passion-astrologue combattre blocages psychologiques

Combattre ses blocages psychologiques

Le Thème natal est un paradigme, une vision du monde, une manière de voir et de comprendre sa vie. Il définit nos tendances profondes, comme nos blocages, et nos complexes. Sur cette base cela nous permet par définition 2 choses importantes et complémentaires :

  • 1- pouvoir exprimer notre personnalité dans sa totalité
  • 2- pouvoir lutter contre les freins qui nous en empêchent

J’ai beaucoup traité jusqu’à maintenant dans différents articles, le premier de ces points, l’Individuation. J’ai abordé aussi les différentes conséquences mécaniques des blocages psychologiques qui conduisent souvent à une Dépression et aux constats que l’on peut en faire.

Il n’y a pas d’impératif à accepter passivement toute situation quelle qu’elle soit, il y a des possibilités de gérer activement un thème natal « difficile », ou des Aspects « compliqués » en Transits ou en Progressions
Cette gestion active peut intervenir de manière préventive avant une phase dépressive, ou pendant.
Vous trouverez ici quelques pistes pour combattre activement vos blocages psychologiques !

 

Identifier les blocages

Les blocages, ou complexes, peuvent être de nature psychologique, émotionnelle, ou affective, et avoir des répercussions concrètes dans la vie de tous les jours, y compris psychosomatiques.
Ils correspondent à une tension interne qui produit des pertes d’énergie, une hyper émotivité et parfois des angoisses… et ces « noeuds » tournent souvent en boucle dans des schémas psychologiques répétitifs.
Fondamentalement, les complexes psychologiques sont le fruit d’une inadaptation à harmoniser la personnalité individuelle avec l’environnement collectif et la société (tant pour Freud que pour Jung).

« Quand je me vois en photos, je suis moche, j’ai envie de pleurer…
Ca me rappellent à la fois la charge du temps qui passe et tout ce que j’ai raté dans ma vie.
[…] J’ai comme l’impression de porter dans mon physique tous ces échecs visibles à la face de tous… »

Je retranscris ici une partie d’un échange que j’ai eu avec une consultante lors de l’étude de son Thème natal.
Ce type d’échange est très révélateur et représente un processus plus courant qu’on ne peut le croire.
En 3 phrases on perçoit le manque de confiance en soi qui s’est installé et aggravé, ainsi qu’une bonne part du mécanisme destructeur sous-jacent. Les engrenages psychologiques qui y ont contribué n’ont malheureusement pas pu être identifiés à temps et combattus par l’ego…

Peu importe au fond de savoir ce qui est « objectivement vrai ou faux » dans ce récit, non pas que la personne mente, il s’agit vraiment de son ressenti intérieur subjectif.
Mais c’est bien cela le problème, ce n’est qu’un « ressenti », une vision subjective, une perception relative, partiale…

La manière dont nous percevons notre vie dépend directement de notre personnalité.
Comprendre cette réalité est le coeur de la lutte contre nos blocages, et même au delà le coeur du développement de notre personnalité.

Pour pouvoir bien lutter, il faut d’abord bien identifier tout ce qui empêche toute progression, toute évolution.
Les différents blocages ou complexes auxquels un individu peut être confronté sont bien souvent des « noeuds » visibles dans le Thème natal.

Des noeuds pas forcément apparents sous les traits d’un simple Carre ou d’une Opposition, ou des planètes à « mauvaise » réputation, Saturne ou Pluton, les choses sont plus compliquées…
Si on devait les définir de manière astrologique, on parlerait plutôt d’une configuration planétaire avec des Aspects complexes imbriqués (c’est valable y compris pour les blocages en Synastrie dans les relations sociales).

L’approche astrologique peut nous apprendre beaucoup de choses, tant sur le plan des racines de ces noeuds que sur le plan de leur évolution (grâce notamment aux Prévisions des cycles).

 

Comprendre notre subjectivité

Toute vision humaine est par définition « subjective », donc en partie partiale à un quelconque niveau que ce soit, seul Dieu peut revendiquer l’absolue objectivité parfaite (la synthèse des 12 Signes et des 4 Eléments Astrologiques).

Les Aspects du Thème natal sont comme autant de « prédispositions mentales », toutes les expériences seront regardées selon ces présupposés, selon ce cadre particulier, à travers ce prisme, et l’individu ne verra que difficilement au dehors de ce cadre… C’est la métaphore du verre moitié plein moitié vide, certaines personnes sont conditionnées pour le voir « plein », d’autres pour le voir « vide ».

Par définition, chacun nous avons tous notre propre interprétation de la réalité. Nous extrapolons en pensant que tout le monde pense et croit les mêmes choses que nous, en faisant cela nous projetons notre propre Ombre sur nos congénères.
Lorsque nous anticipons une critique dans notre milieu social, c’est nous même qui la formulons en premier lieu, elle est déjà préexistante dans notre esprit. Le pire c’est que nous n’en avons dans l’ensemble jamais conscience, ce processus est inconscient.

Le problème c’est que souvent sur la base de ces projections nous établissons une série de « scénarios » qui ne font que nous extraire encore plus de la réalité du moment présent et nous éloigner de notre personnalité (voir Karma en astrologie).

Dans tous les thèmes, il y a nécessairement, à un moment ou un autre, des facteurs compliqués et difficiles à vivre, de toute évidence des épreuves à surmonter au cours de la vie… mais il y a aussi invariablement beaucoup de richesses ! différents atouts non négligeables à utiliser, de la créativité, une originalité unique, des facteurs qui ne demandent qu’à être développés.

Vous avez une prise sur la manière dont vous percevez les événements, vous avez l’intelligence pour changer de point de vue lorsque c’est nécessaire, et vous avez la liberté de considérer ou d’ignorer ce qui vous bloque, c’est cela la subjectivité bien comprise !

 

Agir pour changer

Plus le schéma de blocage s’est installé depuis longtemps, plus il est compliqué d’intervenir dessus. De plus, l’esprit est ainsi fait que l’ego sent très bien cette volonté de modification, et il risque au contraire de renforcer le schéma…

Cependant une fois le blocage ou le complexe « traduit » en langage astrologique, on peut :

  • trouver une manière consciente et active d’exprimer au quotidien ces énergies pour en quelque sorte les « court-circuiter » ou les dériver
  • déterminer au niveau des Transits et des Progressions une ou des périodes propices à leur exploration

Le principe est d’essayer de se confronter à ses blocages, à son rythme, se donner un temps défini, avec des objectifs à surmonter, des « défis » à relever, il s’agit d’expérimenter empiriquement des aspects de son thème natal.

Le Thème natal est ce qu’il est, il ne changera jamais, mais vous pouvez changer votre perception par rapport à lui, vous pouvez activement le faire vivre et produire le « choc » nécessaire pour changer, pour sublimer le blocage.
Par ce biais créatif, vous faites émerger à la conscience de nouvelles potentialités positives qui finiront spontanément par prendre plus de place que les anciens schémas qui bloquaient.

Dans une certaine mesure, il est donc conseillé de créer « consciemment » dans nos vies des structures qui permettent à ces aspects de blocage de s’exprimer.
Quels que soient les Aspects, ils affectent le thème : vous ne pouvez pas vous soustraire au fait que vous avez par exemple une Opposition Soleil/Saturne Maison I/Maison VII, mais au lieu de la subir, vous pouvez cependant chercher consciemment une manière positive et constructive de l’exprimer, par exemple en valorisant les cotés évolutifs de Saturne comme la persévérance, la discipline, la concentration, pour ici développer votre Soleil et votre affirmation dans vos relations.
Vous ne changerez pas l’aspect mais vous modifierez consciemment son affectation !

J’insiste sur le « consciemment », car il s’agit bien ici de reprendre la main de manière active sur ce qui est malheureusement d’ordinaire subi trop passivement et refoulé. Vous donnez ainsi la possibilité à cette part de vous même de s’exprimer librement en la canalisant.

Il est important de comprendre que chacune des Planètes et des Maisons peuvent s’exprimer de bien des façons, à vous de déterminer :

  • Sur quels plans la planète s’est exprimée jusqu’à maintenant ?
  • Que vous a t elle apporté ?
  • Où vous a t elle bloqué ?
  • De quoi vous a t elle privé ?
  • Quelles sont ses facettes qui ne se sont pas exprimées jusqu’ici et que je peux mettre en avant ?
  • Dans ces maisons impactées par ces aspects, que se passe t il ?

C’est une connexion empirique que vous devez établir avec toutes ces énergies : testez une facette de la planète, si elle ne fonctionne pas avec vous, testez en une autre !

Votre Saturne en Maison 7 peut peser dans votre vie sociale, intime ou professionnelle, il serait vain de croire que vous pourrez vous couper de cette influence en l’ignorant ou en supprimant de votre vie tous les rapports aux « autres », mais vous pouvez lui trouver une voie pour que Saturne s’exprime -au moins en partie- dans une certaine direction, intégrez le, faites de ce Saturne un atout au lieu d’un poids.
En l’exprimant ainsi, il déchargera une partie de son énergie là où vous le voudrez, et elle ne débordera pas -ou moins- dans les autres facettes de la maison.

Au lieu du Carre, de l’Opposition ou de l’aspect qui peut vous poser problème, essayez d’imaginer ce qu’il pourrait en être si il s’agissait d’un Trigone ou d’un Sextile, c’est une façon de trouver une manière d’harmoniser les énergies concernées. Essayez de faire basculer votre esprit sur cette énergie positive alternative…

 

Le secret : ne pas s’attacher au résultat

On se sent souvent faible face à la force supérieure et implacable de la fatalité, mais il est important de ne pas cristalliser sur nos défaites, les situations extérieures peuvent changer, nous pouvons être plus fort à chaque instant, réussir plus tard là où nous avons une fois échoué.
Il est important aussi de comprendre l’autre face de cette pièce : la réussite est toujours versatile, éphémère, partielle… il ne faut pas non plus s’y attacher plus qu’elle ne le mérite.
En développant cette attitude de traiter de manière égale échec et succès on gagne en stabilité émotionnelle et en sagesse.

Dane Rudhyar dans son livre « Approche astrologique des complexes psychologiques » développe ainsi à propos de la différence entre les individus poussés à la négativité par leurs complexes, et les individus plus positifs qui choisissent le développement personnel :

« 

Les souffrances tragiques [de l’histoire] ne sont pas le fait d’un homme, d’un groupe, d’une nation…
Elles sont nées [profondément à la racine] d’une attitude collective face à la vie, profondément enracinée dans l’inconscient collectif : ne voir la vie que comme une lutte entre des forces antagonistes, comme si cela découlait de lois mécaniques

Voir la vie avant tout de cette façon conduit logiquement à une attitude négative, au pessimisme philosophique et au défaitisme.

Il en va tout autrement de l’individu convaincu (NDLR : notion importante d’être certain, convaincu de la chose) de vivre pour développer ses pouvoirs intérieurs, quelles que soient les circonstances, dans la peine aussi bien que dans la joie, pour qui la seule vraie supériorité est d’exprimer ses pouvoirs innés de la manière la plus effective et totale, quel qu’en soit le coût ou les résultats; face aux puissantes forces de la nature (intérieures et extérieures), battu et vaincu, meurtri et blessé, il ne succombera pas au « sentiment de défaite » tant qu’il sait qu’il a appris et qu’il a grandi dans sa personnalité.

Voir dans l’émergence des valeurs intérieures et dans le développement personnel et créatif, le seul sens véritable de la vie, induit une attitude positive qui transformera totalement une situation autrement vécue comme une défaite tragique. »

Vivre c’est faire face aux défis consécutifs au développement intérieur, ou au changement dans l’environnement collectif, c’est s’adapter aux situations. Les attachements trop prégnants ont besoin d’être remis en question de temps à autre, périodiquement.
Apprendre de la vie, c’est aussi savoir se détacher des choses une fois qu’elles sont assimilées

Comme le dit si bien Dane Rudhyar dans ses divers enseignements, seul « l’homme créateur » est libre car dégagé des symboliques du passé, il peut s’engager dans la création perpétuelle d’images nouvelles, alors seulement il peut libérer sa conscience.

Rappelez vous de l’importance du présent « Ici et maintenant » (voir Karma en astrologie), une structure même extrêmement bien enracinée se vit toujours dans l’instant présent, c’est là que nous pouvons intervenir pour restructurer notre évolution.

Comme le disent les enseignements bouddhistes, il faut « entrer en amitié avec soi même » : se réconcilier avec soi même, c’est se réconcilier en partie avec le monde.

Soyez donc indulgent avec vous même. Accordez vous le droit à l’erreur, à la faiblesse. Prenez le temps de vous apprivoiser. Soyez bienveillant envers vous comme vous pourriez l’être avec votre meilleur ami. Le tout est de vous assurez qu’assidûment vous faites toujours de votre mieux dans votre chemin d’évolution…

 

Bibliothèque astrologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *