passion-astrologue vivre transits difficiles

Comment vivre les transits planétaires difficiles ?

Beaucoup de consultants -pour ne pas dire la quasi totalité- arrivent en Consultations au moment de « Transits planétaires difficiles »
Souvent il s’agit d’un enchevêtrement de transits différents (Planètes lentes et activations de planètes rapides) qui actualisent plusieurs configurations du Thème natal.

Devant une telle complexité, je ne peux évidemment pas apporter 1 seule réponse valable pour tout le monde, néanmoins il y a quelques règles permettant de mieux vivre ces transits compliqués, quels qu’ils soient !

  • Ne pas appréhender des transits à l’avance
  • Bien se connaitre
  • Vision objective et mise en perspective
  • Vivre les transits au présent
  • Optimisme et action

 

1 – Il ne faut pas appréhender un transit à l’avance

Souvent le consultant qui a quelques notions d’astrologie se fait le plus de « cheveux blancs » à cause de son appréhension d’un futur transit, « j’ai un Carre de Saturne dans 1 ans », « j’ai Uranus qui approche bientôt de ma Lune Noire natale », etc…
C’est peut être le plus terrible car non seulement on passe alors complètement à coté du présent (voir Karma en astrologie sur l’importance de bien vivre le présent) mais on s’angoisse sur des éléments même pas encore arrivés dont on ne connait pas la teneur exacte.

S’angoisser par avance ne sert à rien, même dans le cas d’un transit dit « difficile », ce sont des cycles évolutifs de la vie… Il ne s’agit pas de les minimiser, mais des les comprendre, de les prendre pour la signification profonde qu’ils représentent.

De plus, si vous n’avez pas une certaine maitrise de l’astrologie, vous pouvez passer à coté d’énormément de choses qui viennent nuancer ou infirmer vos pronostics du « mauvais transit »… Vous focaliserez sur le carré de saturne en oubliant par exemple que le maitre de votre thème reçoit une pluie de Trigones ! ;-)

2 – « Connais toi toi même »

Apprenez à bien vous connaitre, c’est à dire à bien connaitre votre Thème natal. C’est réellement un devoir de prendre pleinement conscience de sa « réalité d’être » avant de pouvoir porter tout jugement quel qu’il soit.
Il faut chercher à se comprendre profondément, à déterminer les raisons fondamentales de nos actions, à déceler la signification des choses.

De manière empirique, analysez vos configurations astrales, vos Planètes, vos Aspects, vos Maisons, vos Signes, tentez d’établir le plus finement possible quelles sont les dominantes astrologiques qui vous animent. Des Techniques de visualisation peuvent vous aider dans ce travail de précision et surtout de compréhension.

Là aussi, trop souvent je vois des consultants croyant se connaitre et connaitre leur thème, mais ils ne perçoivent pas vraiment la signification précise de leur configuration, ils ne perçoivent pas les implications et les imbrications des différents éléments dans toutes leurs complexités.

Avant de déterminer la teneur réelle d’un transit, il faut d’abord déterminer la teneur réelle du thème natal.

Au mieux on se connait, au mieux on est capable de déterminer quels types d’adaptations demanderont certains transits.

3 – Remettre tous les transits dans une perspective globale de long terme

On a tendance à extrêmement focaliser sur un transit de court ou moyen terme, sans jamais le replacer dans la perspective de long terme. Or tout transit est à replacer dans le cadre de ses Cycles génériques.

Il faut avoir en tête que tout transit a invariablement un début et une fin. Il ne faut pas se contenter de passer à la loupe un transit de court/moyen terme sans prendre le temps de le replacer dans la totalité des autres cycles plus vastes auxquels il appartient, ou des autres cycles qui se déroulent en parallèle.

Il faut regarder objectivement la globalité de tous les transits et ne pas se contenter d’isoler et interpréter une seule partie de la configuration astrale globale.
Remettre la signification d’un transit dans une profondeur d’analyse permet de relativiser.

Quel est vraiment le sens d’un transit qui va durer 1 année remis dans la perspective d’une vie entière ?
Un transit s’avérant difficile à court et moyen terme peut être extrêmement productif, « formateur » et évolutif dans le développement de l’individu.

Voir mon article sur comment vivre les transits des planètes lentes pour mieux comprendre cette notion de travailler avec le temps.

4 – Vivre pleinement tous les transits

Il est tentant d’essayer de « se soustraire » à des transits difficiles, d’essayer de « les ignorer », soit en se recroquevillant sur le passé en refusant tout, soit dans une fuite perpétuelle en avant vers le futur en croyant « qu’ailleurs plus tard » l’herbe est plus verte, mais c’est totalement contre productif et inutile…

Un transit est l’indication que quelque chose doit être vécu au présent, au plus vite on comprend cela et au plus vite on intègre la signification profonde du transit, au moins la souffrance aura de prise, sur le présent et sur l’avenir.

Utilisez la bonne connaissance de votre Thème natal pour savoir sur quoi vous appuyer fermement pour passer la période.
Vous avez un saturne fort ? Votre mercure est actualisé ? Un Sextile natal est en résonance ? Des Progressions secondaires s’activent ? Appuyez vous sur tous les éléments forts qui ressortent !
Apprendre aussi à comprendre et à Utiliser ses projections est un mécanisme important dans l’intégration des transits difficiles.

Dans un premier temps, « à chaud », n’essayez pas de juger ce que vous pensez ou ce que vous ressentez sur un transit, le mécanisme de jugement est contraire au vécu du présent.

Lorsque vous avez un recul suffisant et que vous essayez d’analyser le vécu du transit, essayez de l’analyser le plus objectivement possible, avec le moins de préjugés de vos anciennes valeurs pour réellement percevoir l’essence des nouvelles valeurs qu’il peut véhiculer.
En effet, un transit présent apporte toujours de « nouvelles valeurs » et vous ne pouvez juger objectivement ces valeurs sur les seules bases de vos anciens schémas psychologiques, il faut laisser le temps au temps pour avoir une analyse pertinente…

5 – Positiver et passer à l’action

Quelle que soit l’épreuve véhiculée par le transit, l’optimisme et l’activité sont plus utiles que le pessimisme et la passivité.

Il y a toujours quelque chose de significatif à retenir dans une expérience ou dans un ressenti. Chaque aspect, chaque configuration astrologique a une visée évolutive, un coté positif à trouver et à développer.
C’est le sens de différents enseignements philosophiques, de l’expression de Nietzsche « Ce qui ne me tue pas me fortifie », aux philosophies bouddhistes sur l’impermanence des choses, le renoncement et la vacuité…

La meilleure défense, c’est l’attaque ! Un transit difficile met le doigt sur quelque chose qui nécessite un travail sur soi, c’est cette nécessité d’intégration qui produit les souffrances et les problèmes. Il est utile de rechercher la racine de cette souffrance, parfois en remontant le temps, puis d’initier les transformations nécessaires pour la combattre.

Supposons qu’un carré croissant de saturne pose des difficultés et des souffrances à intégrer, il peut être utile de remonter à la Conjonction racine (le précédent retour de saturne par exemple) pour essayer de comprendre la signification profonde du cycle complet.

L’action est à mon sens plus productive que la passivité pour surmonter toute difficulté : battez vous contre les autres s’il le faut, et surtout contre vous même !
La pensée qui est à la racine de toute action est salutaire dans tout processus évolutif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *