passion-astrologue-neptune-belier-maison-1

Neptune en Maison 1 ou en Bélier dans le thème natal

Il s’agit ici d’énergies globales de Neptune en Bélier ou en Maison 1 qu’il faut impérativement nuancer selon votre thème, voir l’article Neptune en thème natal; voir aussi l’article sur l’interprétation générale de Neptune.
La planète Neptune est un des attributs de l’Anima dans le thème, à ce titre elle peut indiquer une Projection de celle-ci, notamment plus spécialement les Projections intellectuelles sur des « entités sociales » (parti politique, club, syndicat, nation, église, etc), tout ce qui concerne plus directement le mysticisme, et une notion d’universalité, ou encore une forme de sensibilité artistique…
Elle peut à la fois conduire au rêve, à la naïveté, au fantasme de la réalité, à la drogue… comme elle peut aussi être le moteur d’abnégation et des plus beaux et profonds sentiments possibles, une ouverture sur la monade et sur un aspect « christique » de l’existence (pardon, amour et foi en Dieu, rédemption des péchés, humanisme, respect du prochain, valeurs de paix, de justice et d’harmonie etc).
Les valeurs trop terriennes et matérialistes constituent un antagonisme puissant à cette planète.
Comme Neptune reste 14 ans par signe environ, sa position en maisons est plus parlante pour la personnalité. L’énergie du signe donne surtout une coloration élémentale de fond commune à toute une génération, qui s’appliquera plus personnellement au secteur de vie signifié par la maison. En conséquence, concentrez vous surtout d’abord sur la maison impactée, le signe donnant une tonalité de fond.

Magnétisme transcendant

La planète est ici dans l’élément Feu, sous la maitrise de Mars, ce qui est en partie antagoniste, mais qui lui confère quand même une dynamique, une vivacité, dans son expression et dans l’imagination, une forme de charisme serein et tranquille.

La personnalité se teinte d’une certaine douceur et sensibilité, la réceptivité est accrue, de même que l’abnégation et l’empathie, il y a une part rêveuse et mystique plus prégnante, une « foi » en Dieu, en l’existence, en « l’au-delà ».

La spiritualité et l’ouverture sur la transcendance sont spontanées et fréquentes avec cette position, même si cela peut se révéler après un certain retardement et des chemins détournés dans la vie du natif.

Cette part d’idéalisme et de rêve peut aussi plus facilement conduire à l’illusion, au fantasme de la réalité, voire à l’évasion et la fuite dans les différents paradis artificiels permettant sans peine un état de conscience modifiée.

Le natif peut rechercher éperdument cette expansion de conscience, cette ouverture sur l’universel, sur l’infini, l’Absolu… Cela peut même tourner à l’obsession et à toutes formes d’égarement, en suivant par exemple de mauvaises personnes, de faux prophètes, ou en devenant soi-même une sorte de gourou avec sa propre philosophie et excentricité.

C’est une position qui peut rendre « insaisissable », magnétique, hypnotique, mystérieux, impénétrable, secret, hermétique à son environnement, et même assez « intemporel »… Le natif est en quelque sorte sur sa propre planète, dans son monde, et aura parfois du mal à se connecter socialement, ou bien il sera très polymorphe, capable de changer et de s’adapter facilement à toutes sortes de milieux.

Ce Neptune maison 1/bélier donne vraiment au natif comme des « antennes » qui lui permettent de percevoir ce qui est sous-jacent aux apparences, tant les non-dits que ce qui semble venir « d’ailleurs »… Cela est positif niveau inspiration par exemple, même si cela augmente la charge et la vibration de la personne, risquant de l’affaiblir à la longue. C’est une position qui peut par exemple donner des dons médiumniques ou un intérêt marqué pour les parts ésotériques de l’existence.

La part artistique chez le natif est aussi plus développée, souvent par le biais de la musique (discipline typiquement neptunienne) mais pas seulement, selon comment se colore le reste du natal, même si le natif n’est pas artiste lui même, il sait capter les vibrations.

Au négatif, le « pacifisme » et la douceur peuvent tourner facilement à la passivité, à la fatalité, à l’immobilisme, au sentiment d’impuissance, de futilité, d’inutilité, de faiblesse.

L’ego peut ici avoir beaucoup plus de mal à se constituer, avoir un certain « retardement », une fragilité, un aspect « mouvant » qui peut vite s’avérer déstabilisant, étant plus facilement « impressionnable ».
La personnalité peut vraiment être comme une éponge et saturer, à force de trop de réceptivité et d’empathie.
Une part de Terre sera alors utile pour « poser » ces énergies neptuniennes, mettre des limites, et leur permettre de faire quelque chose de productif, de plus concret (par exemple des Signes de terre valorisés, un Saturne fort, etc).

C’est une position qui peut plus facilement prédisposer à des épisodes de Dépression (à percevoir vraiment comme une phase de tension évolutive dans l’existence). C’est un peu le grand écart entre une face vraiment mystique et transcendante, puis une part qui peut tomber dans la folie et l’abandon de soi comme du réel (c’est un peu d’ailleurs le propre des 3 planètes transpersonnelles, mais c’est très puissant avec Neptune). Ces natifs peuvent avoir plus facilement tendance à porter la croix du monde sur leur dos et à se sentir responsables de tout et n’importe quoi, à vouloir se sacrifier pour tout le monde.

D’où aussi un risque accru de dépendance, tant à l’alcool, aux drogues, aux médicaments, à tout ce qui pourra encore couper de la réalité et permettre une perception ou une jonction avec une autre forme de dimension et de perception de l’univers.

Et cette distorsion du réel est un risque important qui peut prendre bien des formes ! Certaines pourront avoir des répercussions extrêmement positives mais d’autres pourront être vraiment catastrophiques…
Cela peut entrainer à l’extrême une forme de marginalité, d’incompréhension, un besoin de forte solitude, de sommeil aussi (se sentir bien que quand on dort), comme le natif peut aussi tendre vers l’escroquerie, la manipulation.

Cette position de Neptune est vraiment très sensible et névralgique dans le thème, et tous les aspects harmoniques ou de tension pourront impacter directement la vitalité et la personnalité du natif.
Elle demande vraiment d’être « apprivoisée », il faut du temps pour apprendre à la connaitre et qu’elle se dévoile pleinement dans ses bons aspects spirituels, transcendants et surnaturels.
Des pratiques comme le yoga ou la méditation seront favorables car elles donneront une structure positive et s’exprimeront pleinement sur un terrain propice.

Plus que pour d’autres personnes, les différents Transits de Neptune seront vraiment importants, directement au niveau de la réalisation de l’individualité chez ces natifs. Et c’est un transit bien lent, la planète met 168 ans environ pour faire le tour du zodiaque, aussi ce rythme accompagnera l’évolution, ses leçons seront très très lentes à l’échelle de la vie humaine, elles seront d’ailleurs souvent perceptibles seulement bien après le passage effectif (c’est une caractéristique de Neptune, on ne comprend souvent pas la planète lorsque les transits se passent, mais bien après, comme dans des flash-back de résurgence).
Il faudra surveiller particulièrement les 42 ans (carré croissant, date charnière importante aussi pour Uranus notamment), et les 54 ans (trigone cette fois, date importante coïncidant aussi avec le 2nd retour de la Lune progressée), voir mon article sur les Cycles génériques.

Plus ce Neptune sera angulaire (proche de l’Ascendant) plus les traits évoqués seront saillants dans la personnalité.
Des Projections relationnelles avec d’autres natifs ayant une dominante Poissons et/ou Neptune seront particulièrement intéressantes pour ce natif, pour lui permettre de voir et d’expérimenter différemment ces énergies, plus « directement »…

A noter que cette position risque de plus impacter les hommes que les femmes du fait de la maitrise martienne et de son importance sur l’Animus. Cependant, une femme avec cette position verra son Anima renforcée, la rendant encore plus féminine, intrigante, douce, sensible.

Neptune en Maison 1 et en Bélier rétrograde

La Rétrogradation tend à introvertir un peu plus la planète, à la rendre un peu plus réceptive.

Une rétrogradation de Neptune en thème natal est d’une importance bien moindre dans les dominantes de naissance, car étant une planète transpersonnelle lente, elle rétrograde un peu plus de 5 mois dans l’année.
Il est utile cependant de surveiller l’évolution de cette rétrogradation dans les Progressions, un changement d’état dans celles-ci ne produit pas forcément d’événement précis marquant, mais peut indiquer une modification psychologique non négligeable dans l’utilisation des énergies de cette planète.

Célébrités avec Neptune en Maison 1

Marilyn Monroe, Victor Hugo, Charles Darwin, Emmanuel Kant, Friedrich Hegel, Ramakrishna, Nicole Kidman, Tom Cruise, Michel Serrault, Andy Warhol, Fabrice Luchini, Alain Soral, Irène Andrieu, Eminem, Bill Clinton, Vanessa Paradis, Jim Carrey, Björk, Courtney Love, Jean Claude Van Damme, Mike Tyson, Lance Armstrong, Bernard Madoff…

Célébrités avec Neptune en Bélier

Mahatma Gandhi, Winston Churchill, Thérèse de Lisieux, Marie Curie, Raspoutine, Lénine, Sri Aurobindo, Alexandra David Neel, Georges Gurdjieff, Henry Ford, Rachmaninov, Munch, Louis Lumière, Albert Schweitzer, Marcel Proust, Houdini, Camille Claudel, Claude Debussy, Landru…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “ Neptune en Maison 1 ou en Bélier dans le thème natal

  1. Tout cela me parle très fort! J’ai en effet Neptune en Maison I… Cependant il est en conjonction (un peu large) à Saturne (10° entre les deux planètes). Que penses-tu de la conjonction en Maison I ?
    Les antennes, oui, d’autant plus que ma Lune est en XII! Le flou souvent, la recherche mystique, les perceptions imperceptibles et fugaces mais qui, paradoxalement, s’imposent… Et aussi se sentir responsable, errer parfois dans des états nébuleux, l’immobilisme, les « chutes », la sensation d’impuissance… tout cela fait écho, un écho troublant qui éveille une étrange émotion…

    • J’ai aussi cette position dans mon propre thème… j’ai mis bien longtemps avant de contacter cette planète Neptune dans ses énergies les plus « positives » on va dire… ;-) La conjonction Neptune Saturne en maison 1, voir déjà l’article Saturne en maison 1 paru il y a quelque temps, la planète venant faire une forte nuance sur la personnalité avec pas mal d’introversion…
      Ensuite sur le mélange à proprement parler de Saturne Neptune, comme on en avait déjà parlé pour ton mari je crois (mais dans les signes une opposition Saturne Poissons, ou je ne me rappelle plus), c’est un mélange assez ambivalent, Saturne peut aider les expressions neptuniennes en les cadrant, les structurant, Neptune peut aiguiser la sagesse, la spiritualité, mais au négatif cela peut créer de fortes dépressions, il y a beaucoup plus facilement le sentiment de solitude, d’abandon, d’incompréhension, de repli… Je le développerai mieux quand je traiterai de cet aspect… ;-) Et toi comment le vis tu ? car après tout rien ne remplace l’expérience de chaque natif par rapport à son thème, et je pourrais m’inspirer de la tienne pour faire mon article… ;-)

      • Je suppose que tu n’as que Neptune en I (pas contrôlé par Saturne) ?
        Cela dit, dans mon thème, c’est une conjonction appliquante… Saturne vient « rendre compte » à Neptune du cycle qu’il vient d’accomplir et il est un peu dans « ses petits souliers », lui, restrictif, terrien, étroit, strict et resserré à l’idée de rencontrer le maître des océans, de l’illimité, du flou, de l’indicible, de l’hyper-perméable…. Alors, oui, il a essayé de renforcer les digues! Il fallait bien : complètement droguée, à l’âge de 7 ans, par des médocs hyper-violents (processus très neptunien), il a fallu essayer de se reconstruire. Un corset psychologique a été nécessaire : tenir, coûte que coûte, dans l’adversité, laquelle ne m’a pas épargnée! Et, oui, dépressions. Quelques-unes mémorables! L’impression de s’enfoncer (parfois elles furent accompagnées de chutes de tension qui m’obligeaient à rester allongée, du genre 8 de tension!)
        Maintenant, mon maître-mot, grâce au yoga, au travail psy, aux lectures, c’est « accueillir ». Fuir ne sert à rien! La détresse, le désespoir nous rattrapent et nous enveloppent de leurs miasmes sombres! Alors, accueillir, c’est, comme le disait un moine bouddhiste, se faire une amie de notre angoisse…. Saturne et Neptune, les deux opposés, ont du mal à collaborer mais peu à peu, ils apprennent…. Avec le temps… Je ne sais si cela va t’aider pour la rédaction de ton article… J’ai dû, au fait, quitter le corset que j’avais enfilé… Ce fut très dur! L’impression de ne plus rien pour me tenir! C’était en 2005… Il m’a fallu plusieurs années pour le remplacer par quelque chose de plus souple, de plus ouvert, de moins rigide… Quand on est saturnien, la tendance est à dresser des murailles (pour se protéger) et Neptune est comme une menace – avec beaucoup d’attraits cependant, ceux de la noyade (dans un bon Muscat par exemple), ceux du nébuleux vaporeux qui endort tes douleurs, ceux de l’évasion dans des rêves chimériques, dans des évocations douceâtres dont tu espères qu’elles vont guérir tes vieilles blessures…. Merci de m’avoir lue!

        • Merci pour ce témoignage ! oui c’est très intéressant, et cela m’aidera sûrement à mieux définir cet aspect de conjonction Saturne Neptune…
          J’ai en projet d’ouvrir mon site à ce genre de témoignage, ce sera l’occasion d’un futur article, tu es un peu la première… ;-) Bon dimanche…

  2. …..C’est Neptune qui me fait aimer les arômes du vin, pas de souci avec La Lune Capri 😇😇😇

    Et la musique! Les vibrations, le ressenti Ô combien!! 💃🏻💃🏻💃🏻💃🏻

    Super Christophe, il ne manque pas grand chose dans le portrait….la photo!!!😂😄☺️😉

    • Moi j’ai eu du mal à aborder cette planète, pourtant… j’aurais pu mettre ma photo ! ;-) Merci à vous Claudine…