astrologie-animus-jung

Psychologie : Jung, l’animus et l’astrologie

Après avoir abordé l’Ombre et les considérations générales sur les Relations sociales, l’Amour et les 2 archétypes, nous abordons ici ce qui différencie l’Animus de l’Anima.

L’animus est l’individualité, l’ego conscient cherchant à percevoir son inconscient, sa nature fondamentale et collective…
L’animus représente l’image idéale de l’homme pour la femme.

Qu’est ce que l’animus ?

L’animus est « le logos » (mental spirituel), la raison, la structuration, la force de la logique, des idées, de la communication, le verbe, la rationalité, l’inertie, la complétude, la force brute, la conscience de l’ego, l’individuel, l’unité primordiale…

L’animus est l’archétype masculin, il est la séduction de la femme, il s’impose à elle par sa verve, son intelligence, sa force de caractère, sa dureté… il pousse à l’introspection et à l’affirmation de soi, à ce titre il peut casser l’affectivité.

L’animus est la part contrasexuelle complémentaire de la femme, il est présent en elle. L’animus pour la femme est facteur d’épanouissement personnel, d’individualité, d’indépendance, d’individualisme, de force, d’agressivité, mais aussi de solitude…
L’animus est inhérent à l’homme, chaque homme a sa façon originale de l’exprimer, il existe différents types standards d’animus que l’on peut rattacher aux Eléments Astrologiques, chaque homme est évidemment un mélange de ces styles :

  • l’Homme père (eau), il est protecteur, attentif, attentionné, rassurant, sécurisant, très attaché aux valeurs familiales et traditionnelles, son type standard est « le chef de famille ».
    Au négatif il peut basculer autoritaire, dominateur, exiger l’ordre et la soumission sous la contrainte (pas forcément physique mais aussi affective).
  • l’Homme enfant (air), bel éphèbe immature, un peu « chien fou » fougueux, il est brillant, joueur, taquin, il séduit par sa jeunesse, son coté puéril et sa finesse d’esprit, son type standard est « le mannequin de mode ».
    Au négatif il peut être inconstant, irresponsable, lunatique, superficiel, volage, froid et sec, intéressé, et même faire preuve de cruauté.
  • l’Homme héroïque (terre), homme d’action par excellence, valeureux, sportif, le héros, le conquérant, le battant, le vainqueur, le bâtisseur, charismatique et assuré, courageux, pragmatique, tenace, volontaire, son type standard est « le guerrier, le chasseur ».
    Au négatif il est violent, brutal, dominateur, avide d’ambition, de puissance et de richesses, ultra matérialiste, destructeur, insensible, jaloux et possessif.
  • l’Homme mystique (feu), il est spirituel, visionnaire, sage, intelligent, réfléchi, créatif, philosophe, il possède un grand nombre de connaissances, son type standard est « l’intellectuel, l’homme d’état, le guide, le guru ».
    Au négatif il devient fanatique, illuminé, indifférent aux choses communes perché sur ses hautes sphères, proche de la folie.

Il s’agit là des catégories standards d’animus que l’on retrouve dans les projections féminines de l’animus faites sur chaque homme, une projection qui est souvent radicalement différentes de l’animus effectif de l’homme en question !
L’animus peut aussi être projeté en dehors de toute relation mais sur des activités qui soient en rapport avec les types évoqués : paternité, création artistique, travail et sport, religion et mysticisme etc…

Dans la pratique chaque homme exprimera un animus qui sera le fruit d’une palette de ces 4 catégories standards, même si on doit toujours s’interroger sur les qualités conscientes ou inconscientes qui ont pu attirer cette projection précise de la part d’une femme.

L’homme doit prendre conscience de son Anima inconsciente, sa partenaire intérieure, et l’intégrer, en gardant à l’esprit qu’aucune femme réelle ne pourra jamais correspondre à cette image intérieure idéalisée.


 

Animus et astrologie

Aucune formule magique pour déterminer où se cache concrètement l’animus (dans sa globalité) dans le Thème natal, car bien des facteurs interviennent et peuvent influencer, tous n’étant pas évident à déceler au premier abord.

Commençons par l’évidence des planètes de l’Animus, le Soleil et Mars sont les principales incontournables.

Le soleil est particulièrement significatif dans le thème des hommes, comme le définit Dane Rudhyar, « il est le symbole de la source d’énergie du soi » (voir Individuation).

