passion-astrologue-connaitre-comprendre-relations

Connaitre et comprendre la nature de nos relations

Les questions relationnelles reviennent de manière récurrente dans les analyses astrologiques les plus plébiscitées, notamment en Synastrie : est ce que cette rencontre affective ou professionnelle est importante ? quelle est la nature de la relation ? etc Nous avons besoin de mieux cerner l’autre, ce qu’il peut nous apporter, comme les dangers qu’il représente aussi…

Structurel contre temporel

Tout d’abord, il est important de comprendre qu’en astrologie humaniste et psychologique, ou même karmique, il n’y a pas vraiment de « bonnes » ou de « mauvaises » relations, ou plutôt une relation est « bonne » à partir du moment où elle est « évolutive », ce qui veut dire à partir du moment où elle apporte aux personnes en question « de la matière » pour pouvoir mieux accomplir son chemin de vie, son but d’incarnation.

A ce niveau, vous comprenez que paradoxalement une relation pourra être par exemple complètement « difficile et ratée » sur le plan affectif et émotionnel, mais aura permis un grand bond évolutif à la personne, sous réserve qu’elle réussisse à tirer les leçons de ses erreurs passées et qu’elle ne reproduise pas en boucle les mêmes schémas relationnels… Qui peut dire que cette relation était vraiment « mauvaise » au final d’un point de vue absolu ? puisqu’elle a permis un « changement d’état », ce qui est au fond l’essentiel.

Donc une « bonne relation », la « meilleure » qui soit, se doit d’agir en quelque sorte simultanément sous 2 angles complémentaires, qu’il faut bien savoir différencier, pour bien comprendre la nature des relations dans lesquelles on s’engage : l’angle structurel et l’angle temporel.

Pour bien comprendre cette différence, toute étude astrologique tourne toujours autour de ces éléments, le Thème natal (le structurel) et les Prévisions (le temporel qui décrit l’accomplissement à l’instant T), et bien à mon sens on peut également classer nos relations selon ces 2 facteurs.

Typiquement, une rencontre touchant au structurel c’est ce que l’on appelle une « rencontre karmique », il y a une forme de prédestination à cette relation (certaines cultures considèrent que l’on se retrouve de vie en vie), il y a des liens profonds, une complémentarité évidente, une compréhension et une connivence mutuelles…
Cela se traduit astrologiquement parlant par différents contacts importants, des interaspects du Soleil, de la Lune, des planètes personnelles ou transpersonnelles, des facteurs karmiques (Noeuds lunaires et Lune Noire), tout peut être signifiant du moment qu’il y a une récurrence et une force, que les aspects sont saillants.
Ce type de rencontre va agir réciproquement et profondément sur les 2 individus, permettant des séries de Projections des différentes énergies planétaires, permettant une osmose, une synergie évolutive, une symbiose qui sera vraiment profitable à la réalisation karmique fondamentale des 2 âmes, impactant leurs fondements, agissant sur le développement de leurs potentialités de base.

Une rencontre temporelle est plus complexe à discerner, car elle pourrait se résumer en fait à des questions d’opportunités, selon les Transits que les 2 individus vivent à l’instant T, ils se permettent mutuellement les projections dont ils ont momentanément besoin sur leurs chemins, de manière plus ou moins éphémère.
Il ne faut pas croire que ce type de rencontre et d’échange est plus « mauvais » ou moins « pur », moins significatif, que la rencontre structurelle, car souvent une rencontre temporelle est très utile et même impérative pour opérer une sorte de « saut quantique » psychologique qui permet d’avancer dans sa propre compréhension des autres et du monde.
Une rencontre temporelle se caractérisera astrologiquement parlant surtout par une prédominance des contacts, des récurrences et des interaspects au niveau des éléments prévisionnels surtout.
Par exemple si un individu voit arriver en transit Uranus dans sa Maison 7 et qu’il rencontre alors un « uranien type » lui permettant une excellente projection pour pouvoir exprimer ces énergies uraniennes, pour les découvrir à son tour. Peut être que la relation s’arrêtera définitivement comme elle est venue lorsque uranus aura un peu progressé dans le zodiaque ? mais elle aura apporté entre temps une pierre importante supplémentaire dans l’évolution du natif à l’instant T où il en avait besoin…

Évidemment, il s’agit là d’archétypes théoriques et souvent la plupart des relations quotidiennes sont un mélange plus ou moins accentué des parts structurelle et temporelle, puisque par définition on ne peut pas s’extraire du temps.
Mais je crois utile d’opérer cette petite distinction pour avoir une meilleure compréhension des choses relationnelles et pour nous permettre justement de relativiser ce que nous vivons, les passions, les deuils, les questionnements, et aussi pourquoi pas de réussir à mieux reconnaitre les liens vraiment importants…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “ Connaitre et comprendre la nature de nos relations

  1. …Tiens tiens, Uranus en VII ☺️😉

    Ma Vénus adore votre dessin, surtout qu’en ce moment les animaux me parlent en tant que projet….😉

    Oui, n’importe quelle relation est réparatrice malgré tout…même en passant pas des ètats et des situations dont on se passerait bien parfois, mais nous les attirons à nous dans la nécessité de grandir à chaque étape….Qui n’a pas connu cela😙😉

    Merci Super Cricri, restez au frais, pétillez bien!

    • Oui je suis pas étonné que vous appréciez ce dessin… ;-) Alors Uranus en 7, j’ai pris au hasard… Toute ressemblance avec des thèmes existants est fortuite ! ;-) Merci à vous pour votre passage, restez aussi au frais autant que possible… Vous avez bien eu mon mail de l’autre jour au fait ?

      • Non suis pas choquée par ce terme. C je crois le terme adéquate, l éphémère aussi bon terme, il manque juste l illusion de croire à l’importance de ces « relations », pluton, neptune se chargeront de ramener les événements dans leurs réalités objectives, de gré ou de force……
        Jvoulais te dire aussi qu’ils sont très mignons ces 2 chatons enlacés, on dirait mon Simba et ma Nalla lorsqu’ils dorment paisiblement.

        • Que veux tu… Si encore la souffrance peut nous servir au niveau de notre évolution, au moins elle n’est pas vaine…
          Oui cette illustration je l’ai trouvé marrante pour cet article… ;-)
          « Ta » Nalla va avoir des problèmes d’identité sexuelle à la longue… ;-)