passion-astrologue ascendant complexe

L’Ascendant, dominantes natales

J’ai abordé l’ascendant très succinctement au travers de l’article sur la Maison 1, il est temps d’apporter ici quelques précieuses précisions sur ce qui constitue réellement une dominante natale de la personnalité.
Plus que simplement le signe de l’ascendant, on peut réellement parler d’un « complexe » d’influences natales constituant réellement des dominantes de l’individualité. Son analyse, pour être la plus fine et précise possible, doit toujours se faire de manière globale et nuancée.

Qu’est ce que l’Ascendant ?

L’ascendant correspond exactement à la cuspide de la Maison 1. Il constitue un des quatre points cardinaux matérialisant l’incarnation avec le Descendant (pointe de la maison 7 opposée), le Fond du Ciel (cuspide de maison 4 en carré) et le Milieu du Ciel (cuspide de maison 10 en carré). Sa détermination au levant est astronomiquement irréfutable.

L’ascendant constitue réellement une des expressions fondamentales de la personnalité au même titre que le soleil par exemple. Mais les choses sont complexes et beaucoup de personnes confondent ou ne comprennent pas les distinctions et les différences subtiles que l’on retrouve entre le soleil et l’ascendant.

  • L’ascendant est la personnalité affichée, l’image que l’on perçoit extérieurement de nous, notre apparence, nos attitudes, le tempérament quotidien, notre moteur d’activité du premier degré (ce que l’on fait au jour le jour pour notre subsistance), il représente la manière dont nous nous affirmons et nous nous imposons au monde, il est le germe d’esprit qui se croit séparé dans l’univers et différent des autres, par extension et logiquement, il est aussi ce que nous recevons héréditairement de nos ancêtres, le « bagage » avec lequel nous devons faire notre chemin, le moment entourant la naissance et le début de vie.
  • Le Soleil est notre réalisation fondamentale intérieure, le devenir de votre vie que nous avons à accomplir, notre affirmation personnelle, notre individualité, il est la volonté, l’énergie, la vitalité, le rayonnement personnel, l’élévation, la plénitude, il anime vos créations, vos aspirations, vos idéaux, votre noblesse, votre autorité, il constitue votre moi profond, il participe au but de votre incarnation (à ce titre il est donc directement et fondamentalement karmique au même titre que la Lune Noire, que les Noeuds lunaires et les Planètes transpersonnelles, ils sont donc étudiés conjointement dans le cadre d’une Etude karmique.)
    Il est l’expression première de l’Animus, le logos, le principe mâle, l’homme, le père, le mari, le chef…

C’est la relation du soleil avec notamment l’ascendant qui constitue le « Soi supérieur », c’est pourquoi on peut parler d’un « complexe de dominantes », et c’est pourquoi aussi certaines personnes qui ont des conflits entre l’ascendant et le soleil rencontrent de réelles difficultés au quotidien dans l’expression de leur personnalité et donc sur le chemin de leur Individuation

Pour bien comprendre la différence entre les 2 :

  • Le soleil est incorruptible, indestructible, c’est la lumière fondamentale qui s’impose à la personnalité, qui empêche de tricher, qui rappelle à l’ordre lorsque l’on prend un chemin qui lui est contraire.
  • L’ascendant est le « négociateur », il a à charge de concilier cette expression solaire et les réalités quotidiennes, il est « l’acteur » qui joue sa pièce dans le théâtre social, tantôt il tente de tricher pour essayer de se plier aux conventions extérieures, tantôt il essaye de s’affirmer puissamment et indépendamment du reste, mais il doit revenir invariablement à un moment ou un autre vers un compromis avec le soleil.

Le « complexe » de l’Ascendant

Nous voyons donc que l’ascendant est quelque chose de compliqué à cerner. Il ne faut pas le négliger au profit du Soleil, pas plus qu’il ne faut négliger son influence dans l’expression solaire.

L’erreur courante est de s’arrêter à la simple cuspide de la maison 1 en se disant juste par exemple : « Je suis ascendant Taureau ».
De la même façon que certaines personnes peuvent ne pas se reconnaitre dans leur signe solaire (Voir l’article Se reconnaitre dans son signe du zodiaque), il peut pour les mêmes raisons y avoir des personnes ne se reconnaissant pas dans leur ascendant…

Au lieu de concentrer son attention sur ce simple signe, il faut analyser la configuration globale, c’est à dire les multiples facteurs qui influencent l’ascendant et constituent réellement un « complexe central » autour duquel s’articule la structure de la personnalité toute entière.

Ces différents facteurs interviennent directement dans la « Projection du moi » de l’individu, et à ce titre ils ont une prépondérance dans l’équilibre psychologique de chaque personne.
Si la personne ne parvient pas à extérioriser et à exprimer facilement ces énergies, une tension généralisée s’installe, causant des sentiments d’incomplétude, des frustrations, des refoulements, un certain goût d’ennui, de vide existentiel ou d’inutilité sociale…

Le « complexe » de l’ascendant est donc principalement constitué par :

  • le Signe de la cuspide la Maison 1, son élément, toute la maison et ses éventuels second maitres, ainsi que les planètes qui y sont présentes
  • la planète maitresse de ce signe ascendant (voir Maitrises), son signe et sa maison
  • par analogie, le signe du Bélier et la planète Mars
  • par extension de la maison 1, le triangle de Feu avec la Maison 5 et la Maison 9 et les planètes s’y trouvant
  • les aspects formés par tous ces différents points

Définition et explication du « complexe de l’Ascendant »

C’est donc tout cet agrégat qui constitue la personnalité affichée aux yeux du monde, une part importante de notre ego. Ce complexe constitue un énorme potentiel d’énergie puissante qui s’active et s’actualise tout au long de la vie. Il donne toute sa vitalité au corps physique, comme il peut aussi signer sa faiblesse (selon le Thème natal ou en Transits et Progressions, il impacte souvent directement la santé). Ses Eléments Astrologiques préciseront la dominante de caractère (les anciens parlaient des tempéraments bilieux, flegmatique, sanguin, mélancolique en rapport aux éléments).

Ce complexe de l’ascendant n’est donc pas la personnalité totale mais l’image que les autres perçoivent directement, son tempérament. Votre sentiment de liberté et de complétude passent nettement par l’expression de ce comportement.
Il s’agit en fait de l’impression première constituée par différentes qualités personnelles, et pouvant d’ailleurs être en contradiction avec certaines orientations karmiques plus profondes chez l’individu.
Le complexe détermine toutes les différentes dimensions existentielles impliquées, en harmonie ou en dissonance dans l’expression des énergies personnelles, la personne pouvant alterner dans les différentes orientations mises en valeur au fil de sa vie, accordant la priorité à l’une ou l’autre part du complexe selon les périodes.
L’ascendant -et tout le complexe- est donc la projection de soi, il déterminera comment l’individu s’insère socialement au monde extérieur, comment sa vitalité circule spontanément, comment il utilise ses énergies et son hérédité, et donc par définition il conditionnera toute son approche première de la vie. A ce titre, on peut dire que ce complexe conditionne grandement la destinée personnelle, tout ce qui touche aux Relations sociales doit passer par la sensibilité du complexe de l’ascendant.

Le complexe désigne globalement des caractéristiques dominantes de l’attitude de l’individu face à la vie qui détermineront généralement un grand nombre des expériences du vécu : nous attirons ce que nous exprimons.

Notre attitude à l’égard de nous-mêmes est inséparable de notre attitude à l’égard de la vie en général, les différents points du complexe symbolisent les qualités essentielles de notre sentiment d’identité le plus profond, autant qu’ils indiquent notre approche générale de la vie elle-même.

L’ascendant est souvent, une bouée de sauvetage, un masque, derrière lequel on peut se cacher lorsque l’on est menacé et qui agit en quelque sorte comme un fusible du soleil, un peu comme un « joker », au moindre soubresaut on se retranche sur ces fondamentaux qui constituent une forme de stabilité que l’on peut plus facilement mettre en avant, voire « frimer » avec.
En revanche, en cas de réelle crise grave et de faille dans le vernis social de l’ascendant, c’est toujours l’expression fondamentale du soleil qui prend le relais et assure la prise en main de la personnalité.

Analyse du « complexe de l’Ascendant »

Au lieu de concentrer son attention sur le signe, il faut considérer le type de configuration et comprendre la signification des planètes impliquées et les échanges spécifiques qu’elles effectuent entre elles.
Il s’agit de synthétiser les différents éléments évoqués pour comprendre ce qui se dégage concrètement dans la personnalité et comment l’individu les expérimente.

Dans l’absolu, il n’y a pas de mauvaises ou de bonnes configurations, toutes peuvent être créatives et productives, mais le fait d’être directement reliées à l’Ascendant amplifie ces différents éléments et nuance de fait le reste de la configuration.

Différents facteurs liés à l’ascendant peuvent avoir une importance prépondérante selon leurs implications avec le reste du thème, ils symboliseront alors une sensibilité très particulière de l’individu, une expression dominante de ces énergies.

Les planètes personnelles ont aussi de fait une affinité toute particulière dans l’expression de l’individualité. Elles constituent l’expression la plus directe des énergies dont l’individu a bien conscience, exerçant donc un impact direct quotidien, et permettant plus facilement la modification de la personnalité, donc de la totalité du thème, en agissant directement sur la compréhension de ces planètes.

Des Techniques de visualisation peuvent aider à prendre vraiment conscience des différents éléments constituant ce complexe de la personnalité.

Tout aspect étroit de transit avec un des points du complexe touche donc directement à l’expression de l’individualité et peut induire soit une effervescence et un dynamisme, soit une « division intérieure » créant une tension sous jacente, une oppression ou une inhibition.

En Synastrie, les aspects formés par l’Ascendant et tous le complexe évoqué d’un individu avec des planètes ou points névralgiques de l’autre thème sont des plus importants, surtout s’il s’agit des planètes personnelles ou de planètes intervenant dans la détermination de la dominante natale.

Exemple de « complexe de l’Ascendant »

Un rapide exemple d’analyse de l’ascendant et de la personnalité : Gérard Depardieu né le 27/12/1948 à 08h00
à Chateauroux (36 – France) Source et carte : astrotheme.fr

passion-astrologue theme natal gerard depardieu

Tout ces différents éléments interviennent dans l’expression de la personnalité de Gérard Depardieu. On décèle ainsi une large dominante saturnienne dans son individualité. C’est certes un cas un peu particulier du fait du Stellium en maison 1 (amas planétaire), mais il donne une bonne indication des ramifications possibles lorsque l’on souhaite pousser plus avant l’analyse…

Pour approfondir la thématique de l’Ascendant, je vous conseille :

  • « Pratique d’interprétation du thème astral » de Stephen Arroyo
  • « Comment découvrir son identité véritable – Par les grand axes astrologiques » de Charles-Rafaël Payeur

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “ L’Ascendant, dominantes natales

  1. Bonsoir,
    Merci, c’est vraiment passionnant !
    J’ai une petite question : comment interpréter le fait d’avoir le Soleil et l’Ascendant exactement l’un sur l’autre à 6°56 du signe des Poissons ? Est-ce positif ou négatif ? Disons que je n’ai pas de joker…

    • Bonsoir,
      Et bien, il faut voir la totalité du thème, mais à priori ce ne peut être négatif au contraire, je dirais que ça donne une personnalité puissante, c’est juste que cela renforce énormément les dominantes du signe des Poissons, donnant du coup une importance prépondérante à Neptune… ;-) mais est ce grave ? le vivez vous mal ? ;-)

  2. Bonjour , j’aime bcp cette manière d’expliquer l’asc….bien dommage que l’astro ne soit pas assez connue et reconnue ! C’est tellement indispensable pour comprendre … c vraiment frustrant quand on voit la prise en charge psychiatrie en France, l’analyse qui en est faite et l’ignorance de tous ces professionnels du psychique ..moi je suis infirmier et ça fait 10 ans que j’étudie les comportements .. c’est une évidence ! Vivement la révolution astrologique 😉

    • Bonjour David,
      Merci pour ce message ! Oui je suis bien d’accord… Il suffit de tester l’astrologie personnellement pour voir ce qu’elle peut individuellement nous apporter… Et en matière de psychologie, son implication est grande, je ne sais pas si vous avez lu mon article sur la dépression, mais j’évoque justement des éléments de réponse… Merci en tous les cas pour votre dévouement à nous soigner ! ;-)