passion-astrologue theme natal Carl Gustav JUNG

Thème natal de Carl Gustav JUNG

Médecin psychiatre, il est un des pères de la « psychologie des profondeurs », il développa la psychologie analytique en parallèle de la psychanalyse freudienne. Son exploration de la psyché et de l’inconscient trouva une magnifique caisse de résonance avec l’astrologie, d’autres techniques dites « ésotériques », ainsi que différentes philosophies ancestrales.

Jung et son oeuvre psychologique

Le travail de Jung, sa contribution dans le domaine psychologique, sont réellement immenses. Il s’est appuyé en partie sur la psychologie freudienne pour en étendre le cadre jusque dans ses aspects de transcendance, tant au niveau individuel que collectif, à toute l’humanité.

Là où Freud resta limité à l’individu en reliant sa psychologie aux événements de la petite enfance, Jung explora la spiritualité et tout ce qui pouvait constituer un « déterminateur commun » à toute l’humanité, pensée qui débouchera en partie sur les notions « racines » d’inconscient collectif et d’archétypes (voir notamment Anima, Animus, Ombre).
En tant qu’héritages psychiques ancestraux, les archétypes jungiens forment le « mortier », culturel, biologique, social et religieux de la psyché, qui servira de composant à la création de l’individualité, à l’Individuation, ainsi par conséquent qu’à l’élaboration des fondements de la société humaine, et par la suite à son évolution.

Jung développa une grande partie de son travail autour de cette notion d’Individuation, c’est à dire l’émergence et l’intégration de la personnalité individuelle au delà du collectif et des forces fondamentales ancestrales qu’il représente, tant culturellement que moralement. C’est la fondation du « Je suis », le « mariage interne mystique » de l’individuel et du collectif.

Il s’est grandement intéressé aux mythes et aux religions, notamment orientales, il y a puisé une source d’inspiration qui a probablement décuplé sa créativité en matière de théorie psychologique, on citera notamment : le secret de la fleur d’or, le Yi King, le yoga, l’alchimie, et… l’astrologie !
On lui doit le développement de la notion de Synchronicité, phénomène fascinant qui traite de la simultanéité des phénomènes psychiques internes avec des événements externes, et de l’analogie que l’on peut en tirer pour mieux percevoir le sens de sa vie : cela ne vous rappelle rien ? Vous comprenez mieux son intérêt pour l’astrologie…

La mystique est un des points de clivage les plus marquant avec Freud; Jung voyait la pensée religieuse et le mythe symbolique comme une part intégrante de l’homme, un instinct primordial au même titre que les instincts biologiques, qu’il fallait cultiver ou au moins laisser s’exprimer, non une simple sublimation de pulsions sexuelles comme l’indiquait l’école freudienne…

A mes yeux, il est en partie regrettable que Jung eut possiblement été « bridé » dans son expression par une forme de pensée scientifique et rationnelle de son époque. Je sais que c’est probablement paradoxal de dire cela pour cet homme iconoclaste qui a su déjà manifester un courage réformateur et un esprit si visionnaire dans sa profession, de plus si en avance pour son époque… mais nul ne sait ce qu’aurait pu donner un Jung un siècle plus tard avec une époque peut être plus « réceptive » ! (remarquez que l’on peut en dire autant d’un Einstein par exemple, ou d’autres personnalités remarquables que l’on peut qualifier de « génies »…)

Le grand astrologue Dane Rudhyar s’est grandement inspiré du travail de Jung, de la psychologie des profondeurs, et du développement de la personnalité, pour « réformer » l’astrologie traditionnelle en lui apportant une base plus psychologique, plus « analytique ».
Les 2 hommes partagent beaucoup de traits communs autant dans leur approche de l’Homme que de la mystique, il n’est pas étonnant que la synthèse de leurs enseignements soit si riche pour les 2 disciplines, astrologie et psychologie.

Je reprends ici une part de sa bibliographie sélective qui constitue l’essence de son enseignement :


Thème natal de Carl Gustav Jung

passion-astrologue Carl Gustav Jung theme natal

passion-astrologue Carl Gustav Jung theme natal

Pour ses coordonnées de naissance, je me base sur le livre de Rudhyar « Astrologie et psyché moderne » où il indique une naissance en Suisse à Kesswil le 26/07/1875 avec un Ascendant sur les derniers degrés du Capricorne, certaines sources donnent 19H20, d’autres 19H30 ou plus… Dans le doute je retiens un ascendant Capricorne 3 ème décan sans préciser le degré, bien que l’influence Verseau ne soit pas moins importante nous allons voir !

Lion Ascendant Capricorne, que de détermination et d’envie de s’imposer, envie d’une réussite personnelle mais pas sans intégrer le sens fondamental de l’accomplissement social, pas sans s’épanouir dans le « relationnel ».

Le Feu est très présent tant par les Signes que par les Maisons, vient ensuite une dominante des signes fixes qui stabilise grandement la personnalité, surtout le « paraitre », puis influence des maisons angulaires qui souligne les nécessités d’action, de prise d’initiative, et enfin un hémisphère Ouest prédominant mettant l’accent sur le développement familial et social.
Cependant, les énergies sont assez bien réparties dans ce thème, certains astrologues le classent même dans les thèmes « en étoile », cela signifie une certaine harmonie dans la répartition énergétique, mais aussi un certain « écartèlement », une dispersion…

Cet Ascendant Capricorne revêt une force majeure dans le thème, son maitre Saturne étant rétrograde en maison 1 en Verseau, il souligne une réserve, une rigueur, une introversion, nécessaire à la personnalité, mais en même temps une ouverture d’esprit au collectif, aux amitiés matures, à la « nouveauté » ou à « l’extraordinaire ». Cela n’enlève rien à la générosité et à la noblesse d’esprit du Soleil Lion en Maison 7, mais cela a probablement renforcé les tendances à l’inquiétude et au stress.

D’autant que ce Saturne n’est pas sans influence :

Il ressort de cette maitrise plusieurs points majeurs : la personnalité a besoin de structuration, d’élévation spirituelle et d’accomplissement collectif, une solide dynamique appuie en ce sens, les positions intellectuelles ou philosophiques retenues seront argumentées et sauront convaincre ! Ce Mars en charnière est un superbe relais entre les énergies joviennes et saturniennes (les 2 Planètes collectives), appuyé en plus par la Lune Noire (voir plus bas).
Il y a de plus une grande nécessité de fouiller profondément dans ses bases (héréditaires, culturelles, familiales) et de les remettre en question pour pouvoir se métamorphoser irrévocablement.
Le relationnel, les rapports aux autres et l’accomplissement social jouent le rôle de pivot entre ces bases et la transcendance.

A vrai dire on pourrait presque arrêter l’analyse du thème à cette maitrise de Saturne, n’est elle déjà pas assez parlante par rapport aux points évoqués plus haut dans sa mini biographie ?

La Lune en Taureau en Maison 4 confirme les énergies de Pluton évoquées de remise en cause des bases, et le Carre lunaire à Uranus en Maison 7 enfonce le clou, de même également que Neptune dans le même signe du Taureau Carre au Soleil : importances des bases culturelles et sociales héréditaires, mais remise en question de ces bases au quotidien dans les relations, non sans une certaine versatilité et impulsivité, avec une sensibilité à fleur de peau et de bonnes capacités intuitives.
Cette Lune m’évoque aussi un coté très casanier et une douceur au foyer, une propension à la bienveillance envers les femmes, un rapport à la mère qui a dû être déterminant… nous touchons ici à la part plus « sentimentale » et privée du thème.
Cette Maison 4 est très chargée et dénote vraiment le poids du passé familial (les rapports au père seraient aussi à étudier notamment par Neptune) et du passé « culturel », voire karmique, de Jung, il y a ici en même temps non seulement un besoin de transcendance à accomplir, mais déjà une pré-existence en germe des « valeurs d’Absolu », un idéalisme, une certaine utopie.

La Lune Noire confirme, en Sagittaire conjointe au Milieu du Ciel en Maison 11, elle insiste sur l’importance du facteur collectif et philosophique dans le destin de Jung et dans son accomplissement social. Ne pas oublier toujours Pluton en Maison 4 conjoint au Fond du Ciel qui lui fait Opposition et qui renforce grandement cet axe.
Quant aux Noeuds lunaires, ils « précisent » encore la chose, le noeud sud en Maison 9 représente la base morale et philosophique dont Jung disposait, son noeud nord en Maison 3 lui demandait de conceptualiser cette transcendance, de l’expliquer, de la rendre plus accessible, compréhensible à son environnement, bref plus proche et plus pratique, « utilisable » au quotidien… On peut y voir une analogie avec son travail de médecin psychiatre et le concept d’Individuation qu’il a théorisé (Chiron le guérisseur est aussi conjoint au nadir).

Un mot tout de même sur ses planètes personnelles, son Mercure et sa Vénus sont en Cancer en Maison 6, ça dénote à la fois un coté rêveur, une sensibilité, une affection pour la famille, et de la minutie poussée dans son travail (bonne mémoire et amour de sa « mission dans la société »). C’est aussi un lieu du thème de crise de l’individualité non sans une certaine nervosité, les 2 planètes en Sextile à la Lune font de bons « auxiliaires » pour « creuser et s’élargir » dans ces énergies lunaires évoquées plus haut.
Son Mercure fait une Rétrogradation en Progressions converses assez rapidement après sa naissance, il ne retrouve marche directe que dans sa 34 ème année, on peut présumer une forme de crise existentielle profonde, qui ne trouva réelle réponse qu’à cette age… Dane Rudhyar parlait des « naissances successives de l’homme », la naissance psychologique et mentale intervient à 28 ans, il est pertinent de croiser les études des Transits, notamment le cycle de Saturne ici maitre du thème et qui coïncide avec son premier retour sur le natal, cette période de 28 à 34 ans a vraiment dû être très riche en évolutions pour lui…

 

Jung n’a eu de cesse dans son travail de chercher à aller bien « au delà » de la psychanalytique freudienne et de la psychanalyse classique en reconnaissant au psychisme humain toutes ses vertus transcendantes et en s’ouvrant donc sur toute la mystique de la vie, c’est ce qui a fait sa différence, son succès et sa pertinence.
Il devait réellement adorer son travail, probablement même plus le percevoir comme une réelle vocation, un sacerdoce, et il y a voué sa vie entière…

Je partage avec vous une de ses plus belles citations qui reflète à la fois la manière dont il percevait la vie et la manière dont il abordait son travail dans la relation avec ses patients, et qui reflète d’ailleurs à merveille son thème natal étudié ci-dessus :

« L’absence du sens de la vie joue un rôle crucial dans la névrose. La névrose doit être comprise en dernière analyse comme la souffrance d’une âme qui n’a pas découvert son sens… Environ le tiers de mes patients ne souffrent pas de névroses cliniques précises, mais de l’absence de sens et de but dans leur vie. »

Et il faut dire que les choses n’ont guère dû s’arranger depuis, la souffrance psychique est devenue une constante dans une société qui consomme des antidépresseurs et des somnifères comme des bonbons, sans plus réellement se préoccuper de Donner un sens quelconque au niveau du collectif dans la société…

Il faut préciser ici la nécessité de trouver un « VRAI sens » et un « VRAI but », pas des succédanés qui ne servent qu’à dériver l’énergie, de pâles palliatifs qui peinent à éviter aux individus de sombrer, parfois même jusqu’à la Dépression.

C’est ce qu’à voulu enseigner Jung lorsqu’il parlait du principe d’Individuation, un processus d’accomplissement de soi, pas nécessairement absolu à réaliser pour tout le monde, mais un chemin potentiel à suivre, ou plutôt, plus précisément, l’aiguille de la boussole qui nous indique ce bon chemin…

 

Pour aller plus loin :

Biographie complète de Carl Gustav Jung sur Wikipédia

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *