passion-astrologue theme naissance

Thème de naissance : aller au delà ou passer à coté ?

Il y a un débat que j’ai eu il y a plusieurs années avec un vieil ami astrologue de la vieille école : notre Thème natal décrivant nos potentialités latentes, pouvons nous allez « au delà » et les surpasser ? dans quelle mesure devons nous les réaliser ? et pouvons au contraire totalement passer « à coté » ?
Ce type de débat amène énormément de ramifications philosophiques, spirituelles, métaphysiques et religieuses, je n’en ferai pas le tour dans cet article, mais voici quelques unes des pistes de réflexions que nous avons invoqué ! ;-)

« Une carte du ciel n’est en fin de compte qu’une carte des possibles déterminés : l’homme n’épuise pas toutes les formules inscrites dans son thème (tout choix vaut amputation), mais se limite aux possibles de ses dispositions personnelles. »
André Barbault, dans son livre « De la psychanalyse à l’astrologie »

 

Peut on « aller au delà » de son thème ?

Dans l’enseignement astrologique, il y a une imbrication de cycles dans la vie humaine, des cycles courts et des cycles longs, les plus connus (et ceux auxquels on prête le plus d’attention) sont souvent les cycles sociaux (Mars, Jupiter, Saturne), mais il y a évidemment les cycles personnels (Soleil, Lune, Mercure, Vénus), et les cycles transpersonnels et plus collectifs (Uranus, Neptune, Pluton).

L’astrologie décrit par le biais du thème de naissance un ensemble de potentialités latentes à découvrir et à exprimer.
Découvrir ses potentialités et réussir à les exprimer est déjà une chose qui n’est pas donnée à tout le monde. Atteindre ce stade de réalisation, l’Individuation, est une chose éminemment complexe qui n’est pas donnée à tous.

Alors peut on « aller au delà » et transcender sa condition ?

Aller au delà de son thème passe obligatoirement par une Quête de sens, une prise de conscience, un chemin de transcendance notamment au travers de nos Relations sociales. C’est un peu le « mur du son » auquel on se heurte si l’on veut essayer de surpasser sa condition de base de naissance…

D’ailleurs, si tant est qu’aller au delà de ses potentialités soit possible, ce n’est pas forcément toujours souhaitable, c’est au fond cela le problème de fond auquel nous nous devons tous individuellement de réfléchir et d’avoir la sagesse de répondre.

 

Peut on « passer à coté » de son thème ?

A l’inverse, on peut en revanche passer pleinement à coté de son thème de naissance… malheureusement.
Le Thème natal n’est jamais qu’un ensemble de germes de potentialités autrement dit : des graines à faire germer et à cultiver.

De la même façon que des graines restant dans une « boite », que l’on ne plante pas, ne donneront jamais rien, des potentialités que l’on ne découvre pas, ou plus probablement que l’on refoule, ne donneront jamais rien non plus !

Souvent, il y a des pans entiers de thèmes qui chez certaines personnes resteront ainsi « endormis ». Est ce bien, est ce mal ? Personne ne peut vraiment répondre à cette question, c’est juste ainsi…

On peut se dire, fataliste, que si des potentialités n’ont pas été exploitées, c’est qu’elles ne devaient pas l’être. Mais j’ai tendance à plutôt penser que c’est surtout fondamentalement triste de se « brider » ainsi.

Une potentialité en thème natal étant une graine, la raison d’être d’une graine est de germer, de produire un nouveau cycle de vie. Tout ce que demande cette potentialité est une reconnaissance, un peu de soin, et du temps, un certain temps, pour donner une fleur et un fruit.

  • Les fleurs d’une potentialité s’appellent aptitude, force, talent, intelligence, travail, détermination, activité, sensibilité, ou encore Créativité…
  • Son fruit s’appelle Individuation.

Rappelez vous, le match n’est pas fini tant que l’arbitre n’a pas sifflé… et la vie est un match perpétuel qui se joue dans la durée, dans l’absolu il n’est jamais trop tard pour exprimer quelque chose, mais il n’y a jamais aucune obligation à le faire.

Tout vient à point à qui sait attendre ! Encore une fois, il est préférable de comprendre ce que l’on vit plutôt que de le juger.
La compréhension et la signification, le sens que l’on donne aux choses, revêtent une importance primordiale dans la réalisation de la vie humaine…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *