passion-astrologue cycles génériques et aspects

Cycles planétaires génériques et évolution en astrologie

Un cycle n’est pas une boucle fermée mais une suite structurée chronologiquement de phases de développement du processus vital. A la fin du cycle, si il semble revenir exactement en sa position original, il fait en réalité plus que cela il va au delà pour produire l’évolution, le sens créateur, du moins si le processus en spirale a été optimal.
Si ce n’est pas le cas, le cycle prendra effectivement un aspect d’événements répétitifs, du moins le temps que l’apprentissage et la leçon du cycle soient retenus.
Ce sont bien les cycles dans leur globalité qui ont une signification, non un simple point indiquant la simple position figée d’une planète particulière à l’instant T, faisant un aspect particulier isolé à une autre planète figée, etc…

La réelle pertinence de l’astrologie vient de la compréhension de la nature cyclique et temporelle des configurations planétaires.
Chaque cycle a son temps qui devra être accompli et compris, on ne peut se soustraire à cette logique…

Cycles personnels et cycles génériques

La première distinction importante à comprendre dans la notion de cycle est la différence entre l’aspect personnel des cycles et leur aspect beaucoup plus générique, c’est à dire qui est commun et collectif pour tout le monde.

  • Les cycles personnels sont les cycles qui peuvent être analysés de manière spécifique selon la particularité du natal de chaque individu.
    Par exemple, un Carre Mars Bélier Maison 1 / Lune Cancer Maison 4 sera analysé comme tel (en le replaçant dans la structure globale) et on surveillera ses actualisations spécifiques (Aspects lune/mars, bélier/cancer, maison 1/maison 4 en Révolution solaire, Transits sur Thème natal, etc).
    Les cycles personnels sont ceux auxquels on pense le plus spontanément.
  • Les cycles génériques sont communs à tous et correspondent à des positions génériques en rapport direct avec l’age de la personne et le temps de révolution de chaque planète. Ils décrivent la structure de la vie, commune à tous les êtres humains, on peut les relier à la notion d’inconscient collectif de Jung, ils sont l’évolution archétypique universelle de l’âme humaine.
    Par exemple on parlera, toujours en rapport à sa position natale, de carré croissant, d’Opposition, de retour de la planète sur le natal… Ces aspects donneront des indices sur l’importance que prendront les événements dans le cadre du développement total de la vie, dans sa destinée.

Les analyses personnelle et générique doivent être croisées.

  • L’analyse générique doit logiquement précéder l’analyse personnelle car de toute évidence un même aspect ne revêtira pas le même sens à 15 ans qu’à 75 ans… il est ridicule de traiter un aspect particulier de la même façon dans le thème natal d’un adolescent où d’un senior, les deux ne renverront pas au même type d’évolution.
  • L’analyse générique reprend les grandes étapes de développement individuel auxquelles on peut s’attendre en fonction des ages de la vie, Alexander Ruperti dans son livre « Le Cycle du devenir » parle de « facteur age ».

En combinant l’étude des cycles individuels révélée par les Progressions, les Révolutions et les Transits, avec l’étude des cycles génériques, il est possible d’affiner sa compréhension profonde de l’être et d’avoir une plus grande profondeur d’analyse.

Il y a énormément de cycles génériques et de manières de les classer, retenons les principales :

Ces cycles sont évidemment imbriqués d’une manière dynamique, et non statique, ainsi par exemple :

  • mars peut avoir un caractère social
  • le soleil, jupiter et saturne peuvent avoir un caractère transpersonnel
  • uranus et neptune peuvent avoir un caractère social
  • les cycles de la Lune Noire et des Noeuds lunaires pourront avoir un caractère personnel, social et transpersonnel etc…

Voici quelques unes des étapes génériques astrologiques majeures en correspondance avec le facteur âge. L’âge donné est approximatif car du fait des Rétrogradations par rapport à la date de naissance, il peut parfois varier. Je n’ai pas détaillé la totalité des cycles présents dans leur globalité pour des raisons évidentes de clarté…

  • 1 mois, le premier mois est essentiellement lunaire, le bébé vit au rythme du premier carré croissant (environ 1 semaine), de la pleine lune opposition (la 2 ème semaine), du carré décroissant (sa 3 ème semaine) et à la fin du retour lunaire (son premier mois)
  • 6 mois-1 an, les premiers mois sont la pleine expression des planètes personnelles Soleil, Mercure, Vénus, par Semi-sextile, Semi-carre, Sextile, CarreMars est plus lente mais son influence concerne aussi directement les premiers mois et les premières années
  • 1 an, première révolution solaire, jupiter approche du semi-sextile
  • 1 ans et demi, les noeuds lunaires approchent du semi-sextile
  • 2 ans environ, révolution de mars, sextile de jupiter
  • 2 ans et 3 mois environ, 1er carré de la lune noire
  • 3 ans, sextile des noeuds lunaires
  • 3 ans et demi, 1er carré croissant de jupiter
  • 4 ans environ, 2 ème retour de mars
  • 4 ans et demi, 1 ère opposition de la lune noire
  • 6 ans environ, 3 ème retour de mars, opposition de jupiter
  • 7 ans, carré croissant de saturne, semi-sextile d’uranus
  • 9 ans, retour de lune noire
  • 9 ans et demi, opposition des noeuds lunaires, carré décroissant de jupiter
  • 12 ans, premier retour de jupiter
  • 14 ans, opposition de saturne
  • 15 ans, 2 ème carré croissant jupiter, sextile uranus
  • 18 ans, opposition jupiter
  • 19 ans, retour des noeuds lunaires
  • 21 ans, carré décroissant saturne, carre décroissant jupiter
  • 22 ans, carré uranus
  • 24 ans, deuxième retour de jupiter à sa position natale
  • 27 ans, retour de la lune progressée à sa position natale, carre croissant jupiter
  • 28 ans, uranus trigone, inversion des noeuds lunaires
  • 29 ans et demi, 1er retour de saturne
  • 30 ans, répétition de l’aspect natal soleil/lune en progression, opposition de jupiter, trigone uranus
  • 33 ans, carré décroissant jupiter
  • 36 ans, deuxième carré croissant de saturne, 3 ème retour de jupiter
  • 38 ans, deuxième cycle des noeuds lunaires
  • 39 ans, carré croissant jupiter
  • 42 ans, opposition d’uranus, carré croissant neptune, opposition de jupiter
  • 44 ans, deuxième opposition de saturne
  • 45 ans, carré décroissant jupiter
  • 47 ans, inversion de position des noeuds lunaires
  • 48 ans, 4 ème retour de jupiter
  • 51 ans, deuxième carré décroissant de saturne
  • 55 ans, deuxième retour de la lune progressée à sa position natale
  • 56 ans, trigone décroissant uranus natal début du 4 ème cycle des noeuds lunaires
  • 59-60 ans, 2 ème retour de saturne, 5 ème retour de jupiter, carré croissant pluton, seconde répétition de l’aspect soleil/lune natal en progression
  • 63 ans, carré décroissant uranus
  • 65 ans, inversion de position des noeuds lunaires
  • 66 ans, 3 ème carré croissant de saturne
  • 72 ans, 6 ème retour de jupiter à sa position natale
  • 75 ans, 5 ème cycle des noeuds lunaires, 3 ème opposition de saturne
  • 80 ans, 3 ème carré décroissant de saturne
  • 82-83 ans, 3 ème retour de la lune progressée
  • 84 ans, retour uranus à sa position natale, 7ème retour de jupiter, inversion des noeuds lunaires

Les 3 naissances de l’homme

Dane Rudhyar dans son livre « Astrologie de la personnalité » a finement analysé et décrit, 3 phases primordiales des cycles génériques corrélées au cycle social de Saturne qu’il a qualifié des 3 naissances spirituelles de l’homme :

