passion-astrologue-mercure-transit-cancer-maison-4

Mercure en transit en Maison 4 ou en Cancer

Il s’agit ici d’énergies globales de Transits qu’il faut impérativement nuancer selon votre thème, voir l’article Mercure en transit; pour l’interprétation de votre Mercure dans votre Thème natal voir Mercure en signes.
Il s’agit d’un transit rapide (de l’ordre d’une vingtaine de jours environ, hors rétrogradation), accompagnant notre quotidien d’une manière assidue, jouant sur notre mental, notre intuition, notre logique, notre rationalité.
Mercure est un attribut généralement « neutre » même si l’on tend souvent à le rapprocher du Logos de l’Animus dans le thème, à ce titre il peut indiquer une Projection de celui-ci.
Il renseigne aussi souvent sur le frère, les proches, l’environnement local, les amis, les voisins, la clientèle, manifestant des qualités aux couleurs du signe occupé.

Résurgence des émotions, recherche de sécurité

Lorsque Mercure transite le Cancer ou la Maison 4, le mental se teinte d’une part d’émotionnel, on est plus intimiste, on a besoin d’une certaine introspection après le passage en maison 3 qui a été beaucoup plus effervescent, on recherche une sécurité, une stabilité, et on peut aussi avoir besoin d’extérioriser les choses, de verbaliser ses sentiments, de ressentir ses attachements.

La période peut être plus psychologique, profonde, instinctive, subjective, on pense pour protéger ses proches, pour améliorer son environnement, sa maison, son village, et même au delà son pays. Il peut y avoir le besoin de se replier chez soi ou sur ses proches pendant un certain temps, y compris de travailler à la maison parfois par exemple.

D’un point du vue plus pratique, analogiquement et symboliquement, ce passage peut signifier une discussion importante en famille, ou bien une réflexion sur son foyer, sa maison, ou encore sur ses racines, ses origines, sa petite enfance et ses enfants.

Par extension, comme il s’agit de l’axe parental, le mental peut aussi s’intéresser à ses parents, à la mère notamment, l’archétype maternel et au delà toute l’Anima, sont plus valorisés par ce secteur (c’est donc un transit spécialement important pour les femmes).

C’est également un bon transit pour mémoriser des choses, en général le mental retient mieux sous ce ciel, peut être même trop, avec un risque de rancune aussi selon les aspects que peut recevoir la planète.

En aspects de tension, la nervosité se portera dans et autour de la famille, mercure pouvant être un des facteurs accompagnant une « crise », et même si à elle seule elle n’est pas vraiment de nature à créer ou à déclencher les choses, la planète force la réflexion, l’approfondissement, dans les autres aspects du ciel.

Au négatif, le mental peut être plus angoissé que d’habitude, des peurs peuvent remonter (notamment d’être abandonné ou rejeté par son groupe), et comme il y a une intensité de concentration et une subjectivité, on peut avoir bien du mal à prendre du recul (les émotions et le mental s’embrouillent mutuellement).

A l’excès ce passage peut même conduire à une forme d’égocentrisme, de nostalgie, de repli sur soi, de solitude, qui peut occasionner ou renforcer un état de Dépression.

Un mercure rétrograde en maison 4 ou en Cancer force une grosse prise de recul autour de la sphère familiale. Il faut revoir ses bases, sa stabilité, ses racines, et les repenser, les remettre en question, aller au plus profond des choses.

Cette Rétrogradation est de nature à accroitre un conflit interne psychologique car il peut être nécessaire de renforcer certaines parts, d’en abandonner d’autres, et comme on touche ici vraiment à ce qui est névralgique, à ce qui nous procure de la sécurité, à nos émotions, ce peut être très sensible (c’est un secteur angulaire qui impacte directement la personnalité).

Au positif, cette insistance sur ce secteur peut vous permettre de mieux gérer votre rapport avec vos proches, de mieux apprécier les risques émotionnels, et de ressortir en quelque sorte galvanisé psychologiquement.

D’un point de vue plus pratique, cela peut occasionner des retards ou des contraintes au niveau familial, par exemple dans le cadre d’un déménagement ou de travaux dans sa maison, ou encore en devant s’occuper spécialement d’une personne du foyer…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *