passion-astrologue poser une question

Réponse #3 : influences astrales et calculs de dominantes

Troisième volet de réponses à la FAQ#1-Questions, n’hésitez pas à me laisser vos commentaires comme d’habitude… ;-)

Comment calculer les signes, planètes, éléments dominants… ?

C’est une question trop complexe, trop large, que je ne peux traiter en quelques lignes, ni d’ailleurs en quelques articles, elle fera sûrement l’objet d’un module spécifique qui sera proposé sur le site en tant que cours d’astrologie pour les personnes qui voudront pousser plus avant leurs connaissances, car là on touche vraiment au coeur de ce qui fait un astrologue… ;-)
Voir aussi la dernière question des Réponses #2, l’appréciation du natal où j’apporte quelques éléments de réponse en termes de « force » du thème.

 

Un ascendant isolé (je veux dire sans planète à moins de 50°, par exemple) aura-t-il une forte importance au niveau de la personnalité d’un natif ?

L’ascendant reste l’ascendant tout simplement ! ;-) Le fait qu’une Planète lui soit conjoint ne fait que le colorer de cette fonction planétaire…
Si par exemple vous avez Pluton conjoint à votre ascendant, alors la personnalité sera très colorée par le Scorpion.
Cependant si vous avez un ascendant complètement isolé et même on pourrait dire inaspecté complètement, alors cela implique que l’archétype du signe de l’ascendant est « pur », sans entrave, il peut s’exprimer librement et de la manière la plus exacerbée dans son domaine… Mais après, beaucoup de choses peuvent venir nuancer ces points, déjà tout d’abord en regardant le maitre de l’ascendant ! Si celui ci est bombardé d’aspects de toutes les planètes du thème, forcément tout ce que je viens de dire est caduc !
Il faut aussi pratiquer en amont une analyse des quartes du thème, pour voir l’influence générale, c’est simple mais cela apprend déjà beaucoup ! plus que la simple analyse seule du point ascendant…

 

L’opposition de saturne à n’importe quelle planète signifie t elle un risque de choix erroné ?

Pas spécialement, pas forcément… Saturne a une mauvaise réputation, autant en Thème natal qu’en Transits, car la planète est associée aux peurs, aux limitations, aux frustrations et aux contraintes en tout genre, mais elle a également une facette structurante, constructive, qui permet d’ancrer les choses dans la durée, la pérennité.
Un choix erroné viendrait plutôt d’une déviance de ces énergies, par exemple si elle est influencée par d’autres planètes. Ce serait plus par exemple Neptune qui pourrait imprimer la confusion et favoriser les erreurs, ou Pluton voire Uranus à d’autres niveaux, ou même encore Mars (confusion dans l’action), Vénus, (confusion émotionnelle). Beaucoup de probabilités sont possibles, mais par qu’avec saturne quoi qu’il en soit…
En revanche, l’aspect d’Opposition a beaucoup souvent une valeur de prise de conscience d’une meilleur objectivité, c’est à dire en gros que les énergies impliquées sont « forcées » d’être regardées et analysées de manière séparée avant toute tentative de conciliation, et ici Saturne peut permettre une patience, une persévérance dans cette analyse, il demandera du temps de toute façon, pour éloigner les différents préjugés et atteindre une meilleure ouverture vis à vis des énergies impliquées.

 

L’astrologue a t il besoin d un autre astrologue? 😉

Et bien oui et non ! ;-) Non dans le sens où à priori on a déjà en tant qu’astrologue toutes les connaissances et compétences nécessaires pour faire toutes les Interprétations. Mais oui car on manque de recul et d’objectivité pour analyser son propre thème, comme celui de ses proches d’ailleurs… On a tendance à ne voir que ce que l’on veut voir, et on butte sur des choses simples qu’on verrait en temps normal en étudiant un autre thème !
Donc il est souvent bon d’avoir un regard extérieur, quelqu’un même qu’on ne connait pas, il aura des angles d’approche qui seront toujours intéressants et donneront des idées…

 

Est-ce vrai qu’une éclipse c’est seulement négatif; c’est à dire qu’on ne doit rien entreprendre et si oui j’aimerais savoir pendant combien de temps on ne doit rien entreprendre ?

Alors s’agissant de l’interprétation des éclipses, il y a toutes les interprétations possibles ! Pour certains elles sont formidablement bénéfiques, pour d’autres l’inverses…
Pour ce genre d’Interprétation, j’aurais tendance à revenir sur les points essentiels pour en tirer des conclusions.
Une éclipse représente un fort « noeud énergétique » et karmique, avec Soleil, Lune et les Noeuds lunaires impliqués, ce qui a une charge à la fois personnelle, émotionnelle, qui peut avoir de grandes répercussions sur les destinées, des personnes ou des pays.
Ceci dit, l’éclipse en elle même a juste un « potentiel d’effet », elle ne préjuge rien dans la réalisation…
Pour percevoir à mon sens l’aspect harmonique ou dissonant d’une éclipse, il faut la rapprocher de ce qu’il se passe dans le reste du ciel au moment où elle advient, et la rapprocher également du ciel que l’on analyse ! Ce sont ces éléments de rapprochement croisé qui dicteront plutôt l’action ou l’inaction.
Par exemple, si le ciel au moment de l’éclipse est particulièrement tendu, la période d’éclipse risque de décupler les tensions, d’avoir une très grosse charge de rupture, qui force justement à rompre le statu quo et à avancer (pour le meilleur et le pire, c’est évolutif mais cela se fera certainement avec des tensions).
Si en plus l’éclipse se produit en Conjonction à une de vos Planètes, l’effet potentiel qu’elle renferme agira en rapport à votre schéma du Thème natal ! Et là aussi, c’est karmique comme rendez vous, il faut voir notamment où en sont vos cycles karmiques des Noeuds lunaires et de la Lune Noire à ce moment, cela pourra vous donner des indications importantes sur les noeuds du destin que vous devez passer…
Un dernier mot, l’éclipse, comme tout autre aspect d’ailleurs, doit être replacée dans son cycle d’origine, autant vis à vis de la Lunaison que des noeuds lunaires comme je l’ai évoqué, donc la racine de l’éclipse en elle même remonte avant la date effective de réalisation, l’éclipse n’est que la culmination, et ses effets ne s’arrêtent pas ici d’ailleurs… Certains astrologues considèrent un orbe d’une lunaison, avant et après, certains replacent aussi l’éclipse dans des cycles lunaires plus longs, notamment comme le cycle Saros ou d’autres pourquoi pas… Mais pour une interprétation « classique », autant rester dans le simple ! ;-)

 

A suivre… ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “ Réponse #3 : influences astrales et calculs de dominantes