  1. la naissance physique, premier souffle, de 0 à 29 ans, au premier retour de saturne sur sa position natale : l’individu subit son environnement et son hérédité, il est conditionné par sa société, sa race, sa culture, sa religion, sa famille, tout l’inconscient collectif même, sans réelle autre possibilité que dans un premier temps de comprendre ces traditions et de les exprimer, c’est son karma hérité, qu’il devra découvrir pour espérer s’en libérer… C’est une phase structurante et d’analyse qu’il qualifie de « thèse », il doit « apprendre », ce sont les racines sur lesquelles l’individu va bâtir son individualité propre et son éventuelle contestation du modèle imposé.
  2. la naissance psychologique et mentale, de 29 à 60 ans, au second retour de saturne sur la natal : le passé a été assimilé, il est temps de passer à l’accomplissement du présent, il va falloir se servir de tous ses acquis, de tout ce que l’on a compris et intégré pour affirmer sa propre personnalité et devenir vraiment un individu. Cette affirmation peut prendre la forme d’une « rébellion » contre les valeurs traditionnelles et conformistes héritées et plus ou moins respectées jusque là, il peut y avoir un désir de réforme, de changement. Mais cette affirmation peut aussi s’inscrire dans une logique de perpétuation, on assume non seulement ce passé, mais on veut lui assurer une pérennité.
    Cette véritable « naissance de la personnalité » ne peut s’effectuer tant que la personne n’a pas suffisamment mûri et pris conscience de sa véritable identité. Tout refoulement, toute négation de ce qu’elle est fondamentalement, de son passé, de son hérédité, retarde son avènement, tant qu’elle n’amorcera pas une phase d’affirmation positive de son individualité.
    C’est le sens de l’inversion des noeuds lunaires et de l’amorce d’une nouvelle lunaison progressée (28 ans).
    L’étape 42-44 ans est un tournant crucial dans ce cycle du fait de l’Opposition d’Uranus à uranus natal et de la seconde opposition de saturne, cette période signe invariablement une crise.
    C’est une phase des cycles génériques, transformatrice, de remise en question, de création et d’affirmation, « antithèse » de la première, l’individu doit « mettre en pratique » ce qu’il a appris, elle se construit sur un schéma d’opposition complémentaire à celle-ci.
  3. la naissance spirituelle à proprement parler, à partir de 60 ans, 2 ème retour de saturne : ce devrait être un temps de sagesse, de maturité, d’intégration et de transmission. L’individu s’est affirmé dans la société, dans sa famille, il a défendu ses valeurs et transcendé son passé. Il doit comprendre maintenant sa fonction globale dans l’univers, le sens profond de sa vie, de ce qu’il a accompli, de ce qu’il a réussi et échoué… Il doit se placer au dessus et chercher à transmettre ses valeurs dans la société, il doit « semer » dans les générations futures les graines qu’il juge bonnes et profitables. Dans l’absolu, la société doit chercher à encourager et à valoriser cette contribution pour la réelle plus value qu’elle lui apporte.
    A 84 ans, c’est le 1er retour d’uranus sur uranus natal, un cycle de transcendance est bouclé.
    C’est une phase de bilan, de réflexion et de partage, c’est l’apogée de la Quête de sens, la « synthèse » des 2 précédentes étapes, l’individu doit « désapprendre » ce qu’il croit savoir et ce qui est en trop dans son esprit pour se concentrer sur l’essentiel de son développement spirituel.

Ces 3 phases se décomposent évidemment en sous-phases selon les cycles génériques décrits en partie plus haut.

Les différents cycles génériques et personnels « réveillent » des types d’expériences qui seront mises en valeur en temps voulu. Si nous y prêtons attention, ils permettent une meilleure compréhension de la signification de chaque moment en corrélation au but fondamental de notre vie…


L’étude des cycles est le fondement réel de l’astrologie.

Bibliothèque astrologique :

Pour approfondir la thématique des cycles en Astrologie, je vous conseille les livres :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *