Vénus et ses aspects qui jouait un rôle dans les goûts musicaux plutôt que la maison où elle est située. Après le signe dans lequel elle est va dépendre de son dispositeur et donner aussi une teinte. Donc venus mars j’ai remarqué que c’était plutôt le rock, pop il doit y avoir des basses, un boum boum de fond de caisse, un exutoire pour faire sortir son agressivité.
  • Head over heels (ABBA) : il n'y a qu'à regarder la vidéo sur cette femme enthousiaste et intrépide, qui épuise son mari, pour comprendre l'énergie Bélier :o)))
  • “System of a Down – B.Y.O.B. Explication : On fonce
  • Lana Del Rey – Burning Desire (desir, vitesse, voitures, rouge, feu)
  • Zangra de Brel pour une version particulièrement contrariée d'un Bélier combatif.
  • “Au bal masqué” de la Compagnie Créole
  • Roundtable Rival – Lindsey Stirling, mélange violon et musique électro, c'est saccadé, ça bouge le clip décrit un “combat musical”
  • It's my Life de Bon Jovi
  • Allumer le Feu – Johnny Halliday (le feu initial du bélier, le 1er signe), le chanteur avait d'ailleurs son propre mars en bélier, et la chanson a été écrite par Zazie (un soleil-mars bélier !) donc : Allumeeeeer le feuuuuuuuu !!! 🙂
  • La puissance de MHD
  • Goldorak, Générique, “Va combattre ton ennemi, repousse les assauts, deviens le plus fort”
  • La Marseillaise
  • Arsenik – Je boxe avec les mots
  • Parov Stelar – Chambermaid Swing, la dance acrobatique, musique qui pulse
  • Eminem / The Real Slim Shady : Affirmation de soi.
  • Toutes les chansons de Timmy Trumpet
  • Je vous ai fait une version classique ! Bach-Busoni chaconne en ré mineur
  • Madness – One Step Beyond Madness est un groupe britannique formé en 1976 et qui a fait connaitre la musique ska en Europe. Le ska est un genre musical né en Jamaïque en 1950. Le rocksteady (né en 1966 – déclin en 1968) qui en découlera plus tard sera plus lent et donnera naissance au reggae (à partir de 1968).
    Les paroles sont très simples, on nous incite simplement à écouter le son, danser et bouger nos pieds, “”un pas en avant”” 🙂 C'est cette phrase là qui m'a donné l'idée de le mettre en Bélier (on peut voir la chorégraphie du clip où ils avancent un pas à la fois). Le son est aussi très punchy mettant en avant l'aspect très énergique et du spontanée du Bélier dans l'instant présent et sous une ambiance joyeuse et légère 🙂
  • Danheim – Ivar's Revenge; Musique viking, évoque le combat ritualisé
  • Résiste / France Gall
  • Sepultura, Attitude
  • Burn Brighter – Lansdowne : pour le côté toujours plus avec plus d’intensité du Bélier, on veut briller et on enfonce des portes ouvertes. Rythme rapide, percutant…
  • The Prodigy – Mescaline ou Fire Starter, musique électronique très rythmée
  • Shakaponk – Do
  • Princes of the Universe – Queen, intro de la série Highlander
  • “Je Suis” de Nicole Rieu
  • Musiques des films de Belmondo, “Flic ou Voyou”, “le Professionnel”
  • Musique du film 300, donne la chaire de poule et envie de combattre ! 🙂
  • “War” d'Edwin Starr : un sergent qui entraîne son bataillon. Foncer et se poser les questions plus tard. Très impulsant vers l'avant comme rythme. Tout comme “Suvetar, Goddess of Spring”, la déesse du printemps qu'inaugure le Bélier. Ça fonce dans le tas pour soi-même quoi.
  • Quelques pièces qui selon moi résonnent fortement avec Lilith (cependant, surtout l'aspect sexuel, rebelle, transgressif, pas karmique ou dans le sens de l’évolution spirituelle :)) – s'il serait d’intérêt cela aussi un jour 🙂 The Rolling Stones – Doom And Gloom, Meg Myers – Desire, Rosenfeld – Like U
  • Michel Jonasz – La nouvelle vie
  • Agence tout risque, générique, l'aventure de renégats, des centaines de coups de feu tirés, des explosions, jamais un mort ! 🙂
  • Ram Jam, “Black Betty”, because dès qu'il y a des accords de basse, de ce genre, comment ne pas avoir envie de se battre ! 🙂
  • NTM – Qu'est ce qu'on attend ou la Fièvre
  • “Ascenceur” Calogero : expérience unique très puissante vécue au présent par le personnage
  • Rolling Stones – Paint It, Black, ça fonce comme le bélier. Ils sont jeunes et fous. teintés Pluton c'est vrai….je ne sais pas. Mais ils n'hésitent pas, comme le bélier qui revendique. Peu importe ce que l'autre pense.
  • Les tambours du Bronx, les percussions en général
  • La fièvre dans le sang – Alain Chamfort
  • “La Javanaise”, S. Gainsbourg. Conquête, souffrance personnelle…
  • “Je veux” de Zaz
  • Nougayork (Claude Nougaro) Dès l'intro un rythme très “feu”, percussions très présentes et dans le texte (“choc, barbare, starting blocks, bagarre, départ”) des mots qui évoquent le côté fonceur, guerrier, du Bélier.
  • “Ca se fait” Angelo Branduardi, une chanson qui montre qu'on peut décider ce qu'on peut faire, montrer de soi, incarner.
  • Nâdiya – Parle-moi
  • La Techno en général !
  • I like to move it, Reel 2 Real
  • “24000 baci” d'Adriano Celentano pour son côté charmeur à l'italienne. Une chanson qui parle de l'amour de manière exaltante avec une énergie passionnel.
  • Willy William – Ego
  • “On aime', par Jean-Louis Aubert L'amour c'est le socle indispensable à la stabilité existentielle du signe du Taureau. Sans amour pas de vie, mais avec l'amour dans sa vie, tout devient possible. Et la chanson parle si bien de l'amour qu'on reçoit et qui nous permet d'aimer en retour que, quoi de plus joli pour illustrer le Taureau
  • “Que c'est beau la vie” de Jean Ferrat m'évoquerait la maison 2 et le Taureau pour la jouissance des plaisirs simples de la vie, le bonheur dans la Nature, les valeurs de toutes ces choses. Le Taureau c'est le chant, la musique, on retrouve cette idée de chanter, de musicalité dans cette chanson. Voilà pour moi.
  • La ” Vénus” de Bashung , l'un des titres de son dernier album ” Bleu pétrole” , sorti en 2008. Une chanson poétique et gourmande
  • She thinks my tractor's sexy ( Kenny Chesney ) De la Country pour le Taureau attaché à ses racines, en harmonie avec la nature et très “concret”. Et aussi l'évocation du tracteur “sexy” pour son côté sensuel.
  • “I put a spell on you”, Nina Simone. J'ai eu beaucoup de difficulté pour celui-ci et je suis finalement tombée sur ceci, pour le côté sensuel et “possessivité”.
  • “Je sais” Jean Gabin ; bilan des expériences de toute une vie, recherche de valeurs stables, échec, philosophie “je sais que je sais pas” , “je sais que je ne saurai jamais mais ça je le sais”
  • “Desire” de U2: “For love or money” que ça dit, on y voit bien la maîtrise de Venus dans l'acquisition. “Taking care of business” de BTO aussi. Bon y en a en masse de la musique sur ce thème.
  • “Auprès de mon arbre” de Georges Brassens pour son amour pour la nature, son goût et son besoin de tranquillité.
  • “Le pouvoir des fleurs” de Laurent Voulzy pourrait aussi convenir au Taureau
  • Gallant – Gentleman, sensualité
  • Mickey 3d – Matador
  • Sabrina Claudio, Unravel Me (sensualité, lenteur, féminité de la terre)
  • Jimmy – Moriarty : j'ai mis du temps à la mettre en association avec ce qui représente pour moi les valeurs du Taureau, le foyer rattaché à la terre (dans le sens de racines)
  • “Message personnel”, Michel Berger. La douceur et le désir, l'amour. De la maison 2 dans sa sensualité…
  • Aux arbres citoyens – (Yannick Noah) – Parce que l’amour de la nature est une seconde nature chez lui 🙂
    Pour le côté écologie, lien avec la nature du Taureau.
  • Quatre murs et un toit de Benabar! Construire, construire… Ou ‘La femme chocolat' d'Olivia Ruiz, pour la gourmandise.
  • “L'éternel féminin” ou “Déshabillez moi” Juliette Gréco (lune-mars taureau), le corps, la sensualité
  • Générique de la petite maison dans la prairie. C'est vert, c'est stable, c'est rassurant ! 🙂
  • Axelle Red – Sensualité explication : amour de la chair, physique ou nourriture
  • Déjeuner en paix de Stephan Eicher pour le côté “cooconing” du taureau
  • Money for nothing de Dire Straits
  • La Bohème de Aznavour
  • Tous les bateaux, tous les oiseaux / Michel Polnareff
  • LA CORRIDA – F. Cabrel (le taureau et son ressenti)
  • POLNAREFF / L'Amour avec Toi : Têtu, charnel.
  • Raveena, Honey, plus sensuel que ça tu meurs
  • La maison où j'ai grandi de Françoise Hardy
  • Il y avait un jardin, Georges Moustaki
  • Ma Liberté de Penser (Florent Pagny)
  • Ridan, l'Agriculteur
  • Belle (notre-dame de Paris), Vénus
  • Cadet Rousselle a trois maisons
  • Bizet ouverture de Carmen
  • The lazy song, Bruno Mars
  • Georges Brassens, l'Auvergnat
  • Material Girl de Madonna
  • Caroline Loeb – C'est la ouate, la recherche de douceur
  • ASIE – Et Puis La Terre
  • Francis Cabrel – Les murs de poussière
  • Nirvana – The Man Who Sold The World
  • Être une femme de Augun
  • Brassens – Heureux qui comme Ulysse
  • Les choses, JJ Goldman
  • Beyonce, Rihanna, rnb
  • Le fric c'est chic
  • Money, money, money. Abba
  • Tryo – l'hymne de nos campagnes Tryo est un groupe français crée en 1995 aux fortes influences reggae. Leurs chansons sont engagées en faveur de l'écologie. Ils ont fait parfois fait polémique suite à certains engagements politiques, aujourd'hui ils ne soutiennent plus que les associations. Cette chansons est la plus connue du groupe. Sous l'engagement écologique, elle met en valeurs la nature face à la vie en HLM en y décrivant les sensations (odeur, vue, toucher etc.). La chanson incite également a rester positif et “faire quelque chose de ses mains”, rester positif et en penser aux générations futures (notion d'incarnation et de fécondité face à la destruction). Le clip montre des images assez dures de nature détruite (iceberg, Amazonie), d'oiseaux mazouté, d'exploitation animale industrielle (abattoir, poussin trié etc.).
  • Du rap aussi, genre Orelsan. Parfois triste, parfois joyeux, et des références à partager avec toute une génération. Musique espagnole et commerciale pour faire la fête aussi !
  • Faun – Walpurgisnacht : La “nuit des sorcières” fêtée dans les pays germaniques et scandinaves dans la nuit du 30 avril au 1er mai, soit en pleine période Taureau. Description de la nature, de la sensorialité, de la fête.
  • “Double je”, par Christophe Willem Pour les personnes du signe des Gémeaux, tout est jeu et tout est double aussi. Les natifs de ce signe sont capables de métamorphoses tellement rapides, dans leurs émotions et dans leur vie que le titre et les paroles de cette chanson semblent leur être dédiés. Tout va si vite avec eux !
  • “Oxygène” de Jean-Michel Jarre: ben ça respire, c'est léger, les motifs et sonorités variées. “Breathe” de Ministry, les voies respiratoires, c'est cette maison. “Gatherer of Data” de Pitch Shifters dont les principaux mots sont “information” et “communication”. Et il existe surement une chanson sur la fratrie.
  • Le rap, le slam, hip pop, RNB, tout ce qui est plus ou moins parlé chanté… avec un sens recherché dans le choix des mots
  • Parle à ma main – (Fatal Bazooka) – Le Gémeaux est franc, seulement il n’a aucun tact pour dire les choses, ce qui transforme alors la franchise en méchanceté et en attaque. Il n’a aucun remord à envoyer paître quelqu’un sans y mettre aucune forme !
  • Bang Bang Nancy Sinatra. C'est vrai. C'est la 3, juste les échanges de l'enfance peut-être… mais qui peuvent rester tout le temps. Modeler la façon de penser pour après. Le tempo est là…
  • 4ème de couverture (Vincent Delerm) Une chanson pour laquelle le texte est très présent. La curiosité et l'attrait intellectuel (réfs littéraires) que suscite une rencontre.
  • George Brassens – Les Copains d'abord Faut-il présenter le grand George Brassens ? 🙂 Cette chanson évoque l'amitié à bord (“les copains d'à bord”). Brassens, originaire de Sète aimait partir en mer seul ou avec ses amis. Elle comporte beaucoup de jeux de mots et de champs sémantique sur les déplacements en bateau, la communication et les relations avec les proches du quotidien (les rigolades, les engueulades) avec de nombreuses références (radeau de la méduse, frais de port, sémaphore = ancien système de communication à distance, etc.). Dans cette chanson il y a la légèreté communicative du Gémeaux, ses envies de s'amuser (qui plus est avec des proches), de s'évader…. Et en même temps une certaine profondeur (qui n'est peut-être pas de Gémeaux en tant que tel mais on retrouve finalement le coté double des Gémeaux 🙂 et puis je connais beaucoup de Gémeaux qui gardent des amis de longue date…). Comme pour toutes les chansons ici, j'ai laissé parlé mon intuition et choisi spontanément celle-ci pour représenter les Gémeaux. Et je vois en cherchant les paroles (pour confirmer mon intuition) que Brassens y évoque un moment Castor et Pollux 🙂
  • On Top of The World – Imagine Dragons : Alors là je sais pas trop, pas vraiment pour le titre ou les paroles mais le rythme et les arrangements me font penser aux Gémeaux
  • “Drôle de vie” Véronique Sanson ; pétillante et légère, ça commence par un rappel de ce qu'a-dit l'autre “tu m'as dit que j'étais faite pour une drôle de vie… envie…”
  • Tout le monde se presse de Sanseverino, c'est léger, vif et surtout met en marche et en joie.
  • Renaud, vient chez moi j'habite chez une copine, le côté ado et drague
  • Paroles paroles paroles (Dalida et Alain Delan) – sans commentaire :o) le coté séducteur fuyant du Gémeaux. Ou bien: Le funambule, de Gérard Lenorman Ou ‘La lettre' de Renan Luce, pour les mots, pour l'humour…
  • Quelque chose très régulier, une musique de fond (lo-fi hip-hop). Et généralement je n’aime pas les paroles). Musique alternative (Connan Mockasin)
  • “Saute en l'air” de Souchon (gémeaux sac gémeaux) “Patouseul” de Philippe Katerine (asc gémeaux) Légèreté, humour, fantaisie, les gens autour
  • INNA, Bad Boys (esprit joueur, légéreté, couleurs, jeunesse, espièglerie)
  • L'envie de Johhny. Je veux ce que je n'ai pas pour apprécier ce que j'ai. Ne tient pas en place 🙂
  • Helmut Fritz – ça m'énerve. Explication : la communication, je raconte tout ce qui c’est passé
  • Nous sommes 2 soeurs jumelles – Catherine Deneuve / J. DEMY, Les Demoiselles de Rochefort (le titre parle de lui-même)
  • “L'adolescent” de Linda Lemay – Un éternel adolescent le natif du Gémeaux, c'est sûr
  • “Je t'aime, moi non plus”, S. Gainsbourg, la dualité de l'amour intellectualisée
  • The Offspring Come Out And Play
  • Feel Good Inc sans hésitation 🙂 du jeu et du style ! Hopes Up de drama
  • Lolita (Alizee), J'ai 10 ans (Alain Souchon)
  • Loituma – Ievan Polkka, une polka qui décrit le cycle des saisons, c'est léger, aérien 🙂
  • Fais pas ci, fais pas ça / Jacques Dutronc
  • Indochine / 3ème sexe : Identité morcelée. Le groupe Indochine en général, la légèreté de leurs mélodies
  • Girls just want to have fun, Cyndi Lauper
  • Bobby Lapointe, Ta Katie t'a quitté
  • Des petits trous, Serge Gainsbourg
  • Bonnie and clyde de S. Gainsbourg
  • Derriere les mots Voulzy / Souchon
  • C'est la fête, Michel Fuguain
  • J’ai dix ans, Alain Souchon
  • Mayane Delem – Mon double
  • Keane – Everybody's Changing
  • A bicyclette, Bourvil
  • Mozart synphonie n° 40
  • Song for someone de U2
  • Bjork – Bachelorette, “One day I found a big book”, tout un voyage symbolique avec une mise en abime
  • Blondie – Call me
  • Vive le vent
  • Poker face, Lady Gaga
  • Le funk
  • Maman – (Louane) – Il a le sens de la famille, un sens très fort, au moins autant que leur esprit torturé et complexe, en proie à de nombreux doutes. Il est un signe d’eau, et donc particulièrement sensible et peu sur de lui. Cette chanson se veut (contrairement aux autres) sérieuse et décrit l’amour envers une mère mais également un mal être, ce qui colle parfaitement au Cancer.
  • “Time like these” – Eden Project. C'est très personnel mais ça me fait me sentir “à la maison”. Ca parle notamment du fait de sentir qu'on se trouve “in the right place”, au bon endroit et je trouve ça très réconfortant.
  • Mustii : Recherche d'une zone réconfortante…
  • “A Warm Place” de Nine Inch Nail: immersif, chaleureux, sécurisant, rêveur.
  • “Nul ne guérit de son enfance” de Jean Ferrat: ah c'est dans le mille quoi. Et les chansons patriotiques de Ferrat et la protection passionnée de la Tribu quoi. Sûrement qu'il y a une chanson sur le coeur, le foyer et la lune quelque part!
  • “La bohême” de Charles Aznavour pour l'attachement du Cancer au passé et d'autres chansons aussi qui parle de l'enfant, des enfants, de l'enfance, “Prendre un enfant par la main” d'Yves Duteil, “Mon enfance” de Barbara. Le Cancer aime materner et s'il a des enfants leur donne beaucoup d'attention et d'amour
  • “Les filles du bord de mer” d'Arno, pour le côté femme enfant, maritime et délicieusement régressif des cancers, et la nostalgie (la chanson commence par “je me souviens”…, et musicalement l'accordéon nous ramène aussi “au temps d’avant”); la Flute enchantée de Mozart pour la mère envahissante qui ne laisse pas partir son enfant. Un rien plutonienne peut-être pour la vengeance et l’aspect manipulateur assez sombre et destructeur?; Stabat Mater de Pergolesi, chanté par une voix d’enfant dans la version avec Jacobs et Hennig c’est encore plus troublant pour le lien avec l’enfance, pour l’amour maternel et la compassion, la dévotion.
  • Trois Cafés Gourmands – A nos souvenirs. Trois Cafés Gourmands est groupe français crée en 2013 originaire de la Corrèze. C'est avec cette chanson qu'ils se sont fait connaitre publiquement. En 2012, un des membres écrit cette chanson en train, direction sa région natale pour un repas de famille célébrant le baptême d'un des enfants. Il y évoque le retour aux sources en Corrèze, ses souvenirs d'enfance et un brin de nostalgie. La chanson évoque l'amour de la terre natale, la famille, les madeleines de proust, ainsi que les etres chers disparus.
  • Je tente ma chanson préférée : “Aimons nous vivant” de François Valéry ! Je suis cancer… J'ai l'impression que cela parle de notre coeur, notre sensibilité importante, notre capacité à penser aux autres, au monde, à plus grand que nous, à la Beauté…
  • “J'ai demandé à la lune”, par Indochine La lune, planète en correspondance avec le Cancer, juste pour l'aspect lunaire et l'émotion à fleur de peau. Le clip fait apparaître un bébé dans les bras du chanteur. La musique est un peu planante et il est question de désillusion. Le rêve est aussi une belle illustration de ce signe.
  • Les Rita Mitsouko “Marcia baila”. Un hommage à Marcia Moretto, décédé d'un cancer. Elle les accompagna dans leurs tournées pendant deux ans. Les Rita Mitsouko ont crée des œuvres intemporelles, c'est aussi la raison de ce choix.
  • “Lettre à France” Michel Polnareff ; toute la nostalgie du fait d'un l'éloignement affectif symbolisé par une personnification de la France “Tu, toi…” s'adresse à un pays, une patrie, comme à une femme, une mère
  • La tendresse (Bourvil) – le côté tendresse maternelle et surtout tendresse envers soi-même et sécurité émotionnelle du Cancer.
  • Renaud – Mistral gagnant, le lien à son enfant
  • ‘Viens, viens', de Marie Laforêt (plaidoyer pour que la famille reste unie)
  • La maison près de la fontaine (Nino Ferrer) Sensibilité et mélancolie à travers la douceur de la voix et de la mélodie . Evocation de souvenirs d'enfance.
  • “Que c'est triste Venise”, Charles Aznavour (nostalgie, mélancolie, romantisme, émotivité)
  • “Les Corons” de Pierre Bachelet pour l'ambiance nostalgique qui s'en dégage, L'été indien de Joe Dassin, idem nostalgie
  • Musique Low-fi … et « Moon » de Kid franscescoli (lunaire, une ambiance cocooning et un titre évocateur = cancer)… ou des bandes son d'hayao Myazaki.. des choses qui font rêver !
  • Amoureuse (Véronique Sanson): incertitude, délicatesse, intimité….Bambina (Lara Fabian) sur la maternité
  • Julie Pietri & Herbert Léonard – Amoureux fous (1983) explication : tout est dit dans la musique xD
  • “Jeanne” de Brassens (sa lune cancer) pour la tendresse maternelle, la tendresse de Brassens, pour l’amour maternel universel dans son aspect transcendé
  • “Ne me quitte pas”, J. Brel, l'émotion et la profondeur de sentiments, la beauté du texte.
  • Bruel, la danse populaire, le rétro, mix de sons nostalgie comme dans le futur funk
  • “Elle me dit” de Mika (exposé une relation trop fusionnelle avec la mère…)
  • Hélène de Roch Voisine pour le côté romantique du cancer
  • Bohemian Rhapsody – Queen, Mamaaaaaa
  • La cabane du pêcheur – F. Cabrel (le refuge, les rêves)
  • Je suis malade de Serge Lama. J'existe parce que je souffre.
  • Youth – Daughter : Calme, doux rien a dire de plus =D
  • Elton John, ses rapports avec la famille, le couple
  • Elsiane / Mend : Digestion des émotions.
  • Hijo de la luna de Montserrat Caballe / lune
  • La cathédrale sous la mer de Debussy
  • La maison du bonheur Francis Lalane
  • Un air de famille de Patrick Fiori
  • Marie Laforet : Ivan Boris et moi
  • Tu es de ma famille de Jean Jacques Goldman
  • La mer et l'enfant Céline Dion
  • Mahler Adagietto 5ème symphonie
  • J’ai besoin d’amour de Lorie
  • La tendresse Daniel Guichard
  • Douce France. Charles Trenet
  • Tonton David, Ma number one, chanson en hommage à sa mère
  • Christiansen / France Gall
  • Asaf avidan – is this it ?
  • Stand by me, Ben E. King
  • HOME DE REBEKKA KARIJORD
  • la Mama de Ch.Aznavour
  • Je vole (Louane)
  • We are family, Sister Sledge
  • Katrina & The Waves – Walking on Sunshine, C'est un groupe pop rock américano-britanique connu pour cette chanson et pour leur victoire à l'Eurovision en 1997 avec le titre Love Shine a Light. Dans cette chanson sortie en 1983, la chanteuse évoque la confirmation d'un amour qui la fait “marcher dans la lumière du soleil”. Elle ne veut plus être dans l'attente comme autrefois et elle veut à présent que cette personne reste avec elle pour la vie et clame encore son amour. On est un peu dans la dépendance affective et le besoin de reconnaissance du Lion, qui a besoin de se sentir aimé pour se sentir “briller”.
  • Dead Can Dance – Children of the Sun Dead Can Dance est un duo britanico-australien formé en 1981 composé de Bryan Perry et Lisa Gerrard. Leur musique est assez éclectique mélant cold wave (évolution de la new wave qui mele électro, pop et rock ), musiques liturgiques et médiévales et musiques du monde. J’ai choisi cette chanson pour sa dimension spirituelle (et remonter le niveau ^^). Elle évoque pour moi ce qu’au fond de lui n’a jamais oublié le Lion même s’il l’exprime maladroitement dans sa vie terrestre. Il a gardé cette mémoire de l’au-delà avant son incarnation. Les paroles évoquent aussi des analogies au Lion (tournesol, enfants, joie, amour, beauté, royaume, roi et reine).
  • For the love of god de Steve Vai avec l'orchestre symphonique de Hollande, la beauté, la puissance, la virtuosité. La disco en général pour aller frimer sur les pistes de dance, lunettes de soleil et paillettes de sortie. Ex : Saturday night fever, Love IS all de Roger Glover pour la joie de l'amour proclamé avec ardeur
  • “Le Chanteur”, par Daniel Balavoine Tout est Lion dans les paroles : briller, bien gagner sa vie, devenir une idole, être entouré d'amis qu'il protègera, forcément, avoir un public nombreux et complètement conquis. Etre aimé et admiré, l'essence même de la vie d'un Lion, majestueux et rugissant à la moindre occasion !
  • “Third Eye” – Florence and the Machine. Il y a tout : l'affirmation de soi, le fait de se montrer dans la lumière, d'arrêter de se cacher, de développer sa créativité et de la montrer, de développer ses dons, d'accepter l'amour des autres,…
  • ‘Et moi, et moi, et moi' de Jacques Dutronc. Ou ‘Tu es le Soleil', de Sheila? :o)) Oh, j'ai trouvé: ‘Champagne', de Jacques Higelin ! Ou ‘Confidences pour confidences' de Jean Schultheis (“C'est moi que j'aime à travers vous”).
  • Remember my name – Fame (Irene Cara) C'est le feu du Lion qui s'exprime : l'ambition , le désir de rayonner, de briller . On a envie de suivre le rythme et de danser !
  • “Ne me quitte pas” de Jacques Brel (je pense à son “volcan” qui rejaillit, à la passion qui l’anime) je ne connais pas très bien ce signe, je n’ai presque pas de feu…
  • “Ô Soleil Soleil” de Nana Mouskouri évidemment. Ou alors “Fireworks Music” de Georg Friedrich Handel écrite pour la royauté britannique. Ça rayonne au max quoi.
  • “J'aurais voulu être un artiste” Michel Berger (mars -saturne -pluton lion) l'ego contrarié (le lion = artiste/rayonnement, la scène), sinon, “le soleil donne” de L. Vouzy , pluton lion, bon
  • “France” Michel Sardou ; l'orgueil bafoué du symbole du génie français mis dans un bateau cédé pour une bouchée de pain à un armateur norvégien.
  • “Harley Davidson”, B. Bardot, par la plus Lionne et la plus séduisante des actrices, moi, moi, moi. (voir Verseau pour son pendant !)
  • Mourrir sur scène (Dalida), Je te donne (Jean-Jacques GOLDMAN), Andy (Rita Mitzouko), Quand j'étais chanteur –(de Michel Delpech)
  • Feeling good (nina simone)
  • “Mon essentiel” de Emmanuel Moire. Moi moi moi ton essentiel ? Tu as raison il n y a pas mieux comme programme 🙂
  • Power – Kanye West : Du rap, puissant, qui reste en tête, qui s'appelle “POWER”, au rayonnement international…
  • Baile De Sol, The Architect : ambiance de Soleil, les enfants qui dancent, musique sud américaine entrainante
  • Pour que tu m'aimes encore de Céline Dion pour le côté séducteur qui ne veut pas lâcher sa cible du lion.
    Coquillages et crustacés de Brigitte Bardot, La création. La mer. Tout les petits instants qui portent à créer

  • Chuis bo – (PZK) – L'amour de soi, l’orgueil, la fierté, le narcissisme, faut il encore présenter le Lion ? 🙂
  • Lana Del Rey, Born to Die (drama, passion, decor, royaute, luxe)
  • Pas de doute le Lion a bien un côté de star et de super star ! “Une étoile est née” par Hercule (Disney)
  • “Je me voyais déjà” de Charles Aznavour pour la recherche de renommée personnelle et de rayonnement
  • “Tout ce qui brille, Drole de vie”, Géraldine Nakache et Leïla Bekhti
  • Les Beatles pour les vieux, du rap pour les jeunes !
  • Another Day of Sun (La La Land scène d'ouverture)
  • Manau / La Tribu de Dana : Chance et royauté.
  • Girls just want to have fun de Cindy Lauper
  • Donnar Summer – I feel Love
  • Laissez briller le soleil / Julien Clerc
  • En haut de l'affiche de Charles Aznavour
  • Etre le premier, Jean-Jacques Goldman
  • Woman in Love – Barbara Streisand
  • Au P'Tit Bonheur – J'Veux Du Soleil
  • Mozart ouverture des noces de Figaro
  • Holly Siz – Better than yesterday
  • “Satisfaction” des Rolling Stone
  • Mika, Love Today
  • Madonna, qui brille tellement
  • Que je t'aime de Johny Halliday
  • Sous Le Soleil De Bodega – Les Negresses Vertes, la fête !!!
  • Fresh / Kool and the gang
  • Aretha Franklin – Respect
  • Et moi et moi de Dutronc
  • Your love IS king, Sade
  • Au soleil de Jennifer
  • Du David Getta
  • Le poinçonneur des Lilas (Serge Gainsbourg) “Des petits trous, toujours des petits trous”: application dans le faire, tâche précise et répétitive pour maintenir l'ordre Vierge dans la collectivité ! Il fait son travail consciencieusement mais sans passion. Il est précis (des petits trous), discret (le gars qu'on croise et qu'on n'regarde pas) et ses états d'âme sont une analyse critique de sa situation. Se complaira-t-il dans l'ennui ou osera-t-il le changement ?
  • “Le pouvoir des fleurs”, par Laurent Voulzy. La Terre nourricière représente plutôt bien la Vierge. Eprise de nature, de faune et de flore, la Vierge sage en ra-folle. Elle ne peut qu'être amoureuse des fleurs et croire en leur pouvoir, un pouvoir forcément magique et bénéfique pour ‘changer le monde'.
  • Techno et house music, parfois du rock ou du métal, que des sons très techniques, très pointus, très peu connu… Les vierges que je connais sont les personnes qui ont le plus de goût en matière de musique ! Une pour représenter : Claro Intelecto, Peace Of Mind
  • “Le clavier bien tempéré” – J.S. Bach : tout est propre, bien organisé, le tempérament choisi avec soin, la minutie, la rigueur, etc. Et au clavecin s'il vous plait, il n'y avait pas de piano du temps de Bach et ça rend les œuvres plus méticuleuses encore 😉
  • We All Lift Together – Keith Power : Je sais pas trop, il y a une puissance dans ce morceaux qui fait pas trop vierge mais les valeurs de sacrifice pour la communauté et de travail m'y font penser quand même…
  • Françoise Hardy, Tous les garçons ou Frnace Gall, les Sucettes (timidité, innocence et pureté enfantine, avec la charge sexuelle, terrestre, cachée)
  • Stromae, Alors on danse : La vie quotidienne. La vie de tout le monde. Quand on veut faire comme tout le monde! (sinon je suis une tâche 😉 Après on fait quoi ? Ben, on danse et on se saoule.
  • “Get a haircut and get a real job” de John Thoroughgood dont les parents disent à l'enfant de lâcher sa guitare de la maison 12 pour se retrousser les manches de la maison 6.
  • Aussi “Dogs with jobs” – Shocks, the Gord Kirchin's project, qui est peu louangeux de cette maison 6 industrieuse.
  • “Quick Fix” de Ministry il me semble: discours écologique qui dit qu'on a que la Terre et rien d'autre.
  • La Tristitude – Oldelaf – Esprit critique très (parfois trop) aiguisé, pessimisme et esprit contestataire et d’opposition, bienvenue dans le monde de la Vierge !
  • Jean-Jacques Goldman (ses vénus -mars en vierge); ses chansons parlent du quotidien, de ses joies et de ses peines, de ses difficultés, de morale, de résolutions pragmatiques.
    “Il changeait la vie”, C'est vrai mais associée aux Balances “Il changeait la vie” me fait penser aux gens doux simples qui ne prennent pas la tête des autres.
    Je suis ascendant vierge et j'ai choisi la chanson de Goldman pour la création de mon émission de radio 🙂 : d'interviews “Il/elle change la vie” 🙂 <3
  • Juliette – Les petits métiers ; Juliette est une chanteuse, parolière et compositrice de chanson française née en 1962 à Paris. Dans cette chanson Juliette évoque avec humour et nostalgie ces petites gens qui par leurs petites mains rendaient service dans notre quotidien. Musicalement on retrouve une forme épurée et en meme temps travaillé finement, où l'on entend les bruits du quotidien dans la version studio (la version acoustique est elle jouée au piano). On ressent le travail pointu de la Vierge dans la sonorité tout comme dans les paroles fait de jeux de mots humoristique assez fou fou caractéristique d'une “Vierge folle”.
  • “Je ne veux pas travailler”, de Pink Martini ! 😉
  • “Le monde des grands est trop petit”, Raoul le Pennec, Comme les pièces d'un puzzle d'Albin de la Simone. Il suffit d'écouter les paroles
  • Plutôt rap slang slam hip pop RNB du chanté parlé avec un sens des mots recherché
  • “Avec le temps”, Léo Ferré. Le temps, les choses qui passent. La vieillesse, le recul sur sa vie.
  • September, Earth wind and fire
  • Libertine, Mylène Farmer
  • Les choses simples, Jennifer
  • “Sans ton amour” de Lara Fabian, pour le côté “fragile” de la vierge
  • Tinua Guo / Legend of Zelda : Perfectionnisme.
  • Heigh-ho ! (Blanche-Neige et les sept nains)
  • “Le travail c'est la santé” de Henri Salvador
  • Michael Jackson, son côté perfectionniste
  • Julos Beaucarne : Je ne songeais pas à Rose
  • Au coeur de septembre, Nana Mouskouri
  • “Il est 5 heures”, Jacques Dutronc
  • “A nos héros du quotidien”, Soprano
  • Brahms intermezzo op 118 n ° 2
  • Upgrade U, Beyonce feat Jay-Z
  • I want to break free / Queen
  • Billy Currington – Details
  • Joe Dassin, Patricia Kaas
  • La musique dans la peau, Maldon, Zouk machine
  • Fais pas si fais pas ca, Jacques Dutronc
  • Frank Sinatra
  • Offspring – Why don’t you get a job : Décrit la paie, l’usure du boulot, la vie quotidienne chiante du couple. Le tout dans un clip déjanté propre à la Vierge folle.
  • “Tu es mon autre”, par Lara Fabian & Maurane. Les voix cristallines des chanteuses fusionnent avec tant de délicatesse qu'il semblerait presque que la Balance soit présente dans chacune des notes de la musique. Et l'histoire qui nous est racontée parle de deux âmes qui souhaitent fusionner l'une avec l'autre. C'est un peu le thème de prédilection de la Balance il me semble ?
  • Les chansons des Bee Gees depuis que j'ai 10 ans. Barry White depuis mes 18 ans et les musiciens russes du 18ième qui résonnent en moi. Les sons, les voix, la musicalité, l'ambiance qui s'en dégage. Il n'y a pas une chanson plus qu'une autre. Les balances aiment l'harmonie, le beau et l'équilibre des choses, sans excès.
  • “La plus belle pour aller danser” (Sylvie Vartan) Une chanson légère et apparemment innocente mais qui exprime la conquête de l'être aimé , le désir de séduire. La Balance aime plaire, alors pour plaire elle se fait la plus belle pour aller danser.
  • Mylene Farmer: “Désenchantée”… sans l'autre elle n'est rien quoi. N'importe quelle chanson de Julio Iglesias. “Hooked on a feeling” de Blue Suede qui conduit au couple. J'ai pas mis de thème de la justice mais le divorce ferait l'affaire sûrement !
  • Santa Monica Dreams – Angus et Julia Stone ou 40 Miles – Mr and Mrs Something pour des Balance plus joyeuse 🙂 : Je sais pas pourquoi j'associe plus facilement la Balance à un signe triste que joyeux mais en tout cas ça se chante à deux 🙂
  • Les balances écoutent tout je crois… Un peu comme la vierge, des musiques fines et électroniques avec un supplément de romantisme genre du Mall Grab, souvent du rap américain aussi, beaucoup de musique espagnole !
  • “Ma préférence” de Julien Clerc, un truc à 2, qui s'explique pas. Tout le monde aime cette chanson. mais ce qu'il dit est vraiment vrai. “moi seul je sais”……
    Toutes ses chansons parlent d'un idéal féminin, adulé par les femmes de son époque, un éternel féminin en quelque sorte.
  • L'été indien, de Joe Dassin :o)) “On ira, où tu voudras quand tu voudras, et l'on s'aimera encore lorsque l'amour sera mort”. Sinon, n'importe quelle chanson d'amour…
  • Joe Dassin – Et si tu n'existais pas, les paroles, tout dépend de l'autre, si il n'existe pas, rien n'existe !
  • Tu veux ou tu veux pas ? – (Brigitte Bardot) – Si je devais citer 3 caractéristiques de la Balance ? L’indécision, l’indécision et l’indécision.
  • Blondie – Heart Of Glass, magnifique expression de Vénus
  • Jean Jacques Goldman & Michael Jones – Je te donne Daniel Balavoine – l'Aziza J'ai choisi ces deux chansons qui ont exactement la meme thématique et le meme contexte d'écriture à ceci près qu'une évoque l'amitié, l'autre l'amour conjugal. “Je te donne” de Jean-Jacques Goldman a été écrite avec son amis gallois Michael Jones en 1985 (qui s'est occupé des paroles en anglais) au moment où le Front National ascensionnait. Elle évoque l'amitié des deux protagonistes malgré leurs différences de culture. “l'Aziza” de Daniel Balavoine a été écrite la meme année pour les mêmes raisons. C'est une chanson en l'honneur de sa femme Corinne, d'origine juive marocaine. Aziza veut dire en arabe “ma chérie” dans le sens “chérir”, ce qui est cher à son coeur (“habibi” est plutot dans le sens “mon amour”, “mon aimé”). Ce sont des chansons qui évoquent la confrontation à l'extérieure et l'ouverture à l'Autre malgré ses différences. Et ainsi le défi d'équilibre propre à la Balance. Relationnel d'abord (en acceptant les différences de l'autre et ses défauts) mais aussi face aux jugements extérieurs par rapport à sa volonté individuelle. Dans “je te donne” on y voit les notions d'échange (“je te donne toutes mes différences et ses défauts qui sont autant de chance”) tandis que dans l'Aziza il y a cette ouverture et invitation à découvrir l'autre. “Danse avec moi” évoque pour moi les invitations d'un partenaire au hasard à la danse durant une fête ou une soirée, typiquement Balance ^^
  • Le signe amoureux et de la relation “Que serais-je sans toi” de Jean Ferrat. J'aurais pu aussi chercher un titre sur la paix, l'harmonie.
  • Alain Souchon – Sous les jupes des filles
  • Pink Floyd, Alan Parson, musique classique. Voix humaine qui transporte, légèreté profondeur, toucher mon âme…
  • Ici j'ai l'impression de faire des drôles de choix mais c'est ce qui me vient : Only Human – Georg Ezra : je trouve qu'il y a une notion de faire les choses ensemble et avec l'autre dans cette chanson, il parle toujours au “nous”. “Why don't we invent a new world to explore, why don't we create a moment to remeber,…
    “Heart and Soul” – Joyca : Il y a la notion de cheminer ensemble, de ce que les autres peuvent nous apporter, ce qu'on garde d'eux quand ils ne sont plus là, etc.
  • “Tout le bonheur du monde” de Sinsemilia, pour la recherche d'harmonie, la résolution des conflits. “Lea” de Louise Attaque, tellement à la recherche des compromis (c'est mon interprétation) qu'il est difficile de définir ce qu'elle est vraiment. Ou encore Foule sentimentale d'Alain Souchon, mais j'aurais du mal à définir en quoi. Le collectif, la recherche d'une émotion, d'un équilibre idéal peut-être.
  • Alicia Keys – Fallin
  • Lettre à France (Michel Polnareff), La javanaise (Serge Gainsbourg), Lumière du jour (Michel Berger)
  • “Comment te dire adieu”, Françoise Hardy. La relation, la rupture, le rythme des mots.
  • Tu verras – Claude Nougaro, Tout recommencera, lien du couple
  • Karen Cheryl – Si
  • “Tu veux, tu veux pas” de Marcel Zanini et Brigitte Bardot pour le doute permanent et l'indécision de la balance
  • Du pop dance ce qui est très dansant souvent les musiques de boite de nuit ou club
  • “Ni oui ni non” de Zaz
  • Sabine Paturel – Les Bêtises, crise de couple “fallait pas me quitter tu vois, il est beau le résultat”
  • “Coeur de loup” de Philippe Lafontaine, le jeu de la séduction
  • Marie Laforet, si douce. Mais qui la connaît maintenant, c'est un peu désuet
  • Vivre ou survivre. Beau, rythmé et dynamique et mélancolique en même temps
  • Gloria Gaynor – Can't take my eyes off you
  • “Destinée” Guy Marchand (asc balance) pour le mythique “love computer” ! 🙂
  • Baby Love – Diana Ross / The Supreme
  • Amour, Gloire, et Beauté, le générique de la série
  • Ring My Bell – Anita Ward
  • asc balance soleil en scorpion, j aime Wagner le Vaisseau fantome
  • Thoda Resham Lagta Hai – LATA MANGESHKAR
  • Promis – Emmanuel Moire
  • A nous Matt Pokora – “Ensemble” de Les Frangines
  • Jeanne Moreau, le Tourbillon de la Vie (Jules et Jim)
  • Musique classique. Il y en a tellement !
  • Another day in paradise / Phil Collins
  • Let Her Go Into the Darkness – Jonathan Richman
  • Coeur de pirate – “Ensemble” ou “Pour un infidèle
  • PAROV STELAR / All night : Mondanité.
  • Peter Kitsch, ABC pour casser
  • “Je t’aime moi non plus” de Gainsbourg
  • Nirvana – Come as you are
  • Aimer à perdre la raison – Jean Ferrat
  • “Ma liberte de penser”, Florent Pagny
  • Demis Roussos – Quand je t'aime
  • “Aujourd'hui peut-être” de Michel Sardou
  • “The miracle of love” de Eurythmics
  • “My Heart Will Go On” – Céline Dion
  • William Sheller – Fier et fous de vous, un Homme heureux
  • “Qui me dira” – Nicole Croisille
  • “J'ai encore rêvé d'elle”, Il était une fois
  • IMAGINE – John Lennon (la paix)
  • Elli Medeiros – Toi Mon Toi
  • La Bohême, Charles Aznavour
  • Comme un boomerang, Duo Dani, Daho, musique Gainsbourg
  • Pour que tu m'aimes encore, Céline Dion
  • Pretty Woman, Roy Orbison
  • Mylène Farmer – Oui mais… Non
  • Jeune demoiselle de Diams
  • Daphné, l'Homme à la peau musicale
  • Ne me quitte pas de Jaques Brel
  • Renan Luce – Les Voisines
  • les Valses de Strauss
  • Le petit bal de Bourvil
  • Superbus – Lola
  • The Cardigans – My Favorite game
  • Ma gueule de Johnny Halliday (gérer le face à face à l'autre en version conflictuelle)
  • Richard Cocciante – Pour Elle
  • Chopin 2 ° Ballade
  • Louise Attaque – J't'emmène au vent
  • Tryo – Toi et moi
  • Art Company – Suzana
  • Calogero, la bourgeoisie des sensations (couple à 3, tromperie)
  • Bob Sinclar, Raffaella Cara, “Far l'amore”
  • Pop dream
  • La trame sonore de Blade Runner: looongue investigation dark dans un monde mystérieux et décrépit qui mène à une irréversible transformation.
  • “Sexual Healing” de Marvin Gaye évidemment.
  • Les Rita Mitsuko et “Marcia Bella”: le draaame intense!! Puis le charme, la séduction et la passion torride du Danzon no 3 de Marquéz. Ça fascine et ça secoue! Puis toutes les chansons de pertes et de détachements évidemment.
  • “Seul”, par Garou. Le Scorpion a la capacité de plonger dans les profondeurs, de ressentir les souffrances terrestres avec intensité et les tourments lui sont parfois salvateurs. Compliqué et torturé, certes, mais il a un tel pouvoir de régénération qu'il reste un grand mystère aux yeux de beaucoup. Cette chanson semble avoir été écrite pour lui.
  • David Lynch ‘Good Day Today', La maison 4 ou la 8 ??? je viens pour cette chanson. Qui dépasse tout l'imaginaire…. L'inconscient enfermé qui n'a pas agit, comme le petit a agit 🙂 C'est un scénario libérateur, celui qu'on ne vit pas. Non pas qu'on veuille assassiner ses parents, juste qu'on aimerait…….. autre chose….
  • Hysteria (Muse) Un morceau qui parle de folie ,de possession, de contrôle des émotions et de destruction . Une alternance de riffs obsédants et de sons électro stridents, aigüs et la voix magnétique de Matthew Bellamy (magnifique !). C'est violent et extrême comme peuvent l'être les états d'âme du Scorpion .
  • “L'aigle Noir” de Barbara: la mort, le deuil, le contact entre les morts et les vivants. Ou ‘Ne me quitte pas', de Jacques Brel, pour le côté passion et prêt à tout pour ne pas perdre l'autre, jusqu'à l'autodestruction. ‘La boxeuse amoureuse' d'Arthur H. (le fils de Jacques Higelin) illustre bien ce thème aussi…
  • “Ne chantez pas la mort” de Ferré ; le Requiem de Mozart en entier. Idéal quand rien ne va pour aller au fond des profondeurs faire le deuil de ce qui ne va pas et ressortir différent, changé. Pas vraiment une chanson, mais on a la culture qu'on peut.
  • Eddy Mitchell – Il ne rentre pas ce soir, phase de dépression après licenciement
  • Pour ce qui est de la musique je me dirige vers la trance et la dark trance. Pour les chansons on va retrouver essentiellement des chansons tristes : “petite Émilie” de Keen' V, “tourner dans le vide et dernière danse de indila” ou même encore “both feet in the grave”
  • Ce signe a un humour très particulier, un peu décalé. Il est aussi tourmenté et très attiré par l'ésotérisme “Rêves bizarres” d'Orelsan ; “Elle faisait de l'astrologie” de Francis Lalanne – “J'ai demandé à la lune” Indochine
  • Hooverphonic – Mad About You; Portishead – Glory Box; Two Feet – Love Is A Bitch
  • Guem, le serpent ou d'autres morceaux endiablés. Rythmiques qui prennent aux tripes, ancrent et résonnent dans les profondeurs de l'être, au plus près de nos instincts primitifs “Careful with that axe Eugene” des Pink Floyd pour l'ambiance lourde et pesante, le malaise, le mystère et la catharsis finale.
  • Axel Bauer, cargo de nuit pour la puissance lancinante
  • Carmina Burana
  • Meet Joe Black – A Frequent Thing, musique surnaturelle, très sensible
  • Les cérémonies ‘sihr' des soufis
  • “Anarchy in the UK” des Sex pistols : violence, anarchie, chaos, no futur
  • Lou Reed – Perfect Day
  • “Diego” !! de Johnny bien sur… et “requiem pour un fou” duo avec Johnny et Lara Fabien (l'amour passion du scorpion… !!) Je pense aussi à bcp de chansons d'Édith Piaf…
  • “Pour que tu m aimes encore” de Céline Dion. Les problèmes ne sont rien tant que je te tiens 🙂 Ou “Je te promets” de Johhny, sensuel puisque on peut faire l'amour dessus, douleur et force melangées.
  • “La Grenade”, Clara Luciani. “Je ne suis qu'un animal déguisé en madone.. “Sous mon sein là regarde… Je pourrais te faire mal, Je pourrais te blesser, oui, Dans la nuit qui frissonne…”
    Comment est ta peine? (Benjamin Biolay)… “il faudrait pas qu'on s'entraine à toucher le bas” – Requiem pour un con (Serge Gainsbourg) – Rodeo (Zazie)
  • “Rien que l'extase” Carla Bruni (vénus – neptune scorpion)”
  • Niagara – J'Ai Vu
  • Gnarls Barkley – Crazy
  • Grégoire, Danse, ton toujours triste du chanteur, certaine mélancolie
  • Tom Waits – Going Out West : bienvenu au Fight Club !
  • “Fais moi mal Johnny” de Boris Vian (lune – mars – NN scorpion) chacun à sa manière
  • Du hard rock, heavy métal, black métal, je connais beaucoup de scorpions qui aiment ce genre musical, Sepultura, Metallica, Korn, Fear Factory, Craddle of Filth, ça se rapproche souvent de rythmes primitifs assez “bruts”
  • The Killing Moon, et toute la bande originale de Donnie Darko, mais cette chanson précisément pour la maison 8, elle m'évoque la Lune en chute et faut écouter les paroles
  • Iggy Pop – Lust fort life
  • Façon sex – (Tribal King) – Aucune surprise pour ce signe qui voue un culte aux joies de la chaire.
  • I Put A Spell On You – Screamin' Jay Hawkins : Euh… Ai je vraiment besoin de l'expliquer ? x)
  • “Sea, sex and sun” de Serge Gainsbourg pour le côté sexuel du scorpion
  • Adele – Rolling in the Deep
  • Aqme – Une Vie Pour Rien
  • les Sucettes à l'anis S.Gainsbourg // Je t'aime moi non plus
  • All is full of love de Bjork / Metamorphosis de Philip glass
  • Alice Cooper / Poison : Alchimie et séduction extrême.
  • Bad to the bone, George Thorogood
  • Pornography – The Cure, Rien de sexuel dans cette chanson (ni meme dans l'album d'ailleurs). Honnêtement, faudrait mettre ici tout l'album qui raconte un peu une “histoire”, un parcours intérieur complètement sombre et tourmenté. C'est plus sensoriel que mental en réalité. The Cure est un groupe rock britannique formé en 1978. Robert Smith est la figure emblématique du groupe, chanteur et guitariste. Rock alternatif à la base, il s'orientent vers la new wave par la suite. Pornography est le quatrième album sortie en 1982. C'est le dernier album d'une trilogie après Seventeen Seconds et Faith. Il a été écrit durant la période difficile du groupe où Robert Smith et les autres membres étaient en proie au nihilisme, à la drogue et à la souffrance intérieure, et où le groupe a failli exploser. Tout l'album est sombre, tourmenté mais d'une prouesse musicale ! Pour beaucoup il est vu comme l'un des meilleurs albums du groupe. Même quand je suis joyeuse j'aime l'écouter car il y a une puissance et une profondeur que je ne retrouve nulle part ailleurs. Pornography est la dernière chanson de l'album. C'est une continuité du reste, avec des paroles tourmentées, floues, décousues, ça évoque des pulsions tourmentées mais c'est décousu, déstructuré, très pulsionnel. Avec une ambiance sonore très glauque et une sensation qui nous donne l'impression d'être en proie à des substances plus ou moins illicites, en perte de repères de son environnement.
    J'aurai préféré choisir “One hunder years” qui marque le coup (et que je conseille en première écoute pour appréhender l'ambiance) mais j'ai choisi “Pornography” car c'est le dernier titre de l'album. Il garde cette ambiance glauque et tourmentée et surtout il finit par “I must fight this sickness… find a cure.” (“Je dois combattre cette maladie, trouver un remède”). Comme une étincelle dans les ténèbres.
  • HIGHWAY TO HELL, AC/DC (scorpion/pluton, dieu des enfers)
  • Carmen l’opéra qui allie amour et mort et passion
  • Liszt Sonate après une lecture de Dante
  • IAM – L'empire du coté obscur
  • Alice – Que pouvons nous faire ensemble
  • Sympathy for the devil, et Pain it Black des Rolling Stones
  • Je pourrais en mettre des dizaines… Mais je vais sélectionner 🙂 “Shake it out” – Florence and the machine : Florence and the Machine m'aide souvent à traverser les périodes sombre, beaucoup de ses chansons parlent de processus de transformation, de crises etc. Celle-ci parle de se débarrasser de ce qui nous encombre “Shake it out” et qu'il fait toujours plus sombre avant l'aube “It's always darker before the dawn”
    “Believer” – Imagine Dragon : il explique dans la chanson que c'est la douleur qui a fait de lui ce qu'il est aujourd'hui, un “believer” (“croyant”, qqn qui a de l'espoir) et qui l'a rendu plus fort : transformation par la crise et la douleur.
    Pour la beauté : “Proch Dolor” – Josquin Desprez, air qui invite à se connecter à sa douleur.
  • “Une bouteille à la mer” de Soprano
  • “Je rêve de ton cul” ou “Je me sens si seul” / Marc Lavoine
  • “Mon amie la rose” de Françoise Hardy
  • “Renaître de ses Cendres” d'Auklair
  • Vera Hall, Natural Blues, Trouble so hard
  • Psycho Killer, Talking Heads
  • Avalon – Log Off
  • Pas un signe ou une maison mais dans mon esprit plutôt une planète, Pluton : “Ashes to ashes” de David Bowie. En francais : “tu es poussière et à la poussière tu retourneras”. Métaphore de la descente aux enfers de la dépendance à la drogue, et implicitement du retour vers la lumière de son auteur. Le très plutonien passage de synthétiseur à la fin dans l'enregistrement de studio devient triomphal vingt ans plus tard dans une version live (2). Remarquez ici le geste du chanteur qui mime l'expression “to kick the habit”, c'est à dire, se débarrasser de sa dépendance.
  • Hooverphonic – mad about you
  • “Flammes de l enfer” de Niagara
  • “Puisque tu pars” de Goldman
  • Battling Joe, Yves Montand
  • My Immortal (Evanescence)
  • “La quête” de Jacques Brel
  • Venus / Shocking Blue
  • “Love on the beat”, de Serge Gainsbourg
  • “Le voyageur” – Antonio Branduardi : ça parle de soi 🙂
  • “The road goes on” – Lord of the Ring Musical : Pour moi, on a pratiquement tout du sagittaire : le côté joyeux et entraînant de la musique, le fait de prendre la route pour l'aventure et la curiosité de découvrir une nouveau monde, le faire de prendre plaisir avec de la bonne nourriture (“One more mile, then it's time to eat, pick some peer succulent and sweat”), le spirituel avec l'appel “numena” (trad. de l'elfique -> vers l'ouest), c'est à dire vers les terres sacrées d'où sont venus les elfes et où se trouve les “demi-dieux” de la terre du milieu, les arbres sacrés etc.
  • Saviez-vous que la suite “Les Planètes” de Gustav Holst est d'inspiration astrologique ? J'en retiendrai “Jupiter”. L'émouvante marche en 2e partie a été adaptée en hymne religieux, “I vow to thee, my country”, assez neptunien dans le sens de votre article récent sur la voie de la dévotion. C'est un grand classique des commémorations patriotiques chez nos amis britanniques, à qui le trident de Neptune (un peu émoussé ces temps-ci) sied très bien : Britannia rules the waves…
  • I am that I am (Peter Tosh) Du Reggae parce que c'est un genre musical empreint de spiritualité , métissé , porteur de messages (politiques, idéologiques) en lien pour moi avec l'idéalisme du Sagittaire et son goût pour les voyages.
  • “Je vole', par Michel Sardou, La liberté, le voyage, l'exploration de nouveaux mondes sont le fil conducteur de cette chanson. Et le jusqu'au boutisme tout feu, tout flamme et flamboyant du personnage évoqué sont en tous points Sagittaire.
  • Gregory Isaacs – Babylon Too Rough, Voyage. Comment ils nous sentent, eux. Et on a envie d'être avec eux:) (moi je côtoie ce monde très présent à Paris, je saisis bien…) la 9. Ailleurs, les autres cultures. Les différences.
  • “On ira” de Zaz – “L'aventure commence à l'aurore” de Jacques Brel. Le Sagittaire n'a pas de frontières, il est toujours partant pour de nouvelles aventures, aime les voyages, les autres cultures et autres façons de penser
  • “Japanese mysteries” qui invite au voyage intérieur ou extérieur
  • “Born to be Wild” de Steppenwolf : en route pour la 66 !
  • “Fait comme l'oiseau” de fuguain pour la fraîche candeur de l'oiseau qui veut aller toujours plus haut
  • “Hakuna matata” – (Le Roi Lion) – Sans aucun soucis, philosophie, Hakuna matata, voilà la devise de ce signe qui ferait bien de revisser sa tête sur ses épaules certaines fois !
  • Automobile – Kaleo : J'adore écouter ce morceaux en voiture les fenêtres ouvertes avec le soleil couchant dans le rétroviseur… Le morceaux qui symbolise le voyage a mon sens.
  • Une île (Jacques BREL)… le voyage horizontal dans une chanson ou Là-Bas (Jean-Jacques Goldman, les voyages, l'étranger, l'aventure), tous les espoirs du migrant ou encore Africa (Toto) – Caravane (Rafaël)…..
  • Stive Morgan – Magic Travel (voyages, decouvertes, nouveaux horisons, expansion)
  • “Voyage, voyage” de Desireless car j'ai toujours été jalouse des sagittaires qui sont vus comme les “Aventuriers du zodiaque” 🙂 Oui, je suis cancer et j'ai toujours rêvé être Aventurière”, n'ai absolument jamais eu le rêve d'avoir beaucoup d'enfants, etc.
  • ‘Comme les Rois Mages en Galilée' de Sheila. Ou bien ‘Les Champs-Elysées', de Joe Dassin, pour le côté festif, intrépide.
  • Sultan of Swing, Dire Strait / Wild World, Cat Stevens / Everything i wanted, Billie Eillish ( pour moi les sags sont plus tristes qu'on ne le pense )
  • Ofra Haza – Im Nin Al; Ofra Haza est une chanteuse israélienne d'origine yéménite née en 1957 et décédée en 2000. Originaire d'une famille pauvre, elle connaitra une ascension fulgurante dans les années 80 avec l'Eurovision où elle est classée deuxième. Et meme une renommée internationale avec ce titre, un duo avec Iggy Pop et en participant à la BO du Prince d'Egypte. Elle décédera des suites du sida (contaminée par son mari, un homme d'affaire à la vie débauchée et aux motivations douteuses qui en voulait pour son argent (j'avais regardé un documentaire qui en parle). Im Nin Alu est à l'origine un poème hébreu écrit par Shalom Shabazi, rabbin et poète yéménite du XVIIè siècle. C'est un poème mystique à la gloire de Dieu évoquant les hauteurs, l'élévation spirituelle, le sens de la Création. Car “Même si les portes du riche restent closes, Les portes du ciel ne seront jamais fermées”. Cette chanson est pour moi Sagittaire aussi par rapport au voyage et à l'Histoire. Les Juifs du Yémen (aujourd'hui exilés en Israel) sont l'une des communautés juives les plus anciennes existantes. Et ça me renvoit quelque part aux temps blibliques. Et ce que j'aime chez Ofra Haza c'est qu'elle savait concilier tradition et modernité. Sa renommé dépassait également les cultures et les religions (elle était également écouté dans les pays arabo-musulmans). La version remixée pop et anglicisée est la plus célèbre mais je préfère la version originale plus traditionnelle.
  • “All along the watch tower” de Jimi Hendrix; carrément pas humain ce génie, mi-dieu mi-homme, pas de qualificatif autre que Jimi Hendrix.
  • La bohème d'Aznavour pour la nostalgie; ascendant Capricorne, peut être. Et Goran Bregovic pour l'étranger.
  • “Crois au printemps” de Mathieu Chedid (soleil- jupiter-mercure-neptune sagittaire) L'optimisme contagieux!
  • Charlie Winston – Like a hobo
  • Moby – Lift me up
  • « Disconnexion » de La femme…. c’est philosophique et la bande son fait voyager = sagittarius
  • Bryans Adams “Je reviendrai vers toi”, Outre le fait du besoin viscéral de liberté, de grands espaces etc… du Sagittaire, parallèlement, je trouve que spirituellement ce magnifique texte symboliserait totalement la foi, la quête, l'inspiration, l'intuition du Sagittaire habité par un appel intérieur qui le guide pour déployer ses ailes vers les hauteurs infinies.
  • Le thème de l'émission Star Trek: exploration loin-loin via un vaisseau, repousser les limites de la connaissance, contacter de nouvelles civilisations, respecter la Directive première, et ils sont tous très en forme et enthousiastes, et esprit ouvert et super-spécialisés dans leur domaine, etc.
  • “I feel good” de James Brown ça donne la bonne humeur instantanément!
  • Venus Jupiter ca donne de la musique pop, country, disco, un côté théâtral et à la mode
  • Canned Heat – On The Road Again
  • “Emmenez moi” de Charles Aznavour. J'ai peur de rien au bout du monde du moment qu'il fait beau
  • “Quand on arrive en ville”, D. Balavoine. L'aventure, la découverte, l'énergie.
  • “700 millions de chinois” de Jacques Dutronc
  • “Le monde qui est le mien” (Dessin animé “Hercule”)
  • La Yegros / Chicha Roja : Aventure et joie.
  • Le plat pays de Brel pour le voyage mental
  • Mozart ouverture de la flute enchantée
  • “Symphonie du nouveau monde” de Dvorak
  • Goldman et Dion – J’irai ou tu iras
  • Enrico Macias : Le Mendiant de l'amour
  • “An english man in new york” de Sting
  • “La quête” de Brel pour l'idéalisme
  • Les colocs (groupe quebecois)
  • “L’hymne à la joie” / Édith Piaf
  • “Une femme de couleur” de shym
  • “Goodbye Stranger”, Supertramp
  • Robert Charlebois, Lindberg
  • Jimmy hendricks – Hey joe
  • Santiano, H.Aufrey
  • “La mer” de Charles Trenet
  • “Ose”, de Yannick Noah? (Bien que ce soit plus une chanson destinée à pousser le Capricorne hors de son contrôle). Ou ‘Le temps des cathédrales', pour le côté bâtisseur? Ou alors (ok, c'est de l'humour noir, mais j'adore cette chanson): Monsieur Marcel, de Renan Luce, une chanson hilarante sur un fossoyeur narcoleptique (Les os, c'est Saturne, non?) 😉
  • “A thousand kisses deep” (Léonard Cohen) La voix grave, le rythme lent, l'orchestration sobre pour illustrer le côté Saturnien. Le texte quant à lui (cérébral, ambitieux) ne se livre pas si facilement, à l'image du Capricorne. Je l'ai compris comme introspectif, lucide et sans complaisance.
  • Soleil D'Hiver”, par Niagara. Le Capricorne a la capacité de dissimuler la chaleur de son cœur alors, ce titre de chanson le décrit. Parce qu'il peut faire froid en hiver, il cache son feu intérieur qui est bien réel pourtant. Le Capricorne sait rester discret, mais il sait rayonner aussi.
  • “Conquest of Paradise” de Vangelis: on sent la persévérance, le travail acharné, le faire et refaire après échecs de Christophe Colomb vers son objectif sous les spots de sa communauté et son époque.
  • “Capricorn” de Motorhead évidemment: décrit la bête de bord en bord.
  • https://www.youtube.com/watch?v=iyh6_hSxMvo&ab_channel=Rosenfeld (domination/soumission – meme si cela a aussi du vibe scorpio selon moi); https://www.youtube.com/watch?v=1alMvA4xQOY&ab_channel=MrSuicideSheep
  • “Le temps qui court” (Alain Chamfort) ou “Comme un géant” (Alain Chamfort) pour le bonheur d'être père.
  • Ton héritage (Benjamin BIOLAY).
  • Dans 150 ans (Rafaël)
  • Etre à la hauteur (Emmanuel Moire)
  • “Hymne à l'Amour” Edith Piaf ; ce qui est posé est la quintescence de tout ce que l'on peut [s']investir et magnifier dans l'Amour avec attente d'un retour pour continuer à le nourrir.
  • Une solitude librement choisie pour le Capricorne dans laquelle se ressourcer; il aime les “hauteurs” et a de l'ambition : “Ma solitude” Moustaki; “Allez plus haut” de Tina Arena
  • Love is a bitch, Two Feet / We are the people, Empire of the sun / De la variété française genre Charles Aznavour (pour moi les capricornes sont plus joyeux qu'on ne le croit)
  • “Les moines de Gyoto” qui renvoient à l'ascétisme du capricorne au sommet de sa montagne.
  • “Ne me quitte pas” de Jacques Brel, ou comment mettre en chanson une dissonance lune Saturne
  • “Warrior” – Imagine Dragon : ça parle de “travailler pendant que les autres jouent”, de ne pas se retourner, continuer à avancer malgré tout, et d'être des “guerriers” qui construisent un empire : “This will be the labor of my life […] we are the warriors that build this town from dust”. Donc j'y vois la persévérance du Capricorne, le côté travailleur, la volonté de construire, l'ambition, la résistance….
  • Vénus saturne, je dirais aussi musique classique mais plutôt dark un peu hachée, froide, structurée, cadencée, un peu drama fatal, musique de film
  • “Pourtant que la montagne est belle” – Jean Ferrat (la chèvre sur la montagne qui symbolise le capricorne, le froid de la montagne)
  • Debout sur le Zinc – l’Ambition. Avec la Vierge, c’est le signe où j’ai le plus galéré pour trouver une chanson ! Alors que je connais dans la liste tous les interprètes et tous les titres (excepté celui de Juliette), ici c’est 100 % découverte. Debout sur le zinc est un groupe de la nouvelle scène française crée en 1995 et mélant rock, sonorités yddish, tziganes et orientales. Cette chanson traite de l’ambition de certaines personnes prêtent à tout pour s’élever socialement, convoiter des postes, avoir un sentiment de réussite sociale selon les critères de la société. Elle évoque aussi la négation des obstacles, le manque de remise en question de son parcours, la résistance aux changements, le coeur endurci, la perte de l’amour au sens large et les regrets qui en découlent.. La chanson dit de savoir dire « merde » à son parcours, d’ouvrir un peu plus son coeur aux gens et se relâcher un peu.
  • Antisocial – (The trust) – Réputé pour son côté casanier et têtu très présent, mieux vaut ne pas contrarier un Capricorne !
  • « Work » de Charlotte Day Wilson… le travail, step by step, la cofinance en l’autre, la détermination = énergie du capricorne
  • Tyr – Wardruna : Tyr est le dieu Nordique de la Justice. Morceau Froid, percutant, puissant.
  • Sniper – Gravé dans la roche
  • “L'opportuniste”, J. Dutronc. Réussite, malgré tout et les autres. Etre au sommet, toujours.
  • “Être une femme” de Sardou. Reussir, paraître fort et avoir de l'argent c'est important.
  • “Une fille de l'Est” de Patricia Kaas pour le côté “froid” du capricorne
  • Saturne contrariant et frustrant mais néanmoins nécessaire pour grandir, ce que Don Juan refusera, avec des conséquences dramatiques: “le Commandeur de Don Juan” du même Mozart (le fameux “retour de saturne” si craint… bon, ce n’est pas toujours aussi dramatique, mais sur le moment, le monde peut s’écrouler de même). La moisson de nos actions précédentes. Pas une chanson non plus…
  • “Mon amie la rose” Françoise Hardy (soleil capricorne) : tempus fugit
  • “Heigh-ho” dans Blanche Neige et les 7 nains
  • Theme au piano, la pluie qui tombe…
  • Bach / Musiques sacrées : Excellence.
  • “Non, je ne regrette rien” – Edith Piaf
  • “Comme un homme” – Musique de “Mulan”
  • “Avec le temps” de Leo Ferré / saturne
  • “Hier encore” de Charles Azenavour
  • Le fracas d’orchestre symphonique
  • Allumez le feu / Johnny Halliday
  • Générique le Saint, Musique de John Barry, grand compositeur de musique de films, cette musique m'évoque l'ascension sociale
  • “Il voyage en Solitaire”, G Manset
  • Mickael Miro, l'Horloge tourne
  • Schubert, Fantaisie en fa mineur
  • “Va, vis et deviens” de Yvan Amar
  • Alain Bashung – Osez Joséphine
  • Le Chanteur de Daniel Balavoine
  • Le travail c'est la santé, de Henri Salvador
  • Le blues du business man / Starmania
  • Ane Brun – All my tears
  • Comme un roc de Nadya
  • “Si seul”, Orelsan
  • “Envole-moi”, Goldman
  • Je suis verseau mais j’ai ma lune, venus et mars en poisson. Je dirai que dans l’ensemble, j’aime les musiques douces ou acoustiques, avec des paroles que je peux comprendre et une connotation spirituelle ou amoureuse. Ma préférée: Amir – Longtemps (amour)
  • “Je veux”, par Zaz ‘J'veux d'la joie, d'la bonne humeur', ”ma liberté', ‘la main sur le cœur' et ‘ma réalité' et ‘j'suis comme ça !' tout est là, à sa place pour plaire à ce signe d'air et représenter le libre et entraînant Verseau.
  • Society – Eddie Vedder : (Je suis Verseau Ascendant Scorpion) J'ai beaucoup hésité pour celui là et c'est vraiment celui qui me représente le plus je pense, on se sent souvent à l'écart/en marge de cette société étrange
  • “Ma liberté” de Serge Reggiani pour le besoin de liberté et les sacrifices nécessaires pour la garder, ou le choix de la perdre;
  • “Respire” de Mickey 3D pour l'idéal collectif et le lien avec l'élément air.
  • “Refuse Resist” de Sepultura, très uraniens comme concepts, contrariens par nature ! 🙂
  • “Imagine” de John Lennon. Le Verseau parle de liberté, d'égalité et aussi de fraternité. Il est idéaliste voire utopique. Cette chanson lui convient bien à mon avis et… John Lennon aussi
  • Monoir & Osaka feat. Brianna – The Violin Song (liberté, extravagance, esprit alternatif, imprévisibilité)
  • Ta reine (Angèle)… une belle chanson sur l'homosexualité… ou “Balance ton quoi” (Angèle)… ou “Libre” (Calogero) ou… “Rosa” (Obispo) sur la ségrégation raciale
  • “Etre né quelque part” de Maxime le forestier (soleil- venus -mars -mercure verseau)
  • “C'est ta chance” JJ Goldman (lune verseau) l'altruisme et l'humanisme
  • Venus uranus musique électronique minimale, techno electro house qui pulse saccadée, robotique… musique d’ordinateur plutôt pointue, visionnaire ahah
  • Stevie Wonder ; toutes ses chansons sont joyeuses, heureuses de vivre, pleines de bulles de gaité, l'autre est toujours mis en valeur, magnifié
  • “Unis vers l'Uni” (Michel Jonasz) Pour moi ce morceau symbolise la fraternité , le pacifisme , un idéal novateur, des notions chères au Verseau.
  • Laurent Voulzy – “Le pouvoirs des fleurs”. C'est une chanson écrite en 1992 par Alain Souchon et composé par Laurent Voulzy. Elle évoque le pouvoir des fleurs avec leur symbole et leur message. C'est un hymne à la préservation de la nature, au respect des animaux et à la paix entre les êtres. La chanson évoque explicitement un projet collectif porté pour “changer le monde et les âmes”. De plus, avec le message et la symbolique des fleurs on peut y avoir une dimension spirituelle. Plus qu'une simple représentation du Verseau, j'y vois aussi un hymne à l'ère qui arrive : Le retour à la nature, à une vision plus égalitaire, collaborative et non plus pyramidale, un retour du spirituel comme nos Anciens (druides etc.) qui sentaient les forces de la nature et leur message.
  • “Électro Djridoo” de Christopher Madden pour le mélange original entre électronique et didgeridoo, musique du monde et sons du futur, 100% rythme
  • “La femme du vent” d'Anne Sylvestre… 🙂 qui loue, le vent, la tempête (Echo de la révolte… rebelle verseau que je suis 🙂 pour moi)
  • Jeunesse lève toi – (Saez) – Anticonformistes, rebelles, marginaux, les disciples de Saez ont trouvé leur maître !
  • ‘Yvan Boris et moi' de Marie Laforêt, pour l'ode à l'amitié.
  • ‘Hasta siempre commandante' de Nathalie Cardonne, pour la révolution.
  • “Tous les cris les sos” de Balavoine. Compréhension de la douleur, ce qui parle à tous.
  • “Et moi, en moi, et moi”, Jacques Dutronc… Moi, mais la prise de conscience du monde !
  • “C'est une maison bleue” – Maxime Leforestier (la vie en communauté, la liberté)
  • Le prélude de Bach de Maurane pour le côté poète du verseau
  • Heartless The week end / Toutes les chansons de Camel power club
  • “My Freedom” – Two steps from hell : L'appel à la liberté, à embrasser sa propre liberté individuelle.
  • Rage against the machine – Killing in the name
  • “We all become” – Transistor OST : ça vient d'un jeu vidéo où l’héroïne évolue dans un monde en train de se faire anéantir par une puissance informatique lancée par un groupe de personnes, pour créer un monde entièrement géré par la technologie et ou tout le monde est “détruit” pour ne “faire qu'un”. Dans la chanson, l'héroïne prévient du danger de ne devenir qu'un, de perdre son individualité (“Run ! Start leaving before we all become one”. Donc on retrouve l'importance de l'individualité mais aussi la révolution par rapport à une “société”, un système “totalitaire”, et le côté “nouveauté technologiques” (et ses dérives dans ce cas-ci).
  • “Interstellar overdrive”, Pink FLoyd Syd Barrett
  • Luke – La sentinelle
  • “Et surtout de ne te retourne pas” de Higelin
  • Demis Roussos – “We Shall Dance”
  • Abba / Fernando : Adelphité universelle.
  • “Les jours meilleurs”, Maxime Le Forestier
  • Bach fantaisie et fugue en sol mineur
  • Georges Brassens : “Les copains d´abord”
  • “La liberté” de Nana Mouskouri / uranus
  • “Il est libre Max” de Hervé Christiani
  • “Aquarius” de The Fifth Dimension 1969 et la rrrévolution! “Para la libertad” de Juan Manuel Serat pour secouer les dictatures. Sex Pistols et “Anarchy in the UK” pour tous les rebelles de ce monde!! “Power to the people” de Poison en appel aux soulèvement des masses opprimées pour de meilleures conditions de vie. “C'est le début d'un temps nouveau” de Renée Claude qui chante les utopies sociales des années mi-60.
  • Je verrais bien de la musique punk anarchiste, genre Berrurier noir (“Salut à toi”), Ramoneur de Menhir, ou Tagada Jones “Mort aux cons”, des titres de revendication ! 🙂
  • David Bowie ! ” Space Oddity” un visionnaire créatif et original. En avance sur son temps…
  • Vladimir Cauchemar – Aulos, l'aspect décalé, iconoclaste du clip, musique décalée
  • La chanson du film Hair « the age of Aquarius » (l’ere du Verseau) sur le festival de Woodstock, symbole de la liberté, du non-conformisme, de la fraternité universelle et de la rébellion contre d’embourgeoisement qui caractérisent bien les valeurs du signe
  • “Fais comme l'oiseau”, Michel Fugain
  • Bob Marley – Get Up Stand Up
  • Toute la vie (Les Enfoirés)
  • Musique d'éveil spirituel
  • Oxygène. Jean Michel Jarre
  • Kate bush – Babooshka
  • Pep's – Liberta
  • “Carmen” de Stromae
  • Friends, le générique de la série
  • “Un monde parfait” – (Ilona Mitrecey) – Et c’est comme ça que j’imagine un monde parfait, voilà la conclusion que pourrait donner un Poissons après avoir expliqué sa vision idéale du monde, lui qui, profondément sensible et humain, est tant touché par les horreurs du monde. Il se protège en se réfugiant dans son monde si rassurant : sa tête.
  • “Quand les hommes vivront d'amour”, par Félix Leclerc. La boucle est bouclée, nous sommes arrivés au bout du chemin. Tous les êtres s'unissent, se tiennent par la main et s'aiment enfin. Tous les êtres humains, sans distinction ; parce que sous le signe des Poissons, l'Universalité est la règle et l'Amour est la Loi.
  • Dreaming Of You – Cigarettes After Sex
  • Lana Del Rey – Music To Watch Boys To (esprit onirique, lenteur, transcendance, psychedelique)
  • Two Feet – I Feel Like I'm Drowning, Suicide Sheep (trouble mental – anxiété, dépression)
  • “Océan d'amour” (Christophe) Une chanson d'amour pleine d'émotion. Le bruit des vagues en intro, une mélodie très “ondulante”, planante, la voix vibrante, douce et fragile de Christophe, nous sommes plongés dans le monde onirique et hypersensible des Poissons.
  • Le groupe Dead Can Dance est un groupe britannico-australien, originaire de Melbourne, en Australie formé en 1981. La voix de Lisa Gerrard (contralto) est profonde, mystérieuse et nous emporte dans une autre dimension. “Sacrifice”.
  • Serge Gainsbourg ; le nageur en eaux troubles, le plongeur des profondeurs, vraiment incroyable et drôle, toujours bien inspiré (avec excès de drogues et alcool) et tant dans l'époque qu'il traverse en s'en imprégnant et dans laquelle il a laissé son empreinte à tous.
  • Le bruit de la mer Confortably numb des Pink Floyd, ”confortablement anesthésié,” tout est dit dans le titre Love love love de M et Céline Bart Riff Raff the original man, l'homme Schizoïde prisonnier dans sa boîte crânienne
  • Quel Dommage · Jay-Jay Johanson, Belle chanson:) je ne sais pas, la mettre en 12 quand on comprend tout ce qu'on raté… mais qu'on est déjà ailleurs. Ailleurs avec.
  • “L'opportuniste”, de Jacques Dutronc ? Ce n'est pas gentil pour les Poissons, mais il y a un peu de ça… Let it be, des Beatles, sur le lâcher prise et la Vierge Marie.
  • La musique du film le Grand Bleu (Eric Serra) ou “La mer” – Charles Trenet (l'élément eau) ou “We are the world” (le collectif d'artistes pour une cause humanitaire)
    Le grand bleu de Eric Serra. Rien compris au besoin d aller toujours plus au fond 🙂 par contre musique de mer c'est sûr.
  • Donna Lewis – I Love You Always Forever
  • Coline Pellaton, tout un univers très magnétique, réceptif, envoûtant
  • « Mon âme sera vraiment belle pour toi » de Terrenoire… ça parle de fusion, d’infini, de question = poissons
  • “SOS d'un terrien en détresse” (Starmania)
  • “Je joue de la musique” (Calogero)
  • “Le paradis blanc” (Michel Berger)
  • “La mémoire et la mer” de Léo Ferré (je ne suis plus si jeune 😉 ). Pour la mer, pour l’infini, la fusion.
  • Venus Neptune, je dirais de la musique soûl, jazz, funk et disco aussi mais plus romantique et fantasque
  • “Les Mots Bleus”, Christophe. Tout dans cette chanson m'évoque les Poissons. Bleu comme Neptune
  • “La groupie du pianiste” de Michel Berger pour le côté rêveur (utopiste) du poissons
  • “Foule sentimentale” d'Alain Souchon – Le Poissons : sensible, sentimental et… collectif
  • “Allelujah” Léonard Cohen (lune poisson) la foi, le mystère, l'ambiguïté
  • “Sodade” de Cesaria Evora, la mélancolie, tristesse, l'arrivée d'une fin de cycle, et peut être les regrets qui vont avec !
  • Say Cet / Dream Factory : Immersion fluide. Merci ! Jasmine
  • “Sweet dream” d'Eurythmics, la propension au rêve
  • “Oum le dauphin” en dessins animés !! Il rend service au péril de sa vie… un beau Neptune quoi! Hildegard von Bingen, l'abbesse medium, herboriste et qui conseillait les papes et “Vision” (très bel album d'Emily van Evera). “Just an Illusion” de Imagination pour comprendre comment ça peut rendre tout flou. Et n'importe quelle chanson sur la drogue. “Amazing Grace” pour le pardon… “Alleluiah” de Cohen en suprême gratitude.
  • “White Rabbit” Jefferson Air Plane, chanson sur la drogue, univers psychédélique des années 1960/70
  • “Envole moi” JJ Goldman
  • Bernard Lavilliers, Catherine Ringer – Idées noires
  • “Hotel California”. Parce que c'est tout un parcours assez sombre qui s'accomplie avec plusieurs étapes (étages), et quand tu crois y être arrivé tu dois en fait continuer pour accéder à un autre niveau (de conscience). Et puis tu y rencontres des amis qui peuvent être aussi tes pires ennemis, que ça peut aussi être toi ton pire ennemi qui peut te faire tomber dans les pire excès en tout genre comme tout autant celui de l'ego et tu pousses les portes ainsi de suite le long de ta vie mais en fait tout est illusion et au final tu restes toujours prisonnier en apparence (et tu ne peux pas “tuer la bête” ) tant que tu n'as pas transcendé ton chemin pour enfin en sortir et être en paix avec toi-même en atteindre ton propre paradis.
  • Vanessa Paradis « Pourtant» Je retrouve dans cette chanson ma quête spirituelle incessante… A travers cette chanson je vois au delà de l'amour avec un petit entre 2 personnes… J'y vois l'Amour que porte le Maître à son disciple, l'Univers à l'Homme, Dieu vis à vis du questionnement de l'Aspirant… Elle raisonne comme l'Omniprésence, l'Inconditionnel malgré les mes questionnements, mes doutes… C'est une chanson hautement spirituelle à mes yeux… J'ai le Noeud Nord en Poissons et en Maison 12.
    Dans le même registre la chanson de Bashung «La nuit je mens» me transporte sur un plan spirituel et m'évoque la réincarnation et le questionnement encore.
  • Blue Melody – Kwoon : Morceau calme, contemplatif, d'introspection…
  • Belle-Île-en-Mer Marie-Galante / Laurent Voulzy
  • “les Portes du pénitenciers” de Johnny Halliday
  • Chopin: Nocturne en ré b majeur Op 27 n °2
  • “Emmenez moi” Aznavour/Neptune
  • “Je t’aime mélancolie” / Mylène Farmer
  • Cécile Corbel – Le Long de l'Eau. Cécile Corbel est une chanteuse et harpiste bretonne, originaire du Finistère. Elle a commencé à d’abord d'interpréter le répertoire celtique avant de créer ses propres compositions aux influences multiples. Elle est surtout très connue au Japon et bien sur dans sa région natale 🙂 “Le long de l'eau” parle de l'inspiration et la composition d'une mélodie à travers son introspection, ses reveries, ses sentiments en utilisant le champ sémantique de l'eau : On cherche, on écrit, on se perd… Cette évoque pour moi le processus du Poissons à travers la composition artistique (ayant la maison 5 en Poissons ça ne pouvait que me parler 🙂 ).
    Dans la dernière partie elle évoque d'ailleurs le Soleil et le fait “qu'une mélodie peut changer nos vies”. C'est la chanson finie qui parle au coeur, exactement le processus du Poissons qui face à l'océan de la vie où il ne sait pas où il va, va retrouver peu à peu sa lumière individuelle, comprendre qu'il peut vivre comme tel tout en ayant conscience du Tout. A ce moment là il prend son destin en main et avance (symboliquement le passage du printemps, du poissons au bélier). Un nouveau printemps se lève.
  • “Pull marine” de Isabelle Adjani !
  • “Allo maman, bobo”. Alain Souchon
  • Je peux en mettre des milliers encore une fois. “Quarantine Song” – Jakub Józef Orliński & Aleksander Dębicz. D'une part, le titre “Quarantine”, pour le reste, chanson aérienne, céleste et sans parole, je trouve que ça transcrits bien le côté “absolu”, “mystique” du poisson et de la maison 12…
  • “Into the west” – Lord of the Ring : Ca parle du passage vers l'ouest dans le Seigneur des Anneaux, et dans ce cas-ci, c'est dans le sens d'une “mort symbolique” : les personnes ayant porté le fardeau de l'anneau ne peuvent rester en terre du milieu et doivent partir rejoindre les elfes à l'ouest. La chanson exprime bien à la fois la tristesse de partir, mais se veut aussi très rassurante et invite à voir le beau dans ce départ et dans cette situation, donc ça me fait penser à la notion de “fin de cycle” de la maison 12, mais aussi de spiritualité dans son sens absolu…
  • “Cleopetra” – Lumineers : Ca parle de tout le parcours d'une femme, de tout ce qu'elle a vécu dans sa vie, de ses choix de vie, de ses “erreurs” etc. Puis à la fin on comprend que ce sont les souvenirs d'une femme en fin de vie qui attend la mort en maison de repos : Pareil, la réflexion sur un cycle de vie, la maison de repos, la retraite et la fin d'un cycle…
  • “Sympathique” de Pink Martini
  • “Ailin Duiné de Dan Ar Braz
  • Hallelujah (Jeff Buckley)
  • Mercy de Madame Monsieur
  • Alain Chamfort – Manureva
  • “Les fleurs du bien” de Pascal Obispo
  • Léo Ferré “Avec le temps”
  • Imagine, John Lennon
  • Mad World – Gary Jules
  • Roger Subirana – Between Worlds. Neptune Maison XII, pas de texte… Mais est-ce une nécessité pour la maison XII et Neptune ? Alors je dirai que non pour en saisir l'essence justement… 🙂
    Lorsque j ai entendu cette musique accompagnée de la vidéo pour la 1ere fois, j ai été saisie, captivée, transportée par les vibrations et la force du message spirituel véhiculé, à cet instant mon mental devient silencieux et celà devient comme si j'étais profondément connectée à l'artiste, sans différenciation, comme si j'accédais aux différentes dimensions spirituelles, psychique, mentale, vitale de l'être me retrouvant ainsi dans un état de réceptivité extrême, limpide, sans entrave, ce qui m amène ici à rendre l invisible visible en matérialisant succintement la force du message spirituel de Between Worlds avec des mots : c est notre histoire à tous, celle d un être endormi à sa nature divine, aux différentes dimensions spirituelles qui l'habitent, qui navigue en aveugle “entre les mondes, Between Worlds”.
    A la 2'11mn de la vidéo, on y voit l'enfant, le regard vague, perdu, “seul”, (la solitude de l'ego qui s'identifie à sa finitude biologique), qui porte une cage avec selon l'angle de vue de départ un oiseau qui y semble enfermé (prison mentale, somme de toutes nos croyances et ce à quoi nous nous identifions) alors qu'en réalité il ne l'est pas selon l'angle de vue suivant…
    S'en suit l'enfant qui ouvre les yeux “il voit” et enfin l'envol de l'aigle (partant du petit oiseau, vision mentale ou conscience endormie (vu comme “emprisonnée dans la cage”), la libération qui conduit à la vision de l'esprit. Voilà, en espérant vous avoir apporté quelques lumières musicales sur Neptune et la maison XII en partant de l atmosphère et influence vibratoires de mon ciel natal puisque Neptune et Jupiter Scorpion en Maison XII, Neptune conjoint à l'Ascendant Sagittaire. Lune Sagittaire également.
  • Somewhere over the Rainbow – Israel “IZ” Kamakawiwoʻole
  • Memory – Barbra Streisand
  • “ma Solitude” de Moustaki
  • Portishead – Roads
  • Du reggae !
  • Il marche seul – Tonton David
  • Deva Premal
  • Folklore
Pensez à vous abonner à la newsletter astro pour être tenus informés des dernières publications ! Ainsi que la Lettre PREMIUM si vous souhaitez recevoir les informations en avant première...
A lire pour approfondir vos connaissances astrologiques : Par où commencer pour apprendre l'astrologie et Etudier Dane Rudhyar
Pensez aussi au Forum d'astrologie et à toute la communauté astrologique qui le compose, si vous souhaitez approfondir votre témoignage et échanger avec des membres, astrologues passionnés et amateurs...
Fil d'ariane :Consultations >> Sommaire du site

Comprendre son Thème natal

Soleil en MaisonsLune en Signes >> Lune en MaisonsMercure en Signes >> Mercure en MaisonsVénus en Signes >> Vénus en MaisonsMars en Signes >> Mars en MaisonsJupiter en Signes >> Jupiter en MaisonsSaturne en Signes et en MaisonsUranus en Signes et en MaisonsNeptune en Signes et en MaisonsPluton en Signes et en MaisonsLune Noire en Signes et en MaisonsNoeuds lunaires en Signes et en MaisonsL'astéroïde Chiron en Signes et en Maisons

Comprendre ses Transits

Soleil en Signes en transit >> Soleil en transit en maisonsLune en transit en Signes et MaisonsMercure en transit en Signes et MaisonsVénus en transit en Signes et MaisonsMars en transit en Signes et MaisonsJupiter en transit en Signes et Maisons
Vous aimerez aussi les articles astro suivants :
  • No related posts found

39 réflexions sur “Astrologie et Musique : retrouver les archétypes du zodiaque”

  1. Je me demandais justement il y a quelques semaines ce qu’était devenu le sondage. Il y a des réponses assez étonnantes, je trouve rigolo de voir une même chanson pour plusieurs signes. Il y a des sélections où je suis moins d’accord sur leur emplacement mais comme vous le dites, nous avons différentes perceptions.

    J’avais galéré pour trouver des chansons pour la Vierge et le Capricorne. J’avais trop focalisé sur le coté “chiant” et terre à terre, pas de place pour l’inspiration artistique. J’ai aimé certaines réponses qui me donnent une autre dimension du signe auquel je n’avais pas fait attention.

    J’ai envie de rajouter quelques chansons qui m’avaient échappé à l’époque :

    – Taureau : Faun – Walpurgisnacht : La “nuit des sorcières” fêtée dans les pays germaniques et scandinaves dans la nuit du 30 avril au 1er mai, soit en pleine période Taureau. Description de la nature, de la sensorialité, de la fête.

    – Vierge : Offspring – Why don’t you get a job : Décrit la paie, l’usure du boulot, la vie quotidienne chiante du couple. Le tout dans un clip déjanté propre à la Vierge folle.

    1. Christophe GUILLAUME

      Merci pour votre témoignage 🙂
      Je vais rajouter vos nouvelles réponses…

  2. Coucou facétieux Christophe ☺️😉

    Alors Bernard Lavilliers et Freddie Mercury pour leur voix qui me transcende et leurs textes et
    l homme de scène autant que civil. Uranus sur mon Mercure tous deux entre autres critères comme le MC de Freddie sur ma Lune, je confirme découverts à la radio enfant, comme hypnotisée des oreilles et de ma maison IX Je ressentais que ils allaient devenir grands grands grands du haut de mes 9 ans….Michel Jonasz Verseau et son Mars Capricorne sur ma Lune.
    Charles Aznavour Gémeaux pour ses textes hyper ben écrits et son phrasé, et Gilbert Bécaud pour son formidable talent de pianiste et d interprétation cent mille volts.
    Sade et ses musiciens (Capricorne , ils sont avec elles depuis son début waouw quelle constance et quelle reconnaissance envers eux elle a (elle leur rend hommage en concert à genoux devant chacun ) sa voix et sa beauté pour sa Vénus en Verseau pile sur mon Noeud Sud et Saturne, quand elle met son Saturne également à l opposition de ma Vénus.
    Et tant d autres car oui ….la musique est universelle et contient tant de musiques…..
    Classique : le titre qui m a envahie d émotions enfant : Clair de Lune de Debussy interprété au piano par Alexis Weissenberg, waouw waouw waouw , ce morceau a enchanté ma Vénus De maison IX et nourrit Ma lune de Terre de ses rayons si lumineux.
    Cher Christophe,il y aurait tant à dire pour un Jupiter Poissons …..j ai une amitié prof de musique qui a Jupiter Poissons aussi, et bon nombre de musiciens ont des Lunes Poissons ou Jupiter Poissons ou Neptune En eau , vous me direz si je me trompe cher ami.

    A bientôt en 2021 ….2020 s en va, lourd de mastodontes,…Mais nous savons bien que les poids lourds ne sont pas les planètes hihi ce seraient plutôt les polis tics ouille ça s accroche ces petites bêtes là 😂😇😂😇

    1. Christophe GUILLAUME

      Vous avez bien rempli le formulaire j’espère ? avec un pseudo comme le vôtre, c’est à ne pas rater… 😉

  3. Bonjour Christophe
    Sujet très intéressant
    Bon moi mon truc c’est plutôt la musique classique et en particulier les compositeurs pour piano. Je suis pianiste amateur éclairé.
    Je me suis penchée rapidement sur les thèmes de mes compositeurs préférés et j’ai eu quelques surprises :
    – presque tous ont une conjonction SOLEIL VENUS, ou SOLEIL MERCURE ou les trois (Franz Liszt, Frédéric Chopin, Gabriel Fauré, Camille Saint-Saens, Clara Schumann, Sergueï Rachmaninov, Piotr Tchaïkosvky, Claude Debussy, Richard Wagner
    – presque tous ont leur soleil dans mon axe I-VII (bon cela couvre la moitié du zodiaque certes :-)… LISZT est à part mais sa conjonction SOLEIL VENUS est en conjonction avec mon NEPTUNE
    – presque toujours des aspects inter-thèmes avec LUNE et ou NEPTUNE (ou alors URANUS, SATURNE, PLUTON
    J’ai trouvé tout cela très étonnant… à creuser un peu plus sérieusement
    Merci pour cette piste de travail astro-musical 🙂
    Bon je vais me coller au sondage…
    Amitiés

    1. Christophe GUILLAUME

      Bonsoir Akhenata,
      Est ce vraiment si étonnant que les artistes que l’on aime soient en résonance avec notre thème ? 🙂
      Belle soirée à vous.
      Bien amicalement

  4. Ah très amusant ce thème! Le Boléro de Ravel, avec les motifs qui se répètent, avec le rythme appuyé, et l’intensité qui augmente, je mettrais ça avec le Capricorne/10.

    J’ai hésité avec la Vierge/6 parce que c’est très ciselé quand même mais ça finit trop fort, et ça finit quoi, alors que ce qu’il y a dans la 6, ben ça ne finit jamais! Comme les fugues de Bach genre.

    Dans la 7/Balance, on y met tous les crooners non? Et la chanson de divorce de Michel Sardou?

    Le folklore dans la 4/Cancer? Je pensais plutôt aux hymnes nationaux. Et Au clair de la Lune aussi bien sûr.

    Bon et l’opéra on met ça où alors? ?

    1. Christophe GUILLAUME

      Pense à bien remplir le formulaire Ln ! 🙂 Cela me facilitera la reprise des réponses, car en termes d’organisation, je ne m’attendais à avoir tant de retours tu sais…

  5. Chansons francophones uniquement ? Les chansons anglophones regorgent aussi de ressources pour ce sujet ?

    1. Christophe GUILLAUME

      Non, cela peut être n’importe quelle chanson ou musique, quel que soit le genre ou l’époque… 🙂

  6. Bonjour Christophe ,
    Astrologie et musique , j’adore l’idée !!
    La musique fait partie de ma vie et certaines chansons m’évoquent immédiatement un signe astrologique . C’est vraiment de l’ordre du “ressenti” , la rythmique , les instruments , le style de musique . Les textes , évidemment permettent d’expliciter le choix de telle ou telle chanson mais je ne souhaite pas trop intellectualiser cet exercice , je préfère me laisser guider intuitivement !
    Je vais beaucoup m’amuser à remplir le tableau !
    Merci pour ce projet et par avance pour l’article qui en découlera .

    1. Christophe GUILLAUME

      Bonjour Laurence,
      Pas de souci sentez vous libre de partager vos ressentis comme ils viennent 🙂
      Belle journée à vous.

  7. Bonjour,

    Oui il vaut mieux laisser un délai, pour pouvoir le remplir progressivement. Ne sachant la date de délai, j’ai rempli d’un coup mais ça m’a pris une journée ? c’est un truc qu’il vaut mieux faire sur 2/3 jours (dans un document word à part avant de copier-coller).

    Les signes où j’ai le plus galéré ont été le Lion (je ne voulais pas quelque chose de cliché “bling-bling regardez moi, je suis le roi du monde/la reine du samedi soir” ce n’est franchement ma réalité de Lion), la Vierge et surtout le Capricorne !

    C’est encore trouvable pour le Taureau (lié à Vénus) mais les deux autres signes de terre ne sont clairement pas les plus artistiques ! Si comme moi vous galerez à trouver, aller voir vers les interprètes engagés (Manu Chao, Bernard Lavilliers mais aussi HK et les saltimbanks, Debout sur le zinc, la rue kétanou et bien d’autres encore). Ma chanson choisie pour le Capricorne en est une et je ne la que je connaissais pas du tout !

  8. Bonjour Christophe,
    Disons qu avec saturne (par mon ressenti) la solitude et le besoin d isolement sont omniprésents …c’est une des raisons que j’ai choisie mon conjoint qui est en déplacement toute l année par son métier.
    Ce n’est pas le lieu mais je commence à avancer dans la compréhension de mon thème astrale.
    Belle journée à vous

  9. Bonjour Christophe,
    Il y a aussi (la misère serait moins pénible au soleil) d Aznavour…mais je ne saurais dire si c’est Neptune ou jupiter ?

    1. Christophe GUILLAUME

      Cette chanson m’évoque beaucoup une logique “de fuite” de son quotidien vers “un paradis idéalisé”… Oui c’est pas mal neptunien à priori 🙂

  10. Ou alors la chanson de Leo Ferré faisant allusion à je suis seul mais peinard…avec le temps va, tout s en va

    1. Christophe GUILLAUME

      Ah oui vous l’associez à la maison 7 celle là aussi ?
      Saturne est maitre par exaltation de la maison 7, donc d’une certaine façon, on peut y trouver des corrélations… Faudrait que je relise mieux les paroles.
      C’est bizarre que pour la maison 7 vous disiez “je suis seul mais peinard” justement 🙂

  11. Bonjour Christophe,
    Pour moi,saturne maison 7 je pense à la chanson de Johnny qu est ce qu elle a ma gueule…?

    1. Christophe GUILLAUME

      Bonjour Saje,
      Ah oui, c’est une maison 7 “en confrontation” alors que vous nous proposez ! 🙂 mais oui vous avez raison, cela marche aussi, puisque c’est la maison des “ennemis déclarés”…
      Bon j’espère qu’il y aura peut être aussi des chansons un peu d’amour, à part aussi “Ne me quitte pas” de Jacques Brel 🙂

  12. Yesss ! 😀 La musique ! <3 La musicologue que je suis attendait ce genre d'article (léger, je le reconnais) avec impatience, je me réjouis de me prêter à l'exercice, malgré le fait que je suis encore assez novice par rapport à l'astrologie, je ne sais pas si je remplirai toutes les maisons… Ca me donnera l'occasion de réfléchir et d'approfondir… Mais je me réjouis de voir ce qui en découlera dans l'article, je suis vraiment super curieuse 😀

    1. Christophe GUILLAUME

      Soyez bien venue alors Lyria ! 🙂
      Oui ce n’est clairement pas évident de remplir toutes les maisons / signes soi même !
      Pour cela je trouve intéressant de demander les ressentis de chacun….

    2. Bonjour Christophe 🙂
      Tout d’abord, je vous souhaite une excellente année 2021, sereine, joyeuse et en santé 🙂
      J’ai enfin pris le temps de terminer de remplir le formulaire, j’espère qu’il n’est pas trop tard… Je l’ai basé sur les chansons pour que ce soit plus parlant, mais j’aurais pu le faire de milles façons ; il y a tellement de manière d’aborder la musique ! C’était un chouette exercice, mais pas des plus faciles 😉
      Au plaisir de lire l’article qui en découlera de toutes ces réponses, et à bientôt ! 🙂

    3. Christophe GUILLAUME

      Bonjour Lyria,
      Heureuse année 2021 à vous et à vos proches également, pleine de belles choses 🙂
      Merci pour votre participation, non ce n’est pas trop tard, je ne pourrais pas m’occuper de ce projet dans l’immédiat, donc il y a encore un certain temps pour répondre 🙂
      Belle semaine à vous.

  13. pas sûre que mon précédent message soit passé…
    et vous ne voulez pas les autres arts?
    Parce qu’on trouve aussi plein d’illustrations dans la littérature, la peinture, la sculpture,…

    1. Christophe GUILLAUME

      Si si vous pourrez y participer, il me faut un peu de temps, ce sera pour 2021 peut être… 🙂

  14. Allez, juste pour le fun: Les filles du bord de mer d’Arno, pour le côté femme enfant, maritime et délicieusement régressif des cancers, avec un petit côté neptunien peut-être pour la mer et l’illusion si je me place du côté masculin, et la nostalgie (la chanson commence par “je me souviens”…). Musicalement l’accordéon nous ramène aussi “au temps d’avant”. Un lien par exemple: https://www.youtube.com/watch?v=iVS_5R7JwKs
    Bon c’était pas demandé mais si un jour il vous vient l’envie d’inclure d’autres arts, dans la littérature, on peut citer sans beaucoup de risque “A la recherche du temps perdu” de Marcel Proust, avec un signe cancer très marqué, la recherche perpétuelle du souvenir, dont la mère a une telle emprise sur le narrateur et sur l’auteur qu’elle semble modeler sa vie et ses amours (bizarrement j’ai adoré et c’est un des livres qui m’a le plus profondément marquée, on se demande bien pourquoi…), l’aspect possessif aussi, la jalousie à travers Albertine disparue. Probablement aussi Gérard de Nerval et sa fixation sur la mère disparue, même si c’est un peu moins facile à mettre en évidence, justement par son absence, qui transparait le plus dans Aurélie je crois, la plus douloureusement folle des oeuvres que j’ai lue de lui. On peut citer aussi Mon rêve familier de Verlaine, dont la femme inconnue qui veille sur lui rappelle une image maternelle. Les 2 derniers auteurs s’expriment plutôt dans un aspect “contrarié” du cancer. Et même le titre évoque l’aspect profondément rêveur du cancer.
    En peinture, je choisis la Naissance de Vénus de Sandro Botticcelli, pareil, pour le côté maritime et femme enfant. Ou la Pietà de Michelange en sculpture pour la compassion et l’amour maternel.
    Pour les autres signes, je vais chercher…
    Bonne journée 😉

    1. Christophe GUILLAUME

      Merci pour votre partage ! 🙂 Oui la littérature ou le cinéma, la peinture, pourront faire l’objet d’un autre article à part, j’y pensais… 🙂
      Là disons pour l’instant je teste avec la musique, pour voir si déjà ce format plait, puis ce que je peux avoir comme résultats…
      Belle journée / semaine à vous aussi

  15. Ouh! quelle est bonne cette idée 🙂
    Ça va prendre du temps, mais l’idée de s’y plonger est trop excellente!
    (c’est à peu près quoi le délai à respecter? vous savez, pour certains la notion du temps qui passe est difficile à comprendre….. 🙂 )

    1. Christophe GUILLAUME

      Cela dépendra du nombre de réponses en fait, on va dire sur décembre 🙂

    2. Ah oui, le temps passe vite à votre horloge! Mais on va tenter, alors. Merci 😉

    3. Bonjour Guillaume, c est avec plaisir que je viens de participer en musique sur Neptune et la maison XII avec encore quelques musiques dans mes tiroirs en particulier concernant la maison IX Jupiter Sagittaire et la VIII Pluton Scorpion ?????

    4. Christophe GUILLAUME

      Bonjour Nour Esam,
      Avec plaisir alors, selon votre inspiration… 🙂

    5. Bonjour,
      je rigolais mais je rigole moins 🙂 c’est hyper dur en fait car nos maisons ne suivent forcément le schéma de base du zodiaque.
      Notre perception en est complétement faussée….. Une 6= vierge. une 7=balance, etc….
      Mais si on a une 6 en poissons, ça change tout!
      (et je ne parle pas de la 4…..si au lieu de l’avoir en cancer on l’a en scorpion 🙂 )
      En fait je m’aperçois qu’il est plus facile de mettre les signes en musique, ou les planètes en musique. Mais les maisons…….

      Ce que je voyais comme un jeu, est devenu une étude de toutes les maisons. C’est pour nous faire bosser l’astrologie en fait, votre jeu?

    6. eh ben…… heureusement que le délai est pour début 21, comme j’ai pu lire! Il reste encore un espoir! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Astrologue