Mars est la fonction de désir et d’action, la propension à la confrontation, la pulsion initiatrice, les instincts primitifs… Sa Rétrogradation en tant que planète sociale est très significative.

Les planètes mars et Vénus doivent évidemment être analysées plus attentivement lorsque l’on étudie l’animus et l’anima. Leurs énergies intrinsèques peuvent significativement varier selon qu’elles soient en dignité ou en débilité (voir Maitrises) et selon leur position en signe (féminin ou masculin) et dans les Eléments Astrologiques (rappelons que le feu et l’air sont masculins et l’eau et la terre sont féminins).
Par exemple un Mars en exil en Balance (le signe de maitrise de Vénus) aura une coloration éminemment féminine… pour peu que Vénus soit en Bélier (un signe de maitrise de Mars, qui lui fait en plus Opposition), celle-ci en exil sera inévitablement « endurcie » (cet exemple est un cas de Réception Mutuelle).

Mercure est androgyne, il peut donc autant représenter l’animus que l’Anima, son emplacement en signe et en élément le précisera mais il ne sera jamais ici qu’un significateur secondaire.

Jupiter, planète expansive et mystique, attachée autant aux échanges, aux mondanités sociales, qu’à la philosophie, aux lois et à la morale, donne une trame à la logique et à la rationalité de l’animus pour bâtir son individualité au sein de la société.

Saturne (plutôt androgyne aussi bien que souvent considéré comme masculin, le pendant du soleil) peut indiquer la part d’Ombre de l’animus. La planète est en premier un significateur de la part sombre de la personnalité, cette part peut se colorer indifféremment de l’animus ou de l’anima, il faut donc l’analyser en conséquence en la mettant en parallèle avec toutes les autres configurations (Aspects, Encadrements, etc…).

Les planètes transpersonnelles ont trait aux images de l’inconscient collectif de l’animus (Voir l’article Amour, psychologie et astrologie). Ces images liées aux planètes personnelles de l’anima suscitent un besoin de projection sur des entités hors relations humaines (entreprises, états, groupes) ou un besoin de transcendance et de vivre les choses plus intensément sur un mode de croissance spirituelle.

Uranus notamment est un réel « détonateur » de l’animus (et des expériences mystiques). Son inspiration, son imprévisibilité, son excentricité et en même temps son idéalisme et sa soif de liberté nourrissent l’animus, l’activent.

Pluton (tendances androgynes) est qualifié à juste titre par certains astrologues comme étant l’octave supérieur de Mars dans ses aspects violents et la sexualité qu’il représente, la planète a certaines qualités effectivement très masculines (la planète partage avec Mars une des Maitrises du Scorpion, sûrement le plus masculin des Signes féminins).

Il faut nuancer l’attribution d’une planète au sexe masculin car si elle se retrouve placée dans un signe féminin et dans une maison féminine elle peut manifester de toutes évidences des traits féminins de l’élément.

Dans les Maisons, l’animus est inévitablement représenté par l’Ascendant alors que l’anima l’est par la Maison 7.
L’ascendant représente la personnalité, l’ego, le conscient, l’individualité et par extension l’Individuation. Il recherche la complémentarité par les projections des qualités refoulées inconscientes de la personnalité. Une planète ou une accentuation sur la Maison 1 accentuera ou colorera les qualités de l’animus.

La Lune Noire avec son caractère sauvage pourra avoir une nature castratrice sur l’animus.
L’axe des Noeuds lunaires est plutôt androgyne (neutre). Le noeud nord représente la synthèse des 2 archétypes complémentaires opposés anima et animus.

Pour Jung, le développement de la personnalité passe notamment par l’intégration de son « partenaire intérieur », mais elle ne peut pas s’accomplir si une fonction est réprimée par rapport à une autre. Les techniques d’Individuation impliquent un développement global de toutes les fonctions (la complétude du Thème natal, voir Technique de Visualisation), une interpénétration réciproque de tous les opposés psychiques, surtout conscient et inconscient (Ombre et partenaire contrasexuel Anima). Une personne ne peut pas être heureuse si elle refoule et renie une part existante de soi même, cela la conduit souvent à la Dépression


 

Bibliothèque astrologique :

Pour approfondir la thématique de l’Animus en Astrologie, je vous conseille les livres :

Pour aller plus loin :
L’animus sur Wikipédia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *