Technique de visualisation en astrologie psychologique

Techniques de visualisation en astrologie psychologique

Un test de Rorschach astrologique

Les techniques de visualisation en astrologie psychologique sont un peu une forme de « test de Rorschach astrologique », à la fois dans le sens d’un astrodiagnostic, puis comme outil de travail dans le processus d’Individuation et pour le développement de la personnalité en général. Je l’utilise notamment dans la consultation « Etudier soi-même son thème ».

Technique de visualisation astrologie psychologique, zodiaque, test Rorschach astrologique

Technique de visualisation astrologie psychologique, zodiaque, test Rorschach astrologique

Gaston Bachelard disait que le zodiaque était le test de Rorschach de « l’humanité enfant ». Et en effet l’image est juste, le zodiaque et le symbolisme astrologique restituent l’univers psychique de l’homme tant primitif que contemporain, car ils s’attachent à la description de notre inconscient collectif et de notre monde intérieur.

Là où le test de Rorschach reste dans une forme d’abstraction (ce qui est son intérêt), les techniques de visualisation astrologiques se fondent sur les bases archétypiques de l’astrologie. Il est donc nécessaire pour le consultant de s’investir dans la compréhension globale de son thème, ainsi que dans la connaissance de l’astrologie et de ses symboles, l’acquisition de quelques connaissances de base sur les significations des Signes et des Planètes par exemple, ce qui demande une petite préparation, avec si possible l’accompagnement d’un astrologue, mais une fois acquises, ces bases servent d’outil d’intégration à la personnalité.

Les techniques de visualisation permettent d’analyser les tendances (les Blocages) et les projections du consultant. Elles doivent être croisées et multipliées si possible pour varier les angles de compréhension de la structure globale, ce qui demande du temps.
Elles servent d’une part à confirmer l’analyse du Thème natal par l’astrologue, mais surtout, le plus important, elles agissent comme leviers de prise de conscience pour le consultant; en tant que processus actifs, elles deviennent des catalyseurs de sa transformation, et l’aident dans son évolution.

Tout le monde n’est pas réceptif de manière identique aux visualisations, d’autant que, comme évoqué plus haut, elles nécessitent un investissement en temps et en connaissances (les personnes connaissant déjà en partie l’astrologie ont moins d’efforts à fournir).
Cependant, même dans les cas les moins réceptifs, elles sont susceptibles d’apporter des indices de compréhension significatifs pour le consultant, et elles valent la peine d’être étudiées et tentées, notamment car le consultant est actif dans ces processus, c’est lui même qui discerne sa propre structure, ses tendances, ses projections et leurs implications, il n’attend pas simplement passivement que l’astrologue lui « dise la bonne aventure ».

Il existe différentes techniques de visualisation astrologiques, j’expose ci-dessous une technique qui allie simplicité et pertinence pour déceler les sous-personnalités.
L’analyse des visualisations elles-mêmes est une discipline complexe impliquant plusieurs techniques différentes de l’astrologie, et qui mériterait un livre entier, j’aborde quelques points ci-dessous, mais le mieux est d’être accompagné par un astrologue dans ce processus

Chaque sous-personnalité dialogue intérieurement pour composer la personnalité dans sa globalité, dans sa pluralité et dans ses contradictions : Ombre, Anima et Animus cohabitent et incarnent en partie ces sous-personnalités, parfois des archétypes se chevauchent il ne faut pas s’en étonner.

Un de ces personnages prend souvent le dessus, il est identifiable bien souvent par la planète, l’élément, le signe, qui domine le Thème natal, et il prévaudra dans l’image que l’on donne de soi et dans nos expressions au sein du « théâtre social » de notre environnement (Soleil, Ascendant).

 

Contacter ses sous-personnalités, méditation dirigée

Contacter ses sous-personnalités ne veut pas forcément dire leur « lâcher la bride », il s’agit surtout de les mettre à jour, de les observer agir sur notre psychisme.

  • Imprimez votre Thème natal.
    Asseyez vous et prenez le temps de vous relaxer. Il est utile de faire quelques exercices de respiration à ce stade : vous pouvez commencer par une respiration rapide (la respiration du feu en Kundalini Yoga) durant 1 minute ou 2, et passer à une respiration plus profonde pour la visualisation ci-dessous…
  • Placez vous devant votre thème et regardez chaque planète, son signe, sa maison, passez les en revue, attardez vous un instant sur chacune. Puis, fermez les yeux, imaginez vous dans le point central du thème, entouré par toutes ces différentes planètes, chacune étant la manifestation d’une énergie.
  • Pour commencer, choisissez la première planète que vous souhaitez, celle qui vous vient spontanément, sans plus de réflexion.
    La planète choisie doit être prise dans la mesure du possible avec l’ensemble qu’elle forme dans ses Aspects, signe et maison, par exemple si elle est en Vierge en Maison 3 et fait une Conjonction à une autre ainsi qu’un sextile à une troisième en Maison 5 en Scorpion, c’est tout cet ensemble qu’il faut essayer d’avoir à l’esprit. Si vous n’arrivez pas à avoir cette vision globale, ce n’est pas grave dans un premier temps, concentrez vous sur la planète seule.
  • En pensant à cet ensemble, toujours les yeux fermés, quelle image vous vient à l’esprit ?
    Ce peut être absolument tout et n’importe quoi, une personne, un objet, un animal, un lieu, une action…
  • Accueillez cette perception sans jugement, juste en la regardant se constituer.
    Laissez les images évoluer à leur guise… c’est l’imagination qui fait le travail de visualisation, tout peut être vu, il est important d’être le plus franc possible avec soi-même, de ne pas se laisser brider par des tabous ou une quelconque censure intérieure, c’est un espace de libre expression de l’imaginaire et de l’inconscient.
  • Le moment venu où les images se dissipent, revisualisez mentalement votre thème dans sa globalité en prenant du recul.
    Prenez le temps de replacer cette énergie dans son contexte global en repensant aux autres planètes présentes.
    Les quelques instants suivants, focalisez vous sur votre respiration profonde.

Ouvrez les yeux et notez ce qui vous est venu dans cette visualisation : quelle(s) image(s) avez vous vu ? quelle(s) sensation(s) avez vous ressenti ?

 

Analyse des visualisations astrologiques

L’analyse de ces visualisations est surprenante et révélatrice bien malgré nous car les visualisations mobilisent en partie notre inconscient. Les visualisations nous parlent en des termes que le conscient n’utiliserait pas.

Une sous-personnalité est une synthèse de traits de caractère et d’autres éléments psychologiques. Chaque facette de la vie d’un individu peut elle même faire appel à un agrégat de plusieurs sous-personnalités, par exemple dans votre travail vous pouvez faire preuve « de froideur et de matérialisme » tout en ayant un aspect sous-jacent « créatif plus poétique ».

Dans la plénitude de la vie, il y a un temps pour tout exprimer : l’amant, l’époux, le travailleur, le rêveur, l’impulsif… il y a un temps pour la stabilité et un temps pour le changement. L’ego, la personnalité, peut ne pas vraiment savoir « à quel temps » il se situe à l’instant T. Doit il exprimer un vecteur de changement ou au contraire faire jouer une facette plus conservatrice ? Comment concilier au sein d’une individualité des sous-personnalités parfois très antagonistes ?

D’autant que les sous-personnalités identifiées sont souvent des déviations ou des dégradations d’archétypes fondamentaux, Ombre, Anima, Animus; par exemple le fanatisme peut être la déformation de Jupiter, la froideur celle de Saturne, l’intolérance celle d’Uranus, l’autoritarisme et la tyrannie celle de Mars ou du Soleil, le matérialisme celle de Vénus, la superstition celle de Neptune, etc…

Vous pouvez répéter par la suite plus tard la technique de visualisation avec les différentes Planètes et Aspects de votre thème.
Les croisements de ces différentes visualisations sont intéressants car ils permettent d’identifier les différentes sous-personnalités qui s’animent de manière plus ou moins consciente dans la psyché.
L’analyse des sous-personnalités des visualisations astrologiques est proche à certains égards de l’analyse transactionnelle mise en avant par certaines écoles de psychologie, ainsi que des techniques de visualisation créatrice.

Point important ici avec la visualisation, le consultant prend conscience des énergies inconscientes qui l’animent par la liberté de sa propre imagination et des associations qu’elle produit, il n’y a pas d’intervention extérieure si ce n’est pour le guider dans sa propre compréhension.

Si nous écoutons nos sous-personnalités, les comprenons, ou au moins les traitons avec respect, elles finissent par s’ouvrir, et nous enrichir du principe archétypique fondamental qu’elles représentent.

Vous ne transformerez pas votre nature profonde structurelle, mais vous apprendrez à mieux vivre avec. Vous pouvez harmoniser des forces antagonistes, vous pouvez ne plus vivre vos schémas répétitifs de manière négative en les transformant en expérience positive pleinement comprise et intégrée.

Contacter quelque chose d’archétypique comme une sous-personnalité provoque une forte charge émotionnelle, et l’archétype diamétralement opposé se réveille et se constelle aussitôt dans l’esprit. Les facettes de la personnalité marchent par paires d’opposés complémentaires, ainsi par exemple, contacter une sous-personnalité liée à la « générosité » constellera immédiatement des faces plus « conservatrices ».

A partir du moment où l’on reconnait et admet de manière consciente le constat de la réalité effective d’une sous-personnalité, on peut l’accepter et la changer. On hausse ainsi à un niveau supérieur la compréhension de notre structure psychologique, c’est à dire du vécu de notre Thème natal. On ne peut pas changer ce que l’on ne reconnait pas ou n’admet pas…

Il faut identifier les sous-personnalités pour les accepter. On ne peut accepter ce qui n’est pas identifié.
Il faut les identifier pour pouvoir s’en « désidentifier », que le « je » devienne plus complet, c’est la différence entre « être » une sous-personnalité et « avoir » une sous-personnalité. Toute sous-personnalité n’est qu’une partie du tout que constitue l’individualité. Et l’individualité est la somme de toutes les sous-personnalités.
Plus on devient conscient de cette dynamique intérieure des sous-personnalités, moins il y a de risques qu’elle nous domine inconsciemment.

Il faut bien comprendre qu’une sous-personnalité a ses propres pulsions, ses sentiments, ses émotions, et même confère à l’individu sa manière propre de parler, de se tenir et de marcher. Pour s’exprimer, la sous-personnalité doit se cristalliser autour d’un centre, une pulsion, un désir qui lutte en vous pour émerger. C’est cette pulsion qui forme l’agrégat nécessaire au maintien de la sous-personnalité, sans elle la sous-personnalité s’effondrerait.

Si on y prend pas garde, ces archétypes de sous-personnalités peuvent prendre le dessus et submerger l’ego dans ce qu’on peut appeler des crises psychotiques, l’archétype devenant plus puissant que la globalité de la personnalité consciente, qui par suite s’y identifie complètement.

Inversement on peut ne pas accepter ce que l’on a identifié. L’ego déteste l’ambivalence, lorsqu’il est confronté à des choix conflictuels, il choisit de s’identifier à l’un et de refouler l’autre, et le principe rejeté dans l’inconscient finit inéluctablement par réapparaitre sous une forme ou une autre, souvent de manière très désagréable (Dépression, somatisations, voire maladie).

Combien avons nous de sous-personnalités au fait ? C’est une question intéressante qui n’a pas vraiment de réponse tranchée. Certains auteurs en dénombrent jusqu’à 20 distinctes, mais je pense que beaucoup se chevauchent ou se regroupent inévitablement… Avoir de 4 à 8 « grandes » sous-personnalités est tout à fait courant chez une personne « normale ». C’est déjà un travail important si vous voulez traiter chacune d’elle.
Il existe relativement peu de types différents de sous-personnalités, ces types tournent principalement autour des 4 Eléments Astrologiques et de leurs archétypes, avec différentes variantes selon les Planètes et Maisons impliquées.

Il est impossible de détailler ici tout le processus d’analyse des visualisations qui est complexe et protéiforme, attaché à chaque individu, chaque cas étant évidemment spécifique.
Une psyché, même adulte et mature, demeure sous la forme d’une nébuleuse de tendances primaires d’importances inégales… Nous pouvons mentir aux autres et nous mentir à nous même, consciemment et inconsciemment, mais dans ce travail le Thème natal lui ne ment pas.

 

Variantes et évolution des techniques de visualisation

Vous connaissez déjà instinctivement quelles sous-personnalités sont en contradiction en vous, mais vous pouvez tenter d’affecter un pourcentage à chaque sous-personnalité pour essayer de comprendre tous les déséquilibres : combien de % accordez vous à celle-ci ? cela vous satisfait il ? que préféreriez vous ? qu’est ce qui vous empêche de le vivre ainsi ?
Le Thème natal indiquant des germes de potentialités latentes à développer, où en sont les pleines expressions de ces énergies ?

Il peut être utile de nommer ses propres sous-personnalités, leur donner un nom permet de reconnaitre leur existence et leur part de la personnalité pour pouvoir travailler avec elles. Ce nom peut être n’importe lequel, et il n’est pas figé, il peut évoluer à mesure de l’évolution de la sous-personnalité et du contact que vous établirez avec elle.

L’amorce d’un dialogue avec chacune de vos sous-personnalités est possible : que veulent elles ? qu’ont elles à offrir ?
quand agissent elles dans votre vie ?
Imaginez leurs réponses venant de cette part de vous même…

Il est aussi utile de faire discuter les sous-personnalités entre elles pour coordonner leurs efforts, déterminer leurs affinités éventuelles et gérer les conflits contradictoires qui pourraient brider leur expression ou générer des tensions.

Vous pouvez ensuite attribuer consciemment un certains temps d’expression à chaque personnalité dans votre vie réelle.
Imaginons que vous avez identifié une sous-personnalité « sensible » mais que vous estimiez qu’elle n’a pas assez la parole concrètement au quotidien : trouvez lui une voie d’expression consciemment en lui ménageant un temps d’expression sous une forme ou une autre dans la journée.

Ainsi il n’y a plus de « laissé pour compte », chaque sous-personnalité peut s’exprimer et ne risque plus en s’exprimant de détraquer les besoins et les pulsions des autres. Le danger d’accumulation explosive de frustration diminue.

Ensuite seulement viendra l’intégration par la cohésion de toutes les sous-personnalités, une harmonie constructive se dégagera pour la personnalité globale et l’Individuation. Il faut toujours viser à privilégier la personnalité dans son ensemble, au lieu des intérêts que telle ou telle sous-personnalité cherche à mettre en avant.

Il peut aussi se produire des expériences en synchronicité, plus vous étudiez ou vous vous intéressez à une sous-personnalité, plus votre environnement va vous donner des occasions de l’exprimer, c’est le chemin pour aller vers plus d’intégration et d’Individuation. Des gens et des situations apparaitront pour susciter des projections de manière opportune, voire inexplicable, mais amenés par votre inconscient, ce sont souvent des schémas répétitifs des tendances de fond qui produisent cette synchronicité. Ces événements peuvent être mis à profit dans les techniques de visualisation.

Les techniques de visualisation en astrologie psychologique sont riches d’enseignements et ludiques à mettre en place. Elles demandent un certain investissement en temps et en connaissances, mais le consultant qui s’implique ainsi a de meilleures chances de trouver les réponses qu’il cherche…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “ Techniques de visualisation en astrologie psychologique

    • Pas de panique, vous avez toujours été comme cela, c’est juste que là vous pouvez peut être en prendre plus conscience, c’est bien… ;-)

  1. Ahhhaaaahhh jsais maintenant pourquoi mes amis me disent tt le temps que jsuis pas tte seule dans ma tête !!!! Jsavais bien qu’on étaient plusieurs là dedans -:) bon oufff suis pas tte seule à être à plusieurs !!!!

      • Oui jdirai que faut mettre des gardes fous partout, surveiller ses pensées car j ai tendance à materialiser les bonnes comme les mauvaises, et approfondir ses connaissances de « soi, moi, anima animus », enfin tous ceux qui habitent sous le même « toi, toit » comme une nécessité, comme l air que l’on respire! C est une quête sans fin, mais avec une grosse faim qui sera à jamais inassouvie!!

        • C’est la quête de sens… c’est très Sagittaire comme élément… ;-)