astrologie-psychologique-archetypes

Sur la nature archétypique des signes du zodiaque et de l’astrologie

Je m’aperçois que beaucoup de personnes ont encore du mal à comprendre ce qu’est la nature du signe astrologique. J’ai déjà pourtant beaucoup détaillé ces notions, y compris au travers d’article comme « Je ne me reconnais pas dans mon signe du zodiaque ! » qui est un des points qui est assez régulièrement soulevé par les personnes qui ne connaissent pas trop l’astrologie, hors celle des magazines…

Signes astrologiques = Archétypes psychologiques

En astrologie, il y a beaucoup de figures récurrentes qui ont d’ailleurs beaucoup été rapprochées des schémas psychologiques « classiques » (des Complexes), surtout au travers de l’astrologie psychologique d’ailleurs, qui a trouvé son essor avec l’avènement de la psychologie jungienne (Jung a tracé d’importants ponts entre la psychologie et tout l’ésotérique).

Un archétype est un symbole universel, une sorte de stéréotype, qui sert de moule ou de base pour comprendre certaines structures. On s’en sert dans différents domaines, souvent pour « classer » les choses, et c’est aussi valable en psychologie…

Il y a réellement beaucoup d’archétypes psychologiques, beaucoup de divisions et de sous divisions possibles, beaucoup de schémas et de croisement de schémas à détailler, et l’astrologie est un formidable outil qui permet justement de « croiser » ces archétypes, ces schémas, et de comprendre leur fonctionnement, leurs interactions.

Schématiquement, on dénombre 4 Eléments Astrologiques, 12 Signes du zodiaque qui sont corrélés analogiquement aux 12 Maisons (que certains astrologues appellent d’ailleurs à raison notre zodiaque personnel), ainsi que plusieurs planètes (personnelles, sociales et transpersonnelles) et différents facteurs karmiques (Noeuds lunaires, Lune Noire, Chiron), et notre personnalité résulte du croisement de la totalité de ces facteurs archétypiques, pas d’un seul.

Lorsque l’on évoque son signe du zodiaque, on parle de son signe solaire, et celui-ci représente un archétype, rien de plus, c’est à dire une figure de base, une « fraction de l’humanité » qui représente simplement une sorte de contenant qui va se modeler au gré de la totalité du Thème natal

On parlera pour le Bélier de son aspect entreprenant, de son impulsivité, son audace…
Pour le Taureau plus de son aspect travailleur, stable, solide, fiable, généreux, bon vivant…
Pour les Gémeaux de son esprit et de son mental développé, de sa vivacité, sa logique, son intellect, sa curiosité et son coté éternel adolescent…
Pour le Cancer de sa sensibilité et réceptivité, de son besoin de sécurité, de contact aux émotions, à la famille, à sa maison…
Pour le Lion de son besoin de rayonner, son aspect chaleureux, noble, mais aussi possessif et dominateur…
Pour la Vierge de son esprit calculateur, de son besoin de se sentir utile, de se dévouer aux autres, avec perfectionnisme…
Pour la Balance de son empathie, de son sens social aiguisé, sa compréhension des autres, son besoin de contact au partenaire…
Pour le Scorpion de sa grande profondeur psychologique, mais aussi son aspect noir et destructeur…
Pour le Sagittaire de ses aspirations mystiques, spirituelles, métaphysiques, qui peuvent le conduire très haut là où d’autres signes ont du mal à suivre…
Pour le Capricorne de son sens moral aigu, sa responsabilité, sa maturité, son sérieux, mais également une maitrise de soi qui peut tourner à l’introversion et au pessimisme…
Pour le Verseau qui est tourné en permanence sur ses ideaux, sur le collectif, de ses puissantes aspirations à la liberté…
Et enfin pour les Poissons de ce contact plus facile à l’Absolu et à l’universalité dans des proportions qui déstabilisent souvent l’ego…

Ce sont là quelques lignes, et on pourrait faire des pages entières sur chacun de ces signes archétypiques, des astrologues l’ont très bien fait d’ailleurs (voir la bibliographie en fin d’article).

Lorsque vous avez un Soleil dans un signe du zodiaque, cela ne veut pas nécessairement dire que nous avez « la totalité » de cet archétype à exprimer car différents éléments peuvent venir nuancer et parfois complètement « annuler » cet archétype, ou le brider (il faut analyser les Maitrises, les dominantes, etc).

Mais cet archétype, qu’il soit solaire ou autre d’ailleurs, sert en quelque sorte de base, de « container », pour y greffer d’autres structures psychologiques plus complexes… et les combinaisons sont très très nombreuses ! Il y a presque autant de combinaisons que de personnes, il faut juste se rappeler que cette division en archétypes nous permet de « classer » et aussi par la suite de « hiérarchiser » ces influences, toujours dans une optique d’aller du plus général au particulier, du collectif au personnel…

Bibliothèque astrologique :

Pour approfondir la thématique des archétypes et des signes du zodiaque, je vous conseille les livres :

 

Fil d'ariane :
Contacter un astrologue sérieux et professionnel Abonnez vous à la lettre d'information astrologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *