passion-astrologue poser une question

Réponse #2 : Précession des équinoxes et appréciation du natal

Suite des réponses à la FAQ#1-Questions, n’hésitez pas à me laisser en commentaire si vous souhaitez une nouvelle FAQ… ;-)

 

Où puis je trouver tel livre rare sur l’astrologie de tel astrologue ?

Alors, en livres on trouve beaucoup de choses sur internet, voir ma Bibliothèque astrologique où les différents liens pointent la plupart du temps sur leur page Amazon… On en trouve aussi pas mal sur Priceminister, qui regroupe beaucoup de vendeurs soit professionnels de l’occasion, soit particuliers… Certains livres n’étant pas réédités, leurs prix peuvent monter assez vite (je pense notamment à certains de Liz Greene, qui valent cependant la peine d’y mettre le prix).
A noter au passage que je suis partenaire d’Amazon, j’ai de petites commissions sur tous les achats qui sont fait en passant par mon site, ça ne va pas chercher bien loin, mais ça m’aide à payer les frais d’hébergement notamment, et affairant aux différents fonctionnements du site… donc c’est un bon moyen si vous voulez soutenir mon travail ! ;-)

 

D’aucun disent que d’après de savants calculs (NASA), les constellations et donc les signes auraient « bougé » depuis 2500 ans et que les Gémeaux seraient maintenant en juillet à la place du Cancer et que tout serait décalé… Qu’en pensez vous ?

C’est la vieille dualité zodiaque sidéral contre zodiaque tropical, je l’évoque en partie ici dans mon article sur le zodiaque.
Beaucoup d’astrologues ont bien détaillé ces choses, dont Dane Rudhyar qui dit des choses très intéressantes dessus… Ce sont les journalistes qui, périodiquement, retrouvent le phénomène de précession des équinoxes, ou le 13ème signe du Serpentaire, pour tenter de discréditer l’astrologie…
Pour faire simple, je retiens le zodiaque tropical dans la majorité de mes études classiques…
Ce zodiaque n’a rien à voir directement avec l’implantation des constellations, bien que les noms des signes aient été inspirés par lui… Ce zodiaque est un zodiaque psychologique qui se fonde sur une division spatiale, géométrique, de l’écliptique terrestre, en 12 portions égales, ce qui ne change jamais, son point de départ étant invariablement le point vernal, équinoxe de printemps, signe du Bélier, peu importe la constellation qui se trouvera derrière à ce moment là, ce qui compte c’est la représentation et la signification psychologique de cette période et de cette division, qui est invariable…

 

On entend souvent dire que la patte zodiacale du Soleil est plus présente avant la première moitié de la vie et que l’ascendant prend d’avantage d’importance après la moitié de la vie du natif (environ 40 ans), est-ce vrai pour tout le monde et le soleil et l’ascendant sont-ils alors à prendre à part ou ensemble (combinaison des deux) pour interpréter les grands traits de la personnalité d’un individu ? (Bien que tout le thème astral soit important)

Oui j’ai déjà entendu ce genre de choses, ceci dit je n’ai pas spécialement constaté ce point… Mais ce genre de question est intéressant, et vous apportez déjà beaucoup d’éléments de réponse dans votre question ! ;-)
Pour bien comprendre, il faut déjà cerner ce qu’est le Soleil et ce qu’est l’Ascendant (différent de la Maison 1 d’ailleurs), les 2 oeuvrent ensemble au niveau de la personnalité, mais pas forcément au même niveau. J’aurais tendance à considérer l’ascendant plus comme « la vitrine sociale » et le soleil plus comme « ce qu’il y a au fond du magasin »… Et leurs différentes actualisations, en Progressions comme en Transits, peuvent aussi influencer beaucoup leurs expressions au cours de la vie, et cela selon chaque personne différemment, pas forcément qu’à 40 ans.
Un point par contre très important au niveau des Cycles génériques aux environs de cette période de 40 ans est l’opposition d’Uranus à sa position natale, qui correspond toujours à une phase de « crise » et de « révélation » pour l’individualité, c’est peut être de ce point spécifique que vient ce que vous évoquez au niveau de ce timing…
Après comme vous l’évoquez à la fin, la personnalité d’un individu dépend de la totalité de son Thème natal, non seulement d’un seul point. Je vous invite par contre à lire mon article sur le triangle de l’incarnation, qui pourra vous apporter des réponses complémentaires mais plus sous un angle karmique, profond, fondamental…

 

Ce que l’on appelle la « force de caractère » (ou caractère fort…) peut-elle être définie par l’astrologie (planètes en signes…) ? Si oui, est-ce à l’ascendant qu’il faut principalement s’intéresser ou au Soleil (ou une autre planète) ? Peut-on dit dire qu’il y a des signes qui ont des caractères forts et d’autres pas ?

Oui alors cette question est un peu similaire à la précédente ! ;-) La « force de caractère » dépend de la totalité du Thème natal, non seulement d’un seul point, même si il est particulièrement puissant, tout le reste du ciel le nuance…
Certains astrologues usent -et abusent- de la notion de « maitre du thème », c’est une planète qui possède une puissance particulière pour différentes raisons sur le reste du thème, souvent de par ses Maitrises nombreuses et puissantes. Mais là aussi, tout dépend ce que l’on intègre dans sa détermination et dans son Interprétation, et le maitre du thème ne définit pas quoi qu’il en soit à lui seul « la force » de la personnalité.
Oui il y a des signes qui sont réputés plus « forts », mais encore faut il définir ce que vous entendez par force, car chacun des 12 signes a ses propres forces et faiblesses… Cela est très lié à la nature élémentale, le feu sera très fort au niveau dynamisme, entreprise, impulsivité et combativité, l’air sera plus fort sur la sociabilité, l’intellect, le mental en général, l’eau plus sur le domaine émotionnel, réceptif, et la terre plus dans le concret, la sécurité, la stabilité et surtout la pérennité. Chaque élément a aussi logiquement les faiblesses de ses qualités ! ;-)
En revanche, ce que l’on pourrait plus entendre par « force » tiendrait dans l’agencement global du thème, c’est à dire sa cohérence, son « efficacité » par rapport à ce qui est demandé dans l’incarnation… Ici on pourrait évoquer plus des notions « d’harmonique » et de « dissonant » qui sont liées aux Aspects notamment. Certains thèmes sont « saillants », il se dégage une force de leurs énergies, même si ils sont très tendus par ailleurs, à la limite cela n’a pas d’importance, mieux vaut quoi qu’il en soit un thème « évolutif » qu’un thème trop sclérosant…
Donc au final on pourrait résumer la force surtout par la capacité évolutive du natal plus que par n’importe quoi d’autre ! A partir du moment où vous venez sur cette terre et que vous en repartez en ayant appris beaucoup de choses, en vous étant « amélioré », alors votre thème avait toute la « force » nécessaire…
Pour moi un thème « faible » est justement un thème qui ne permet pas cette évolution, où il n’y a ni compréhension, ni intégration, ni même parfois juste la volonté d’apprentissage, toute l’incarnation risque d’être « un coup pour rien », quand ce n’est pas carrément une régression…

 

A suivre encore pour les prochaines questions… ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “ Réponse #2 : Précession des équinoxes et appréciation du natal

    • Avec plaisir Musica ;-) vous avez l’air petite forme non ? j’espère que les choses avancent positivement pour vous…